Vendredi 25 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'islam considéré comme incompatible avec la société française : mais comment en sommes-nous arrivés là ?

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Monde, 74% des Français jugent l'islam intolérant. Et ils sont 68% à estimer que les musulmans ne sont pas bien intégrés.

Irréconciliables ?

Publié le 26 janvier 2013
 
Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec la société française, selon un sondage Ipsos.

Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec la société française, selon un sondage Ipsos. Crédit Reuters

Atlantico : Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec la société française, selon un sondage Ipsos réalisé pour Le Monde, le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) et la Fondation Jean-JaurèsEntre les discours lénifiants si souvent tenus par les élites politico-médiatiques, une certaine réticence des musulmans à se remettre en cause et les débordements des obsédés de la question, qui porte la grande part de responsabilité de ce constat accablant ?

Daoud Boughezala : Ce sondage exprime des réalités enfouies sous le boisseau des discours lénifiants sur le "vivre-ensemble", la "diversité" et l’éternel refrain de la "France qu’on aime". Ceci dit,  Bourdieu nous a appris que les résultats de toute enquête d’opinion étaient déterminés par la question posée. Je crois que les sondeurs comme les sondés pèchent par un certain essentialisme de façade : sans l’avouer explicitement, ce n’est pas tant l’islam comme doctrine théologique dont il est ici question mais plutôt l’immigration en provenance des pays musulmans. Pour y voir plus clair dans ce débat, peut-être faudrait-il reformuler la question en la recentrant sur l’immigration, ce qui éviterait de mêler un enjeu social de premier ordre (la capacité d’accueil) avec des considérations théologiques.

Engoncés dans leur irénisme, nos hommes politiques évitent généralement l’obstacle en vantant les mérites d’un "islam des Lumières, religion de paix et de tolérance". Là n’est pas la question. Evitons les dérobades : la société française, massivement sécularisée, se demande aujourd’hui, si elle peut absorber les millions d’immigrés présents sur son territoire, qui importent une culture et des modes de vie spécifiques, dans lesquels l’islam prend souvent une part prépondérante. Ce que l’on pense abstraitement de la religion musulmane n’a que peu à voir avec la condition des immigrés musulmans actuellement présents sur notre sol, qui cohabitent parfois malaisément avec les populations "autochtones". 

Haoues Seniguer : Avant de vous répondre sur le fond, qu'il me soit permis de faire une remarque préalable sur la forme. C'est une question méthodologique absolument fondamentale. Gardons-nous toujours de tirer des conclusions générales, et donc quelque peu hâtives, sur les résultats d'un sondage, par ailleurs souvent assimilé, de façon indue, à l'expression "d'une opinion publique", qui, comme le disait si bien Pierre Bourdieu, "n'existe pas". Parmi les biais potentiels, si l'on suit le sociologue français, outre le fait d'induire des réponses "à travers la façon de poser la question", il y en aurait au moins trois : d'abord, laisser accroire que la production "d'une opinion est à la portée de tous"; ensuite, supposer "que toutes les opinions se valent"; et enfin, présupposer, en posant les mêmes questions à toutes les personnes interrogées, qu'il y aurait "un consensus sur les problèmes"; ce qui n'est pas forcément le cas.

Sur le fond, les réponses sont inquiétantes, indubitablement, car elles dénotent une défiance généralisée vis-à-vis des musulmans, traduisant in fine que l'exercice de la citoyenneté et le respect de l'Etat de droit par ceux-là n'est plus la variable déterminante dans notre perception commune de ce que doit être une intégration socio-politique réussie.

Claude Sicard : Le bon angle d'attaque de ce problème de compatibilité avec la société française est celui de l'anthropologie. L'islam et la chrétienté (aujourd'hui l'Occident) sont deux civilisations différentes, qui se combattent depuis 13 siècles. Ces deux mondes sont en opposition pour des raisons doctrinales, des raisons historiques et des raisons psychologiques. Les musulmans qui s'installent en Europe ne veulent pas abandonner leur identité, et on ne peut le leur reprocher. Ils ne peuvent se fondre dans notre civilisation car ce serait pour eux trahir les leurs, d'autant que le prophète Mahomet a dit qu'ils étaient "la meilleure des communautés que Dieu ait créée". 

Pour ce qui est des questions doctrinales, Mahomet a dit aux chrétiens qu'ils avaient tout faux : Jésus n'était pas le fils de Dieu, il n'est pas mort sur la croix et il n'a pas ressuscité... Il a dit aux chrétiens que leur histoire de Trinité c'était de la polygamie et que l'islam lutte ardemment contre la polygamie : Dieu n'a pas d'"associés"!

En matière historique, les cavaliers d'Allah sont allés, à la mort du Prophète, conquérir l'empire romain qui était chrétien depuis 380, allant jusqu'à Poitiers. Puis il y eut les croisades pour reconquérir des terres chrétiennes et Jérusalem. Ensuite Saladin chassa les croisés des terres où ils s'étaient installés. Puis il y eut les Seldjoukides qui allèrent conquérir l'Europe orientale : ils arrivèrent jusqu’à Vienne qu'ils assiégèrent par deux fois ; les papes lancèrent contre eux des croisades, mais en vain ! Et les musulmans prirent ensuite Constantinople en 1453. Par la suite les Turcs furent repoussés et finalement l'empire ottoman fut démantelé par les occidentaux.

Il y eut en sens inverse au XIXeme siècle la colonisation par les pays européens des pays musulmans : Afrique du nord, Libye, Egypte etc. Et ces luttes furent généralement très dures. Au siècle suivant il y eut les luttes pour chasser les occidentaux des leurs colonies, luttes qui s'achevèrent par la guerre d'Algérie.

Au plan psychologie, tous ces événements ont eu des répercutions énormes : les musulmans nous reprochent les croisades, l'expulsion des Morisques d'Espagne, la colonisation au XIXeme siècle, le pillage des ressources des pays arabes, et la non reconnaissance par les occidentaux des apports a leur civilisation faits par la civilisation musulmane aux Xeme, XIeme et XIIeme siècles. Dans l'inconscient collectif des musulmans, il s'agit entre l'Occident et l'islam de luttes constantes au point que les musulmans appellent souvent encore les occidentaux du nom de "croisés". 

Ajoutons que les musulmans se sentent dominés par les Occidentaux du fait que ce sont les occidentaux qui ont fait la civilisation technique actuelle : un auteur musulman Fereydoun Hoveyda nous dit dans son livre "Que veulent les Arabes ?" : "les musulmans se sentent humiliés, soumis à l'hegemonie de l'Occident, victimes d'injustices, en proie à un séculaire complot judeo-chrétien". Et Il rajoute : "les musulmans nourrissent une psychologie victimaire et revendicative". Il faut sans cesse avoir en mémoire ce ressenti des musulmans pour comprendre qu'ils ne souhaitent pas se fondre dans notre société occidentale.    

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 31/01/2013 - 12:00 - Signaler un abus ender - 27/01/2013 - 13:20 - Je suis athée mais en faisant

    les comptes de l'Histoire nous avons plus de 250 millions de morts pendant la fin du 19 et le 20 siècle par des gens laïques. Marxistes, Nationalistes etc etc.

  • Par andromede - 30/01/2013 - 20:55 - Signaler un abus La vérité!!

    L'islam est une doctrine politico-religieuse qui doit dominer et ne peut donc pas s'intégrer... Et ceux qui n'ont pas compris ça vont avoir un réveil difficile (parmi eux, les millions de français qui votent pour les islamisateurs de notre société comme le PS ou l'UMP)

  • Par céleste - 30/01/2013 - 19:55 - Signaler un abus Une évidence première !

    L'Islam n'est par définition pas soluble dans la République laïque qui est la nôtre, puisqu'il est non seulement une religion mais surtout un ensemble de règles sociales. Que les Français en prennent conscience, enfin, est au moins une bonne chose. Ceci étant, il y a toujours eu des musulmans en France, et la plupart d'entre eux ne revendiquent que leur propre tranquillité.....

  • Par fuf - 30/01/2013 - 16:19 - Signaler un abus polygamie

    dans le 7eme paragraphe page 1, vous utilisez le mot polygamie en signifiant Dieu a des associés, le mot polygamie veut dire il a plusieurs femmes, faut utiliser à la place "polythéisme" qui veut fire Dieu a plusieurs associés

  • Par aldo09 - 30/01/2013 - 12:00 - Signaler un abus C'est pourtant simple

    Non, on n'aime pas les islamistes car ils veulent nous imposer leur rites et coutumes moyenâgeux. Que ceux qui disent le contraire aillent demander aujourd'hui aux habitants de Tombouctou, majoritairement musulmans, ce qu'ils pensent des "coupeurs de mains"

  • Par Gégé Foufou - 29/01/2013 - 08:15 - Signaler un abus A jbaty

    Et tu en es le plus beau spécimen.

  • Par jlbaty - 29/01/2013 - 07:52 - Signaler un abus prédateur au service de son adrénaline

    Le problème n' est pas culturel il est biologique,
    L'espèce humaine est le pire animal arrivé sur terre il se reproduit vitesse grand V, il détruit son environnement et celui des autres espèce, il héradique physiquement les autres espèces, il est béliqueux il adore se battre et tuer les individus de sa propre espèce. C' est un véritable fléau qui irra juqu' a s'autodétruire totalement quand il aura détruit tout ce et ceux qui l'entoure. Il trop tard pour le neutraliser. Il ne peux pas etre sociable sont taux d'adrénaline et trop élevé et seul l'agressivité et le meurtre le calme temporairement, dés que le taux remonte il recommence à tuer, c'est le pire être qui pullule sur terre

  • Par jlbaty - 29/01/2013 - 07:37 - Signaler un abus ils vont payer!! alors on va devenir riche

    Le danger c' est pas l'islam ce sont les frapading de convertis qui sont prêt a tuer pere et mere pour avoir leur place au paradis,tu en retrouves sur tout les fronts de guerre de ces cinglés et ce sont des bons francais de souche

  • Par Lucide - 29/01/2013 - 01:31 - Signaler un abus Dans ma harka ...

    ... en 61/62, il y avait plus de 400 hommes musulmans.
    ... pas d'émir, pas d'imam, pas de mosquée : on communiait, au Martini et à la bière, le vendredi comme le dimanche.
    L'"islamitude" ? Une moderne invention ...
    Jean-Marie Boisard
    GMS 87 (Teniet-el-Haad - 1961/1962)
    Garde (catho) de 2ème classe

  • Par Saint-Lambert - 28/01/2013 - 21:52 - Signaler un abus Des conclusions de nos trois amis... [1/3]

    1/3
    L'islam est historiquement fondé sur une volonté (à peine voilée...) de récupérer la Révélation Mosaïque (soit : hébraïque, ou juive) au nom (presque non-dit...) de la remise en cause de celle-ci par l’avènement (et le succès historique, à Rome, spécifiquement) du Christianisme, tout en voulant dénier au Christianisme son caractère révélé. L'Occident d'aujourd'hui, jusque dans ses combats les plus postmodernes, est, lui, tout entier fondé sur un Christianisme... qui n'ose plus dire son nom à force de... sécularisation. Amusant paradoxe.
    La doctrine de l'islam, si elle se doit d'être éradiquée, tôt ou tard, par la force de l'Histoire, compte pourtant quelques rares intuitions dont l'Occident devra prendre la mesure au risque de sa propre pérennité. Un certain "anarchisme" structurel (tel qu'ici évoqué par D.B. - relire, à ce titre, les "Écritures" fondatrices de la Gauche au XIXème s., pour comprendre combien l'Occident aura raté une marche à force d'un capitalisme outré par la triste expérience - dite "commmuniste" - de l'URSS), une conception de la finance (récupération directe, là encore, de la doctrine judéo-chrétienne à son égard, unique au monde en son temps), etc.

  • Par Saint-Lambert - 28/01/2013 - 21:49 - Signaler un abus Des conclusions de nos trois amis... [2/3]

    2/3
    En somme, M. Boughezala. nous dit : L'islam est moins mauvais que l'Occident mondialisé. Qui saura lui répondre que l'Anarchisme manque aujourd'hui amèrement, comme composante légitime et nécessaire au débat politique occidental, à l'Occident (enfin, vu d'ici : les USA comptent bel et bien quelques jesusradicals[.com]...) et que, cet Anarchisme (Proudhon, Bakounine, Kropotkine, Makhno même, voire Ellul & consorts) réhabilité, l'islam comme pseudo-force politique ou idéologique du jour au lendemain s'évanouirait ?
    En substance, M. Seniguer nous vante les vertus du multiculturalisme. Simple assaut supplémentaire de l'idéologie (foncièrement raciste, malgré les apparences récentes) anglo-saxonne quand la France moderne est fondée sur un paradigme républicain dont l'universalisme garantit in fine sa définition, en somme originale à l'échelle mondiale, du Citoyen...

  • Par Saint-Lambert - 28/01/2013 - 21:46 - Signaler un abus Des conclusions de nos trois amis... [3/3]

    3/3
    Enfin M. Sicard appelle à un Coran d'Europe, à un nouvel islam, un islam de France... Bel utopisme, au mieux, quand on sait la nature (soit : la structure) foncièrement conquérante du coran et la valeur que celui-ci attribue au notions, en somme toutes invasives, d'"Ouma", de "Dhimmi", ou de "Djihad" "petit" & "grand"... L'islam de France dont rêve M. Sicard, en ce sens, n'aurait plus d'un islam que le nom et, dût-il advenir, se verrait-il bien vite renversé -on peut le parier- par sa version la plus radicale (ce qui se joue en boucle, en gros, depuis plus de quatorze siècles).
    Or, l'Occident est (et c'est le sens ultime du Christianisme pour qui veut bien tâcher de le comprendre) fondé, par nature, en sa propre métamorphose, toujours recommencée : sa permanente faculté à se remettre, toujours, chaque jour, en question afin d'approcher toujours plus l'idée qu'il se fait, ainsi, de la vérité. L'islam se veut un bloc identitaire, idéologique, dont rien, dans l'Histoire, ne saurait renverser les postulats premier. C'est cette opposition de fait qui prouve, ou prouvera mutatis mutandis, que l'Occident, sous peu, absorbera l'islam et pour le mieux dissoudre, - non l'inverse.

  • Par Saint-Lambert - 28/01/2013 - 20:45 - Signaler un abus M. Sicard et son étrange sémantique...

    M. Sicard évoque "Jésus", et non "Le Messie" ou "Le Christ", mais nous parle volontiers de "conquête" en tant qu'elle se voit opposée, par ses phrases, à la "colonisation" (dernier terme dont on sait la charge désormais négative selon les codes du jargon médiatico-moralisant récent), des "cavaliers d'Allah" (et non "du [dieu] de l'islam") ainsi que du "Prophète" (et avec une majuscule, s'il-vous-plaît).
    Bien étrange sémantique, pleine d’ambiguïtés mauvaises...
    Enfin, M. Sicard nous assène : "les musulmans qui s'installent en Europe ne veulent pas abandonner leur identité, et on ne peut le leur reprocher. Ils ne peuvent se fondre dans notre civilisation car ce serait pour eux trahir les leurs, d'autant que le prophète Mahomet a dit qu'ils étaient "la meilleure des communautés que Dieu ait créée".
    Ne peut-on donc bel et bien le leur reprocher, et ce ( - en plus de ce que suppose précisément notre civilisation dont ils croient bon de bénéficier des bienfaits, - c'est-à-dire l'intégration pure et simple, dans et par la République) au nom même de leur paradigme civilisationnel ? Dussé-je être le premier, pour ces raisons comme pour d'autres, je le leur reprocherais.

  • Par ccompagnon - 28/01/2013 - 16:24 - Signaler un abus Mais comment en sommes-nous arrivés là ?

    Peut-être simplement en ouvrant les yeux ou l'esprit (ou les deux) ?
    Mais ce n'est probablement ni la bonne réponse, ni la bonne question.

  • Par zozo26 - 28/01/2013 - 14:49 - Signaler un abus beaucoup de vérités

    Beaucoup de vérités dans cette multitude de témoignages. Islam religion de haine certainement, toutefois une fois de plus, aucun commentaires sur le pourquoi du comment. Les hordes islamiques modérées ou extrémistes assassins, sont présentes sur les territoires européens car on les y a mis. C'est une volonté de nos gouvernants sociaux-démocrates, UMP, socialistes etc... de remplacer la population européenne par des gens venus du sud. Ce concept n'est pas un concept franco-français, mais une volonté affichée des mondialistes pour constituer le grand métissage. Ces gens sont les seuls responsables de nos malheurs et de la dégradation continuelle de nos pays livrés à la merci de l'argent roi. Ils ont même inventé le concept de crise pour nous anéantir encore plus vite en nous volant nos biens.

  • Par ClairdeLune - 28/01/2013 - 12:12 - Signaler un abus C'est quoi un Islamiste....c'est ça!!

    Copier/coller sur un forum.
    Comment faire confiance à des gens qui ne connaissent pas le verbe « Aimer »
    QUESTION A UN MUSULMAN AU SUJET DE LA RELIGION
    " D’AMOUR DE TOLERANCE ET DE PAIX " IMPOSEE PAR LE CORAN…..
    > > *Question à un musulman
    Voudrais-tu avoir l’immense et extrême amabilité de me dire,
    (même approximativement si tu veux !) *combien de fois le verbe «AIMER»
    figure dans le Saint (?) Coran ?
    Et, si possible, le numéro de la Sourate … dans lequel «aimer» est cité ?
    Je te remercie beaucoup d’avance, tout en te précisant que ta réponse sera
    diffusée sur internet mais sans citer ton nom ne t’inquiètes pas !
    Tu ne peux pas répondre!!!!! ****
    Je vais répondre à ta place :
    Dans le Coran, le terme « GUERRE » est employé 9 fois
    Celui de «SUPPLICE » 12 fois
    «INFIDÈLE» revient 47 fois
    Le verbe «TUER» et ses conjugaisons 65 fois
    Le terme «FEU» (de l’enfer pour les mécréants) 150 fois
    «MÉCRÉANT» 155 fois
    et la palme revient au terme « CHÂTIMENT » avec 354 citations
    Pas une seule fois le verbe «AIMER» ne figure dans le Coran.
    Et oui !!!!! AIMER n’est pas musulman ……..

  • Par Carcajou - 28/01/2013 - 11:00 - Signaler un abus Pas tout seul

    @troiscentsalheure - 27/01/2013 - 15:26
    Et encore! Pour obtenir ce résultat, il a fallu que les automobilistes l'aident. Infoutu de se débrouiller seul.
    Cordialement

  • Par Lepongiste - 28/01/2013 - 10:08 - Signaler un abus Les banlieues ont voté comme un seul homme

    pour Hollande et les socialistes !!
    CQFD

  • Par Lepongiste - 28/01/2013 - 10:02 - Signaler un abus Bravo roudoudou !

    C'est exactement ce que je pense alors inutile d'en rajouter...

  • Par Benjamin_Linus - 28/01/2013 - 05:35 - Signaler un abus La question qui tue.

    L'islam considéré comme incompatible avec la société française : mais comment en sommes-nous arrivés là ?
    Rien qu'a regarder la photo, je me la pose.

  • Par Robert41 - 27/01/2013 - 21:48 - Signaler un abus Société ouverte

    Mahomet voulut l’islam d’abord et avant tout pour l’Arabie. Lorsqu’il fut en position de force, pour l’imposer il ne toléra plus la présence d’autres religions. (Ce qui en dit long sur notre devenir).
    N’a-t-il pas proféré ces paroles : « « « Ne permettons pas qu’il y ait dans toute l’étendue de l’Arabie deux religions rivales. » » ». Ses propos seront entendus et La Mecque deviendra cette cité interdite aux non-musulmans, jusqu’à nos jours.
    Le paradoxe c’est que ce lieu saint, était ouvert au VI siècle, aux proscrits de toute religion et surtout chrétienne.
    En conséquence, pour accepter cette religion en terre occidentale, nos providences laïques devraient exiger une réciprocité de valeurs et non une tolérance à sens unique.
    En vertu d’une mansuétude républicaine, envers celui qui insulte, crache, méprise, provoque, haï, pille, etc … Nous nous rendons complice par lâcheté et couardise. Cette faiblesse fera le lit de nos bourreaux. Le cas du tueur de Toulouse qui haïssait l'occident, se répétera si nous ne prenons pas les mesures nécessaires à cette surreprésentation religieuse.

  • Par etalors7 - 27/01/2013 - 21:46 - Signaler un abus "Selon un sondage Ifop

    "Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Monde, 74% des Français jugent l'islam intolérant".
    Il y a à peu près 20% de musulmans en France et il est assez peu probable qu'ils aient jugé l'islam intolérant.....
    Donc la vérité est que 74% sur 80% des non musulmans ont jugé l'islam intolérant; ça signifie que 74 sur 80 soit donc plus de 90% des non musulmans en France jugent l'islam comme étant une religion intolérante. Sûr, il y a potentiellement un petit problème en France pour les prochaines années.......

  • Par ZOEDUBATO - 27/01/2013 - 21:42 - Signaler un abus Bof !!!! encore le conte des lendemains qui chantent

    Bof ! bof ! bof!

  • Par Vertigo - 27/01/2013 - 20:52 - Signaler un abus Par vangog - 27/01/2013 - 17:16

    Inconcevable! ;-)
    Mais bon le reac que je suis (raclure blanche catho phobe)est bien trop limité pour appréhender toute cette science. ;-)

  • Par amirg - 27/01/2013 - 20:49 - Signaler un abus Est-ce la France qui adopte, ou bien est-ce elle qui est adoptée

    Foncièrement, l’islam n’est pas compatible avec la République française, « indivisible, laïque, démocratique et sociale. » Pas plus qu’avec la lettre et l’esprit de la Déclaration des droits de l’homme » et du citoyen de 1789 : des droits attachés à la personne, et la sauvegarde de la souveraineté nationale confiée aux citoyens. En France, pour les Français, la religion ne fait pas loi.
    Certes, en chrétienté aussi il est arrivé que le pouvoir religieux prétende s’imposer au pouvoir temporel. Chez nous, en 1302, un roi s’y est opposé. Moment remarquable du long mûrissement de notre Nation. Et voilà que, aujourd’hui, malgré la laïcité, nous serions incapables de faire pièce à une intolérable prétention religieuse ? En ce cas, qu’en serait-il de l’État ? Quel exercice ferions-nous de la démocratie ? Et quelle défense de la souveraineté ? La France, il nous appartient toujours de la faire.
    Bien sûr, rien ne nous interdit de nous entretenir du danger potentiel de l’islam en France. Ce qui compte, néanmoins, est de nous en protéger. Nous en avons le moyen institutionnel. Il nous revient d’obtenir que le politique l’applique sans défaillance. Il en va de notre souveraineté.

  • Par Glop Glop - 27/01/2013 - 20:41 - Signaler un abus Au pied du mur

    L'islam est de toute façon incompatible avec tout même avec l'islam. L'avenir de toutes civilisations passera par sa mise à jour et comme la remise en cause semble impossible pour cause de principe de l'islam même, ce sera l'éradication, il ne faut pas se leurrer et se faire de film façon droit de l'homme. La France n'est pas la seule exposée au fléau de l'islam, c'est tout simplement toutes les civisilisations non islamiques, c'est pourquoi un jour prochain ça fera mal, ça fera même très mal et l'Histoire nous l'a largement enseigné lorsqu'il a s'agit de se prémunir de l'invasion qui ne souhaitaient que la disparition, en un mot l'extermination, d'autres peuples. L'islam est la seule religion au monde à souhaité la disparition d'autres sociétés. On ne se bat pas contre un crocodile en espérant le ramener à la raison et l'inviter dans son salon, on sait déjà que ce sera soit la fuite pour ne pas aller très loin ou l'affrontement sans avenir pour l'un des deux.

  • Par Glop Glop - 27/01/2013 - 20:31 - Signaler un abus @ ZOEDUBATO (toutes réactions)

    Contrairement à ce que pensez-espérez, le FN ne va se confronter à aucun obstacle, ce qui reste de l'UMP oui, quant au PS, il est déjà largement en effritement, reste à savoir si c'est le peuple ou si c'est son incapacité à gérer qui va avoir sa peau en premier. Le FN était largement appréhendé par les observateurs de l'UMP plusieurs mois avant les élections présidentielles, (vous pouvez retrouvez aisément les interviews de cadres régionaux UMP sur internet), mais votre mentor, convaincu de renouveler la supercherie de 2007 a mis les pieds dans le plat... seul avec ses troupes. L'UMP a déçu. Déçu des sympathisants UMP, déçu des séduits par le discours de l'UMP, déçu par son total déni et manque de respect de la démocratie. L'UMP est donc à sa place aujourd'hui: le bord de la route. C'est une certaine Nathalie Kozciusko-Morizet qui a ouvertement déclaré en direct devant les caméras qu'en cas de second tour PS-FN, elle appellerait à voter FN. La maison UMP n'était et n'est qu'un regroupement de parasites sans identités politiques bénéficiaires des prestations à long terme des indemnités versées de nos deniers. Le terme du contrat est survenu, il va falloir revoir la copie.

  • Par Glop Glop - 27/01/2013 - 20:22 - Signaler un abus @ ZOEDUBATO (toutes réactions)

    Vous parlez de tôles aux dernièress élections? Lesquelles précisemment. Il semble que c'est l'UMP qui vient de se retrouver à la porte et disons-le, à la rue, l'UMP n'a plus aucune consistance et les prochaines élections municipales achèveront de le montrer. Il y aura très certainement un autre mouvement de droite, mais espérons-le, d'une vraie droite non inféodée à l'Europe et à la bienpensance marxiste, bref quelque chose de droit dans ses bottes, croyez-moi, je fais partie de ceux qui l'expère depuis des années, en fait depuis que François Mitterrand a dû rendre le tablier. Depuis 1995, la droite n'a jamais été une droite, nous n'avons jamais eu de projets ambitieux et de feuille de route claire et viable depuis des décennies pour notre pays, on est à la peine, notre pays est moribond à beaucoup de point de vue, l'immigration (puisque vous en parlez tant) n'étant pas le seul point noir mais pas le moindre non plus. Nous sommes dans un pays conquis par l'import moral US, un pays anéanti par la bienpensance, nous n'avons aucune indépendance significative, plus de réelle identité, d'où notre incapacité à être une nation cosmopolite, volontaire, et fière.

  • Par ClairdeLune - 27/01/2013 - 20:20 - Signaler un abus Elise sans tabou

    Une culture importée doit juste,je dirai même à peine colorer la culture d'origine. Si la culture importée déteint de trop,il y aura réaction instinctive de rejet de la culture d'origine..Aujourd'hui la plus grande majorité des Français ne veulent plus de l'Islam,et cela ne fait que commencer...A force de propagande forcenée,l'Islam,à créée elle même le Mur de la Laïcité...le Mur de la République,nous allons vers l'affrontement.D'autant plus que nos politiciens,sont trop occupés à s'enrichir et à jouir de la vie.

  • Par Glop Glop - 27/01/2013 - 20:14 - Signaler un abus @ ZOEDUBATO (toutes réactions)

    Vous évoquez la complicité PS-FN, expliquez-là par des exemples très concrets et vérifiables. En vérité, vous vivez très très mal le fait que votre parti d'adhésion morale s'est tout simplement quasi éteint depuis quelques semaines. L'UMP a disparu, fondu dans le PS, parti siamois avec lequel ces deux erreurs politiques ont dirigé la France sous divers noms de partis à l'exception du PS qui a gardé le sien, mais pour l'ensemble des décisions et politques appliquées il n'y AUCUNE différence et le résultat est aujourd'hui là et bien là sous les yeux de tous citoyens qui s'interrogent un minimum mais toujours un peu plus depuis une certaine affaire où le NON décidé des Français est devenu le OUI sous... Nicolas Sarkozy. Tiens? Un UMP n'est-il pas? Vous êtes politiquement orphelin, avec des "élites" et têtes de liste qui ne feront plus rien dans n'importe quelle élection tant une majorité de personne ne veut plus d'eux, ce qui explique largement les résultats des élections présidentielles de 2012. Depuis le mois de mai dernier l'UMP n'a rien représenté que ce soit politiquement dans un sens ou dans un autre. Le naufrage est là, sous vos yeux et les ouvrir fait mal. Je compatis.

  • Par ZOEDUBATO - 27/01/2013 - 19:48 - Signaler un abus Le FN défend sa connivence avec le PS

    Vu la tôle que le FN a pris aux élections et aux 3 partiels il essaie de rejouer la tactique du PS : détruire la réputation et le bilan du Président SARKOZY
    Partisan d'un retour à notre mode de vie non islamisé, le programme de NS montrait la bonne voie permettait d’aller plus loin, plus vite et sans violence mais cette dynamique a été cassé par l’alliance FN-PS basée sur une connivence électorale : instrumentaliser l’immigration ce qui permet au PS d’augmenter sa clientèle et au FN de récupérer ses électeurs perdus.
    La malhonnêteté intellectuelle, les procès d'intentions, les omissions , les généralisations abusives du FN-PS m'ont convaincu qu'un accord est quasiment impossible
    Le FN-PS va se heurter aux prochaines élections à 2 obstacles :
    - le refus du peuple de mettre à nouveau au pouvoir une personne qui n'aurait jamais exercé de responsabilités national avant ;
    - l'échec patent de FH et ses liens troubles avec le FN et l'islam
    La France Forte qu’il nous faut est basée sur les axes politiques des discours du Président de la République N.SARKOZY avec une droite forte regroupée autour des valeurs de droite que N.SARKOZY a énoncées

  • Par troiscentsalheure - 27/01/2013 - 19:12 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    Le FN est favorable à l'entrée sur le territoire de 40000 personnes par an. L'UMPS accueille 200000 étrangers par an depuis 30 ans. Il y a connivence, entre l'UMP et le PS. Qui pensez vous convaincre avec vos mensonges sur le référendum d'initiative populaire ou le mode de scrutin aux législatives ? Vous votez pour des socialistes. Assumez au moins !

  • Par vangog - 27/01/2013 - 18:16 - Signaler un abus Mais non, mais non Vertigo Le vote dans une vraie démocratie

    permet de se faire une idée de la cohérence des promesses avec la réalité de la politique, en toute connaissance de cause...
    Les promesses faites par Flamby sont exactement les mêmes que celles qui avaient été faites par Zapatero, Papandreou et les Socialistes Portuguais!
    Or, nos médias "impartiaux" ont bien informés les Français que les résultats allaient a l'inverse des promesses de ces socialo-démagos...ou je me trompe?
    Non! Vous voulez dire que nous aurions des médias noyautés par PS et PC et qui auraient caché la vérité aux moutons bêlants français?
    Non, inconcevable!...

  • Par ZOEDUBATO - 27/01/2013 - 18:14 - Signaler un abus PS-FN : une connivence électoraliste sur l’immigration

    Le PS utilise l’immigration pour se créer une clientèle (naturalisation facilitée) dont le FN a besoin pour se renforcer.
    Principe : plus l’immigration est importante, plus le FN grimpe, plus la droite se divise, plus le PS a des chances d’être élu alors qu’il est minoritaire.
    Le jeu du PS-FN c’est un FN qui réclame une «immigration zéro» et une gauche qui criait au raciste pour bloquer tout rapprochement FN-UMP
    En renvoi d’ascenseur le FN appelle à voter dans un sens favorable au PS (triangulaire, vote blanc, abstention,…) ce qui a bloqué toutes les tentatives de NS de réguler l’immigration
    A l’élection Présidentielle le FN a aidé FH à prendre le pouvoir avec pour effets :
    - Une connivence électorale PS-FN qui continue.
    - Des accords inconnus avec l’Islam (vote des banlieues)
    - Le blocage du référendum populaire : Constitution modifiée par NS mais blocage FH grâce aux voix FN
    - Régulation de l’immigration, instauration d’une part de proportionnelle : grâce au FN le PS a pu annulé les lois déjà votées et passées celles prévues aux oubliettes
    L’hypocrisie du FN : proclamer ses valeurs mais bloquer toutes avancées ; accuser l’UMPS mais cibler ses attaques sur l’UMP

  • Par troiscentsalheure - 27/01/2013 - 16:26 - Signaler un abus A Vertigo

    Si vous lisez les commentaires de Zoedubato vous verrez qu'elle défend bec et ongle un parti dont le seul succès fut la diminution du nombre d'accidents de la route.

  • Par Vertigo - 27/01/2013 - 16:17 - Signaler un abus Par troiscentsalheure - 27/01/2013 - 14:43

    Le coup est porté un peu trop sous la ceinture, car il faut avouer que lorsque l'on vote on ne sait jamais vraiment pourquoi, puisqu'au final ça va de la simple surprise à l'effroyable tromperie.

  • Par Elise sans tabou - 27/01/2013 - 16:17 - Signaler un abus Claire de lune, si l'islam

    Claire de lune, si l'islam est nécessaire à notre culture, vous vous n'êtes nécessaire à la notre.
    Entre apprendre les religions pour sa culture et accepter de se faire islamiser ce qui nous guette sont deux choses différentes et pas forcément compatible.
    L'islam est incompatible avec notre culture c'est aussi simple que cela.
    La ripoublique se dit laïque et veut nous imposer cette religion barbare, elle se fout de nous la ripoublique ou alors ella a de gros intérêts la dessous.
    Tous les républicains ne sont pas des menteurs, mais tous les menteurs sont républicain.

  • Par troiscentsalheure - 27/01/2013 - 15:43 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    Si vous êtes "partisan d'un retour total à notre mode de vie non islamisé" pourquoi votez vous pour un parti qui accueille 200000 étrangers par an alors qu'ils sont en grande majorité musulmans ?

  • Par Equilibre - 27/01/2013 - 15:13 - Signaler un abus @ender

    Tu fais baisser le niveau de ce site.
    Tes 4% font pitié. Les chiffres vont de 5 à 10 millions.
    Alors non. T'es nul en français.
    Et en math.
    Et en logique.
    ET en histoire. Au fait, les religions ont plus de 1000 ans. Mais bon, nous n'en sommes plus à quelques siècles, voire millénaires.
    "la religion est la tombe de la démocratie...". Euh, comment dire, t'as pas plus con comme affirmation?
    Non, parce que là, je ne vois pas. C'est pas parce que tes copains verts veulent imposer leur sharrria que cette affirmation est valable pour les autres.
    Il faut voir les journaux satiriques du début du XX pour s'apercevoir qu'ils étaient beaucoup plus libres que nous.
    Par contre, t'es super bon en relativisme. Faire comme tous les neuneus totalitaires du moment, en appeler à l'histoire d'il y a quelques siècles et la transposer à aujourd'hui.
    Bravo
    Magnifico.
    Bellissima
    L'indigence intellectuelle extrême, la négation historique, les affirmations fausses, le relativisme en tant qu'armes des ignorants, ont en nom ici et ce nom est @ender

  • Par ender - 27/01/2013 - 14:20 - Signaler un abus @fbonnus

    c'est quoi les valeurs chrétiennes pas la tolérance sa c'est sur si non les chrétiens n'aurais pas bruler des million de femmes ne se seraient pas fait la guerre entre eux n'aurait pas essayer d'exterminer les juifs
    C'est pas la charité si j'en juge par se que tu dénonce "trop de politique sociale".
    C'est pas rigueur moral y a que voir les scandales qui éclabousse le clergé .
    Je trouvent pas .

  • Par fbonnus - 27/01/2013 - 13:56 - Signaler un abus simple ...

    Du laxisme, le reniement de nos valeurs chrétiennes au nom d'une laïcité dont on a du mal à définir les contours, des politiques sociales beaucoup trop généreuses ... et vous avez le résultat ...

  • Par observatoire du mensonge - 27/01/2013 - 13:46 - Signaler un abus La France dénationalisée

    J'ai écrit un texte repris dans 82 pays sauf en France : le voici c'est 2034, l'année où... Lisez-le et vous verrez que tous les débats sont stériles et les sondages encore plus... 2034, l'année où... Tapez ce titre et vious aurez le texte...

  • Par géodith - 27/01/2013 - 13:42 - Signaler un abus L'islam

    est le parfait exemple du parasitisme versus la symbiose.
    Giscard avec sa loi du regroupement familiale a voulu rendre service à ces hommes qui étaient venus travailler en France, en leur faisant venir leur famille. Déja, la F'rance PAYAIT ces hommes pour le travail accompli, donc ce n'était déja pas du parasitisme de la part de notre pays
    Mais
    ces familles rapprochées ont effectivement eu un comportement parasite effacant toute symbiose possible.
    Symbiose = association à benefice réciproque.
    ( Je vous conseille "la France orange mécanique" et j'aimerais qu'Atlantico nous permette de débattre de ce livre.)

  • Par ender - 27/01/2013 - 13:36 - Signaler un abus @Zoe et au frontiste

    Dit moi qui est le seul président a avoir eu comme premier conseiller un ancien du FN et editorialiste au sympathique journal Minute, qui a eu un ministre de l'intérieur condamné pour propos raciste et incitation a la haine. je t'aide c'est pas Petain.
    Si NS a était élue c'est bien grâce a sont pacte avec le FN a tu oublier la superbe campagne électoral de l'époque , avec la télé qui nous rebattez les oreilles sur la sécurité et que pense tu des positions de Copé sont discourt rappelle quand même bien celui de jean marie
    Pour revenir au débat; la religion est la tombe de la démocratie et des libertés les religion on 1000 ans comment pourrait elle être en phase avec nos société et ceux qui pense que c'était mieux avant comme les facho du Fn qu'il demande a Jeanne d'arc ce quelle pense de l'église.
    Le FN est soit disant anti islam pourtant tous les régimes fasciste partout dans le monde et de tous temps se sont appuyer sur la religion je crois moi que la monté de l'islam est une bonne chose pour le FN car comme eux les islamistes hais la démocratie .
    fascistes et extrémiste religieux on et seront toujours des alliés

  • Par Equilibre - 27/01/2013 - 13:19 - Signaler un abus @ ZOEDUBATO

    Ne réponds surtout pas point par point, et reste au niveau du procès d'intention, c'est sûr, c'est plus facile.
    Et laisse donc les chefaillons de bas étage de toute part s'exprimer.
    Rien n'est blanc, rien n'est noir sur ce sujet. Il semble que tu n'as pas regardé la petite vidéo.
    Ton engagement, ta subjectivité et ta partialité t'aveugle.
    D'un côté, c'est beau.
    De l'autre, ce même engagement, cette volonté de ne pas voir les faits et non les grands principes, te rend impropre à toute forme de débat, d'une certaine manière.
    Et pourtant, je ne suis pas nécessairement en désaccord avec tout ce tu commentes, sur ce sujet ou d'autre d'ailleurs.

  • Par Vertigo - 27/01/2013 - 13:14 - Signaler un abus Par Le gorille - 27/01/2013 - 08:22

    @Vertigo : bon d'accord, l'arroseur arrosé.
    -----------
    Je ne suis pas allé à l'école bien longtemps, mais passons ;-)
    Je vous l'accorde, tout comme je l'ai déjà indiqué, et bien que je n'irai pas jusqu'à dire que certains sont des amis, ils sont des hommes avec qui ont peut avoir une discussion enrichissante.
    Le problème n'est pas là, vous conviendrez que l'Islam en France devient un sujet brûlant et que ça sent fortement le roussi.
    Si ça devait mal tourner, hier une tranchée dans le sol séparait les belligérants, hors demain quelle pourra être cette tranchée si ce n'est, à mon grand regret, le museau.
    La question est: si le contrôle de la situation devait nous échapper, à eux comme à nous, quelque soit la bonne volonté de part et d'autre, qu'auront-ils fait pour nous permettre de rester juste dans cet éventuel conflit?

  • Par armel30100 - 27/01/2013 - 12:33 - Signaler un abus pere noel

    Quand je vois un enfant croire au père noel, je souris; quand je vois un juif, un chretien ou un musulman croire en Dieu je ne peux m'empecher de sourire...Dieu c'est le "pere noel " des adultes!

  • Par ZOEDUBATO - 27/01/2013 - 12:10 - Signaler un abus Le FN défend sa connivence avec le PS

    Et impute à NS les errements, provocations et politique
    pro-islamique du PS
    Etant, moi aussi, partisan d'un retour total à notre mode de vie non islamisé je pensais au'il pouvait y avoir des points d'ententes
    La malhonnêteté intellectuelle, les procès d'intentions, les omissions , les généralisations abusives du FN m'ont convaincu qu'un accord est quasiment impossible
    LE FN et le PS vont se heurter aux prochaines élections à 2 obstacles :
    - le refus du peuple de mettre à nouveau au pouvoir une personne qui n'aurait jamais exercé de responsabilités national avant ;
    - l'éched patent de FH et ses liens troubles avec le FN et l'islam
    Je maintiens qu'il nous faut une France Forte basée sur les axes politiques des discours du Président de la République N.SARKOZY avec une droite forte regroupée autour des valeurs de de droite que N.SARKOZY a énoncées

  • Par Syd - 27/01/2013 - 12:03 - Signaler un abus Aujourd'hui, il irait en prison pour avoir dit ça !! 2/2

    ....s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées."

  • Par Syd - 27/01/2013 - 12:02 - Signaler un abus Aujourd'hui, il irait en prison pour avoir dit ça !!

    Citations du Général De Gaulle le 5 mars 1959. Maintenant, on irait en prison pour bien moins que cela…!
    "Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir...

Houes Seniguer - Daoud Boughezala - Claude Sicard

Haoues Seniguer est docteur en science politique, chercheur associé au GREMMO et enseignant de science politique à l'IEP de Lyon.

Daoud Boughezala est journaliste, rédacteur en chef adjoint du journal Causeur.


Claude Sicard est agronome, docteur en économie, spécialiste du développement, auteur de deux livres sur l'islam, "L'islam au risque de la démocratie" et "Le face à face islam chrétienté-Quel destin pour l'Europe ?"

Voir la bio en entier

Fermer