Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 01 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment vraiment disparaître de Facebook

Le nouvel outil de recherche surpuissant de Facebook, le Graph Search, pourrait se révéler être le pire ennemi de votre vie privée. Voici quelques conseils pour devenir vraiment invisible sur le réseau social.

L'homme invisible

Publié le

Depuis le 10 juillet, Facebook commence à déployer à grande échelle de nouvelles fonctions de recherche. Graph Search permet aux usagers du réseau social de découvrir de nouveaux contenus en formulant des requêtes "en langage naturel". Cette nouveauté concerne tous les membres du réseau, soit environ 28 millions de profils en France.

L’utilisateur pourra désormais effectuer des requêtes en fonction de ses centres d’intérêts et de ceux de ses amis sur Facebook en combinant différents items. Par exemple, il pourra taper "musique que mes amis aiment", "amateurs de cyclisme dans ma ville d’origine" ou "amis célibataires habitant à Paris" et obtenir une liste de réponses précises. Graph Search est un moyen inédit de faire des découvertes, mais qui signifie aussi que les utilisateurs doivent accroître le contrôle des informations qu’ils partagent.

Que permet exactement Graph Search ?

Toutes les personnes que vous n’avez pas bloquées peuvent faire une recherche sur vous, mais ce qu’elles voient dans les résultats de leur recherche dépend de ce que vous avez partagé avec elles. En clair, les résultats de la recherche dans le graphe sont différents pour chaque utilisateur, en fonction de ce que vous avez partagé avec lui et des interactions que vous avez en commun. Vos paramètres de confidentialité déterminent ce que vos amis voient dans le cadre de leurs recherches. Facebook respecte les paramètres de confidentialité que vous lui indiquez pour chaque publication et chaque information partagée sur votre profil. Nous allons expliquer comment optimiser ces paramètres.

Quelles sont les informations sur mon profil susceptibles d’être accessibles lors d’une recherche ?

Facebook propose de recouper les informations courantes des profils entre elles. Tout ce que vous indiquez sur votre profil, toutes les actions que vous menez et tous les contenus que vous partagez sont susceptibles d’être affichés dans les listes de résultats de recherche d’autres utilisateurs (à partir du moment où vous avez accepté que cette information soit partagée). Votre âge, votre ville, votre situation professionnelle, vos études, votre opinion religieuse, votre liste d’amis, les pages que vous avez likées, les photos / vidéos que vous avez publiées, les lieux où vous avez effectué un "check-in", etc. sont susceptibles d’apparaître. Par défaut, la plupart de ces informations sont accessibles à tous si vous n’avez pas modifié vos paramètres de confidentialité depuis la création de votre compte. Il est donc essentiel de les revoir et d’attribuer des règles strictes de confidentialité aux contenus que vous partagez. Facebook vous offre de nombreux outils pour contrôler la confidentialité des informations que vous partagez sur son réseau.

Comment puis-je sécuriser mon profil et contrôler l’accès aux contenus que je publie?

En deux mots, vous devez restreindre l’accès à votre profil et l’accès aux contenus que vous avez publié. On ne répétera jamais assez qu’un peu de bon sens est la meilleure des manières de protéger son identité en ligne en se montrant responsable : être conscient que tout ce que l’on partage laisse une trace, se connecter uniquement avec des personnes en qui l’on fait confiance, publier des informations non sensibles, contrôler ce que l’on dit et ce que l’on fait…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lennart - 20/07/2013 - 11:31 - Signaler un abus Tout simplement en ne s'abonnant pas à ces réseaux

    qui n'ont rien de sociaux, et de ne pas répondre aux "sirènes" qui nous invitent de plus en plus souvent a les rejoindre sur ces réseaux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Erwan le Nagard

Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€