En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
17/01/2019 - 10:32
Ultimes négociations
Brexit : Theresa May joue son avenir politique après le rejet de la motion de censure

Theresa May a survécu à la motion de censure déposée par l'opposition dans le cadre de la crise du Brexit suite au rejet massif par les parlementaires de l'accord sur le projet de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. Au total, 325 députés ont voté contre la motion de censure et 306 ont voté pour. 

Theresa May s'est exprimée à l'issue du vote :  

"La Chambre a renouvelé sa confiance envers ce gouvernement, je suis prête à travailler avec n'importe quel député pour tenir ma parole au sujet du Brexit et pour m'assurer que la Chambre conserve la confiance du peuple britannique". 

Le chef de l'opposition Jeremy Corbyn a appelé Theresa May à la raison sur la crise du Brexit : 

"Avant que des discussions positives ne puissent s’ouvrir, le gouvernement doit éliminer une bonne fois pour toutes la perspective d’un Brexit sans accord et du chaos qui en découlerait". 

La Première ministre britannique va tenter de négocier un nouveau plan jusqu'à lundi. Elle devra repasser devant le Parlement et obtenir l'approbation des députés. Theresa May va devoir négocier avec l'opposition et devoir tenter de resouder son parti, au bord de l'implosion. 

 

Publié le 17/01/2019 - 10:32
Vu sur : Euronews
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
02.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
03.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
04.
La guerre du pétrole n’aura pas lieu. Mais avec Donald Trump qui veut asphyxier l’Iran, on joue avec le feu
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
07.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
01.
La petite fiancée de l'Amérique
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires