Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’Allemagne, seule bénéficiaire du libre-échange avec la Chine

D'après les statistiques d'Eurostat, l’Allemagne est le seul pays européen à tirer profit du libre-échange avec la Chine. Tous les autres pays connaissent des déficits, dont certains sont très importants.

Hallucinant

Publié le
L’Allemagne, seule bénéficiaire du libre-échange avec la Chine

Eurostat a publié d’intéressants chiffres sur le commerce avec la Chine, qui illustrent le profit que l’Allemagne en tire.

La Chine représente 20% des importations européennes

Eurostat a la bonne idée de situer le commerce sino-européen dans son contexte global depuis une dizaine d’années, avec cette batterie de statistiques :

Chine

A lire aussi : Graphique de l'Eléphant, le retour : quand le matraquage des classes moyennes occidentales dû à la concurrence de la Chine saute aux yeux

En volume, les exportations de l’Union vers la Chine ont plus que triplé sur la dernière décennie, jusqu’à représenter pratiquement 10% des exportations de l’Union.

Les importations ont plus que doublé. 2015 a vu un déficit commercial record s’établir avec la Chine, alors que l’Union est en situation excédentaire globale. La Chine représente plus de 20% des importations de l’Union, avec une hausse de 48 milliards entre 2014 et 2015 (soit 15% environ).

L’Allemagne, seul pays excédentaire avec la Chine

La décomposition de cette balance globale sino-européenne par Etat-membre de l’Union laisse toutefois apparaître une situation hallucinante :

Chine

En dehors de la Finlande qui dégage un très léger excédent, l’Allemagne est le seul pays européen à tirer profit du libre-échange avec la Chine. Tous les autres pays connaissent des déficits, dont certains sont très importants. Les Pays-Bas sont dans la situation la plus dégradée, avec un déficit commercial qui s’approche des 60 milliards €. Mais le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, la France, connaissent tous des termes d’échange avec la Chine très dégradés.

Ces données sont évidemment à garder à l’esprit pour mieux comprendre l’empressement allemand à signer le TAFTA. Incontestablement, l’Allemagne fait aujourd’hui le pari qu’elle accroitra son excédent commercial grâce à un libre-échange complet avec les Etats-Unis, alors que ses partenaires européens peuvent craindre, pour leur part, une dégradation de leurs déficits commerciaux.

On ajoutera que les pays du Lebensraum allemands, en dehors de la République Tchèque et de la Pologne, limitent les dégâts dans les rapports commerciaux avec la Chine. La compréhension du TAFTA, là encore, passe par la prise en compte de cet élément.

Cet article a intialement été publié sur le blog d'Eric Verhaeghe 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 15/07/2016 - 10:33 - Signaler un abus Très bon article qui confirme qu'un pays qui est gouverné

    par la société civile est bien meilleur qu'un pays comme la France qui est gouvernée par des Fonctionnaires depuis 40 ans. Qu'un pays dont les Syndicats du Privé ne sont pas dirigés par les Syndicats de Fonctionnaires et bien est plus dynamique, et l'ensemble des ouvriers plus solidaire de la réussite de leur pays. Les faits sont cruels pour la France mais sans l'élimination de ces 2 problèmes majeur pour la France et bien rien mais rien ne bougera! Enfin si mais vers encore plus Bas. Alors continuer à bavasser mesdames messieurs contre les Allemands cela ne changera en rien la situation de la France seulement de l'amener à sa perte, vendue à l'encan Bravo!

  • Par Benvoyons - 15/07/2016 - 10:36 - Signaler un abus Comme en France

    Qu'un pays dont les Syndicats du Privé ne sont pas dirigés par les Syndicats de Fonctionnaires comme en France et bien est plus dynamique, et l'ensemble des ouvriers plus solidaire de la réussite de leur pays

  • Par Ganesha - 15/07/2016 - 11:20 - Signaler un abus Age mental trois ans

    Les habituels crétins qui viennent ici radoter : ''Suivons l'exemple allemand, et tous les autres pays d'Europe, du monde, seront en excédent commercial avec la Chine. La Chine sera ruinée, et le problème résolu'' ! Quand on vieillit, on retombe en enfance… niveau actuel : âge mental trois ans !

  • Par superliberal - 15/07/2016 - 14:03 - Signaler un abus Let's have fun with Ganesha !!!

    Caricatural encore une fois...pas le moindre petit morceau d'intelligence. Vous arrive t'il d'argumenter, d'être constructif de vous poser des questions, de douter ? Une petite citation pour vous: “Le problème avec ce monde est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance.” Au niveau de la confiance vous en tenez une bonne dose pour insulter d'emblée les personnes qui ne pensent pas comme vous. A titre personnel vous m'inspirer de la pitié...à moins que vous ne soyez l'amuseur de galerie de service. Bon WE

  • Par brennec - 15/07/2016 - 20:53 - Signaler un abus Oubli

    La suisse ne fait pas partie de l'europe? A moins qu'a eurostat on considère que l'europe c'est l'union européenne point barre. La suisse est elle aussi est (très) bénéficiaire dans son commerce avec la chine.

  • Par emem - 16/07/2016 - 08:14 - Signaler un abus L'habit ne fait pas le moine

    Cela prouve qu'Angela est moins bête qu'elle en a l'air. Il y en d'autres qui sont encore plus bêtes qu'ils n'ont en l'air.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€