Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

D’attentats en massacres, de la sidération à la colère, à quel moment peut-on redouter que la population française craque ?

Des victimes de Merah à celles de ​Mohamed Lahouaiej Bouhlel, les attentats et massacres se succèdent régulièrement. De personnes ciblées en fonction de leur profession ou confession à des attaques indifférenciées, plus personne au sein de la population française ne peut se considérer "à l'abri". Face à cette intensification et banalisation de la violence, la société française, à l'instar de la société israélienne, devra s'habituer.

Limites

Publié le
D’attentats en massacres, de la sidération à la colère, à quel moment peut-on redouter que la population française craque ?

Atlantico : D'attaques ciblées (enfants de la communauté juive de Toulouse, militaires, journalistes de Charlie Hebdo) à des attentats indifférenciés où les assaillants "foncent dans le tas", les terroristes ont pu faire évoluer le profil de leurs victimes au fil du temps. En quoi cette gradation provoque-t-elle des réactions différentes au sein de la population ? 

François-Bernard Huyghe : Au moment de Charlie Hebdo, chacun pouvait comprendre pourquoi des islamistes voulaient tuer les journalistes qui avaient caricaturé le Prophète. De la même façon, Merah s'en est pris à des soldats français pour ce qu'ils avaient fait. Dès janvier 2015, des attentats antisémites ont eu lieu : les adultes ou les enfants étaient tués pour leur appartenance et leur solidarité présumée avec les sionistes (même lorsqu'il s'agissait d'enfants juifs..). Au Bataclan, on a essayé de se rassurer en se disant que les djihadistes s'en prenaient à notre joie de vivre, notre mode de vie, notre façon de prendre des verres en terrasse et d'aller à des concerts.

A Orlando, le massacre a été considéré comme un attentat homophobe. Avec Nice, on ne peut plus se dire ces choses-là.

Comme l'écrit la direction de Daech, toutes les cibles en pays "païens" sont des cibles légitimes et on ne peut plus se dire qu'on est à l'abri parce qu'on n'est pas dessinateur, qu'on n'est pas juif ou que l'on ne va pas dans les quartiers branchés. Tout citoyen français est une cible légitime pour les terroristes parce qu'ils pensent que nous sommes tous responsables à la fois de la politique du gouvernement, des bombardements en Syrie et de ce que représente la France, la laïcité, la galanterie etc.

La population a de plus en plus le sentiment que tout le monde peut être visé. En outre, il y a un effet de répétition : en dépit de l'état d'urgence et du déploiement policier, les attentats se succèdent régulièrement. La France se retrouve un peu dans une situation à l'israélienne où la population va devoir s'habituer à ce qu'il y ait des bombes, à ce que quelqu'un surgisse à tout moment avec un couteau. Le terrorisme ou l'attaque terroriste est en train de se banaliser et de faire partie du paysage quotidien. 

Si en frappant la foule de façon indifférenciée, l'ensemble de la population se sent vulnérable, que peut-on attendre de cette gradation de la violence ? L'étape ultime n'est-elle pas, de frapper la population "chez elle" et ce, toujours de façon indifférenciée, comme a pu le faire le GIA dans le courant des années 1990 ? 

Le GIA considérait que tous ceux qui n'étaient pas dans le Maquis avec eux et les groupes djihadistes étaient complices du gouvernement et méritaient d'être égorgés. De la même façon, nous nous disons que les terroristes s'en prennent à nous de façon indifférenciée mais à leurs yeux, nous sommes tous coupables puisque nous ne nous convertissons pas au salafisme (et que nous tolérons notre gouvernement qui bombarde les musulmans). A leurs yeux, nous méritons donc tous la mort. On peut s'attendre à une intensification des actions djihadistes et de la violence en France. Non seulement ils sont capables de faire des actions de commando avec des professionnels aguerris (comme l'opération du Bataclan) mais il faut maintenant aussi prendre en compte le fait qu'il va y avoir un terrorisme de voisinage : des individus comme ce chauffeur de Nice, pas forcément repérés comme radicalisés et ne prenant pas forcément des instructions d'une organisation, peuvent passer à l'action soudainement. On peut toujours espérer comprendre les réseaux terroristes, intercepter leur communication, comprendre leur organigramme mais un individu agissant seul complique énormément les choses. 

Quand on parle de la terreur abominable qu'a fait régner le GIA en Algérie, il convient de préciser qu'il s'agissait d'une terreur rurale. En France, nous sommes confrontés à une terreur urbaine. Les prochaines étapes, peuvent être un changement de modus operandi : on peut imaginer des attentats au véhicule piégé (à l'image de l'attentat anti-chiite à Bagdad), des experts pensent qu'il pourrait y avoir des attaques chimiques ou biologiques mais je suis assez sceptique (ça fait des années qu'on les annonce). On peut également imaginer une escalade dans la violence. Enfin, on peut imaginer sa banalisation. 

Si demain nous écrasons l'EI en Syrie et en Irak (si on retire le drapeau noir de Raqqa et si on tue Al -Baghdadi), plusieurs centaines de milliers de combattants étrangers vont revenir au pays. C'est un problème auquel il faut penser pour la France et pour l'Europe en général.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 16/07/2016 - 10:50 - Signaler un abus Non, môssieur !

    Non, môssieur ! La société française ne doit ni capituler, ni s'habituer ! La France doit élire Marine Le Pen ! Et nous aurons alors enfin la réponse  à cette question fondamentale : la ''Borgnesse'' sera-t-elle pire que Hitler et Staline réunis ?

  • Par Jasmin84 - 16/07/2016 - 12:02 - Signaler un abus NON la soie te française ne

    NON la soie te française ne doit pas s'habituer! L'alternative n'est pas comme on le dit stupidement entre ne rien faire ou s'en prendre aux arabes. Ce que les Francais demandent c'est que le gouvernement accepte de nommer la menace et non faire comme notre ministre de l'intérieur à qui le mot islamiste écorche la bouche, Et surtout qu'il agisse ENFIN. Nous n'en pouvons plus des discours au ton martial. Il faut passer aux actes, neutraliser les fichés S, fermer les mosquées salafistes, empêcher les djihadistes qui sont partis de revenir, investir les quartiers sensibles pour y faire enfin régner l'ordre, Rien de tout cela n'a été fait. Nous ne sommes pas en colère contre les arabes nous sommes en colère contre ce gouvernement incapable d'assurer l'ordre et la sécurité.

  • Par Pessimiste actif - 16/07/2016 - 12:16 - Signaler un abus QUESTION:

    Est-ce qu'un dingue qui tirerait sur un salafiste aujourd'hui dans la rue serait vraiment un fou? Aussi fou que les islamistes radicalisés qui ont poignardés des gens dans la rue au hasard? Où finit la folie et où commence le fanatisme?... :-)

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 12:59 - Signaler un abus Le souci est : Qui est l'ennemi ?

    La bonne question. Donc on réfléchit "cui buono"? Cet attentat immonde, comme les précédents de 2015, amènent 1reponse : le régime. Les lois liberticides inutiles ont été votées (malgré l'opposition du FN) et Nice permet la prolongation de l'état d'urgence. Je parie que lors de la campagne électorale, les réunions LRPS se tiendront, tandis que le FN sera interdit sur présomption de "trouble à l'ordre public". Je vais peut-être sortir de mon abstention, ce sera un acte de Resistance. Reveillons-nous. Valls a promis le Chaos si MLP accédait. Le régime a ses milices, Antifas, Frères musulmans (hyper-implantés à Nice où ils commencent à former un Etat ds l'état comme dans nos banlieues ) et sont adoubés par Lrps etc... Ou bien , le régime n'a pas fait. Mais alors, le régime n'est qu'1addition d'incompétences meutriètes. On en est d'accord, préfet ? Estrosi ? Comment n'y-a-t-il que 3 policiers sur place? Comment un camion stationne 1 semaine sans pb sur la promenade des Anglais ? Même 10 minutes, c'était inadmissible. Daesh? Ah oui ? Version Hollande/Valls. Pas la version Cazeneuve ni presse. La presse va se plier aux exigences du régime. si 1, l'ennemi c le régime les fouilles inutile

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 13:23 - Signaler un abus Manœuvre de diversion ?

    Regardons bien ce que le régime a prévu en votes de lois pendant que la presse nous occupe. Il s'agit de baliser le parcours des LR qui vont suivre au nom de "l'alternance ". Ces gens, les 2 camps soi-disant opposés sont" la lie de la terre". Regardez les points de chute des cabinets ministériels actuels , ts recasés fonction publique et grosses entreprises av la bénédiction LR. Comme précédemment (2012) av la bénédiction PS. Entre complices, on ne lâche pas le deal. Et le peuple Français crève de leur collusion. Ils ont annoncé notre mort. Peut-être qu'ils ont vendu la peau de l'ours ..,

  • Par cloette - 16/07/2016 - 14:33 - Signaler un abus Quand?

    Maintenant !

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 15:42 - Signaler un abus @Cloette, quoi "maintenant ?

    Ai vu video delire du "forcené ", cool raoul en Tunisie et qui comprend pas l'histoire . Ai demandé traduc, parce que sauf au tt début , C en arabe. Video envoyée puis remplacée par 1autre qui n'avait rien à voir,(attaque du camion par la police) puis revenue. Le régime est notre ennemi ? N'avalez pas ses histoires.

  • Par Lafayette 68 - 16/07/2016 - 15:44 - Signaler un abus S'habituer ?

    Résister , donc mettre plus en sécurité ( empêcher un poids lourd de passer par le trottoir pour l'avoir bêtement pensé avant le drame c'est compliqué ?), être lucide avec les pays musulmans où notre place n'est pas là bas ,chez nous" en foutre une paire dehors "( le chauffeur délinquant), réglementer et vite les mosquées et ce qui se dit , ne pas reprendre ceux qui reviennent de Syrie , fermeté absolue, élire ceux qui en ont , cher monsieur le directeur de recherches qui ne trouve pas ...

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 15:50 - Signaler un abus Je voulais dire:

    Que ledit "forcené " mort, dit avoir été prévenu par Facebook qu'il etait et forcené et mort. Arrange ton col, Léon A sa place, je me planque à 6 pieds sous terre. Ils l'auront.

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 15:53 - Signaler un abus "S'habituer "?

    Mais si C un terrorisme d'état ?

  • Par cloette - 16/07/2016 - 15:58 - Signaler un abus @NicolasV

    "le peuple trahi la confiance du régime, il reste au régime à dissoudre le peuple" Cette phrase de Brecht colle tellement bien au contexte actuel, que je la cite à nouveau !

  • Par Liberte5 - 16/07/2016 - 18:36 - Signaler un abus Encore un article qui prône la soumission.

    C'est un appel à se laisser massacrer sans réagir. Ce que fait depuis un an et demi F. Hollande et son gouvernement. On s'agite, on parle, on occupe le terrain médiatique, mais on n'agit pas. Je ne vais pas refaire la liste des actions à mener, force est de constater que F. Hollande n'a jamais eu l'intention d'engager le combat et de mener la guerre contre l'islamisme qui gangrène la France. La question : est ce que les Français vont accepter cette barbarie longtemps? Si une très grande majorité condamne ces attentats, seule une forte minorité demande qu'un combat total soit mené. Si l'on fait référence à Israël la bataille qui est menée contre le terrorisme est d'un autre niveau, et leur 1er ministre n'est pas un socialiste collabo de l'islam.

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 20:16 - Signaler un abus Video traduite

    Il s'agit d'un homonyme lui aussi niçois de Tunisie en vacances en Tunisie. Le pauvre type n'ose pas rentrer et reprendre son boulot lundi. Son nom est aussi répandu que Pierre Dupont en France, dit-il ...

  • Par Nicolas V - 16/07/2016 - 20:18 - Signaler un abus À lire et faire tourner

    https://salembenammar.wordpress.com/2015/04/28/la-france-na-toujours-pas-compris-que-lislam-est-en-guerre-sainte-contre-elle/ Envoyé de mon iPhone

  • Par SYGMA - 17/07/2016 - 09:06 - Signaler un abus SECURITE DU CHEF DE L ETAT

    Peux-t on savoir les forces mobilisées pour la visite du président a AVIGNON avec JULIE GAYET pour soutenir les intermittents du spectacle , assistés par l'état eux aussi ???, Forces qui auraient été plus utile a NICE ?? Je me demande de plus en plus comment la FRANCE va résister a cette déliquescence de l'état!!!

  • Par A M A - 17/07/2016 - 09:58 - Signaler un abus Agir ou expliquer.

    Où ceux qui manipulent les djihadistes veulent-ils en venir? A une révolte généralisée de la population et des forces de l'ordre? A une gigantesque Saint Barthélémy, comme ce fut évoqué jadis par le Ministre de l'Intérieur Poniatowski? Et pourquoi, avec quel objectif? Le gouvernement pète de trouille et ne sait plus comment s'y prendre face à une menace islamiste qui s'amplifie et à une opinion publique qui gronde. Il est coincé. Incapable d'agir, il se défausse avec des explications toujours plus psychologico-morales. Et l'opposition aussi redoute d'avoir à gérer le problème. Tous prêts à laisser le FN prendre en main la situation pour le condamner ensuite, comme ce fut en 1945 avec d'autres. Les politiciens, qui ont choisi de se faire élire pour se retrouver aujourd'hui entre le marteau et l'enclume, ne sont plus du tout audibles et de moins en moins crédibles, mais ils rebondiront. Imaginons ce que seraient la situation de demain si un "Macron" ou autre lapin magique sorti du chapeau du prestidigitateur avait à gérer une situation de guerre civile ! Bon courage les amis.

  • Par adroitetoutemaintenant - 17/07/2016 - 11:00 - Signaler un abus Ne perdez pas votre temps !

    Le peuple français, le vrai, est abandonné dans cette guerre contre l’islam car ses dirigeants sont les suppôts de cette horreur musulmane.

  • Par Anguerrand - 17/07/2016 - 15:42 - Signaler un abus Ce qui me rend fou

    C'est de constater que les lois sont toutes faites pour non pas nous faire accepter l'islam, mais nous l'imposer. Les lois anti racistes nous interdisent de critiquer la moindre chose au risque d'être traité de raciste, fasciste, etc. Le " padamalgame " reste à la mode, dire qu'en France le chiffre officiel de 5% de musulmans annoncé depuis des années est faux, Kanner ministre des sports parlait chez Bourdin de 13 millions de musulmans, on est loin des 5%! Il est interdit de dire que 80% des prisonniers sont originaires d'Afrique du nord, sans eux il n'y aurait ni surpopulation carcérale, ni attentâts, que notre societé se plie peu à peu à leurs injonctions, a leur religion moyenâgeuse ( Sharia) et violente contrairement aux autres. Alors il y restera deux solutions soit une guerre civile sur notre sol, les musulmans seront alors aidés par le monde islamique, ou raccompagner les musulmans qui ne s'adaptent pas à 100% à notre civilisation et à nos lois. ( prières de rues, halal dans les cantines, vêtements, etc). On est peut pas vivre le restant de nos jours à attendre...le prochain attentâts et à entendre toujours les mêmes mots creux de nos dirigeants.

  • Par Anguerrand - 17/07/2016 - 15:53 - Signaler un abus Ce qui me rend fou

    Dernière chose, il faut crier haut et fort que c'est l'islam qui est responsable de nos problemes des attentâts et de nos angoisses. Fini les contes qui nous racontent qu'il faut accueillir ces malheureux ( et ces dhjiadistes) doivent finir. Les jeunes qui arrivent seuls, doivent être confié à la légion, formés et renvoyés dans leur pays combattre Daech. Ils représentent environ 80% des immigrés qui " fuient la guerre", des lâches. Apres le Brexit ouvrant la frontière de Calais, la France n'est plus la frontière de la GB. Qu'attend notre presigland, il n'a pas les C....s

  • Par jc0206 - 17/07/2016 - 16:43 - Signaler un abus La société française devra s'y habituer ?

    Mais il est fou ou collabo celui la ! NON Monsieur le directeur de recherche de l'Iris ! .... l'Islam est le seul responsable ! Traitons l'Islam vite et fort.

  • Par borissm - 18/07/2016 - 07:39 - Signaler un abus La première phrase de l'article

    dit ceci : "Au moment de Charlie Hebdo, chacun pouvait comprendre pourquoi des islamistes voulaient tuer les journalistes qui avaient caricaturé le Prophète". "Chacun pouvait comprendre" ?? Ah bon ?? Moi je n'ai pas compris et je ne comprends toujours pas. Quand à parler "du Prophète" comme s'il n'y en avait qu'un alors que la Bible en compte une bonne cinquantaine, c'est dire clairement dire que Mahomet est le seul qui vaille. Bref, Monsieur le Directeur de recherches (?) à l'IRIS a déjà intégré sa soumission dans sa tête. Un dhimmi de plus.

  • Par ISABLEUE - 18/07/2016 - 16:04 - Signaler un abus pauvre blaireau

    tout le monde aurait du comprendre que ces tarés s'en prennent à Charlie ?? STOP on est où là ?? N'écrivez pas ici si c'est pour écrire des anneries. ?????

  • Par vangog - 18/07/2016 - 21:52 - Signaler un abus Ces enseignants sont affligeants de nullité!

    Ce Monsieur, comme tous les autres, biberonné à la pensée unique gauchiste, veut nous faire croire que le terrorisme est une fatalité, et qu'il faudra s'habituer à voir des enfants écrasés et des testicules mis dans la bouche des victimes...la ressemblance avec la fatalité du chômage gauchiste et la fatalité de la décroissance écologiste est frappante! Mais qu'ont ces lâches dans la tête pour se résoudre à la soumission et à la collaboration avec l'ennemi qu'ils ont à peine le courage de nommer, l'islam. Non, aucun massacre d'innocents n'est compréhensible! et pourtant, tous ces massacres, depuis l'attentat de saint Michel en 1982 ont un point-commun: l'islam et la haine de l'Occident! Tant que les gauchistes n'auront pas compris cela, ils ne pourront pas combattre leur ennemi intérieur et ne pourront guérir du mal qui les ronge...

  • Par CAPUCINE61 - 20/07/2016 - 12:40 - Signaler un abus Non mais, n'importe quoi !!!

    Qu'est-ce que c'est que ce connard qui nous demande de nous habituer ? Plutôt aller dans les cités sensibles et dégommer tout ce qui est suspect. Nous sommes chez nous, en FRANCE, Français DE SOUCHE et eux, qui n'ont rien à foutre chez nous si notre mode de vie ne leur plaît pas, n'ont que d'aller dans les pays muzz. POINT BARRE.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François-Bernard Huyghe

François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris.
 
Il enseigne notamment au Celsa-Paris IV à l’Iris Sup, et anime le site http://huyghe.fr
 
Spécialiste des stratégies de l'information, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Soft-idéologie (Robert Laffont ), L'Ennemi à l'ère numérique (Puf), Comprendre le pouvoir stratégique des médias (Eyrolles), Maîtres du faire croire de la propagande à l'influence (Vuibert), Les terroristes disent toujours ce qu'ils vont faire (avc A. Bauer, Puf), et Terrorismes, Violence et Propagande (Gallimard) 
 
Son dernier ouvrage s'intitule: Désinformation Les armes du faux (Armand Colin 2016). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€