En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
27/12/2013 - 09:22
Mordus
Argentine : une attaque de piranhas fait 60 blessés
Elle a eu lieu mercredi près de Rosario, une ville d'un million d'habitants.

Ce n'est pas "Piranhas 3D" mais presque. Comme dans le film, une soixantaine de personnes ont été attaquées mercredi sur une plage au bord du fleuve Parana, en Argentine. Alors que de nombreuses personnes se rafraîchissaient pour atténuer les effets de l'été, plusieurs poissons carnivores se sont précipités sur elles. Selon les autorités, les blessures ont été légères à l'exception d'une petite fille qui a dû être amputé d'un doigt.

"Ils étaient très agressifs. Cela a commencé en fin de matinée, quand des personnes ont senti des morsures aux pieds, aux talons et aux mains. Les palometas (nom local des piranhas) ont littéralement arraché des morceaux de chair à certaines personnes", a expliqué Gustavo Centurion, médecin du Système d'urgence médicale de Rosario, relate Europe 1. 

 

 

Publié le 27/12/2013 - 09:22
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Argentine, piranhas
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires