Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Disparition de Nabi Tajima, la dernière survivante du 19e siècle

Nabi Tajima est morte à l'âge de 117 ans dans un centre hospitalier sur l'île japonaise de Kikaijima, selon des informations de l'Associated Press. Cette femme était la dernière personne vivante à avoir vécu au 19e siècle.

La doyenne de l'humanité

Publié le
Disparition de Nabi Tajima, la dernière survivante du 19e siècle

 Crédit JIJI PRESS / KIKAI TOWN VIA JIJI PRESS / AFP

La dernière survivante du 19e siècle, Nabi Tajima, est décédée ce samedi 21 avril 2018. Cette japonaise est née le 4 août 1900. Elle est morte à l'âge de 117 ans. Nabi Tajima était la dernière personne encore vivante à avoir connu le 19e siècle. 1900 est en effet la dernière année de ce siècle et n'est pas considérée comme la première année du 20e siècle.
 
Nabi Tajima est née à l'époque du Japon féodal, gouverné par l'empereur Meiji, le prince Sachi no Miya, connu en Occident sous le nom de Mutsuhito. Nabi Tajima a pu accéder à l'âge de 45 ans au droit de vote alors obtenu par les femmes au Japon. 
 
Cette femme a eu neuf enfants et plus de 160 descendants.
Elle avait confié son secret pour conserver une santé de fer à la rédaction de BNO News : "Manger des choses délicieuses et bien dormir."
 
Selon le Livre Guinness des records, la française Jeanne Calment est la personne qui a vécu le plus longtemps (122 ans). Le cas saisissant de Nabi Tajima rappelle la disparition en avril 2017 de l'italienne Emma Morano, décédée le 15 avril 2017 à 117 ans.  
 
La personne la plus âgée toujours en vie est une autre femme japonaise. Chiyo Miyako aura 117 ans en mai prochain. Cette centenaire japonaise est née le 2 mai 1901.  
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 23/04/2018 - 17:40 - Signaler un abus Si c'est pour être comme sur

    la photo, je préférerais m'en aller plus tôt.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€