En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
18/04/2012 - 19:44
Interro

Bourdin coince Sarkozy sur les morts en Afghanistan

Pourtant, le chef de l’Etat n’était pas loin du bon chiffre…

Jean-Jacques Bourdin s’est montré tatillon ce matin sur RMC, alors qu’il recevait Nicolas Sarkozy. Pour sa question "politiquement concrète", le présentateur a demandé au candidat UMP de rappeler le nombre exact de soldats français tués en Afghanistan depuis 2001.

"Ecoutez, à mon souvenir il doit bien y en avoir quatre-vingt, quelque chose comme ça. On doit bien être entre soixante-dix et quatre-vingt", a répondu le président.

Une estimation très proche du nombre exact de 83 morts, mais insuffisante aux yeux de Jean-Jacques Bourdin, qui a continué de marteler sa question, pour finir par lancer "Est-ce qu’ils sont morts pour rien ?"

Une attitude qui a fini par agacer le président-candidat, qui s’est défendu : "Ce n’est pas un jeu Monsieur Bourdin, on n’est pas à l’école. J’ai présidé moi-même chaque cérémonie." En 2007 déjà, Bourdin avait piégé Sarkozy sur le nombre de sous-marins nucléaires possédés par la France. Un chiffre que Ségolène Royal avant lui n’avait pas su donner.

Qu'en pense le Général (2s) Jean-Bernard Pinatel ?  Expert des questions géopolitiques et d'intelligence économique, Jean-Bernard Pinatel est docteur en études politiques, diplômé en physique nucléaire, et breveté de l'Ecole supérieure de Guerre.

Atlantico : Interviewé dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi, Nicolas Sarkozy a hésité sur le nombre de soldats tués en Afghanistan. « 80, 70, je ne sais plus à l’unité près », répond le président-candidat au journaliste qui s’insurge. Le chef de l’Etat ne devrait-il pas être plus sûr de lui sur ce sujet ?

Jean-Bernard Pinatel : Moi-même, qui suis les activités militaires, je ne saurais pas le dire à l’unité près aujourd’hui. Je sais qu’il y en a moins de 90, je sais qu’il y en a plus de 70, probablement moins de 80 également.

Ce qui est important, c’est la reconnaissance de la Nation qu’on apporte aux soldats morts pour la France et à leurs familles. Dans ce domaine, le chef de l’Etat a été impeccable. Je pense que c’est lui qui en a fait le plus. Tous les militaires pensent la même chose que moi.

Le chef de l’Etat ne peut pas connaître tous les noms de tous les Français qui ont été tués, tous les chiffres de l’économie, tous les chiffres de l’industrie … Arrêtons ces polémiques qui sont totalement nulles à mon avis.

Pour les militaires, notamment sur le terrain, cela ne peut-il pas être perçu comme un désintérêt de la part du chef de l’Etat ?

J’ai fait la guerre d’Algérie. Il y avait 280 morts par mois. Aurait-on demandé aux socialistes qui nous avaient envoyé là-bas s’ils connaissaient les noms de chacun de ces hommes ?

Les militaires sont en Afghanistan pour faire leur devoir et ils le font bien. Ce qu’ils attendent, c’est la reconnaissance de la Nation, pas uniquement celle du chef de l’Etat.

L’hésitation de Nicolas Sarkozy remet-elle en question la crédibilité de ses propositions sur l’Afghanistan ?

A partir du moment où l’on s’est engagé auprès des alliés, le calendrier de retrait doit-être discuté avec eux. Les soldats qui sont envoyés pour empêcher l’Afghanistan de tomber entre les mains des talibans, ont une mission à accomplir. Ce n’est pas parce que l’on a un mort de plus ou un mort de moins, que l’on doit modifier le calendrier de notre présence sur place.

Il faut quitter l’Afghanistan intelligemment sans remettre en cause les dix ans que nous y avons passé c’est la meilleure façon d’honorer les morts qui sont tombés là-bas.

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin a-t-il tort de poser une question si précise ?

Pour moi, Jean-Jacques Bourdin n’est pas un journaliste, c’est un commissaire politique. De la même manière qu’Edwy Plenel, Mediapart et ce type de médias. Le but de ces gens n’est pas d’informer mais de casser certaines personnes. Ils servent une idéologie plutôt que le journalisme ou la vérité.

Propos recueillis par Romain Mielcarek

Publié le 18/04/2012 - 19:44
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

06.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ropib
- 18/04/2012 - 16:53
Management des années 80
La France souffre du management de ne pas avoir réussi à se sortir du management des années 80. Bourdin pourrait être facilement repoussé. Le problème c'est que Sarkozy mise toute sa politique sur l'idéologie des années 80, qu'à un problème on trouve une solution, à une question, une réponse. Bourdin lui pose une question précise, Sarkozy a monté tout son argumentaire depuis 1993 sur sa capacité à y répondre: il ne peut pas convenir sereinement qu'il ne sait pas répondre et que d'ailleurs ça ne sert à rien.
Nous vivons la fin des certitudes, la fin de la Fin de l'Histoire... mais le champion de la Fin de l'Histoire, c'est Sarkozy. Et il faut beaucoup de courage pour changer son approche de la vie (à ce stade il ne s'agit même plus de politique).
le Gône
- 18/04/2012 - 15:21
pôvre Bourdin...
Il parait qu'il est journaliste?..c'est un simple aboyeur du PS..beurkkk..
Sarko je lui pardonne..c'st vrai qu'il a autre chose a penser le matin sans doute qu'a reviser ces chiffres en vu de palire a un abrutit tel que Bourdin..Voyez vous droit dans mes bottes ca sera Sarko mon candidat !! point barre
manu34
- 18/04/2012 - 14:24
Tous les militaires pensent la même chose que moi.
Monsieur Pinatel a fait un sondage ? Opinion Way ? BVA ? Le président a lu les discours funèbres et parler aux familles. Des moments durs qui doivent marquer un homme et sa mémoire. On ne parle pas d'économie et de ratios. On ne peut donner des fourchettes.