Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 02 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Pierre Bergé signe l'aveu ultime de cette gauche qui se livre corps et âme à la société de marché

Cette semaine, Serge Federbusch revient aussi sur l'exil fiscal de Gérard Depardieu.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Quand Pierre Bergé signe l'aveu ultime de cette gauche qui se livre corps et âme à la société de marché

Selon Le Figaro, Pierre Bergé aurait déclaré dimanche, lors de la manifestation en faveur du mariage homosexuel : "Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ?"

1 - L’exploitation de l’homme par l’homo, selon Bergé

La manifestation des partisans du mariage pour certain(e)s fut un ratage et la meilleure preuve en était le titre de Libération le lendemain : « C'était une très belle manif, bien militante ». Quand, dans ces circonstances, la quantité n’y est pas, on parle de qualité, c’est classique.

Cette affaire se retourne décidément contre ses promoteurs. Les Français, qui n’avaient pas trop réfléchi à la question et se déclaraient favorables à cette union, dans le bain politiquement correct où marine le débat public, s’interrogent de plus en plus sur la légitimité et l’utilité d’une pareille réforme au fur et à mesure que ses conséquences sont mises en lumière.

Prenons l’exemple de l’adoption par des couples de transsexuels qui se seront mariés. Qui pourra prétendre que cette situation n’est pas porteuse de troubles et d’inquiétudes pour un enfant accueilli dans une famille de ce type ? Et pourtant, au regard de la future loi socialiste, on ne voit pas pourquoi cette adoption leur serait par principe refusée.

Mais il y a plus dérangeant encore. En marge du défilé de dimanche dernier, Pierre Bergé, mécène habituel de la gauche médiatique, a eu ces fortes paroles : « Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant ».

Quel bel aveu de marchandisation du corps au bénéfice de consommateurs d’un genre nouveau. Çà c’est de l’ultralibéralisme en effet. Bravo Pierrot ! Les patron(ne)s homosexuel(le)s pourront donc exploiter sans états d’âme la force de travail, c'est-à-dire de reproduction, de ces employés. Des usines de mères porteuses baptisées « maternités pour tous » assureront-elles à leurs patrons du futur, pour éviter la hausse des prix, les économies d’échelle qu’une demande en plein boom rendra nécessaire ? Point de rupture de stocks sur le marché utérin où la gauche caviar fera ses emplettes.

Le magnifique film de Fassbinder, « La loi du plus fort », où, à rebours des tirades proustiennes, le cinéaste allemand montrait que l’homosexualité ne change rien aux rapports de domination trouve, grâce à Bergé, un excellent prolongement. L’abolition de la lutte des sexes ne laissera plus que la lutte des classes comme horizon du conflit social.

Le refus de la différenciation sexuée qui, au fond, anime ces combattants de l’entre-soi est un rejet d’une part essentielle, au sens philosophique du terme, de leur animalité. Le droit doit devenir étanche à la biologie. Le genre sexuel n’est plus qu’une construction abstraite, une définition légale, subordonnée au travail législatif, la société en viendra à bout. Le problème tient en peu de mots : quand la règle autorise tout, elle s’autorise tout. La frontière entre la liberté totale et l’oppression devient ténue.

Décidément, le sociétal chasse le social dans la France d’un président qui, notons-le en passant, aura une fois de plus botté en touche en se remettant au Parlement pour décider de ces délicates questions de procréation assistée.

2 - Depardieu, Gabin jusqu’au bout

Dès les débuts de sa carrière d’acteur, Depardieu fut qualifié de nouveau Gabin et une scène de l’ « Affaire Dominici » où leurs pas se croisent en fut comme la prémonition. Les voilà aujourd’hui terminant leurs carrières un peu de la même façon.

Gabin lui aussi aimait l’argent et lançait des entreprises, notamment des élevages. Il fut en butte aux syndicats agricoles qui lui reprochaient d’introduire des méthodes trop capitalistes à leur goût dans la ruralité en déclin des années 1960. Il en conçut une vive contrariété à laquelle certains attribuèrent la maladie qui l’emporta. Depardieu rejoue aujourd’hui le même film. Il se heurte au même esprit de clocher. Mais désormais les cloches sonnent à gauche.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par laurentso - 19/12/2012 - 13:16 - Signaler un abus Les propos de Bergé ont été dénoncés

    par tous les gens de gauche unanimes! Décidément, Federbush est le degré zéro de la pensée. Et le degré zéro des petits fours, mais ça c'est moins grave...

  • Par Karamba - 19/12/2012 - 13:33 - Signaler un abus Où ça?

    On n'en parle pas des propos hétérophobes de Bergé. On préfère s'acharner sur Depardieu qui a voté Sarkozy, le salaud. Cette complaisance s'explique au delà du fait que Bergé arrose la gauche de ses millions, par le principe que ce discours provoc est de bon ton dans le milieu bobo gay. On voit des banderoles très limites fleurir dans les manifs pro mariage gay. L'avis divergent est considéré avec suffisance, comme le faisait Forest lors de sa contre manif illégale avec les Femen. On insulte, on provoque, mais c'était de l'humour. Vous savez, le genre qui nécessite la carte PS pour être compris...

  • Par Durand - 19/12/2012 - 13:46 - Signaler un abus Il est sénile ou quoi ?

    Pour ce gars qui a fait son blé grâce à Mitterrand et au rachat de sa boîte en faillite par la Sanofi une seule solution, la cure de repos prolongée.

  • Par ntzsch - 19/12/2012 - 13:51 - Signaler un abus Quoi de plus touchant que cette sollicitude ?

    Federbush devrait adopter Depardieu.

  • Par freddy - 19/12/2012 - 13:51 - Signaler un abus Vous souvenez vous de l'affiche il y a une dizaine d'années

    où l'on voyait un homme nu affirmer: mon corps n'est pas une bagnole! Les mutuelles françaises (de gauche par philosophie, je pense) en étaient à l'origine. Et bien, la même gauche nous l'affirme: le corps d'une femme est une bagnole!

  • Par ccompagnon - 19/12/2012 - 13:52 - Signaler un abus Je suis assez d'accord

    je suis assez d'accord avec Pierre Bergé. Quelle différence ? Et une femme qui fait commerce de son vagin, n'est-elle pas une travailleuse (du sexe). Ne pas le reconnaître serait insultant (surtout lorsqu'on leur demande en plus de payer des impôts sur cette activité non reconnue). Le vagin ou l'utérus, quelle différence ? Mais il n'a pas été le premier. le premier est Marc Jolivet dans un de ses sketches, qui doit bien dater des années 90. il raconte que sa mère parcourait les plage pour louer son ventre. il présentait la mère porteuse comme une loueuse de ventre.

  • Par freddy - 19/12/2012 - 13:52 - Signaler un abus @laurentso

    j'ai pas bien entendu tous les gens de gauche.En tous cas, cela n'a pas fait la une de Libé :)

  • Par agesilas - 19/12/2012 - 13:56 - Signaler un abus La MAP ne peut pas aboutir a un sou d'économie.

    Je n'ai jamais vu dans une entreprise une reorganisation aboutir sans qu'un objectif clair de reduction des couts lui ait été fixé. Le président précédent l'avait compris avec sa règle de non remplacement d'un départ de fonctionnaire sur deux, une règle simple et trop douce d'ailleurs. Le travail de réallocation des ressources entre administrations aurait du suivre. Sans directives claires et chiffrées avec un responsable, la MAP va s'enliser en parlotes (pardon en consultations). Quel fonctionnaire va t il par sens civique couper les effrectifs dans sa propre administration?

  • Par laurentso - 19/12/2012 - 14:13 - Signaler un abus @freddy

    On ne saurait vous donner tort, sur ce coup là ! :) Plus généralement, pourquoi suis-je l'objet d'insultes et d'invectives par tout un tas de pseudos qui ne postent pas ou peu par ailleurs ? Et qui cherchent à me "calculer" pour savoir qui je suis, ce dont tout le monde se tape, je suppose. On dirait qu'une officine crée des pseudos spécialement pour moi! Tant de sollicitudes me touchent...

  • Par deudeu - 19/12/2012 - 14:23 - Signaler un abus Pierre Bergé serait il

    Pierre Bergé serait il heterophobe?

  • Par gabbrielle - 19/12/2012 - 14:24 - Signaler un abus L e Monde, journal de référence?

    L e Monde, journal de référence? Il y a bien longtemps que Le Monde n'est plus un journal de référence, mais un journal de déférence.

  • Par gabbrielle - 19/12/2012 - 14:30 - Signaler un abus Presse de gauche et pouvoir: des relations pas toujours adroites

    Bel article sur Télérama! Même s'ils ont oublié Claude Sérillon qui vient d'être embauché pour améliorer la communication de son très cher et vieux ami, Lou François http://www.telerama.fr/medias/presse-de-gauche-et-pouvoir-des-relations-pas-toujours-adroites,90743.php

  • Par benjo - 19/12/2012 - 14:31 - Signaler un abus @SteakKnife: Gaza est occupee ? C'est nouveau.

    Israel a integralement evacue Gaza en 2005. Gaza n'est occupee que par le Hamas qui - contrairement aux mensonges racontes dans la presse francaise - a pris le pouvoir par la force en 2007.

  • Par Rlilette - 19/12/2012 - 14:34 - Signaler un abus Pierre Bergé est un (vrai) minable.

    Usant de la provocation pour défendre le veuve contre l'orphelin (comme il l'avait fait à l'époque à propos du Téléthon et du Sidaction).

  • Par deudeu - 19/12/2012 - 14:39 - Signaler un abus Et pendant ce temps, Valls

    Et pendant ce temps, Valls place ses copains......

  • Par Karamba - 19/12/2012 - 14:53 - Signaler un abus Non la mère n'est pas qu'une pute...

    je ne sais pas où la gauche va chercher sa morale et plus généralement sa matière à réflexion? Probablement dans une pochette surprise... Donc la différence entre une passe et une maternité c'est quand même la conception d'un enfant... Ces gens me débectent décidément de plus en plus.

  • Par pandore - 19/12/2012 - 15:01 - Signaler un abus Gauche caviar

    Commentaires toujours aussi fins et sans nuance d'un sénile enrichi au sérail socialiste. Si Depardieu ne tiens pas sa vessie ; Bergé ne tiens pas sa langue. Lui qui a fait une grosse fortune dans le luxe...avec les richissimes clientes (parfois femmes de présidents douteux...) propriétaires d'oeuvres d'art que même Depardieu ne pouvait pas s'offrir ( souvenez vous des statuettes...) Ce Bergé mériterait un bâton pour se faire battre...

  • Par heautontimoroumenos - 19/12/2012 - 15:35 - Signaler un abus Laurensot, l'idiot utile

    Vu la rapidité et la fréquence auxquelles poste Laurensot, on pourrait plutôt se demander s'il n'est pas employé par Atlantico : dans tous les cas, sachant que chacune de ses insultes entraîne des commentaires en retour, c'est bon pour l'article commenté comme pour le site. Remercions donc au passage cet idiot utile, et rions de l'espèce de rage qui lui tient lieu de verve… (attention, contrepet).

  • Par altona - 19/12/2012 - 15:43 - Signaler un abus Bergé? aucune progéniture à son nom

    Qu'est ce qu'il attend pour trouver une mère porteuse à inséminer artificiellement , il est vrai qu'il est un peu vieux..... Il a oublié aussi de préciser que ce sont les enfants de ces cons d'hétéros qui financeront les retraites des homos .

  • Par Vertigo - 19/12/2012 - 15:58 - Signaler un abus Liberté, évolution ou simplement aliénation?

    http://www.lexpress.fr/culture/livre/l-empire-du-ventre_809671.html

  • Par cednono - 19/12/2012 - 16:14 - Signaler un abus Bergé, la lie de l'humanité

    il a fait sa fortune sur le dos d'YSL, a planqué son fric en oeuvres d'art (moins d'impôts) et donne des leçons de morale lui qui n'en a aucune. Cet individu est un parasite au sens propre du terme. Sa fin de vie sera terrible, j'espère seulement pour lui qu'il comprendra avant sa mort à quel point il s'est planté toute sa vie

  • Par Mani - 19/12/2012 - 16:31 - Signaler un abus Laissez Laurentso tranquille !

    Laurentso est, avec Jerem, la voix de gauche la plus cohérente sur Atlantico - rien de comparable avec les trolls qui répètent inlassablement les mêmes messages uniquement pour provoquer des réponses émotionnelles, ce qu'ils ne manquent pas de réussir. . Bien qu'on puisse tout à fait ne pas être d'accord avec lui et avoir une autre vision du monde, il argumente toujours et la moindre des choses est quand même de lui reconnaître le droit et la liberté de s'exprimer autant qu'il le souhaite dans ces colonnes. S'il poste beaucoup, c'est son problème, je ne suis pas d'accord du tout avec le fait de vouloir le stigmatiser ou voir en lui un sous-marin du PS ou d'ailleurs simplement parce qu'il apporte la contradiction. . C'est indigne de personnes qui se pensent fidèles à un certain nombre de principes de la droite. La liberté d'expression est absolue, ne laissez pas votre frustration devant la contradiction prendre le dessus et embrouiller votre message, si vous en avez un !

  • Par Gégé Foufou - 19/12/2012 - 16:40 - Signaler un abus BERGE

    De quoi qu'il parle? d'une il est trop vieux et veuf de YSL n'oubliez pas lui les mères porteuses c'est pas son truc.....

  • Par Gégé Foufou - 19/12/2012 - 16:41 - Signaler un abus Sur le sujet Laurentso

    Je vous le dit et le répète ne réagissez pas aux conneries de Laurentso, ça vaut pas le coup.

  • Par freddy - 19/12/2012 - 17:00 - Signaler un abus @laurentso

    Je vous remercie de votre franchise! Cela dit, je ne fais pas partie de ceux qui souhaiteraient votre exclusion de ce site car vous êtes l'alter-ego de Pierrrrrre sur Rue 89!

  • Par réel79 - 19/12/2012 - 17:14 - Signaler un abus C'était du second degré!

    Je pense que ce qu'il voulait dire c'est que c'est envisageable car mieux payé et moins terrible que de travailler à l'usine . Ce n'était pas une apologie du libéralisme, au contraire une critique ironique. L'ironie surtout quand elle est mordante est de moins en moins comprise, déclenche la haine et ça c'est un symptôme de l'abrutissement de la société de consommation.

  • Par OmbreDuZ - 19/12/2012 - 17:23 - Signaler un abus article vraiment creux

    bon je passe sur l'auteur qui n'apporte rien. Sur le fonds, la déclaration de Bergé ne porte pas sur les orientations sexuelles, mais les sexes et les genres. Un homme loue ses bras, donne son sperme. Je trouve choquant la tribune des féministes dans le Monde qui demandent la PMA mais refusent la GPA sous couvert de location de ventre. Ou bien on est pour la nature et un enfant nait par voie naturelle, ou bien on autorise des dons de spermes et le commerce du corps masculin, auquel cas les femmes doivent faire de meme. Et ca s'applique autant pour hétéro qu'homo, l'orientation n'est pas le débat. Pour cette raison, ca devrait etre une loi de bioéthique différente. Le mariage gay et le droit d'élever des enfants n'est juste qu'une adaptation du droit a la société et aux droits de l'homme. Les manipulations corporelles, c'est autre chose.

  • Par jmpbea - 19/12/2012 - 17:30 - Signaler un abus c'est la méthode socialiste:

    l'un dit une connerie, les autres le désavouent gentiment, mais la connerie ( ou l'injure...) reste et fait polémique: nous? pas de notre faute! on n"était pas d'accord! bande de manieurs de langue de bois; que les petits fours de laurent sot vous étouffent!

  • Par pier21 - 19/12/2012 - 17:40 - Signaler un abus Merci Serge!

    Lesesprits lucides et de bonne foi finissent pas se rencontrer! Allez sur mon blog "pierrederobion.over-blog.com", sans avoir lu l'article, tout y est! Ca fait du bien de voir que l'on n'est pas seul!y

  • Par tarot - 19/12/2012 - 18:15 - Signaler un abus Bergé

    C'est celui qui a financé toutes les conneries des fêtes à la bastille, des baisers sur les pieds de mitron, et la carrière de tout un tas de petits ... du socialisme. alors on peut pas y toucher. Bien vu sur toute la ligne

  • Par Nico Attal - 19/12/2012 - 18:19 - Signaler un abus La réponse du Bergé...

    L'ouvrier devant représenter le degré 0 de l'humanité pour ce parvenu rendu "mécène" par la grâce de l'argent public dispensé par Mitterand, on voit tout de suite en quelle estime il tient "les femmes qui louent leur ventre comme d'autres louent leurs bras". Une chose est sure: c'est qu'on n'aimerait pas être la bergère (ni même le berger) de ce gobergé-là!

  • Par ROSSKOPF - 19/12/2012 - 19:06 - Signaler un abus bergé socialiste?

    Il est un bourgeois parmi les bourgeois. Cela signifie quoi d^'être de gauche ou socialiste? Regardez Fabius...

  • Par Carcajou - 19/12/2012 - 19:09 - Signaler un abus Trop vite!

    @laurentso - 19/12/2012 - 13:16 Vous êtes d'une mauvaise foi consternante. L'un des arguments de ceux qui s'opposent au mariage homosexuel est justement ces portes que l'on ouvre sans avoir suffisamment réfléchi sur quoi elles débouchent. Lorsque l'on fait valoir que le mariage débouchera sur la PMA - la loi porte déjà ,le principe - puis à terme sur la GPA et de facto sur la marchandisation du corps humain, les beaux esprits poussent des cris d'orfraie en hurlant à l'homophobie et je ne sais quelles foutaises. Sans développement excessif, les arguments avancés pour légitimer le mariage pourront servir pour la PGA. Comment refuser le droit à l'enfant à des gens mariés, au nom de l'égalité. Le principe posé et accepté, le moyen tombe sous le sens. Bergé vient de montrer implicitement que la GPA est un objectif futur. Mais il a été trop vite comme quelqu'un qui aurait évoqué le mariage homosexuel en 1982. Le don de sperme ou d'organe n'est pas du commerce mais de l'altruisme. Donner un rein ou le vendre n'est pas comparable. Vous avez le droit de penser qu'il s'agit d'un progrès. Je pense qu'il s'agit d'une ultime étape de la décadence de l'Humanité.

  • Par laurentso - 19/12/2012 - 19:42 - Signaler un abus @carcajou quid ?

    Comment pourrais-je être "de mauvaise foi" sur ce sujet pour lequel je n'ai émis aucune opinion ? J'ai simplement dit que les propos stupides de Bergé, hier, avaient été condamné par tout le monde. Point.

  • Par Vertigo - 19/12/2012 - 19:48 - Signaler un abus Par Carcajou - 19/12/2012 - 19:09

    "Vous avez le droit de penser qu'il s'agit d'un progrès. Je pense qu'il s'agit d'une ultime étape de la décadence de l'Humanité." Exactement, je crains que la boîte de pandore ne fut ouverte en mai 68. Il m'arrive de plus en plus de penser que si Dieu existe ne ne sommes pas ses enfants mais son ennemi. Si nous sommes une expérience, elle aura mal tourné. Si j'étais Dieu, je ne suis pas certain que j'arrive à nous pardonner.

  • Par Grwfsywash - 19/12/2012 - 19:49 - Signaler un abus @ Laurentso

    "Federbush est le degré zéro de la pensée" Cela , cher Laurentso, est une opinion, mais vous avez raison (encore, toujours?), elle n'est pas le sujet!

  • Par OmbreDuZ - 19/12/2012 - 19:53 - Signaler un abus @carcajou

    Ne vous faites pas plus bête que vous ne l'êtes : la PMA est un amendement, ce n'est pas un argument pour refuser le mariage. Je ne pense pas que la PMA soit un progrès, comme vous. Mais alors pourquoi l'avoir déjà autorisée ? C'est bien la question, à partir où il n'y a plus de filiation biologique, il ne reste que l'éducation, et dans ce domaine, on sait que les homos le font très bien, probablement mieux d'ailleurs en moyenne que les hétéros si on prend en compte tous les enfants non désirés. Bref, il faut être cohérent. Si on autorise des manipulations corporelles, alors c'est pour tout couple ayant une capacité à éduquer et prendre en charge. Donc ne mélangeons pas tout, il y a le mariage gay et l'adoption qui consistent à dire que les homos ont le droit d'aimer et le droit d'éduquer. Il y a la bioéthique qui est de dire quelles enthorses à la nature on fait (pour hétéros comme pour homos forcément). Et enfin la parité des sexes (si certaines femmes sont contre la GPA, je propose à ces dernières que les hommes ne donnent plus leur sperme, et qu'elles soient forcées à être baisées si elles veulent quand même du sperme).

  • Par Durand - 19/12/2012 - 20:16 - Signaler un abus les mesures de mollande 1er pour réduire la dette

    Avez vous lu ça ?? Il crée deux observatoires pour supprimer un comité. Qu'est ce qu'il attend au juste, ce gars doit avoir ds infos qu'on a pas sur un miracle économique à venir ? L'histoire des retraites qu'on arrive plus à financer après 2016, ça va être saignant ça va faire exploser le flamby yen aura partout sur les murs façon puzzle.

  • Par berstettoi - 19/12/2012 - 21:40 - Signaler un abus Au clair de la lune mon amie pierrot

    Voilà encore un de cette gauche caviar bourré plein de fric partage avec les pauvres égal zéro!!! bref à oublier.

  • Par Carcajou - 19/12/2012 - 21:56 - Signaler un abus Voir plus loin

    Par OmbreDuZ - 19/12/2012 - 19:53 Le mariage homosexuel en tant que tel n’est que la partie émergée de l’iceberg. Reprenons le cas de la PMA qui va être profondément modifiée. Pour en bénéficier, il fallait un couple formé d’un homme et d’une femme. Conséquence logique et inéluctable du mariage homosexuel, cette avancée technologique sera ouverte aux couples d’homosexuelles. Les couples exclusivement masculins ne pouvant user de cette pratique, au nom de l’égalité, il faudra les autoriser à avoir un enfant – pas un enfant adopté, ce qui n’est pas la même chose – et donc à recourir à la GPA. Or, la GPA est la marchandisation du corps humain avec pour résultat une vie, un enfant, pas un jouet, pas une abstraction, un enfant. Ceux qui comparent la GPA à la prostitution se trompent : fournir ses bras ou son vagin ou son cul – en dehors de toute considération morale - peut se comparer, mais louer son corps pour donner la vie à un enfant implique des conséquences humaines - inhumaines devrais-je écrire – d’un autre calibre. Lorsque l’enfant voudra connaître ses racines, il faudra le présenter à sa "mère" ou faudra-t-il respecter l’anonymat de la " porteuse" ?

  • Par Carcajou - 19/12/2012 - 21:57 - Signaler un abus Voir plus loin (suite)

    Une faible minorité va être artificiellement créée. Le futur enfant a-t-il des droits ? Si oui, a-t-on latitude de le marquer à vie en le mettant à part dans la société par une filiation particulière ? Un peu comme les bâtards autrefois… Les homos ont le droit d’aimer et le droit d’éduquer. Depuis quand aimer ou "éduquer" est-il un droit ? Que vient faire ici la parité ? D’autant que, jusqu’à plus ample informé, la parité dans un couple consiste justement à unir un homme ET une femme. Votre paragraphe sur la GPA le don de sperme est un tant soit peu obscur et je refuse d’en tirer les conclusions qui en découlent après une lecture stricte.

  • Par jorsoni96 - 19/12/2012 - 23:48 - Signaler un abus Petit détail

    Est ce que la PMA sera prise en charge par la sécurité social comme pour les couples hétéro? Car pour l'avoir fait avec ma femme cela coûte une fortune!!!

  • Par OmbreDuZ - 19/12/2012 - 23:55 - Signaler un abus Carcajou

    Vous vous égarez, pour moi PMA et GPA ne doivent pas relever de cette loi de mariage pour qu'elle reste très populaire. Pour la PMA ou la GPA dans le cadre d'une autre loi, je suis contre. Mais contre pour tous. Si on fabrique des enfants artificiellement, je ne vois pas qui est en mesure de juger pour qui. Donc il serait plus sain de revenir sur la PMA pour les hétéros que de devoir l'étendre à tous. Enfin la GPA ou le don de sperme, même combat. Si l'un existe, l'autre est légitime comme aux USA où les hommes peuvent faire don de leur sperme et les femmes leur ventre (enfin don rémunéré).

  • Par OmbreDuZ - 20/12/2012 - 00:04 - Signaler un abus @jorsoni96

    La PMA n'est ni plus ni moins légitime pour les hétéros que les homos. A partir du moment où on parle d'élever un enfant, l'hétérosexualité n'a plus aucun avantage sur d'autres types de familles. En l'occurrence, c'est presque pire, car en tant qu'hétéros, vous pourriez être tentés de faire croire à votre enfant que vous êtes ses géniteurs, ce qui serait le tromper. C'est pourquoi PMA et GPA devraient faire l'objet d'un traitement à part, sans lien avec l'orientation sexuelle.

  • Par Ailleurs - 20/12/2012 - 01:25 - Signaler un abus Triste sire, ce Mr Bergé

    Pour ce P.Bergé, l'utérus n'est qu'un objet, et l'enfant de même. Il semble avoir perdu toute lucidité, tout respect de lui-même et des autres. D'ailleurs, sur cette photo, il est glacial et glaçant...Comme le sont ses paroles, dont on parle dans plusieurs journaux. A propos de cette manifestation pro-mariage gay: on a fait porter, à un enfant, une pancarte sur laquelle on pouvait lire une phrase bien abominable du type "une bite dans le cul ou pas, on veut le mariage pour tous"....Que dire? Rien que cette photo, qui circule sur internet, devrait être assez pour "réveiller" Hollande et son gouvernement, et leur faire abandonner sans plus attendre ce projet de "mariage gay", (et donc à terme d'adoption gay), qui serait une catastrophe pour toute la société et en particulier pour les enfants. Comme le disent si justement certains commentateurs: en voyant cette photo choquante, on ne peut s'empêcher de penser à la pédophilie... Comment Hollande et son gouvernement peuvent-ils souhaiter autoriser mariage gay et adoption homoparentale, revendiqués par une petite minorité agressive et vulgaire voulant imposer à tous son mode de vie bien discutable? Et pourquoi? Voilà de vraies questions.

  • Par Carcajou - 20/12/2012 - 07:25 - Signaler un abus Ultimatum

    La lecture de certains commentaires est édifiante. Il existe dans les esprits "progressistes" une confusion ou une lucidité mercantile, selon le niveau, qui laisse pantois. Bergé ouvre la voie à ce que la minorité la plus intransigeante de GLBT vise comme but. La théorie des genres et les avancées technologiques ouvrant des "droits" dont on a du mal à saisir le fondement, la confusion entre palliation d'une carence physiologique et modification profonde d'un état naturel, la notion de droit à l'enfant comme si l'enfant était un bien de consommation, l'égalité à tout crin comme raison dans des domaines où elle ne saurait apparaitre, toutes ces "idées" progressistes nous préparent des lendemains douloureux. Si la démocratie est l'expression de la volonté générale et non celle de l'addition de volontés particulières - surtout pour satisfaire une infime minorité au nom d'une égalité difficile à définir - le mariage homosexuel est l'image caricaturale de la mort de la démocratie tuée par ses propres règles.

  • Par Hip66po - 20/12/2012 - 08:29 - Signaler un abus Trop fort la transitivité

    Honte à la presse écrite et au Monde !!!

  • Par Gégé Foufou - 20/12/2012 - 08:51 - Signaler un abus MAP PMA

    J'y comprend plus rien vous avez tous une opinion moi c'est comme dans la chanson: Masturbons nous c'est le plaisir des Dieux ....lalalalalére

  • Par Lepongiste - 20/12/2012 - 09:09 - Signaler un abus A force de les cotoyer ce berger là est devenu

    une chèvre !!!

  • Par destartin - 20/12/2012 - 09:54 - Signaler un abus Ce qui est amusant, c'est

    Ce qui est amusant, c'est qu'en voulant accabler P. Bergé (et vous dites des choses intéressantes), vous faites vous-même un aveu involontaire: le capitalisme est bien l'exploitation et la domination de l'homme par l'homme. Merci. C'est encore plus savoureux quand c'est dit par un ultra-libéral. "Le refus de la différenciation sexuée qui, au fond, anime ces combattants de l’entre-soi". Propos totalement gratuit et sans fondement. Concernant Depardieu, quel rapport avec l'esprit de clocher? Du grand n'importe quoi.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.

Il est l'auteur du livre L'Enfumeur, (Ixelles Editions, 2013) et de Français, prêts pour votre prochaine révolution ?, (Ixelles Editions, 2014).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€