Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Signaux médiatiques contradictoires : la glace est-elle ou non en train de déserter l’océan Arctique ?

Un récent rapport environnemental présenté à la Chambre des communes présente un constat des plus alarmistes quant à la situation de la banquise en Arctique, allant ainsi jusqu'à affirmer que la glace y aura totalement disparu d'ici 2015.

Question froide

Publié le
Signaux médiatiques contradictoires : la glace est-elle ou non en train de déserter l’océan Arctique ?

Un récent rapport environnemental affirme que la glace aura totalement disparu de l'océan Arctique d'ici 2015 Crédit Reuters

Atlantico : Peut-on raisonnablement se fier à ces prévisions qui prévoit la fin de la glace en Arctique en 2015 ?

Frédéric Decker : 2015 non, cela me paraît beaucoup trop "court". Les signes de fonte de la banquise sont une réalité, mais une fonte totale ne devrait pas se  produire avant quelques décennies, peut-être vers 2050... en prenant en compte la poursuite du réchauffement climatique tel qu'il existe aujourd'hui. Car un "accident climatique" pourrait nous surprendre. Une très puissante éruption volcanique pourrait suffire à abaisser la température moyenne mondiale pendant 1 à 3 ans, et par la même occasion provoquer une extension des glaces. Ce n'est qu'une supposition parmi tant d'autres. Les variations de l'activité solaire en est une autre. Le climat n'est pas linéaire, ne l'a jamais été et ne le sera jamais, avec ou sans l'action de l'homme.

Peter Wadhams, l'un des chercheurs impliqué dans ce rapport, évoque le fait que l'épaisseur de la banquise en Arctique aurait baissé de 43% depuis les années 1970. Cette progression impressionnante est-elle synonyme d'une disparition totale de cette même banquise ?

Peter Wadhams a-t-il évoqué le fait que l'Arctique se soit refroidit, et que par conséquent la banquise ait progressé, entre 1950 et le milieu des années 1970 ? La décennie 1970 a été particulièrement froide dans les latitudes septentrionales de la planète, notamment en Islande, au Groenland et donc en Arctique. Les glaces ont donc connu une extension avant de perdre à nouveau du terrain depuis. L'été 2012 a connu un pic de fonte record (sur la période 1979-2013, il n'y a aucune donnée fiable avant 1979). L'été 2013 a vu davantage de glace résister (60% de plus qu'en 2012, mais une surface tout de même assez faible par rapport à la moyenne 1979-2013). Je ne peux pas affirmer que cette tendance, depuis 1975, soit synonyme de la disparition totale de la banquise. Même si, à terme, le risque existe si les conditions actuelles de réchauffement se poursuivent.

Peut-on dire finalement que les scientifiques ne possèdent pas toutes les clés de lecture d'un phénomène aussi complexe que le réchauffement, ce qui expliquerait l'actuelle division des chercheurs sur le sujet ?

La machine climatique mondiale est extrêmement complexe. Elle ne nous a pas dévoilé tous ses secrets, et des variations naturelles contrarient les prévisions climatiques. Par exemple, la récente baisse de l'activité solaire a occasionné un net ralentissement du réchauffement (depuis 2000), même si 2010 détient le record de chaleur annuel sur la planète. Les projections annonçaient en effet un réchauffement plus important qu'il n'a été. C'est la même chose concernant l'état de la banquise : les données satellites dont nous disposons remontent à près de 35 ans (depuis 1979), période vraiment très courte pour dégager une tendance nette. Les scientifiques du GIEC sont majoritairement d'accord entre eux. En revanche, de nombreux climatologues indépendants ou des instituts indépendants émettent régulièrement des théories contradictoires. La connaissance encore assez limitée de notre machine climatique explique ces divergences d'opinions, nous devons admettre ne pas tout connaître de notre climat. Son évolution semble se diriger vers un réchauffement, en majeure partie d'origine anthropique... mais tous les climatologues ne sont pas de cet avis. Et ces divergences vont résister à l'avenir, tant que le climat gardera ses secrets !

Pour finir, j'ajoute qu'on entend parler de "changement climatique" : c'est un non-sens ! Par définition, le climat terrestre n'est pas linéaire, subissant des chauds et froids d'origine naturelle constamment depuis toujours. Il y a 10 à 20 millions d'années, la Terre connaissait des températures beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui... On doit donc parler de "réchauffement climatique" puisque le climat se réchauffe...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 22/12/2013 - 12:11 - Signaler un abus En effet diminution en Arctique mais augmentation en Antarctique

    « La quantité de glace qui entoure l'Antarctique a atteint son plus haut niveau en près de 30 ans soit depuis que les satellites ont commencé à la surveiller. C'est tout simplement trop froid pour qui pleut en Antarctique et ça va rester comme cela pendant encore très longtemps. Ce qu’il faut retenir c’est que la glace qui entoure l'Antarctique va rester là pour de bon." (Patrick J. Michaels associé senior en études environmentales au CATO Institute et auteur de Meltdown: The Predictable Distortion of Global Warming by Scientists, Politicians, and the Media. Ce qu'il faut voir aussi : La masse globale d'augmentation de la Glace en Antarctique et la foret diminution en Arctique ( l'on parle en milliard de tonnes) va créer une forte augmentation de la pression en Antarctique et une diminution en Arctique qui aura comme conséquence une nouvelle répartition du magma dans la croute terrestre et donc une modification sur les zones sismiques et les zones volcaniques. Très certainement aussi la création de nouvelles zones volcaniques. Il faut habiter où?

  • Par Eco-Sensé - 22/12/2013 - 12:21 - Signaler un abus Que l'Arctique fonde n'est pas une preuve de réchauffement

    Mr Decker oublie totalement les effets des oscillations atlantiques et pacifiques. Comment peut-on affirmer si sûrement que l'on assiste à une phase de réchauffement alors que la température moyenne stagne depuis 1998 et qu'il n'y a jamais eu autant de glace en Antarctique, avec des records de froid battus régulièrement ! La fonte de l'Arctique est liée avant tout aux cycles océaniques, combinés aux cycles solaires. L'action anthropique a un effet négligeable comme l'a bien démontré François Gervais dans son livre 'L'innocence du carbone'.

  • Par Daniel carton - 22/12/2013 - 12:42 - Signaler un abus Avec un glaçon ? Votre vodka ?

    Je ne sais plus à quelle période, cette année ,un bateau " d'écologistes" et autres doux dingues ont entrepris de traverser le pôle pour prouver la catastrophique fonte des glaces . Ils sont restés pris , il fallu qu' un brise glace atomique russe (un comble) vienne les sauver . Il n'y a pas eu trop de publicité sur cet événement qui en dit long sur ce nouveau marqueur idéologique

  • Par Michel. - 22/12/2013 - 13:05 - Signaler un abus Et quel serait le problème si l'Arctique fondait complètement?

    Catastrophique ou bénéfique? Pour qui?

  • Par Cerisier - 22/12/2013 - 14:43 - Signaler un abus euh..... ?

    @benvoyons Je crois que votre paragraphe sur la création de nouvelles zones volcaniques, c'est du grand n'importe quoi, avez-vous une source sérieuse ?

  • Par mx - 22/12/2013 - 14:50 - Signaler un abus D'une maniere ou d'une autre

    Nous savons tous qu'il y a eu au moins déjà 4 extinctions majeurs et que toute espèce terrestre a son temps, la notre peut être demain, dans 10 ans dans 1000 ou 10000 ans peut importe, on s'adaptera, le reste c'est que du bla bla pour faire peur a tous le monde ... en tous cas en franche comté cette année on a pas vu le réchauffement avec déjà plusieurs -10 a -20.

  • Par brennec - 22/12/2013 - 15:01 - Signaler un abus consensus

    " Les scientifiques du GIEC sont majoritairement d'accord entre eux." evidemment ceux qui ne le sont pas s'en vont car ils sont ostracisés ou carrément diffamés et leurs apport n'est pas pris en compte. Bonne méthode façon soviétique pour fabriquer un consensus.

  • Par brennec - 22/12/2013 - 15:05 - Signaler un abus concensus

    2010 année la plus chaude (je suppose que c'est ce que veut dire 'record de chaleur' mais on ne sait jamais), plus chaude que 1998 début de l'arrêt du réchauffement? ou plus chaude depuis que ça s'est arrêté. En fait ça doit être plutot plus chaude sur les simulations, lesquelles sont toutes plus chaudes que la réalité.

  • Par Benvoyons - 22/12/2013 - 15:22 - Signaler un abus Cerisier - 22/12/2013 - 14:43 - Aucune source mais une

    simple analyse personnelle. Il y a des lois physiques que je n'ai pas inventé qui régissent la terre et son magma. Avec Beaucoup plus de pression sur un point et moins sur un autre entraine une modification sur le magma de la terre. Donc les nouvelles pressions qui vont dans des axes différents vont créer des nouveaux cheminements pour le magma. Mais aussi peut créer une augmentation sur une zone existante bien sûr. Cela jouera aussi pour les zones sismiques.

  • Par ZOEDUBATO - 22/12/2013 - 15:36 - Signaler un abus A l'ère secondaire tous les dinosaure roulait en 4*4 diesel

    Et on provoqué un réchauffement atmosphérique de moins~185 millions d'année à moins~ 65 millions d'année. Les scientifiques du GIEC avec leur diplôme de gestion administrative et comptable de technocrates ont unanimement constaté que : - la température moyenne avait augmenté de 8 ° C - qu'il n'y avait plus de glace ni de banquise dans l'arctique et l'antarctique - que le taux d'oxygène n'était plus que de 18 % Par conséquent ces ancêtres des écolos ont décidé, en tant que Dieu universel et omnipotent, de faire chuter un météorite afin de pouvoir créer des zones NATURA 2000 (18% de la surface de l'Europe) afin de préserver uniquement les espèces qui avaient payées leurs cotisations et de pouvoir vivre dans un environnement protégé et réservé volé aux propriétaires Et leur arnaque aux subventions continue

  • Par Duffy - 22/12/2013 - 17:32 - Signaler un abus Le réchauffement global causé par l'homme est :

    1 - Un mythe 2 - Une superstition 3 - Un canular 4 - Un opération de relation publique du lobby nucléaire 5 - Une spéculation financière globale (Cap and Trade) 6 - Un moyen de taxer les gogos 7 - Tout ceci à la fois

  • Par Duffy - 22/12/2013 - 17:36 - Signaler un abus Jusqu'en 1970, mq grand-Mère faisait du vélo.

    en conséquence la température montait, montait, montait. Malheureusement depuis qu'elle est décédée, elle n'en fait plus, la température est stable. Pourquoi parle-t-on de réchauffement global causé par l'homme alors que ma grand-mère était une femme reste un mystère pour moi.

  • Par Anemone - 22/12/2013 - 17:48 - Signaler un abus Juste pour conseiller

    La lecture de cet excellent site (un article /mois environ) . http://www.pensee-unique.fr/

  • Par monteils - 22/12/2013 - 18:18 - Signaler un abus Les escrologistes du GIEC

    Affirmer sans rire que, d'ici un siécle, la temperature du globe s'élévera de prés de 5 degrés alors que celle ci est stable depuis 18 ans , malgré une hausse de 40 % des émissions de CO2, reléve de l'idéologie et non de la science. La température du globe a toujours varié dans le passé alors que les émissions de CO2 liées à l'homme étaient quasi nulles ( voir optimum médiatique médieval ou petit age glaciére sous Louis xiv)

  • Par monteils - 22/12/2013 - 18:23 - Signaler un abus Un site pour échapper à l'endoctrinement des medias français

    http://www.pensee-unique.fr/ Vous verrez que 98 % des medias français reprennent sans esprit critique les théses du GIEC , alors que les medias anglosaxons ou allemands sont beaucoup plus mesurés

  • Par monteils - 22/12/2013 - 18:42 - Signaler un abus Les predictiions de Al GORE

    2013 marks the 17th year of no warming on the planet. Almost everything that could go wrong did go wrong for the cause of global warming 2013 has been a gloomy year for global warming enthusiasts. The sea ice in the Antarctic set a record, according to NASA, extending over a greater area than at any time since 1979 when satellite measurements first began. In the Arctic the news is also glum. Five years ago, Al Gore predicted that by 2013 “the entire North polar ice cap will be gone.” Didn’t happen. Instead, a deflated Gore saw the Arctic ice cap increase by 50% over 2012. This year’s Arctic ice likewise exceeded that of 2008, the year of his prediction. And that of 2009, 2010 and 2011.

  • Par Marcus Graven - 22/12/2013 - 20:14 - Signaler un abus Contre les réchauffementeurs

    La climatologie n’est qu’un rassemblement d’experts autoproclamés (le GIEC), réchauffementeurs qui en trichant sur les données climatiques ont instauré une angoisse mortifère dans les sociétés occidentales. Anthropomorphisant le globe en déesse morale, ils ont fait de l’écologie une pseudo science animée par un fort sentiment religieux. Seul le fait de nous amender, de devenir bons et respectueux de Déesse Nature, de confesser nos péchés écologiques, de verser l’obole carbone, calmera la vindicte de Mamère Nature. Derrière cette réactivation de peurs archaïques, il y a surtout de nouveaux impôts, basés sur le péché de produire du CO2, pour remplir les caisses de l’État. La réchauffementerie globale est aussi à la base d’industries très juteuses : isolation des habitations, construction d’éoliennes, installation de panneaux solaires, apparition de voitures hybrides ou totalement électriques, renforcement du nucléaire avec la mise en route de centrales en Chine, aux Etats-Unis, en Europe. L’écoculpabilité telle que nous la vivons est un luxe de pays riches.

  • Par amike - 22/12/2013 - 20:30 - Signaler un abus Si les conditions actuelles du réchauffement

    se poursuivent, il n'y a rien à craindre puisqu'on doit être à +0.1° par décennie. 100ans pour atteindre 1° ! Non, la catastrophe est sensée venir d'une accélération exponentielle que les promoteurs du GIEC imaginent pour justifier leurs soupes. Car, les travaux internes du GIEC donnent un aperçu assez différent du résumé à l'usage des politiques et media (les rapports sont disponibles en anglais...). Ainsi, toutes les catastrophes prévues qui indiqueraient un basculement vers un réchauffement mortel ont été jugées pour la plupart comme "hautement improbable" à l'horizon 2100: - fonte de l’Himalaya - arrêt de la dérive nord-atlantique (gulf stream) - fonte du Groenland - augmentation des tornades - etc. Finalement, la seule estimée comme devant être prise au sérieux, est l'augmentation du niveau de la mer. Si réchauffement, il y a, c'est le seul vrai danger qui menacerait la population mondiale. Certes, mais façon principe de précaution à la chirac puisqu'au cours actuel, on serait à +30 à 50centimères en 2100 !

  • Par prochain - 22/12/2013 - 21:01 - Signaler un abus Le gourou Gore avait raison le CO2 peut rapporter gros

    Al Gore grâce au carbone a multiplié sa forte tune par 100.

  • Par ignace - 22/12/2013 - 21:44 - Signaler un abus @Monteils je me joins a 100% a votre opinion

    M Decker est certainement météorologue, présentateur, web master, journaliste..meteo a 7 jourset je l'en félicite, cependant dans le cas de prévisions a 10, 15, 20 ou 50 ans qui concerne le climat , cela n'a plus rien a voir avec la météo pour prévoir plus ou moins bien notre météo du weekend a venir Donc quand ce Mr vient nous parler du GIEC (c'est le mot qu'il fallait placer dans l'article pour avoir un bon point) cela me rappelle Al gore (un pied dans le climat l'autre dans la spéculation financière sur le CO2...Yann Arthus-Bertrand.( très bon reportage sur la terre vue du ciel..mais démagogique sur le climat..Nicolas Hulot un pied dans l’écologie, l'autre chez EDF-GDF +.politique..) Le GIEC est une organisation vivant sur l'argent des états et ayant des conclusions changeantes et opportunistes je me joints a monteils pour conseiller un site sur le climat qui me parait intéressant même si le graphisme n'est pas sensationnel, le contenu est a connaitre (a vous de juger) http://www.pensee-unique.fr/

  • Par evans94 - 23/12/2013 - 17:34 - Signaler un abus Je vous rappelle...

    Qu'il y a environ 20 000 ans (une virgule dans la bible de l'histoire de la terre) il y avait 3000 m de glace à Lyon... la terre terminait sa 8 ème glaciation... Donc depuis, en tendance moyenne, elle se "réchauffe", la terre.. Jusqu'où ??? sais pas !!! et après ? Une neuvième glaciation ????...alors là , il y aura de quoi regretter le réchauffement, c'est moi qui vous le dis.... Dormez bien, tout va bien...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Frédéric Decker

Frédéric Decker est météorologue à "Météo News" et géographe. Il est observateur bénévole pour Météo France (à Sainte-Geneviève-des-Bois, Essonne) depuis 2003.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€