Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Grève à Air France : Le PDG Jean-Marc Janaillac met sa démission en jeu dans le cadre d'une consultation sur des propositions salariales

Jean-Marc Janaillac a indiqué qu'il allait consulter les salariés de la compagnie sur ses propositions salariales afin de tenter de sortir du conflit, qui connait déjà son neuvième jour de grève.

La consultation de la dernière chance

Publié le
Grève à Air France : Le PDG Jean-Marc Janaillac met sa démission en jeu dans le cadre d'une consultation sur des propositions salariales

 Crédit ERIC PIERMONT / AFP

Le PDG d'Air France, Jean-Marc Janaillac, va soumettre sa proposition de revalorisation salariale auprès des salariés. Cette consultation, sans valeur légale, va se dérouler par vote électronique à partir du 26 avril et jusqu'au début du mois de mai.

La direction d'Air France a récemment proposé un accord pluriannuel s'engageant pour des augmentations générales de salaire de 7% sur 4 ans.
Cette décision comprend également des augmentations individuelles. Cette offre sera donc proposée aux salariés via la consultation orchestrée à la fin avril et au début du mois de mai. Elle a d'ores et déjà été rejetée par les syndicats représentatifs.
 
Le PDG d'Air France s'est exprimé dans le cadre d'une conférence de presse.  
 
"Je tirerai bien entendu toutes les conséquences du résultat de cette consultation. (…) Mon avenir personnel n'est rien au regard de l'immense enjeu qu'est l'avenir d'Air France."
 
Les syndicats appellent d'ailleurs à "accentuer" la mobilisation. Le conflit a déjà coûté près de 220 millions d'euros, après neuf jours de grève. La compagnie fait face à un vaste mouvement de contestation dans le cadre d'une mobilisation pour les salaires. De nouvelles journées de grève sont attendues chez Air France pour le mois de mai. 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zombikiller - 20/04/2018 - 23:11 - Signaler un abus Syndicats destructeurs

    Comme si air françe détenait le monopole Irresponsabilité des syndicats. Affligeant

  • Par vangog - 21/04/2018 - 13:24 - Signaler un abus Ça n’arrive qu’en France gauchiste...

    pays de privilège, qui se paient un jour ou l’autre!

  • Par Pharamond - 21/04/2018 - 17:28 - Signaler un abus Avons nous

    A l'ère de l'UE,avons nous besoin d'une compagnie nationale?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€