Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Lac Vostok : aucune trace de vie détectée dans les échantillons prélevés en Antarctique

En février, un forage russe avait enfin permis d'atteindre cette vaste étendue d'eau, enfouie sous une calotte glacière de 4km d'épaisseur sous l'Antarctique.

Déception

Publié le 22 octobre 2012
 

Les scientifiques s'attendaient à ce résultat mais ils sont tout de même déçus. Les échantillons prélevés dans les eaux du lac Vostok n'ont révélé aucune trace de vie. Recouvert par près de 4km de glace, ce lac, situé sous l’Antarctique, est totalement isolé du reste du monde. Au terme d'un marathon scientifique et politique de plus de 20 ans, un forage russe avait réussi en février dernier à atteindre les eaux du lac.

Les scientifiques espéraient trouver des formes de vie, inconnues ou non, conservées dans le lac Vostok. Avec une moyenne de 10 microbes par millilitre, seuls quatre microorganismes différents ont été recensés dans les échantillons prélevés. Encore plus décevant : trois des quatre microorganismes sont issue des engins de forage... Le quatrième est fortement soupçonné de provenir des lubrifiants utilisés par la sonde.

Mais les chercheurs n'ont pas dit leur dernier mot. Ils placent en effet beaucoup d’espoir dans un échantillonnage de parties plus profondes du lac. Pour cela, il faudra attendre que l'équipe reperce le forage, probablement à partir de décembre/janvier. Du coup, les prochains prélèvement n'auront pas lieu avant au moins mai 2013.

Si les scientifiques s'intéressent autant au lac Vostok, c'est parce qu'il pourrait servir de modèle à l’étude de la vie dans des conditions extrêmes, voire même... extraterrestres. L’une des lunes de Jupiter, est par exemple recouverte d’une banquise sous laquelle devrait s'étendre de vastes plans d’eau... qui pourraient abriter la vie ?

Lu sur Forbes

 


Fermer