En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
21/04/2017 - 15:14
Et puis tout a basculé
"15 Minutes pour convaincre" : les réactions des candidats suite à l'attentat sur les Champs-Elysées
L'attaque armée est survenue en cours de l'émission.

Un policier a été abattu à l'arme automatique sur les Champs-Élysées lors de la dernière prestation médiatique des candidats à la présidentielle. L'attaque terroriste, tant redoutée pendant cette dernière semaine de campagne, s'est finalement immiscée dans l'émission politique de France 2. Les candidats ont donc conclu l'émission par des condoléances et des propositions de mesures pour lutter contre le terrorisme. 

>>> À lire aussi : EN DIRECT : Attentat sur les Champs-Elysées : le terrorisme s’immisce dans la campagne présidentielle

Publié le 21/04/2017 - 15:14
Vu sur : Vu sur Le Point
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
02.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
05.
France/Allemagne, le match éco ou la preuve par 4 de l’inefficacité de la politique économique d’Emmanuel Macron
06.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
07.
« Mon Gilet jaune » est une marque déposée et appartient à une femme entrepreneur qui se frotte les mains
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 21/04/2017 - 20:52
Vous avez dit "candidat du système"?!!!
Parlons-en: Les VRAIS candidats du système son certes François HOLLANDE... mais aussi François FILLON, Nicolas SARKOZY, Benoît HAMON , Jean-Luc MELENCHON ... et même Marine LE PEN ou François ASSELINEAU qui cherchent à le saboter de l'intérieur.
Ce n'est pas de SABOTAGE dont "le système" a besoin ni de simple MESURE « DE CRISE» sans rien changer au vieux logiciel... mais de REFORME PROFONDE. 
SEUL Emmanuel MACRON apporte un VRAI RENOUVEAU: Il est le seul VRAI réformateur!

Emmanuel Macron est ARCHI-différent de François Hollande et des autres!
La méthode d'Emmanuel Macron est hyper différente de celle de tous les autres, d'ailleurs... et ça énerve autant la vieille gauche que la vieille droite.
Il est le seul VRAI réformateur.
Le programme est issu "d'en bas" alors que Hollande l'imposait "d'en haut".
Ce que propose Emmanuel Macron est une sorte de néo-pragmatisme.
Voir la réalité, écouter et partir d'en bas au lieu d'imposer des solutions hors-sol d'en haut... et c'est d'ailleurs son secret pour emporter progressivement l'adhésion populaire.
Il a été le seul à vraiment écouter avant de proposer alors que les autres ne cherchaient qu'à imposer.
bd
- 21/04/2017 - 20:50
Extrait sans transformation du programme officiel d'E.M. (3)
"Au moment de souscrire un emprunt ou un contrat d’assurance, les malades de cancers et de l’hépatite C n’auront plus à le mentionner dès 5 ans après leur rémission (contre 10 ans aujourd’hui).
Nous l’étendrons aussi à de nouvelles maladies.
Nous doublerons le nombre de maisons de santé.
Pour lutter contre les déserts médicaux, ces maisons regrouperont des médecins, des infirmières, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des professionnels du sport..." ... etc...
bd
- 21/04/2017 - 20:49
Extrait sans transformation du programme officiel d'E.M. (2)
"Nous créerons un «accélérateur» d’associations.
Elles font un travail formidable, mais il est difficile pour elles de toucher tous leurs publics.
Cette nouvelle structure sera chargée de déployer sur l’ensemble du territoire et en moins de 5 ans les associations les plus utiles à notre société.

Nous mettrons en place la prise en charge à 100%
des lunettes et des prothèses auditives et dentaires d’ici 2022, en lien avec les mutuelles et l’ensemble des professionnels de santé.
Nous consacrerons 5 milliards d’euros de notre Plan d’investissement à la santé, notamment à la transformation de notre médecine de ville et de nos hôpitaux.
Nous créerons un service sanitaire.
40 000 étudiants en santé consacreront 3 mois à des actions de prévention dans les écoles et les entreprises.
Nous renforcerons le droit à l’oubli pour les personnes ayant été malades. "