Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Voici enfin le vrai et très révélateur visage de l'Europe

Derrière les noms France, Allemagne, Italie etc. se cache une réalité qu'il faut appeler par son nom. Et qui dessine un autre paysage européen.

Diversités

Publié le
Voici enfin le vrai et très révélateur visage de l'Europe

Les médias n'en ont que pour le Brexit. La Grande-Bretagne sans l'Europe…L'Europe sans la Grande-Bretagne… Un drame ? Une tragédie ? Bien sûr que non. Une séparation qui ne changera rien au fait que les Anglais resteront des Européens, nos amis, nos alliés, épris de la même culture. Il y a une autre réalité bien plus préoccupante pour l'avenir du continent. Celle que montre la carte que nous publions sur l'immigration en Europe. 

Pour chaque état, cette carte indique le pays qui est la principale source de son immigration. Ça donne à réfléchir et autorise à se poser des questions sur les identités nationales : elles se manifestent avec d'autant plus de virulence qu'elles se sentent menacées.

Ou, voyant ce qui se passe chez des voisins, qu'elles veulent se prémunir contre une dilution qu'elles jugent insupportable. 

Source : jakubmarian.com

Regardons l'Allemagne. En gros et en haut du palmarès, bien avant les Polonais, les Russes ou les Bosniaques, figurent les Turcs. Ils sont musulmans. Croit-on que leur appartenance religieuse bien et durablement installée en Allemagne soit pour rien dans la décision, pour le moins aventureuse, d'Angela Merkel d'accueillir des centaines de milliers de migrants de la même religion que les Turcs ? 

Un autre grand pays, la Grande-Bretagne, recèle de vraies surprises. A force d'être inondé d'images de prédicateurs haineux d'origine pakistanaise, de vidéos sur des mosquées salafistes, on aurait tendance à croire que c'est cette immigration-là qui marque l'Angleterre. Eh bien pas du tout ! C'est l'Inde qui fournit le plus gros contingent d'immigrés sur le sol britannique. L'Inde hindouiste. Pas le Pakistan musulman. 

Regardons un peu plus haut vers la droite. La Scandinavie vit paisiblement au rythme des échanges locaux ou de l'arrivée d'immigrés venus pour travailler. Et rien que pour ça. Des Polonais en Norvège. Des Finlandais en Suède. Des Russes en Finlande. L'Afrique et le monde arabe sont tenus à l'écart. Rien qui puisse affecter vraiment une population de grands blonds aux yeux bleus. 

Dans les pays de l'Europe post-communiste, la géographie démographique est proche de celle plutôt paisible des pays scandinaves. En Pologne, il y a très majoritairement une immigration en provenance de l'Ukraine voisine. Normal, les Ukrainiens sont plus pauvres que les Polonais et se déplacent pour faire des boulots dont ces derniers ne veulent plus. Dans les Balkans, pas grand-chose de neuf sous le soleil. Des Roumains un peu partout…Depuis toujours les Roms sont là-bas discriminés, persécutés, détestés. L'ouverture des frontières n'a en rien modifié cette triste donne. Bien au contraire. 

Et maintenant, last but not least, une mention spéciale pour un grand pays européen : la France. De tous les états cités ou mentionnés sur la carte, elle le seul à avoir une immigration majoritairement venue de l'autre rive de la Méditerranée. Une immigration arabe. Une immigration musulmane. Penser qu'on peut rester comme ça les bras ballants sans réfléchir aux problèmes que ça pose, sans rien dire et sans rien faire, est une dangereuse et imbécile illusion. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 12/07/2016 - 08:50 - Signaler un abus surprise pour laGrande Bretagne

    Je savais qu'il y avait des Indiens mais je pensais que les Pakistanais étaient plus nombreux. Sans doute qu'ils font plus de bruit.... me voilà rassurée pour les Anglais Par contre pour l'Allemagne et surtout la France c'est carrément l'angoisse. Un peu tard pour réagir et en France ce n'est pas la loi sur la laïcité qui sera suffisante.

  • Par winnie - 12/07/2016 - 09:03 - Signaler un abus Meme pas peur le Benoit!

    osez ecrir la verite, enfin ! Ce qui est dommage c'est qu'aucun politique n'en parle!

  • Par Lafayette 68 - 12/07/2016 - 09:49 - Signaler un abus Petite remarque géographique

    "regardons un peu plus haut sur la droite " : regardons un peu plus au nord vers l'est , c'est mieux...

  • Par adroitetoutemaintenant - 12/07/2016 - 10:01 - Signaler un abus @Marie-E

    Les chiffres ne montrent pas toujours les réalités. 85% des maladies congénitales pédiatriques en Grande-Bretagne sont fournis par les 2% de la population que sont les pakistanais ! Mariages entre cousins !

  • Par cloette - 12/07/2016 - 10:05 - Signaler un abus Dosage

    À partir d'un certain seuil , l'immigration signifie " pousse toi de là que je m'y mette " . On n'a que ce qu'on mérite en tolérant le clientélisme des politiques ( de tous les partis ) envers ces populations qui votent car nées sur le sol de parents immigrés réguliers ou non et les clandestins n'ont aucun problème pour prospérer sur le territoire . Bien entendu cela ne poserait aucun problème si l contexte actuel n'était pas ce qu'il est ( à savoir non intégration majoritaire )!

  • Par Carol Langloy - 12/07/2016 - 10:09 - Signaler un abus Vous vous (nous) trompez, Monsieur Rayski.

    Que les hommes cherchent un endroit où l'activité est meilleure, quoi de plus normal, et même rassurant, par rapport au fatalisme de certains. Jean Tirolle a parfaitement prouvé que le travail n'est pas un gâteau à se partager, mais une richesse en création : autrement dit, plus les gens travaillent, plus il y a du travail pour tous. Donc merci aux immigrés de venir chez nous. Mais bien évidemment, il faut les faire travailler, et non le leur interdire. Nous en sommes encore à l'idéologie des 35h, qui nous a fait tant de mal.

  • Par Marie-E - 12/07/2016 - 10:20 - Signaler un abus @ Carol Langloy

    j'ai l'impression que vous n'avez pas tout compris. Soit une relecture s'impose, soit il faut changer vos lunettes roses car si l'immigration a été une chance dans les décennies passées, il y a quelques temps que la réalité n'est malheureusement plus celle que vous décrivez... les bons vont prendre pour les mauvais mais hélas la situation est grave...tant qu'elle n'est pas désespérée...

  • Par Camtom - 12/07/2016 - 10:46 - Signaler un abus Portugal-france....pourquoi

    Portugal-france....pourquoi des drapeaux algériens dans paris?...

  • Par cloette - 12/07/2016 - 11:04 - Signaler un abus @Carol Langloy

    Votre raisonnement n'est uniquement qu'èconomique , c'est à dire de rentablilitè de profit , en dehors du fait qu'aucune loi économique n'est vraie l'Economie n'étant pas une science exacte, endehors du fait aussi que qui exactement profite de ces bènéfices suggérés ? ( certainement pas tout le monde ) , il n'y a pas que cela qui rend heureux ni au plan individuel ni au plan collectif car il n'y a pas que cette "valeur du marché " qui compte ( même si elle est utile ) . Le mieux serait de faire un véritable bilan des besoins et des nuisances .

  • Par TontonFlingueur - 12/07/2016 - 11:33 - Signaler un abus Précisions.

    En Scandinavie, l'Afrique n'est pas tenu a l'écart, très loin s'en faut, l'immigration africaine constitue 10 a 15% de ces populations, avec leurs lots de viols, agressions ect l'image d'Epinal a fait long feu. Dans les Balkans selon votre carte il n'y a pas de roumain. Last but not least, marrant que vs vs offusquez du sort des roms, leur parasitages étant au moins aussi problématique que celui des algériens en France, mais comme vs ne connaissez pas ce problème vs vs permettez de ne critiquer que celui qui vs arranges. ABE.

  • Par ISABLEUE - 12/07/2016 - 11:38 - Signaler un abus Cloette : bravo

    on aurait pu rajouter à Carol Langloy : dites merci aux immigrés d'accepter n'importe quelle situation de travail, n'importe quel temps travail et n'importe quel salaire..... Encore un ou une qui doit se pavaner en costard et croire que la réussite est là.. un adepte de Jean Tirolle.. Hou les méchants français qui ne veulent pas travailler !!!! .. Virons le peuple..

  • Par Atlantica75000 - 12/07/2016 - 14:19 - Signaler un abus Pauvre Carol Langloy qui

    Pauvre Carol Langloy qui récite son bréviaire, je préfère manger des pâtes le reste de ma vie si cela pouvait faire changer la situation catastrophique qui est la nôtre. Les politiques se coincent tout seuls : plus aucun ne veut se fâcher avec les électeurs et donc ainsi accélèrent le changement de population. A Lyon, Colomb, le soutien de Macron vient de faire voter des subventions (+ frais annuels récurrents) pour un Institut de la culture musulmane Je n'ai pas besoin de sondage pour voir le changement : au métro Place de Clichy qui n'est déjà pas particulièrement "caucasien", je regarde les quais du métro en changeant de ligne : le grand changement s'accélère. Je me retrouve régulièrement blanche minoritaire assise sur un siège

  • Par Deudeuche - 12/07/2016 - 14:35 - Signaler un abus Algérie francaise

    France algérienne!

  • Par Lafayette 68 - 12/07/2016 - 15:11 - Signaler un abus Carol Langloy bisounours ?

    L'immigration mais raisonnable , contrôlée avec assimilation ne pose pas de problème . Ce n'est pas le cas aujourd'hui , devinez pourquoi ? .Non au multiculturalisme , non à l'islamisation.

  • Par langue de pivert - 12/07/2016 - 17:13 - Signaler un abus STOP ! ☺

    La DGSI de M. P. Calvar va faire censurer Atlantico ! Et j'ai 10 mois de payés d'avance.

  • Par Piwai - 12/07/2016 - 19:19 - Signaler un abus Nimportenawak

    Tiens c'est marrant, les pays d'europe ont chacun comme principaux immigrants leurs anciennes colonies ou ancien occupant... Incroyable que des pays qui ont nouer des liens pendants des années puissent ainsi etre sûre présentés. ..

  • Par vangog - 12/07/2016 - 22:23 - Signaler un abus Le problème n'est pas tant l'immigration elle-même...

    ni l'origine des immigrés, qud les raisons pour lesquelles cette immigration se produit. La France, avant les années 70, connaissait une immigration "pour de bonnes raisons". A cette époque, la question ne se serait même pas posée de savoir quel était le pays d'émigration le plus représenté en France, Italie, Portugal, Pologne...peu importait! Apres la peur naturelle de l'étranger et quelques manifestations d'agressivité vite réprouvées, ces peuples se sont assimilés car l'école républicaine était alors une école d'assimilation, où tout communautarisme était réprouve. Les UMPS, par lâcheté et par complaisance avec les idées gauchistes universalistes, ont transformé alors le droit du sang en droit du sol, ils ont créé des allocations spécifiques d'étrangers qui ne venaient plus pour travailler, le regroupement familial, et toutes les fadaises droidelhommistes...c'est alors que l'immigration pour de bonnes raisons est devenu une immigration "pour de mauvaises raisons", séduisant des peuples de plus en plus lointains et éloignés de nos valeurs chrétiennes, de moins en moins assimilables...grave erreur que celle de ces politiciens qui savaient parfaitement le monstre qu'ils gêneraient!

  • Par sapiensse - 13/07/2016 - 03:29 - Signaler un abus Pas acceptable cet article

    Un article sur l'immigration doit se nourrir au minimum de quelques chiffres établissant une réalité. Ici l'auteur désigne l'ennemi avec une carte sans référence, sans aucune donnée sur le type d'immigration ou sur les pourcentages. On comprend juste que nous sommes envahis par les Algériens. La carte a été établie par un gamin de 25 ans, un jeune mathématicien, Jakub Marian, qui n'a pas la moindre compétence sur le sujet et qui s'amuse à faire des cartes d'Europe par exemple pour comparer la longueur des pénis selon les pays ou encore qui donne le nom de famille le plus usité par pays. Tout ça n'a donc AUCUN SENS et dénature toute vraie réflexion sur l'immigration. Terminer l'article par un "on ne peut pas rester comme ça les bras ballants" est scandaleux. L'Algérie vient de vivre une guerre civile (200 000 morts) avec les musulmans du FIS et ceux qui ont fui récemment ne sont pas forcément musulmans. Un mathématicien vous le dira : quand on pose mal les problèmes, on ne trouve pas les bonnes solutions. J'attends d'Atlantico des réflexions qui sortent du gauchisme ambiant, mais pas des manipulations d'un autre genre.

  • Par Benoit 2011 - 13/07/2016 - 08:08 - Signaler un abus sapiensse

    Quel est le pays d'Europe qui fournit le plus gros contingent de djihadistes ? La réponse est dans la carte qui vous choque tant ! Voilà pour " les bras ballants "....

  • Par Texas - 13/07/2016 - 18:12 - Signaler un abus La Suède Bucolique...

    ....a vécue , si l ' on en juge aux dernières agressions de jeunes filles de 12 à 15 ans par des illégaux durant le festival de Karlstad ou dans celui de Zara Larsson à Norkopping. "Soyons désinvoltes , n' ayons l' air de rien."..disait Noir Désir dans sa chanson ..

  • Par Atlantica75000 - 13/07/2016 - 19:13 - Signaler un abus A Sapiense

    Même si je suis d'accord avec vous sur les sources, il se trouve qu'on nous enfume régulièrement avec des chiffres et des études. Savez-vous que la France comprend le plus de populations musulmane et africaine en Europe ? Savez vous qu'en France se trouvent au moins 12 millions de musulmans (dixit un industriel maghrébin parlant du marché halal en France, chiffres du ministre de la ville, rafraichissant lorsqu'il oublie la langue de bois) ? Alors je le redis, même s'il faut présenter des sources solides, vous savez qu'en France, il est interdit de comptabiliser les gens par ethnie et mes sources à moi, elles se trouvent dans mon regard lorsque je sors de chez moi

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€