Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Harcèlement moral, printemps arabes, antisémitisme... pourquoi la réalité s'efface-t-elle aussi souvent derrière l'idée que la presse s'en fait ?

Cette semaine : le pseudo-acharnement de la droite contre le discours du Premier ministre devant l'Assemblée nationale, l'emballement médiatique autour de la mise en examen de l'ancien président France Telecom, l'Egypte des Frères musulmans et une nouvelle attaque antisémite au cœur d'une polémique.

La semaine Goldnadel

Publié le

Mardi. Discours de Jean-Marc Ayrault à l'Assemblée nationale, les moins prévenus à son encontre ne se pâment ni sur son éloquence, ni sur le fond de ses propos. Tous en revanche reconnaissent les vertus soporifiques de son discours. Voilà qui me rappelle les mots de Winston Churchill à propos de Ramsay Macdonald, suite à une allocution de ce dernier en 1933 : "je dirai peu de choses sur le style oratoire du Premier ministre.

Nous le connaissons tous ici. Nous savons qu'il a ce don unique de faire entrer le minimum de pensée dans le maximum de verbiage."

Le Monde, le lendemain consacrait une chronique à « la hargne » de l’UMP menée, notamment, par Jean-François Copé.

Il faut dire en effet que l’opposition de gauche aura été marquée par la mesure et la modération lors de la précédente mandature parlementaire. Ce n’est pas elle qui aurait comparé le ministre de l’intérieur au nazisme, ni les meetings électoraux de la droite aux grand-messes de Nuremberg.

 

L’ensemble de la presse hexagonale a consacré de nombreux articles à la mise en examen de Didier Lombard, ancien président de France Telecom pour cause de délits de harcèlement au travail à l’encontre de plusieurs salariés de France Telecom. Certains suicides ont servi de toile de fond à une plainte déposée par le syndicat Sud.

A la suite de cette annonce, plusieurs radios périphériques – dont RTL – ont interviewé, sans contradiction, certains plaignants qui ont décrit les violences au travail dont ils se disent victimes.

Je ne sais rien de ces dossiers, et je ne veux, à ce stade de la procédure n’en rien savoir. Mais je sais deux ou trois choses sur le syndicat Sud et sa modération bien connue. Et je sais aussi les ravages de la victimisation sans contradiction.

Je sais encore que les éléments constitutifs du délit de harcèlement au travail sont d’un flou ravageur. Je l’ai écrit dans ces colonnes avant même de le contester judiciairement devant la Cour de Cassation. Il s’agit d’une véritable invitation au dépôt de plainte pour un salarié procédurier, souvent manipulés par certaines organisations syndicales. Il s’agit aussi, parfois, d’une incitation à l’auto persuasion d’un harcèlement pour certaines personnes de bonne foi, mais fragiles.

Je le sais notamment pour avoir défendu récemment certains responsables d’une Ecole Supérieure de Commerce mis en cause à la suite d’un suicide d’une cadre salariée. La presse nationale et régionale avait pris fait et cause pour des plaignants cornaqués par la CGT. Je ne demande évidemment pas à être cru sur parole puisque je suis partie prenante.

Que l’on sache simplement, qu’à la suite des débats qui ont montré la manipulation, la personne que je défendais a été relaxée et que la presse a cessé sa campagne d’accusations unilatérales. Que l’on sache encore, qu’après que l’avocat des parties civiles ait souhaité publiquement en appeler à Mme Taubira, le parquet a interjeté appel des relaxes intervenues.

Je pense personnellement que la pénalisation du harcèlement – qui existe bien évidemment, et c’est heureux, dans le code du travail – est une stupidité qui encombre les tribunaux correctionnels, pourrit les rapports sociaux et constitue  pain béni pour les syndicats en mal de conflits médiatiques.

Alors, et pas seulement d’instinct, je conseille fortement à la presse de ne pas tirer sur M. Lombard avant le début des débats devant la juridiction saisie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par blablator - 09/07/2012 - 14:17 - Signaler un abus Valérie Pécresse en est l'exemple type

    En évoquant la diffusion du dialogue de Merah avec la Police pendant son siège, "J'ai peur d'un effet contamination, d'un effet sympathie à l'égard d'un homme qui a commis des actes monstrueux", a-t-elle souligné. (France-Inter) Il est donc clair qu'elle sait qu'une partie des banlieues peut suivre l'exemple de Merah. Or son discours sur l'immigration, les problèmes d'intégration est à l'opposé de ce fait. On est soit dans le déni de la réalité, soit carrément dans le mensonge, ce qui est très grave pour la démocratie. Que les politiciens arrêtent de se plaindre qu'ils sont de plus en plus considérés comme des pourris, qu'ils arrêtent de considérer leurs concitoyens comme un peuple d'irresponsables à qui l'ont peut mentir et que l'on peut manipuler.

  • Par blablator - 09/07/2012 - 14:26 - Signaler un abus Valérie Pécresse en est l'exemple type (2)

    Et pourquoi effectivement la presse ne relève-t-elle jamais ce genre de contradiction ? Les journalistes ont-il arrêté de réfléchir et de penser ou choisissent-ils seulement leur réactions parmi celles qui sont conformes à leur idéologie ou au politiquement correct ? Quand on voit le traitement de l'affaire Merah ou celles de nombreux faits-divers faisant intervenir des immigrés (ou issus de l'immigration), on a l'impression qu'ils ont l'impression qu'ils ont peur de dire les choses ou que comme la réalité ne leur plait pas, on efface la réalité ou alors carrément on la change (comme Le Monde où le prénom musulman était devenu Wladimir) Nier la réalité ne l'a jamais changée, et la réalité vous rattrape toujours...

  • Par Hildegarde - 09/07/2012 - 14:40 - Signaler un abus Généralisation

    Puisque Mr Goldnadel a connu un exemple de harcèlement bidon, toutes les accusations pour harcèlement sont bidons. CQFD. Pourtant la direction d'Orange a suivi à la lettre un plan qui expliquait par A+B comment pousser des salariés à la démission pour éviter de payer un plan social. Ce plan détaille très précisément toutes les actions à mener et toutes les étapes qui vont amener le salarié au fond du trou. Et comme le code du travail ne prévoit qu'une indemnisation financière des proches de victimes de harcèlements poussées au suicide, et que l'argent ne suffit pas à compenser la perte d'un être cher, oui il faut parfois attaquer les dirigeants au pénal.

  • Par SteakKnife - 09/07/2012 - 14:58 - Signaler un abus Mouais

    Moi je pense que les femmes qui se plaignent de viol en Egypte sont manipulées par la CGT locale!

  • Par golvan - 09/07/2012 - 15:01 - Signaler un abus @fonky alias paulallen

    Et comme chaque semaine monsieur fonky pro-palestinien notoire à défaut d'être ouvertement antisémite nous explique que Golldnagel est un raciste, ce qui pour le coup tombe sous le coup de la loi.

  • Par golvan - 09/07/2012 - 15:15 - Signaler un abus @hildegarde

    Il y avait déjà un forum sur ce sujet la semaine dernière. Vous expliquez clairement que les familles des victimes sont à la recherche d'argent dans le cadre d'une procédure pénale. C'est leur droit et si ça fonctionne pourquoi pas ? On pourrait également les poursuivre au prétexte qu'elles ont été incapables de sauver un proche, mais ce serait un peu cynique. Quant au nombre de suicidés chez France Télécom rappelons qu'il n'a aucunement dépassé la moyenne des suicides dans la population française, et qu'il est resté très inférieur à la moyenne observée chez les ouvriers agricoles. Lorsqu'on ne se plaît pas dans son travail, pourquoi ne pas démissionner ? Certes des salariés souffrent dans certaines entreprises mais considérer qu'un salarié n'existe qu'à travers une entreprise relève d'une drôle de conception de l'être humain.

  • Par carredas - 09/07/2012 - 15:34 - Signaler un abus Les femmes cairotes...

    manifestent et dénoncent le harcèlement dont elles font l'objet et qui n'est pas seulement moral... Les féministes françaises ne manqueront pas je l'espère de leur signifier leur soutien et de condamner haut et fort l'attitude de ces hommes qui brandissent le Coran d'une main et tripotent la première femme venue de l'autre quand ils ne la violent pas.

  • Par ISABLEUE - 09/07/2012 - 15:48 - Signaler un abus pour les Egyptiennes,

    ls cairottes sont cuites !!! Bonne semaine GWG !!

  • Par slavkov - 09/07/2012 - 16:15 - Signaler un abus bien vu ...

    ... comme l'islam, le socialisme tente d'obliger les français, le monde civilisé à se plier à sa vision de l'homme ...

  • Par mai2012 - 09/07/2012 - 16:44 - Signaler un abus Bien vu

    J'ai moi-même été surprise de l'acharnement de la presse et des médias en général face à la soi-disant agressivité de la droite durant le discours d'Ayrault. Notamment un article dans Le Nouvelobs disant à peu près "voilà comment la droite compte s'opposer" ou quelque chose dans ce goût là. Tous ces journaleux ont visiblement oublié ou font semblant d'oublier l'attidude la gauche ces cinq dernières années à l'Assemblée notamment, quand les députés PS ont coursé Accoyer, le doigt d'honneur d'Emanuelli, la mauvaise foi et les insultes de Mamère, les diatribes d'Ayrault même, et j'en passe. Le PS et la gauche en général ont insulté, diffamé, fait des procès d'intention pour la moindre broutille, et maintenant il faudrait que la droite accepte sans broncher toutes leurs conneries. Ben voyons !

  • Par sheldon - 09/07/2012 - 16:53 - Signaler un abus Le pire dans l'agression anti sémite : l'objet du voyage !

    Les 2 personnes ayant agressé ce jeune de religion juive seraient 2 musulmans allant s'engager dans l'armée française. Quelle armée nous prépare t'on ? Des soldats qui n'iraient combattre qu'en fonction de la religion de l'ennemi défini par la France ? J'avais déjà vu un reportage à la télé où une personne demandait si elle pouvait continuer à faire ses prières et le ramadan en s'engageant. On lui a bien sûr répondu par l'affirmative. C'est l'idéal d'une armée d'un pays laïque ? C'est ce que propose un pays qui pourrait jusqu'à proposer à la carte Pâques ou Aïd ?

  • Par Fonky - 09/07/2012 - 16:57 - Signaler un abus Quelques faits.

    monsieur goldnadel est un sioniste. c'est un fait. C'est son droit. Monsieur goldnadel estmembre du Comité Directeur du CRIF, le plus grand lobby sioniste. c'est un fait c'est son droit Ça explique son absence totale d'objectivité. Ça explique ses positions partiales. Ce n'est en rien un journaliste, il est la pour nous distiller sa propagande, semaine après semaine. Il distille savamment sa haine dans ces colonnes. Il en a le droit. J'atire juste l'attention de tous sur ces faits. On est plus proche de la propagande que de l'info. J'ajoute, pour les esprits faibles, que je ne suis en rien pro-palestinien. Mon poste n'est ni haineux ni partisan. C'est une mise au point.

  • Par ISABLEUE - 09/07/2012 - 17:17 - Signaler un abus soupirs.....

    IL y a des gens qui ont un QI bien bas. C'est un fait.... Manque d'iode.... (d'où l'expression "crétin des Alpes") ou reproduction entre cousins issus de germains.... c'est leur droit...... le ridicule ne tue pas

  • Par robert - 09/07/2012 - 17:35 - Signaler un abus Encore un névrosé mal ds sa peau

    @Fonky toi par contre tu as tous les clichés antisémites et débiles. Tu devrais t'inquiéter d'un lobby bien plus puissant en France : L'islam et le Quatar mais suis je bête ils ne sont pas Juif !! Que tu es besoin d'expliquer ta triste vie et ton mal être derriere un antisémitisme déguisé tu as le droit mais c'est un peu soulant. Que ce passerait il si l'objet de ton fantasme disparaitrait ??

  • Par Carcajou - 09/07/2012 - 17:47 - Signaler un abus Quelle poilade!

    @Fonky - 09/07/2012 - 16:57 Goldnadel est-il aussi antiquaire?

  • Par Fonky - 09/07/2012 - 17:59 - Signaler un abus des insultes zéro

    des insultes zéro argument. La droite dans toute sa splendeur. Répondez plutot aux FAITS que j'expose. Si vous pouvez...

  • Par Jonas - 09/07/2012 - 18:46 - Signaler un abus Quand le journal le "Monde" dérape une fois de plus.

    Ce journal le "Monde" , qui se dit de référence a fait le panégyrique du gouvernement "Algérien" *sur 16 pages moyennant une forte compensation pécuniaire. Certains journalistes au sein du "Monde" se sont élevés contre cette mascarade. En Algérie même certains journalistes se sont étonnés de cette prise de position en faveur des militaires. D'un côté il est pour le soi-disant " Printemps arabe "et de l'autre il soutient les militaires qui suppriment la liberté d'expression etc. *Cahier du " Monde" ( Spécial Algérie) du 4 juillet 2012.

  • Par golvan - 09/07/2012 - 18:51 - Signaler un abus @fonky alias paulallen

    Par moment je me demande si vous ne seriez pas bègue du clavier

  • Par Skagerrak - 09/07/2012 - 18:57 - Signaler un abus le choix des médias

    La presse ou les télés ne diffudent que ce qu'elles veulent bien . Le mieux est de faire le titre le plus accrocheur , soit pour vendre , soit pour faire de l'audience . les vraies infos importantes pour chacun d'entre nous , sont bien gardées pour ces initiés qui se haussent du col . Le public est secondaire . L'effet sur la jeunesse leur importe peu, alors qu'ils savent mieux que quiconque que Merah est devenu une star en Seine-Saint- Denis, ils ont diffusé quand même ...

  • Par carredas - 09/07/2012 - 19:13 - Signaler un abus @Fonky

    G.W.G. n'est pas un journaliste mais un avocat, il n'est donc pas tenu à l'objectivité. Cela étant, quand on mesure l'objectivité des journalistes qui servent la soupe à la majorité actuelle, on peut préférer les avocats... G.W.G. a des positions que tout le monde ne partage pas mais il n'est jamais haineux contrairement à ce que vous dites. Il ne "distille pas sa propagande", il développe son argumentaire et il le fait bien avocat oblige... Vous avez le droit ne pas partager ses idées, vous avez même le droit de ne pas lire ses chroniques mais aucune compétence pour faire des mises au point. L'excellent hebdomadaire Marianne vous propose cette semaine les confidences de François Hollande, ne vous privez pas de cela, cela devrait mieux vous convenir.

  • Par ヒナゲシ - 09/07/2012 - 19:22 - Signaler un abus Deux éclairs de lucidité la même semaine !

    ➀ « Je ne demande évidemment pas à être cru sur parole puisque je suis partie prenante. » (Ça tombe bien, on ne vous croit pas davantage que quand vous n'êtes pas de parti pris.) ; ➁ « j'ai répété, une nouvelle fois, au risque de lasser tout le monde » (Bien vu, rien à redire !).   En revanche ce qui suit relève de la confusion mentale : « Je pense personnellement que la pénalisation du harcèlement – qui existe bien évidemment, et c’est heureux, dans le code du travail – est une stupidité qui encombre les tribunaux correctionnels, pourrit les rapports sociaux […] ». Heureux qu'une stupidité pourrisseuse existe dans le Code du travail ??? (À moins que — formulation bancale à la clé — Maître ne se réjouisse de l'existence du *harcèlement*, et non de sa pénalisation ?) Pfff… Ça pisse loin la pensée de Maître ! Trop loin pour ma petite cervelle.   Et cette conclusion, grotesque de la part d'un avocat : « On sait à présent que le parquet, investigations entreprises, avait conclu au caractère antisémite des violences. » Depuis quand est-ce le Parquet qui élucide les affaires et dit la réalité des faits. Laissons peut-être l'instruction se faire…

  • Par Jonas - 09/07/2012 - 19:33 - Signaler un abus Réponse a Fonky.

    Goldnadel pour votre gouverne n'est pas un journaliste mais un avocat qui fait des chroniques comme des sociologues, des historiens des médecins etc. En suite être sioniste n'est pas un crime, un peu de culture historique vous donnera la définition exacte. Les arabo-musulmans et leurs amis ont piqué cette dénomination dans le sens péjoratif lorsque le monde arabe était dans la sphère. soviétique Quand aux lobbys , je pense que vous avez besoin de suivre des cours du soir ,ils vous seront d'un grand profit. Depuis a.de Tocqueville ( 1805-1859) dans son " De la démocratie en Amérique" , un lobby est un groupe de pression, comme la Ligue arabe, l'organisation de la Coopération Islamique ( OCI) l'OPEP, le Conseil des pays du Golfe, les agriculteurs, les syndicats, les enseignants, les organisations des banlieues, SOS racisme etc. Vous qui être un arabo-musulmanqui utilisant la "Taqyya" pour vous dissimuler, vous devriez critiquer et attaquer Goldnadel sur ce qu'il écritt et non sur ce qu'il est.

  • Par ヒナゲシ - 09/07/2012 - 19:54 - Signaler un abus Nuance…

    Jonas : « Goldnadel […] n'est pas un journaliste mais un avocat qui fait des chroniques comme des sociologues, des historiens des médecins » À ce détail près — excusez du peu ! — que ces derniers ont un devoir à l'endroit de la vérité, un devoir de neutralité et de scientificité, et sont astreints à faire en sorte que leurs assertions soient vérifiables par leurs pairs selon des critères objectifs.   Un avocat n'a de devoirs que vis-à-vis de la cause qu'il défend : défenseur un jour de la mère éplorée, et le lendemain de l'assassin qui a dépecé l'enfant de la première…

  • Par le Gône - 10/07/2012 - 07:51 - Signaler un abus @Fonky

    vous êtes un abrutis, c'est un fait c'est votre droit....(la Droite vous dit merde..)

  • Par lapin - 10/07/2012 - 11:29 - Signaler un abus LE DEMON

    Mon cher Goldnadel, Ne tapez pas trop sur le Monde et sur cette pauvre Françoise Fressoz, qui sur son blog, dénonçait l'opposition de façon ridicule. On ne tire pas sur une ambulance. Il y a malheureusement bien longtemps que Le Demon s'est engagé corps et âme au coté de la gauche la plus sectaire et stupide. Mais, voyez vous, autant cela ne me gène pas de la part d'un Libé ou d'un Nouvel Obs, autant cela me gène de la part d'un canard qui se veut neutre et objectif, alors qu'il n'est qu'une petite feuille de propagande. A tout prendre, je préfère le demon diplomatique, au moins, on sait ce que l'on achète.

  • Par Anonymous - 14/07/2012 - 19:35 - Signaler un abus Précisions.

    "Cette semaine, des femmes cairotes ont manifesté place Tahrir pour se plaindre des actes de harcèlement sexuel, voire de viol dont elles sont fréquemment victimes sur ce lieu, devenu, parait-il, symbole de la liberté conquise par le peuple égyptien. Et si leurs souffrances, peu prises en compte en Europe, n’étaient pas emblématiques du marché de dupes qui se joue sous les yeux d’une opinion occidentale toujours prête à se voir servir les contes des mille et une nuits ?" Le problème préexistait à la Révolution, il a simplement permis qu'on en parle (enfin), et notamment les journalistes occidentaux... Parler d'un problème c'est déjà commencer de le résoudre, sous la dictature tout était sous cloche. Pour ceux qui le souhaite voici le reportage d'envoyé spécial sur ce sujet: http://www.youtube.com/watch?v=_VQEtzH14-o

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles-William Goldnadel

Gilles William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est l'auteur de "Réflexions sur la question blanche" et de "Le vieil homme m'indigne ! : Les postures et impostures de Stéphane Hessel" parus chez Jean-Claude Gawsewitch. Gilles William Goldnadel est également secrétaire national de l'UMP aux médias et à la désinformation.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€