En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
14/12/2018 - 16:35
Joies du direct
Olivier Faure (PS) interrompt une interview de Gilles Le Gendre (LREM) sur LCP

Afin de dénoncer la gestion de la crise des Gilets jaunes par le gouvernement, les trois groupes de gauche à l'Assemblée nationale (PS, LFI, PCF) ont soumis au vote une motion de censure contre le gouvernement d'Edouard Philippe. Elle a finalement été rejetée. 

Un journaliste de La Chaîne parlementaire effectuait un entretien avec le député LREM Gilles Le Gendre au sujet de cette motion de censure.

Après avoir interviewé en direct Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste, le journaliste de la chaîne parlementaire a décidé d’interroger Gilles Le Gendre, le patron du groupe LREM à l'Assemblée. 

Clément Perrouault, journaliste de LCP, a posé la question suivante à Gilles Le Gendre : 

"On vient d'entendre Olivier Faure maintenir sur notre antenne, assumer ses propos dans l'hémicycle. Il vous accuse de cynisme, d'avoir maintenu ce débat malgré les événements à Strasbourg. Quelle est votre réaction à ces propos ?"

Le patron du groupe LREM a alors répondu : 

"Monsieur Faure a une fâcheuse tendance à perdre son calme. La vérité c'est que le Parti socialiste était très divisé". 

Olivier Faure a alors décidé d’interrompre Gilles Le Gendre, en le prenant par l’épaule : 

"Absolument pas ! La preuve, tout le monde a voté ensemble. Il ne faut pas mentir !". 

Gilles Le Gendre a ensuite tenté d’indiquer qu’ils étaient en direct.  

Olivier Faure est intervenu à de nombreuses reprises pour interrompre Gilles Le Gendre en lui demandant notamment de "dire la vérité".

Le chef de groupe LREM à l’Assemblée nationale n'a pas dissimulé sa colère et son agacement face à cette situation :  

"Voici le sens de la démocratie portée par monsieur Faure ! Il vient déjà de parler sur votre antenne. Je suis interviewé par vos soins. Il intervient alors qu'il n'y est pas convié. Les téléspectateurs en sont les témoins en direct". 

Cette passe d’armes promet des retrouvailles pimentées à l’Assemblée nationale dans les prochains jours. 

Publié le 14/12/2018 - 16:35
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
02.
Taxe à 75% : pourquoi l’échec de la seule bonne idée de François Hollande aurait dû inquiéter
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Ces deux personnalités que testent Renault et Bercy pour succéder à Carlos Ghosn même s’il n’est officiellement question de rien
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Petit mémoire sur le prix que la France a dû payer pour sortir de la phase sans-culottes
07.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
03.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
04.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
05.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
06.
Le Cac 40 a versé 57,4 milliards d’euros à ses actionnaires, de quoi encore enflammer certains ronds-points encore occupés par les Gilets jaunes
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Les Républicains ont-ils un autre choix pour survivre que d’aller au bout de la logique de rupture avec le “cercle de la raison” ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires