En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
07/11/2016 - 20:07
Annonce

Frédéric Lopez fait son "coming-out" dans son émission sur France 2

"Pendant très longtemps, j'ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais" a notamment déclaré l'animateur.

Ce lundi, Pascal Pellegrino, auteur du livre Papa gay, était l'invité de Frédéric Lopez dans l'émission de France 2 Milles et une vies. L'homme a évoqué son homosexualité dans des termes qui ont tellement ému l'animateur... que lui-même a alors fait son coming-out. "Votre histoire, elle me touche parti­cu­liè­re­ment", a confié le présentateur. "Vous savez pourquoi? Parce que j'ai vécu la même chose. Pendant très long­temps, j'ai eu peur de cette homo­sexua­lité que je ressen­tais et au fond, aujourd'hui, je suis quelqu'un qui accepte".

Frédéric Lopez a alors poursuivi, tout en indiquant que c'était la dernière fois qu'il parlerait publiquement de ce sujet. "Je voulais vous dire que unique­ment parce qu'il y a des enfants et des adoles­cents dans ce pays qui se suicident, parce qu'ils ressentent ça, et unique­ment parce que vous le faites à visage décou­vert, j'ai choisi d'en parler publique­ment pour la seule fois de ma vie. Je sais que ça va surprendre beau­coup de gens, mais c'est parce que vous m'ins­pi­rez beau­coup. L'authenticité, c'est le secret du bonheur."  

Devant son invité très ému et stupéfait par ces révélations, l'animateur a conclu : "Les gens disent qu'ils m'aiment beau­coup et c'est impor­tant qu'ils aiment tout, pas que la moitié." 

Publié le 07/11/2016 - 20:07
Vu sur : Lu sur Europe 1
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires