Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marion Maréchal-Le Pen va développer une école privée

L'ex-députée Front national, qui a quitté la vie politique, a trouvé un premier emploi dans le secteur privé.

Et pendant ce temps

Publié le
Marion Maréchal-Le Pen va développer une école privée

En mai dernier, Marion Maréchal-Le Pen, alors benjamine de l'Assemblée nationale, avait annoncé à la surprise générale qu'elle quittait son mandat de cheffe de l'opposition au Conseil régional de Paca et nétait pas candidate à un nouveau mandat de députée du Vaucluse. A 27 ans, elle expliquait alors vouloir sortir "quelque temps" du monde politique, "aspirant à travailler" dans "le monde de l'entreprise" mais aussi à "consacrer plus de temps" à sa vie familiale.

Dans le JDD ce dimanche, on apprend qu'elle vient de décrocher son premier job.

La nièce de Marine Le Pen a été recrutée par Martial Guiette, un homme d’affaires qui mise sur le juteux business de l'orientation des étudiants dans la jungle des formations. Selon l'enquête du JDD, il a proposé à Marion Maréchal-Le Pen et l'aider à ouvrir une école proposant aux diplômés du troisième cycle de parfaire leur éducation par une formation de "culture générale".

"Subjugué par son intelligence", Martial Guiette aurait chargé l'ancienne députée de d’établir un programme, un comité scientifique, de recruter des intervenants de haut niveau et de récolter des fonds pour créer cette formation.

Le journal rappelle que dans le monde de l'enseignement supérieur, Martial Guiette est une personnalité plutôt controversée, l'indépendance et la fiabilité de son "Guide des meilleurs masters" étant régulièrement mise en cause, puisque Martial Guiette invite les responsables des programmes à acheter des pages de publicité dans son guide. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Borgowrio - 12/11/2017 - 15:10 - Signaler un abus Une fleur dans le désert

    Souhaitons bonne chance à cette formidable jeune femme qui fait honneur à son pays . Nous espérons la revoir dans la vie politique pour y amener un peu de fraicheur ... Sa tante qui fût un faire valoir de Macron ne devrait pas s'accrocher , elle est finie

  • Par vangog - 12/11/2017 - 15:18 - Signaler un abus Le « juteux business de l’orientation des étudiants...

    dans la jungle des formations »??? Qui a inventé ces « juteux business », et cette « jungle de formations »?...sinon la gauche, confrontée au chômage de masse qu’elle a créé...le chômage gauchiste est comme la dette gauchiste, une pyramide de ponzi réalisée par des faussaires! Marion Maréchal Le Pen trouve du travail, là où il en reste, en France gauchiste. Et elle a raison de vouloir travailler concrètement, plutôt que s’époumoner à faire de la politique pour une France maso...

  • Par Stargate53 - 12/11/2017 - 18:06 - Signaler un abus Laissons le temps, seul juge !

    Au moins elle se recycle dans le privé et comme l'éducation publique n'est pas en forme, vu ses résultats vis à vis d'une partie des jeunes, nous verrons si elle peut apporter quelque chose de concret et d'utile !

  • Par pale rider - 13/11/2017 - 07:59 - Signaler un abus "cheffe" ??? et au met un chiot au féminin ça

    fait une chiotte (entendu en forêt la semaine dernière .... bon, il y a excuse c'était une étrangère ) mais au rythme où on va ... la langue française était encore assez belle, c'était une cible de choix .

  • Par gilbert perrin - 15/11/2017 - 08:49 - Signaler un abus MARION : en faire un laboratoire de la formation et des emplois

    çà n'existe pas et c'est indispensable, le rentrer dans les propositions politiques... CECI doit se faire sous la responsabilités des chefs d'entreprises...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€