Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Decodex : le Monde peut-il impunément dénigrer ses concurrents ?

Juge, accusé, et enquêteur à la fois, Le Monde est dans une position déontologique fort difficile à défendre avec son nouveau gadget Decodex. Surtout quand ils se permettent de juger les autres.

Déloyal

Publié le
Decodex : le Monde peut-il impunément dénigrer ses concurrents ?

Le Monde a lancé le Decodex, un site qui indique quelles sont les bonnes publications à lire sur Internet, et quelles sont celles dont il faut se méfier. Dans la pratique, tous les sites subventionnés par le ministère de la Culture employant des journalistes titulaires d'une carte de presse (selon les conditions de remise de laquelle il faudra un jour se pencher: ce sera pas triste !) sont renseignés comme fiables. Tous ceux qui sont indépendants sont suspects de complotisme ou de diverses turpitudes dès lors qu'ils ne délivrent pas la parole officielle.

C'est le cas des sites de mes amis Simone Wapler et Olivier Berruyer. L'une se voit (de façon grotesque) reprocher de colporter des thèses complotistes. L'autre se voit reprocher ses positions sur l'Ukraine, au nom du reproche global de propagation de fausses nouvelles. 

Cette seule classification permet de mesurer l'intelligence et la pertinence de cet outil baroque qui décrédibilise encore un peu plus une vieille dame de la presse papier qui n'en finit pas de sombrer.

Sur le fond, il me paraissait indispensable de replacer le sujet moins dans sa dimension politique (après tout, le Monde a bien le droit de violer son principe d'impartialité en disant qui sont ses chouchous et qui sont ses ennemis).

Le Monde, une société commerciale qui reçoit des subventions publiques

Rappelons d'abord un point que le petit milieu connaît bien: Le Monde est abondamment subventionné par l'Etat. Selon les chiffres cités par Le Monde lui-même (mais minorés cette année par le ministère de la Culture), cette société de presse reçoit chaque année plus de 15 millions € pour rester en vie. Quand on se souvient que le quotidien, qui réalise un chiffre d'affaires autour de 350 millions €, est détenu par le trio Bergé-Pigasse-Niel, on mesure une fois plus que le budget de la Culture ne profite pas aux plus pauvres. Bien au contraire.

On mesure aussi que l'Etat apporte bon an mal an environ 5% du chiffre d'affaires du Monde. L'Etat, c'est-à-dire le contribuable bien entendu.

À trop tirer sur la corde...

Manifestement, cet avantage objectif extrêmement important ne suffit pas au Monde pour équilibrer ses comptes et développer son activité de société de presse. Alors qu'il bénéficie d'une aide que l'on cherchera tôt ou tard à qualifier d'aide d'Etat devant la Commission Européenne, il faut maintenant que ce chouchou du pouvoir tire à boulets rouges sur ses petits concurrents du Net.

Mais jusqu'où ses gougnaffiers qui vivent sur notre dos pousseront-ils la provocation?

Ce sont les internautes qui ont financé le Decodex

Car, soyons clairs, le fameux Decodex n'est pas un outil financé par le Monde, mais par le contribuable. Sans les subventions de l'Etat, on imagine mal que les actionnaires du journal aient accepté de payer de leur poche cette opération, alors que le titre perd de l'argent. Donc, maintenant, tu paies directement des outils qui te prennent pour un crétin ou qui t'explique que ton site est nul. Mais on rêve là?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par asphodèle - 09/02/2017 - 10:48 - Signaler un abus Le Monde....

    Est devenu la "Pravda"du PS. Je crois que Beuve -Mery son créateur doit se retourner dans sa tombe.

  • Par Delacote - 09/02/2017 - 11:27 - Signaler un abus Retour à l'inquisition

    Incroyable d'hypocrisie, de mensonges et de manipulation, avec le monde, pas de doute nous voilà sauvés.

  • Par Citoyen Ordinaire - 09/02/2017 - 13:33 - Signaler un abus Au secours

    Merci Mr pour cette nouvelle analyse sur la dangereuse dérive médiatique.

  • Par tubixray - 09/02/2017 - 13:58 - Signaler un abus Messieurs les censeurs bonsoir

    Décidément, voilà une nouvelle preuve que l'idéologie soviétique est toujours en vigueur en France !........Une liste des sites condamné à un autodafé dans la plus grande tradition de l’inquisition ......Doit on y voir une reconnaissance de notre culture catholique ?!............ Un outil utile en fait ce Decodex, du moment que l'on le lit en négatif :-)

  • Par Montagne fm - 09/02/2017 - 15:27 - Signaler un abus Decodex = La nouvelle STASI

    Le Monde à la nostalgie des procédés en vigueur dans les régimes totalitaires qui surveillaient la rectitude politique de tous les médias aux temps bénis des régimes prosoviétiques.

  • Par ikaris - 09/02/2017 - 16:58 - Signaler un abus Bien envoyé ! Decodex powered by Buzzfeed

    l'excellent Olivier Berruyer envoie un missile par jour contre cette initiative grotesque. L'une des (nombreuses) découverte qu'il a fait est qu'un des jeunes journaleux employés pour classifier les sites Web ... est un ancien du site d'infos trash "Buzzfeed" ! La décadence du monde ne prendra fin qu'avec la faillite mais M Verhaeghe aurait pu rajouter d'autres sources indirectes de subventions étatiques : le tarif ridicule pour la distribution par la poste, l'abonnement de quantité d'institution étatiques, les avantages fiscaux consentis aux journalistes (qui sont donc payés moins cher)

  • Par vangog - 10/02/2017 - 10:09 - Signaler un abus La re-éducation socialiste à l'œuvre!

    La re-éducation, telle que l'enseignement les professeurs de La Sorbonne et les Communistes aux Khmers rouges, a encore de beaux jours devant elle! Les milliardaires rouges Bergé-Niel-Pigasse n'expliquent pourtant pas, sur leur site que j'ai consulté, comment se méfier d'un média de propagande, qui fait de la rétention d'informations pendant plusieurs années, avant de les publier le moment opportun, quelques mois avant une élection cruciale?...

  • Par l'enclume - 10/02/2017 - 11:36 - Signaler un abus Pourquoi se priver !

    Une autre propagande aussi dangereuse! http://www.causeur.fr/macron-jouyet-hollande-fillon-presidentielle-42613.html

  • Par zouk - 10/02/2017 - 11:44 - Signaler un abus Le Monde

    Privilège scandaleux! A quand la première action judiciaire? Je crains de devoir l'attendre longtemps, tel est le pouvoir d'intimidation du Monde et des ses relais dans la Magistrature (le Mur des Cons)

  • Par Beredan - 12/02/2017 - 10:00 - Signaler un abus Avec la bénédiction de Markus Wolf...

    L'Immonde à pris de vitesse l'Epuration...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€