Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Burn out : les armes pour sortir de la spirale infernale

3 millions de personnes seraient concernées par le syndrome de l'épuisement professionnel. Heureusement, des solutions existent pour s'en sortir.

Résiste !

Publié le - Mis à jour le 14 Novembre 2014
Burn out : les armes pour sortir de la spirale infernale

Quelles armes pour sortir de la spirale infernale du burn out ?  Crédit Pixabay

Atlantico :  Le syndrome de l'épuisement professionnel, communément appelé "Burn out", concernerait près de 3 millions de personnes en France selon le cabinet spécialisé dans la souffrance au travail Technologia. Dans quelle mesure peut-on apprivoiser le stress ressenti au travail ? Quelles sont les astuces pour s'adapter à celui-ci, avant qu'il ne se transforme effectivement en stress pathologique ?

Séverine Brune : Gérer le stress au travail et éviter le burn out concerne aussi bien l’entreprise et son organisation que les salariés eux-mêmes.

L’information, la réflexion et les actions doivent être menées à différents niveaux pour être efficace en termes de prévention du burn out. En ce concerne les salariés, il est important qu’ils soient sensibilisés à cette thématique pour qu’ils soient "pro-actifs" face au stress. En effet, même si l’on connaît aujourd’hui les facteurs de stress professionnels qui impactent la santé des salariés, la réponse au stress et la manière d’y faire face est, elle, individuelle. Ce n’est donc pas si simple et il n’y a pas de recette miracle… La première chose à faire est de s’informer et de se former à la gestion du stress, ce qui permet souvent de mieux connaître sa propre réponse au stress. Ne pas attendre trop longtemps avant d’agir !

Il faut savoir qu’au départ le stress est une réponse physiologique et psychologique face à des situations qui nécessitent un effort d’adaptation. C’est une fonction de l’organisme qui est nécessaire et vital à tout individu. Cependant si les situations de stress sont trop nombreuses, répétées ou prolongées dans le temps, le corps ne peut plus s’adapter et s’épuise peu à peu, on passe alors en stress chronique qui lui, a un impact sur la santé. Nous connaissons les principaux symptômes du stress chronique, il faut donc les identifier le plus vite possible. Les premiers signes du surmenage sont souvent la fatigue physique qui devient ensuite psychologique avec du mal à démarrer le matin. Le stress chronique joue aussi sur l’humeur, on est souvent plus irritable, des troubles du sommeil peuvent apparaître mais également des tensions musculaires, des affections dermatologiques, des difficultés de concentration, de prises de décisions, des trous de mémoire… tous ces symptômes doivent vous alerter. Attention également aux "addicts" au travail qui ne "ressentent" souvent pas les symptômes, ou les masquent malgré eux. Il faut qu’il y ait un équilibre ressenti entre ce que je donne au travail et ce que je reçois, tout déséquilibre crée de la frustration et consume nos ressources… jusqu’au burn out. Il faut aussi parler le plus rapidement possible de ses difficultés, de son stress et ne surtout pas rester isolé.

Lire également : Burn-out : ce qui se passe derrière un phénomène de plus en plus fréquent

Xavier Camby : D'autres chiffres peuvent donner la vraie mesure de l'ampleur du phénomène international du burn-out. Celui-ci est encore méconnu, trop peu étudié et le plus souvent très mal diagnostiqué. Il est important de bien considérer la réalité : 64 % des salariés français déclarent avoir peur chaque matin en arrivant au travail. Peur des collègues, d'un manager, d'un client ou d'un fournisseur. 80 % des managers du Canada, du chef d'équipe aux dirigeants montrent objectivement des symptômes de détresse psychologique (à titre d'exemple, l'indécision involontaire ou la procrastination associée avec un fort sentiment de culpabilité). 45 % des gestionnaires des Ressources Humaines suisses déclarent souffrir chaque jour des pertes d'énergie que leur suscite le fait d'affronter les conflits internes au sein de leurs entreprises.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Camby

Xavier Camby est l’auteur de 48 clés pour un management durable - Bien-être et performance, publié aux éditions Yves Briend Ed. Il dirige à Genève la société Essentiel Management qui intervient en Belgique, en France, au Québec et en Suisse. Il anime également le site Essentiel Management .

Voir la bio en entier

Séverine Brune

Séverine Brune est psychologue spécialiste de la prise en charge de l'insomnie. Elle forme également depuis 12 ans les salariés et les acteurs de l'entreprise dans la gestion du stress et des troubles du sommeil. 

Voir la bio en entier

Eric Rocheblave

Eric Rocheblave est avocat au Barreau de Montpellier. Il est spécialiste en droit du Travail et droit de la Sécurité Sociale. Vous pouvez le suivre sur Twitter.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€