Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Oui au mariage homo,
pour une famille durable

Le rapport sur la "famille durable" publié la semaine passée repose la question des différentes conceptions de la famille. L'occasion pour Aurélien Véron, le président du Parti libéral démocrate, de revenir sur la nécessité, selon lui, de mettre en place un mariage pour les homosexuels.

Gay friendly

Publié le - Mis à jour le 26 Juillet 2011
Oui au mariage homo,
pour une famille durable

Le premier mariage gay français, célébré par Noël Mamère en 2004. Crédit Reuters

« Et pourquoi pas les animaux ? ». La formule lapidaire (vite retirée) de la députée UMP Brigitte Barèges résume brutalement la position de l’UMP sur la question du mariage homosexuel. Malgré l’opinion favorable à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels du jeune député Frank Riester, proche de Jean-François Copé, et de Roselyne Bachelot, le récent groupe de travail sur « la famille durable » a confirmé y être hostile.

La France va donc rester l’un des derniers pays d’Europe à ne pas accorder ce droit aux personnes de même sexe. On voit pourtant mal en quoi l’idée de « famille durable » exclut les homosexuels, alors même qu’un certain nombre d’entre eux a des enfants.

Les Français sont favorables au mariage homosexuel

Et une fois de plus, la classe politique n’est pas en phase avec l’opinion publique. Fin 2009, un sondage BVA indiquait que de 64 % des questionnés étaient favorables au mariage entre personnes de même sexe (contre 48 % en 2000). Le même sondage révélait un taux de 57 % de personnes également favorables à accorder le droit à l’adoption aux couples homosexuels (contre 48 % en 2002). Ces questions ne sont pas pour autant simples à traiter. Malgré une majorité favorable, la question soulève encore un clivage fort. Plus pour longtemps, compte tenu de son très large soutien chez les jeunes.

Un point rassemble les Français, qu’ils se déclarent opposés ou favorables au mariage homosexuel : la famille. Or, le modèle familial a évolué et apparaît de moins en moins contradictoire avec l’homosexualité. La banalisation des familles recomposées nous a habitués à la diversité des configurations familiales. Avoir un enfant n’est plus non plus une priorité systématique pour nombre de couples. Lorsque Christian Vanneste parle de l’homosexualité comme une « menace pour la survie de l’humanité », il devrait plutôt s’inquiéter du comportement des occidentaux dont les priorités ont évolué avec l’amélioration des qualités de vie. Sa préoccupation devrait l’inciter à favoriser tous les désirs de former une famille stable et durable en vue d’avoir des enfants, fussent-ils ceux de couples homosexuels. Le PACS a réglé des aspects patrimoniaux et fiscaux importants, mais cette procédure se déroule au tribunal, sans la cérémonie du mariage civil. Certes, le PACS peut être amélioré. Mais pourquoi alors conserver deux procédures si elles doivent être quasi semblables ?

Sécuriser l’avenir des enfants de familles homoparentales

Plus sérieusement, il est triste de voir l’Etat rester insensible à la question de l’homoparentalité qui existe déjà de fait. Ce déni de réalité met en péril l’équilibre patrimonial et affectif d’enfants dont les parents de même sexe se séparent après des années de vie commune, l’un n’ayant actuellement aucun droit de visite sur l’enfant pourtant aimé et accompagné tout au long de l’enfance, parfois depuis la naissance.  

Les estimations actuelles établissent le nombre d’enfants qui ont au moins un parent homosexuel entre 200 000 et 400 000, qu’ils soient nés de couples hétérosexuels préalables, adoptés, fruits d’une procréation artificielle ou par le biais d’un « porteur volontaire ». Il apparaît important d’encadrer ces situations pour protéger les droits des enfants, ainsi que ceux de leurs parents autant légitimes qu’adoptifs. L’Etat est censé protéger les droits de tous, pas d’exclure des minorités de son champ d’action.

Nombre de couples homosexuels construisent ensemble des parcours de vie sur de longues années, des décennies. Ces adultes ne méritent-ils pas le même respect des pouvoirs publics que les autres ? L’Etat s’étant approprié l’institution du mariage, devenue laïque, au nom de quoi peut-il encore la refuser à des couples qui partagent l’ambition de construire un foyer, d’avoir des enfants et de les faire grandir dans le respect de la république ?

Que l’Etat le veuille ou non, la société se construit d’abord par les choix des individus qui la composent, et pour lesquels la famille reste la clef de voûte de tout l’édifice social. Son rôle n’est pas de trier les bonnes pratiques en fonction des choix personnels de ses dirigeants, mais de suivre les pratiques sociales et de les encadrer pour en protéger les acteurs. Il est dommage que la droite prenne en otage les enfants de couples homoparentaux au nom d’un prétendu ordre social qui la dépasse largement.

 

[NB : cet article n'engage que son auteur. Pas le Parti libéral démocrate qu'il préside et qui n'a pas pris de position officielle sur ce sujet.]

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jpeter55 - 25/07/2011 - 09:01 - Signaler un abus Ah !

    La « famille durable » ? Un nouveau concept ? Ça vient de sortir ?

  • Par texarkana - 25/07/2011 - 09:56 - Signaler un abus Jean Genêt et Guy Hocquengem

    ...doivent se retourner dans leur tombe devant le mélange des genres! Les homos qui veulent désormais s'enchaîner à la sacro-sainte Famille!"familles, je vous hais", André Gide (et durable en plus! finie la bagatelle!) Elle est bien finie l'époque de l'hédonisme, des back rooms, des poppers, et de la piscine Deligny! Le mariage homo est une aberration, sur ce coup les "réacs" ont raison.

  • Par Balyre - 25/07/2011 - 10:48 - Signaler un abus Les sondages...

    Les sondages effectués auprès du peuple abreuvé de relativisme par les médias de gauche, sous perfusion de fables sociales télévisées qui surreprésentent les homosexuels et font passer les anti-avortement pour des fanatiques hystériques ? A force d'expliquer aux gens "c'est normal, c'est juste" ils finissent par le croire et le répéter. On appelle ça de la propagande.

  • Par texarkana - 25/07/2011 - 11:04 - Signaler un abus @ Balyre

    oui, mais on peut être "pro choice" et cependant opposé au mariage homo!

  • Par Septentrionale - 25/07/2011 - 11:20 - Signaler un abus de toutes les choses sérieuses

    "De toutes les choses sérieuses, le mariage étant la plus bouffonne" Beaumarchais

  • Par Septentrionale - 25/07/2011 - 11:25 - Signaler un abus "...le mariage étant (la chose) la plus bouffonne" B.

    mission accomplie

  • Par bdr75 - 25/07/2011 - 12:02 - Signaler un abus Staline aussi disait pour votre bien !!!

    "Malgré l’opinion favorable à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels "....ce nouveau mode totalitaire parler au nom des autres. Pourquoi n'y aurait il pas débat, vous semblez certain, pourquoi ne pas poser la question référendaire plutot que masqué derriere une liste de programme ??? vous êtes les nouveaux anti-démocrates

  • Par texarkana - 25/07/2011 - 13:42 - Signaler un abus Finalement tout bien réfléchi

    ...je suis pour réserver le mariage exclusivement aux homos et aux curés . Qu'ils en savourent les "joies" jusqu'à plus soif!

  • Par ludovic - 25/07/2011 - 14:08 - Signaler un abus un faux débat parce que ...

    1/ Le mariage est une institution religieuse, et pas civil 2/ Rien n'empêche un couple homo de faire un contrat devant notaire, pour protéger un héritage 3/ Enfin si l'Etat donne des avantages fiscaux aux couples hétéros, c'est parce qu'ils assurent un rôle qu'un couple homo ne pourra biologiquement jamais tenir...

  • Par Cap2006 - 25/07/2011 - 14:30 - Signaler un abus vive le libéralisme

    @texarkana et ludovic 1- le mariage n'a rien de religieux 2- le notaire ne protège en rien de l'impact fiscal 3- des couples héteros n'ont pas tous des enfants et des couples homo sont parents Le libéralisme s'applique aussi à la liberté de vivre sa vie comme on le souhaite... soumis ou non à des principes et des lois religieuses en plus si cela vous plait...

  • Par CURIEUSE - 25/07/2011 - 15:23 - Signaler un abus Famille durable

    et biodegradable ? LOL

  • Par slavkov - 25/07/2011 - 16:34 - Signaler un abus ras-le-bol

    ... il faut absolument interdire le mariage homo, qu'ils utilisent le pacs - qui a été d'ailleurs fait pour eux - basta et qu'ils restent beaucoup plus discrets ...

  • Par popolR - 25/07/2011 - 16:35 - Signaler un abus @Gagak

    Je ne pense pas que prendre la réaction des enfants soit un argument. pour ex les enfants noirs dans une école à majorité blanche doivent aussi souffir des collibets, de même que ceux ayant un bec de liévre ou n'importe quoi qui sorte de la "normalité" Que devons-nous faire ? Ne plus nous mélanger et nous replier uniquement vers ceux qui nous ressemble ? Je ne pense pas que ce soit la solution !

  • Par popolR - 25/07/2011 - 16:36 - Signaler un abus @Slakov

    ah... enfin vos vielles remarques homophobes... je me disais aussi... Par contre vous retombez dans vos travers : le même titre !!!

  • Par Loxio - 25/07/2011 - 18:58 - Signaler un abus @Gagak

    Est ce la faute des familles homoparentales si leurs enfants sont rejetés à l'école, ou est ce plus largement le problème de l'acception de la différence par notre société, et plus particulièrement par certains parents qui ne sensibilisent par leurs enfants sur le sujet ?

  • Par Cap2006 - 25/07/2011 - 20:51 - Signaler un abus enfants aussi heureux avec parents homos

    @texarkana pourquoi mélangez vous homosexualité et pédophilie ? Doute t on qu'un père hétéro soit capable d'élever sa fille ? La violence faite aux enfants par les couples hétéros montre que l'orientation sexuelle des parents n'est pas la source des souffrance... Il y a aussi des parents homos maltraitants...

  • Par lettre du soleil - 25/07/2011 - 21:29 - Signaler un abus Evoluons que diable

    Pour contrecarrer l'église, on a créé le mariage civil afin de consacrer l'union d'un homme et d'une femme, puisque aujourd'hui les homos, demain les bigames (c'est aussi un choix accepté d'individus) tiennent tellement au bout de papier consacrant leurs envies de vivre ensemble allons jusqu'au bout, supprimons cette institution obsolète: Changeons la loi et marions nous par 3 clics sur internet.

  • Par le Gône - 25/07/2011 - 21:43 - Signaler un abus Au moins là avec cet article on se marre...

    Proposons un referendum..êtes vous si sur qu'au bout du bout..la majorité des Francais voterait pour? ..je veux bien tenir le pari..héhéhé.. (apres l'armée des homos..nous avons le mariage..bon on aura pas la paternité!! c'est touours ca de gagner !!)

  • Par remy c - 25/07/2011 - 23:46 - Signaler un abus N'importe quoi !

    Le mariage des homosexuels est une singerie voulue par une minorité d'homosexuels aigris, soutenue par divers courants pour des raisons idéologiques et politiciennes. Ceux qui assument leur homosexualité n'y pensent même pas. Un référendum n'aurait aucune chance.

  • Par Le gorille - 26/07/2011 - 02:04 - Signaler un abus Pour ou contre ? Erreur de perspective

    "L'égalité", pour un ministre, "scientifique" pour un autre, "identité" à l'école, terrorisme intellectuel déjà fustigé dans la fable du "Renard à la queue coupée" : non ! Perversions de l'intelligence. Homme et femme ont été créés tels, donc différents et complémentaires, pour assurer leur perpétuation, une finalité consacrée par l'institution : le mariage. ¨Homo : vous en êtes exclus !

  • Par afl - 26/07/2011 - 05:24 - Signaler un abus Une solution...

    ... interdisons le mariage plutôt, un lien contractuel ne peut que dé-servir les sentiments d'une relation entre les personnes.

  • Par Cap2006 - 26/07/2011 - 08:22 - Signaler un abus une question me vient à l'idée ?

    Je lis bien peu de tolérance dans beaucoup trop de commentaires...chacun campant sur sa croyance, son idéal à lui...et pour certains refusent qu'il en soit différemment. Si je m'appelle AB Breivik, tant de méconnaissance de l'autre, tant de volonté d'imposer son idéal, n'ai je pas là matière à écrire 1500 pages de délire paranoïaque.. et plus grave de me justifier une mission salvatrice...

  • Par CMATEO - 26/07/2011 - 09:09 - Signaler un abus Mariage

    Etre homo, c' est un droit, l' afficher outrageusement commence la provocation, créer un lien "administratif" ça existes déjà avec le pax quitte à en augmenter les droits qui y sont liés, mais qualifier de mariage le lien "administratif" entre 2 personnes du même sexe, là il y a déviance

  • Par CASH2011 - 26/07/2011 - 09:59 - Signaler un abus Oui au mariage homo, pour une famille durable.....

    Si vous le dites c'est que ça doit être vrai !

  • Par Aurel - 26/07/2011 - 12:22 - Signaler un abus Cette position n'engage pas le PLD

    Je signale aux lecteurs que cette tribune n'engage que son auteur et certainement pas le Parti Libéral Démocrate. Le sujet reste sensible, sans doute un certain militantisme gay outrancier ne facilite-t-il pas les choses. Cela n'enlève rien à la gravité du sujet : les enfants de couples homo existent, ils doivent bénéficier de la même protection vis-à-vis de leurs deux parents, l'un ft-l adoptif.

  • Par Gagak - 26/07/2011 - 17:08 - Signaler un abus @loxio

    Je n'ai pas dit que c'était la faute de ces familles, mais elles doivent bien réfléchir avant d'élever un enfant. Si les parents acceptent leur différence, les enfants seront en 1ere ligne eux aussi: ET il faut en tenir compte !!! Ma seule expérience me montre que cela n'a pas été le cas du tout :( :( :(

  • Par caod4444 - 26/07/2011 - 20:49 - Signaler un abus @cap2006

    Il y a sûrement des pro homos qui ont écrit 1500 pages de délires paranoïaques sur des pratiques pas naturelles et des idioties sociétales ..., on pourrait compter combien de victimes chez les homos à cause du sida qui se transmet très facilement vu que le rectum n'est pas fait pour ça ou à cause de partenaires multiples etc ..donc arrêtons la récupérationd ebreivik surtout pour dire des aneries

  • Par Caudavenenum - 26/07/2011 - 23:06 - Signaler un abus Mariage homo

    Les Talibans et les autres en sont malades de rigoler !!!!! rendez-vous compte..Chaque fois, se poser la question avant de tirer !!! mais qu'est-ce qu'on se marre dans ce bas monde !!!

  • Par drlapiano - 27/07/2011 - 06:55 - Signaler un abus Libéral ?

    A.V est président du PLD ... même s'il ne le veut pas il engage quelque peu son parti. Or comment en tant que libéral peut-il vouloir en appeler au bras armé de l'état pour imposer ses vue à une partie de la population dont il sait qu'elle n'en veut pas ... à moins que le sceau de l'état ne soit si important pour sanctifier les amours de notre libéral.

  • Par JeanHuser - 27/07/2011 - 19:14 - Signaler un abus Vive les 30 propositions des députés pour une "famille durable"!

    Lisez les 30 prop du groupe de travail sur la Famille, et vous comprendrez, MM pro-homos, que nous vous respectons, vous donnons des droits pour vivre ensemble (et certainement on peut encore améliorer ces droits), mais nous nous devons de promouvoir le seul modèle permettant à la société de se renouveler : une union biologique viable, garantie juridiquement, en vue d'accueillir un enfant...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aurélien Véron

Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre "Le grand contournement". Il plaide pour passer de l'Etat providence qu'il juge ruineux et infantilisant à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens et la liberté. Un projet qui pourrait se concrétiser par un Etat moins dispendieux et recentré sur ses missions régaliennes ; une "flat tax", et l'ouverture des assurances sociales à la concurrence ; le recours systématique aux réferendums ; une autonomie totale des écoles ; l'instauration d'un marché encadré du cannabis.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€