Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le grand rejet : 73% des Français ne souhaitent en aucun cas que François Hollande ne soit élu, 66% Nicolas Sarkozy, 63% Marine Le Pen

Selon un sondage Ifop pour Atlantico, de tous les candidats putatifs à l'élection présidentielle, Alain Juppé est le seul à ne pas souffrir du rejet de plus de la moitié de la population française. En effet, "seuls" 42% des Français interrogés ne souhaitent en aucun cas qu'il soit élu président de la République.

L’herbe est plus verte ailleurs

Publié le - Mis à jour le 22 Juillet 2016
Info Atlantico
Le grand rejet : 73% des Français ne souhaitent en aucun cas que François Hollande ne soit élu, 66% Nicolas Sarkozy, 63% Marine Le Pen

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements de ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Nous avons essayé de renverser le regard et d'avoir un sondage différent de ce que l'on fait habituellement. Nous avons interrogé les Français sur les personnalités pour lesquelles ils ne voudraient en aucun cas voter. Cela permet de mesurer le niveau de rejet dont souffrent les différents candidats putatifs. C'est aussi une dimension dont il faut tenir compte et les résultats de cette enquête permettent de comprendre un certain nombre de tendances. 

Parmi la douzaine de personnalités testées, on s'aperçoit qu'une seule seulement ne souffre pas du rejet de plus de la moitié des Français : Alain Juppé.

Il est le seul à ne pas avoir un potentiel de rejet supérieur à 50%. "Seulement" 42% ne veulent en aucun cas qu'il soit élu président de la République. Ce résultat permet de comprendre le fait qu'Alain Juppé, bien que ne suscitant pas d'engouement spectaculaire dans l'opinion, soit bien placé dans les sondages. En effet, il existe deux façons de procéder : soit une personnalité suscite un fort engouement et entraine derrière elle, soit elle ne suscite pas d'engouement, mais dans un contexte où tous les autres sont rejetés, le fait que cette personnalité ne souffre pas d'un rejet majoritaire lui permet de surnager. Ainsi, dans un paysage politique où le niveau de rejet et d'exaspération vis-à-vis des différents candidats est important, Alain Juppé est moins rejeté que les autres. On voit donc que la popularité d'Alain Juppé est une popularité de raison plus que de passion. 

A l'autre extrémité de l'éventail, François Hollande est de loin la personnalité dont les Français rejettent le plus l'élection (et donc, en ce qui le concerne, la réélection). Quasiment 3 Français sur 4 (73%) ne souhaitent en aucun cas qu'il soit élu. Par ailleurs, 36% des sympathisants PS ne souhaitent aujourd'hui en aucun cas qu'il soit élu, soit 1/3 de son électorat. Cela apparait comme un handicap assez insurmontable pour lui pour l'instant.

De tous les candidats testés, Alain Juppé est le seul à ne pas susciter le rejet de plus de 50% des Français. De son côté, François Hollande est la personnalité qui provoque la plus forte animosité : 73 % des Français ne souhaitent en aucun cas sa réélection, un score plus élevé que pour la candidate du Front national. Qu'est ce que cela traduit du climat de rejet et d'exaspération vis-à-vis du politique en France ? 

Bruno Cautrès : Il faut tout d’abord remarquer que pour l’ensemble des 12 personnalités politiques testées dans le sondage de l’IFOP les pourcentages de réponses marquant le souhait de ne les voir "en aucun cas" être élu président de la République sont élevés, voire très élevés : entre 73% (pour F. Hollande) et 42% (A. Juppé). Des personnalités qui n’ont jamais été ministres ou n’ont jamais eu de grandes responsabilités exécutives sont également touchées par ce rejet (N. Dupont-Aignan par exemple) ou encore des personnalités qui veulent incarner le renouveau (Bruno Le Maire avec un rejet de 60%, Emmanuel Macron avec 51%). Même Marie Le Pen, qui pourtant souhaite incarner la critique du "système", suscite un rejet de la voir être élue présidente de la République de 62%, un pourcentage presque équivalent à celui obtenu pour Jean-Luc Mélenchon (64%). Si le souhait de ne pas voir un homme politique être élu ne mesure pas l’intention de vote ou l’intérêt des électeurs pour cette personnalité, cet indicateur montre néanmoins bien le formidable rejet dont souffrent les élus. Les données du sondage de l’IFOP viennent en écho de la défiance politique que nous mesurons année après année dans le cadre du Baromètre de la confiance politique du CEVIPOF. Malgré les différences dans le niveau du rejet, on ne sent aucun fort enthousiasme pour une personnalité politique. Le "désir d’avenir" ne semble pas être au rendez-vous de la présidentielle de 2017 ; il est frappant de constater que même les "nouvelles pousses" de la vie politique française n’obtiennent pas une adhésion à la hauteur du renouveau qu’ils pensent incarner. Nous sommes dans une époque de grande insatisfaction démocratique. Cette donnée devrait être fondamentalement prise en compte par celui ou celle qui sera finalement élu. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 19/07/2016 - 09:42 - Signaler un abus Curieux

    Que ce soit Juppé qui soit en tête , je ne connais personne autour de moi qui l'apprécie . Ce doit être le Sud Ouest qui influe , mais le Sud ouest est il la majorité du pays ? Autre explication , la clientèle musulmane qu'il favorise avec la construction de mosquées à Bordeaux . Estrosi â suivi l'exemple , il en a étê bien mal récompensé ......

  • Par foxlynn - 19/07/2016 - 09:53 - Signaler un abus à cloette

    chez moi aussi , pas d'engouement pour Juppé ... je ne comprends pas comment les français qui dans tous les sondages demandent fermeté et cohérence sont pour Juppé ? ... les médias font la pluie et le beau temps des politiques ... les sondages sont souvent bizarres ? on devrait savoir quelle question a été posée et comment ... je pense que l'on aurait une explication plus claire des résultats .

  • Par Camtom - 19/07/2016 - 10:45 - Signaler un abus Les francais sont paumés et

    Les francais sont paumés et bien loin des élections...ils vont éjecter le gros Hollande et sa clique mais ne savent pas encore à qui ils peuvent faire confiance...et, honnêtement, qui peut savoir ce qu'il va se passer dans les 10 mois qui viennent... Juppé, c'est la réponse facile, il ne fait pas de vague, mais je ne peux pas croire que les francais mettent leur destin dans qq1 d'aussi "consensuel", d'aussi vieux et qui suinte la peur face aux "événements"...

  • Par jurgio - 19/07/2016 - 10:57 - Signaler un abus Juppé par défaut mais c'est un leurre

    On finira, après avoir viré les « hyperactifs » et les sénescents, par se retrouver à devoir choisir entre le président sortant et François Hollande ! En fin de compte, n'est-il pas rigolo ? et comme nous sommes stressés, il nous fera au moins marrer... Les mouchoirs, ce sera pour plus tard...

  • Par Anguerrand - 19/07/2016 - 11:15 - Signaler un abus Juppé en retraite à 57,5 ans !

    La journaliste qui remplace Bourdin, a demandé pourquoi il etait à la retraite à 57 ans. Réponse j'y avait le droit et les textes m'y autorisaient. Alors Mr Juppé prenez votre retraite vos etes déjà elu cela ne lui suffit pas ? Je croyais que l'on n'avait pas le droit de cumuler beaucoup d'heures si on etait à la retraite. Mais ça, c'est pour vous et moi. Renouveler la classe politique, tout le monde le souhaite mais où sont les candidats valables ? Je ne vois que Lemaire pour les LR ou MMLP ( Marion, pas Marine la gauchiste qui a trahi les adhérents du FN ). Je pense que l'on va se retrouver avec les vieux chevaux de retour; MLP et NS.

  • Par kronfi - 19/07/2016 - 11:25 - Signaler un abus un sondage a question negatives?

    on aura tout vu.... le sondeur tient-il compte des choix de conviction? bien sur que NON. moi je note que parmi les possibles au deuxième tour, 37 % verraient d'un bon œil une présidente MLP...( les électeurs de MLP eux sont surs de leur choix...idem Melenchon et DDA.) Pour les autres? Sondage effectué en plus AVANT l'attentat de Nice... Les sondages, comme disait je sais plus qui, sont les choses les plus lâches du monde.... des qu'on les triture un peu on leur fait dire n'importe quoi...

  • Par J'accuse - 19/07/2016 - 11:32 - Signaler un abus Une autre explication pour le moindre rejet de Juppé

    Juppé est celui qui fait le moins parler de lui. Une déclaration modérée par-ci par-là, peu reprise par les médias puisqu'elle n'est pas tonitruante, et c'est tout. Si on l'entendait plus souvent, sa relative popularité en prendrait un coup. Comme tous les politiciens sont des menteurs, moins ils parlent, moins ils mentent. Si j'étais candidat, je resterais bouche cousue jusqu'en mai 17...

  • Par vangog - 19/07/2016 - 12:19 - Signaler un abus La France des sondeurs paumés ( ou inversés)

    Ces sondage inversés prouvent la désorientation des journaleux et sondeurs, plus que celle des Français. Car les Français savent exactement ce qu'ils veulent, pour peu que les medias Bilderberg cessent de leur vendre de la peur...

  • Par cloette - 19/07/2016 - 12:34 - Signaler un abus Sondage biaisé

    Car le rèsultat est mis sous forme nègative . La question était donc : "qu'est ce que vous ne souhaitez pas ?". Pourquoi pas " souhaitez-vous que " ? Réponse parce que c'est plus difficile de répondre à un question de cette forme et que en matière de sondage moins c'est simple plus on peut interpréter comme on veut !

  • Par cloette - 19/07/2016 - 12:36 - Signaler un abus Hollande ou Hollande ?

    Que nenni !

  • Par clint - 19/07/2016 - 13:11 - Signaler un abus Ce matin Juppé sur BFM m'a assez convaincu !

    Il n'avait plus ce côté centre gauche qui l'a desservi à droite. J'attends la primaire pour confirmation de mon choix. Il n'y a qu'au FN que l'on croit que MLP va l'emporter : les gens réfléchissent pour la présidentielle !

  • Par cloette - 19/07/2016 - 13:25 - Signaler un abus Clint

    MLP va l'emporter , et c'est une non affiliée FN qui vous le dit . De plus ce ne sera pas la fin du monde bien au contraire , votre ultra libéralisme est mortifère , il faut du libéralisme, moins d'Etat , mais des protections quand même pour les plus faibles surtout en France petit pays non autosuffi sont comme les US , et cela les Français qui sont intelligents et instinctifs le savent , c'est pourquoi c'est elle qui sera élue . D'ailleurs Sarkozy reprend tout ce qu'elle dit , ce sera donc peut aussi lui

  • Par lafronde - 19/07/2016 - 13:33 - Signaler un abus Nation et absence de consensus politique national

    Un tel sondage montre l'absence de consensus national sur l'essentiel des politiques publiques : économie mais aussi redistribution et immigration. Or quel est la source de ces dissension nationales ? C'est tout simplement l'excès de centralisation. Trop de compétences ont été confisquées au détriment de la société civile, puis centralisées à Paris. Ce processus a commencé voici quatre siècles ! Tocqueville avait déjà décrit et anticipé une Etat-maternel étouffant. Nous y sommes. Ce ne sont pas les méthodes de gestion du pays qui ont ruiné la France depuis 40 ans qu'il faut proroger, mais la liberté de la société civile dans tous les domaines possibles en vertu du sain principe de subsidiarité. C'est ce même principe qui a assuré le maintien de l'Eglise à travers tous les régimes politiques depuis la Bonne Nouvelle ! Notre liberté individuelle et par libre association, la liberté des communautés locales librement choisies (fusse par héritage) doivent prévaloir sur les valeurs de la République. (entendues le programme électoral des politiciens). Une telle République fédérale peut avoir des principes, c'est même souhaitable, mais alors elles sont écrites, précisées et stables.

  • Par von straffenberg - 19/07/2016 - 14:12 - Signaler un abus Sondagite aigue

    Ah on l'aime bien Juppé mais qui ??, Je fréquente des personnes de tous bords politiques et il est loin de faire l’unanimité surtout chez les gens de droite .Cette primaire est encore très incertaine .Je reste persuadé que le maire de Bordeaux puise le maximum de sympathisants dans l'ancien électorat Hollande (Celui non politisé) c'est là toute sa force et sa faiblesse . Donc messieurs les sondeurs ne nous prenez pas pour des idiots. Quant à moi Fillon primaire .

  • Par Lafayette 68 - 19/07/2016 - 14:41 - Signaler un abus 63% MLP ?

    donc 37 % pour : pas mal à 10 mois de la présidentielle !

  • Par arcole 34 - 19/07/2016 - 16:44 - Signaler un abus @von straffenberg - 19/7/2016 - 14:12

    Vous savez ce qui est le plus amusant est qu'en 1990 déjà les primaires étaient à l'ordre du jour et cela pour départager Chirac et VGE du temps du RPR, de l'UDF. Mais l'organisation s'était heurtée au coût assez exorbitant de l'organisation desdites primaires. De plus je rappelle que le passage du quinquennat que Chirac a mis en place , c'était fait sous l'influence de Juppé et de Villepin qui avaient repris une vieille idée qui déjà sous la 3ème république avait été tentée d'être mise en place par Georges Clémenceau. Je ceux bien que qu'il y ait une frange qui est dépolitisée sur laquelle les futurs candidats vont tenter d'attirer mais c'est le centre droit et le centre gauche que vous décrivez là. Et je ne suis pas persuadé que cela risque de marcher en raison que si le pouvoir est discrédité par contre nos compatriotes, eux se sont de nouveau repolitisés. Par contre je suis assez surpris de voir que déjà pour certains ou certaines les jeux sont faits pour la présidentielle de 2017 sans savoir qui sera le gagnant des primaires et surtout sans connaître la premier tour , ils font le second, je suppose que cela relève de la voyance voire de la science purement spéculative.

  • Par arcole 34 - 19/07/2016 - 16:54 - Signaler un abus @von straffenberg - 19/7/2016 - 14:12

    Une chose est aisée à analyser, ce sont ceux et celles qui se sont faits siffler pour ne pas dire huer Nice qui sont massivement rejetés non seulement par les Niçois mais aussi par l'ensemble des citoyens. Maintenant en période de turbulences et de violence terroriste je suppose à y regarder de prés les gens ont besoin d'être rassurer par une figure tutélaire du père de la Nation qui garant de l'unité nationale , rétablira la situation tant à l'intérieur du pays que l'image détériorée sur la scène internationale. Et A Juppé au niveau de l'opinion nationale représente bien le modèle de par l'âge, l'expérience te cette image rassurante de père tranquille bien loin des débordements droitiers voire extrémistes des autres et il se positionne sur ce créneau. Regardons dans l'histoire l'inconscient des Français en période sombre ; Pétain en 1940 , et le général de Gaulle en 1958 puis Mitterrand en 1988. §Simplement attention de ne pas servir de marche pieds à Hollande qui ne peut que régner et envisager une réélection que sur la chaos politique savamment orchestré dans l'opposition par les leaders de cette dernière et surtout le FNPS qui est en embuscade attendant d'avoir une occasion.

  • Par Yves3531 - 19/07/2016 - 17:27 - Signaler un abus Le choix du DRH pour l'entreprise FRANCE...

    Un ticket Fillon Président, Sarkozy Premier Ministre. Le premier stature, vision, programme énergique et exhaustif, volontaire, (il a ténu fermement et avec autorité la barre durant 5 ans derrière un capitaine vibrionnant !); le second fonceur, rouleau compresseur, force de conviction, ... Ca c'est le choix rêvé du DRH, maintenant ce qu'il ressortira du cirque mediatico-electif et des choix des clientèles subventionnées de la nomenklatura (fonctionnaires, artistes, plumitifs, immigrés, ...)

  • Par Ganesha - 19/07/2016 - 18:19 - Signaler un abus Mieux que Laurel et Hardy !

    Et le prix (Mensuel ? Annuel ?) du commentaire le plus grotesque et le profondément débile, est attribué, à l'unanimité à… Prendre un couple de politicards qui a complètement échoué, qui a été rejeté par une majorité de français, et les remettre en scène… en inversant les rôles ! Même Laurel et Hardy n'avaient jamais osé aller si loin !

  • Par Deudeuche - 19/07/2016 - 18:38 - Signaler un abus @Lafronde

    oui nous crevons de cet empire parisien.

  • Par toupoilu - 19/07/2016 - 18:39 - Signaler un abus Ne reste donc plus que 13% a convaincre.

    La situation malheureusement va aider, mais je crois qu'il va falloir qu'elle parle, qu'elle trouve les mots. Pour qu'une autre partie des français comprennent qu'on n'a plus le choix, que ce n'est pas un autre dirigeant light qui résoudra par magie le problème. Nous n'avons plus le temps.

  • Par von straffenberg - 19/07/2016 - 18:55 - Signaler un abus Primaire

    Je ne pense pas (du tout) que la primaire soit pliée , pour l'instant on essaye de manipuler tout azimut l'électorat de chaque côté de l'assemblée en faisant croire d'un côté que Juppé sera élu , de l'autre on veux présenter une image réfléchie du candidat qui attends pour se prononcer . Quant au couple que nous présente Yves3531 c'est du domaine de l'irréel chaque duettiste avalant son amour propre et ses convictions . D'ailleurs je crois sans me tromper que l'ancien premier ministre a choisi son futur premier ministre s'il s’avérait vainqueur .J'avais pour ma part il y a quelques post proposé Marine au risque de faire bondir certains ,je ne pense pas que cela soit nécessairement le choix de l'ancien maire de Sablé( et de Marine) -rires- !!!!! . Marine péchant par inexpérience dans cette période trouble

  • Par Vincennes - 20/07/2016 - 00:31 - Signaler un abus ENCORE UN DROLE DE SONDAGE.......en ligne !!

    Pathétique que les médias ramènent systématiquement TOUT à Sarko dès que cela concerne Hollande. Pourquoi les comparer systématiquement ? alors qu'ils n'ont vraiment RIEN de comparable...... car, j'imagine mal Hollande réglant la crise de 2008, comme l'a fait Sarko, reconnu comme étant un bosseur acharné........... contrairement à Hollande qui se l'a coule douce, depuis qu'il est aux manettes !!! et dont, d'après ce sondage, 73% n'en veulent, EN AUCUN CAS !!! et que disent les 27% restant ???? puis suivent Duflot/Dupont Aignan 68%.......... Sarko se situant dans le trio suivant avec Le PEN 63%....Le MAIRE 60%!!! rigolo de lire que MACRON, qui n'a rien fait, obtient 51% !!! Drôle de sondage, encore une fois !!!!

  • Par Olivier K. - 20/07/2016 - 01:29 - Signaler un abus Les Français continuent de croire

    Ils continuent de croire que si tous ces hommes politiques dont ils se souviennent des résultats et des promesses sont le fruit d'un mauvais choix électif et non le fruit de machinerie médiatique et politique vérolé. S'il en etait autrement, jupette et macrout feraient le même score que flamby et koko.

  • Par Liberdom - 20/07/2016 - 04:47 - Signaler un abus Marre

    Science Pot et son "politburo" le CEVIPOF veulent nous vendre un repris de justice pour succéder à un capitaine de pédalo (qu'ils avaient leur temps encensé). Arrêtez vos sondages de merde qui seront de toute façon démentis par les vraies élections.

  • Par Ganesha - 20/07/2016 - 07:49 - Signaler un abus Commentaires nettement plus intelligents

    Ce sondage montre que la France est ingouvernable. Et, hélas, les réactions de plupart des lecteurs d'Atlantico démontrent le niveau intellectuel déplorable d'une certaine tranche de la population. ''L'Islam, c'est pas bien''' et ''Déportons les tous en Guyane''… En vous creusant un peu la tête, vous devriez tout de même être capables de produire des commentaires nettement plus intelligents !

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 08:58 - Signaler un abus @von Straffenberg 19/07 18hres55

    il s'agit juste de ce que pourrait être le rêve d'un DRH pour la direction de l'entreprise France, les meilleures capacités aux bon poste. Bien sûr irréaliste...

  • Par Deudeuche - 20/07/2016 - 10:01 - Signaler un abus @Ganesha

    Atlantico vous paie t'il cher pour faire coach ou modérateur afin d'éclairer de vos "Lumières" ces pauvres contributeurs au niveau intellectuel insuffisant. Vous osez beaucoup c'est à cela que l'on vous reconnaît vous et vos semblables....Une longue pratique!

  • Par Paul Emiste - 20/07/2016 - 10:45 - Signaler un abus 73% contre hollande c´est 27% pour sa réélection...

    Nous avons donc autant de fonctionnaires et assistés professionnels en France?

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 10:53 - Signaler un abus @deudeuche...

    ce type est un aigri dépité de l'échec universel du marxisme, devenu parano raccroché comme ultime bouée de sauvetage aux jupes de la blonde. Il a choisi d'exhaler ses rancœurs sur Atlantico, le mieux serait de l'ignorer, mais c'est vrai que devant tant de bêtise exposée avec une telle morgue c'est parfois difficile ...

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 10:58 - Signaler un abus @deudeuche suite...

    ceci dit l'échec du marxisme n'est pas si universel, il remue encore en France dans nos corps intermédiaires, au sein de certains services dits publics ou secteurs économiques vitaux contrôles par des syndicats marxistes. Un connaisseur expérimenté de la question comme Gorbatchev l'avait bien noté...!

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 11:04 - Signaler un abus @geudeuche suite et fin...

    c'est pourquoi l'illuminé agité du bocal se raccroche à la blonde et son Pygmalion Phillipot aux relents d'idéologie gauchiste affichés comme attrapé nigauds pour les marxistes en déroute...

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 11:09 - Signaler un abus @Paul Emiste...

    c'est pire que cela, ils ont réussi à exonérer plus de 52% des contribuables de l'impôt tant par augmentation de la pauvreté que par largesse fiscale. Les 48% restant peuvent toujours hurler...

  • Par Ganesha - 20/07/2016 - 12:05 - Signaler un abus Yves3531

    Le seigneur et son valet qui échangent temporairement leurs tenues et leur rôles pour séduire une belle, c'est un des ressorts les plus utilisés dans les intrigues théâtrales du 18ème siècle. Notamment dans les opéras de Mozart. Au 21ème siècle, cela a été repris par Poutine et Medvedev, mais c'était pour répondre à une législation bien particulière. Tout dépend s'il y avait une part d'humour dans votre proposition si particulière...

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 12:41 - Signaler un abus @Ganesha

    Il ne s'agit aucunement d'une proposition. Plutôt d'une parabole donnant l'opinion ou la vue de l'esprit du DRH pour l'entreprise France, elle ne correspond évidemment ni à un choix électif populaire possible, ni à un souhait des deux personnalités concernées. Il s'agit juste d'une réflexion inspirée par le précédent quinquennat qui a montré que les potentialités et qualités ou défauts de chacun auraient très probablement eu de bien meilleurs résultats avec une permutation des rôles. //// Vous voyez qu'il est possible d'échanger, quand vous vous exprimez correctement !!!

  • Par Ganesha - 20/07/2016 - 15:05 - Signaler un abus René Coty

    Donc, vous ne plaisantiez pas. Dans la ''vraie vie'' interchanger une position de patron et de subordonné est tellement absurde qu'il ne vient à personne l'idée d'essayer ! Simplement jouer sur les titres et les fonctions réelles ? Fillon dans le rôle de René Coty ? Là effectivement, le dernier des crétins peut faire l'affaire. Mais Sarko reste une personnalité profondément nuisible : dans les circonstances actuelles, le remettre aux commandes de la France pourrait vraiment nous conduire à la guerre civile.

  • Par arcole 34 - 20/07/2016 - 15:59 - Signaler un abus @Ganesha - 20/07/2016 - VOTRE SIRE EST TROP BONNE

    Car le scénario que vous décrivez de la guerre civile est justement celui de l'arrivée de MLPS dite la nouvelle évita Péron au pouvoir. Et puis de par le niveau intellectuel de vos commentaires et votre références à la 4èmè république voit vraiment que vous êtes nostalgique des mœurs pourries de cette époque. Alors comme d'habitude lâchez-vous , Atlantico ce n'est vraiment pas cher payé pour un type de gauche comme vous et vos diatribes anticapitalistes de supermarché vous ont trahis, défoulez vous sur les personnes de droite à moindre coût , quand à votre suffisance dite intellectuelle n'a d'égale que la haute opinion que vous faite de vous espèce de bolchévique narcissique qui laisserait à penser que vous vous êtes rallié au FNPS. Espèce de pétainiste à la petite semaine , d'intellectuel de caniveaux, courageux mais pas téméraire vous êtes semblable à Déat le néo socialiste voire Jean-Hérold Paquis la voix de sa maîtresse, Radio Ganesha ment , Radio Ganesha est Allemand .

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 16:04 - Signaler un abus Reformulons...

    Dans L'ABSOLU, pour la droite de gouvernement, le tandem offrant la meilleure efficacité et complémentarité en fonction de leurs qualités, faiblesses, caractéristiques réciproques serait Fillon / Sarkozy, ce n'est pas réalisable, mais cela constituerait un binôme de gouvernement plus efficacement équilibré. Par comparaison pour un marxiste échoué au FN, peut être que dans L'ABSOLU, le meilleur ticket de gouvernement devrait Phillippot / MLP ce même si cela n'est pas envisageable dans le contexte actuel. /// Kapito ?!!! /// Ceci dit, pour moi, quitte à avoir un FN au pouvoir, ce serait MMLP avec par exemple de Villiers ou Ménard... !

  • Par Yves3531 - 20/07/2016 - 16:09 - Signaler un abus Maintenant...

    je vois qu'Arcole 34 est plus expéditif que moi à renvoyer Ganesha dans ses buts. J'ai probablement tort d'espérer trouver une lueur d'intelligence et de lucidité chez un marxiste, même en déshérence, Arcle 34 a certainement raison !

  • Par schmurtz - 23/07/2016 - 14:58 - Signaler un abus ganesha Président !!!

    Le sondage ne tient absolument pas compte de la future candidature de Ganesha, c'est un SCANDALE , un complot judeo-maçonnique !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.

Voir la bio en entier

Bruno Cautrès

Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes portant sur la participation politique, le vote et les élections (Panel électoral français de 2002 et Panel électoral français de 2007, Baromètre politique français). Il a développé d’autres directions de recherche mettant en évidence les clivages sociaux et politiques liés à l’Europe et à l’intégration européenne dans les électorats et les opinions publiques.  En 2014 il a publié Les européens aiment-ils (toujours) l'Europe ? aux éditions de La Documentation Française.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€