En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© DR
Grand large
Les deux grandes capitales de la Chine
Publié le 03 avril 2013
Lhassa au sud-ouest et Pékin au nord-est, capitales du Tibet historique et de l'ancien Empire de Chine, où reposent deux patrimoines aux richesses exceptionnelles.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lhassa au sud-ouest et Pékin au nord-est, capitales du Tibet historique et de l'ancien Empire de Chine, où reposent deux patrimoines aux richesses exceptionnelles.

La tournée des monastères à Lhassa

Pour en savoir plus sur la Chine, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Capitale historique du Tibet, Lhassa recèle plus d'un trésor dans son patrimoine. Peuplée de plus de 500 000 habitants, cette ville-préfecture bénéficie d'un climat montagnard qui se traduit par un été humide et par un hiver sec. Mais la précipitation ne participe pas seulement de la pluie. Elle caractérise les touristes qui se hâtent de visiter les environs. Et qu'y a-t-il à voir dans la région ? Des temples. Des quantités de temples tous aussi passionnants les uns que les autres. C'est l'heure de la méditation.

Par quoi commencer son tour d'horizon ? Par une visite du Potala. Palais royal construit par Songtsen Gampo au VIIe siècle, il fut le lieu de résidence principal de tous les dalaï-lamas jusqu'à la fuite du treizième en Inde. Le grand chef spirituel actuel réside à Dharamsala dans le nord de l'Inde, tandis que la demeure de ses prédécesseurs est devenue un musée de la République populaire de Chine. Le Potala comprend un « palais blanc », affecté à l'administration et l'habitat, et un « palais rouge », dévolu aux chapelles, ainsi que des bâtiments annexes, le tout symbolisant l'union du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel. Son nom vient d'une montagne consacrée à Shiva. Avec ses statues de bois, d'or, d'argent et d'argile venues des quatre coins de l'Asie, ce monument sacré semble situé hors du temps.

À 45 km au nord de Lhassa se trouve une autre merveille architecturale. Fondé en 1419 par un disciple de Tsong Khapa, le Monastère de Sera héberge près de 550 moines, contre 5 000 à l'origine. Il s'agit de l'une des trois grandes universités monastiques du Tibet avec Drepung et Ganden. « Sera » signifie l'enclos des roses. Un nom qui sied parfaitement au jardin de ce lieu magique où se déroulent tous les jours, à partir de 15h, des débats théologiques animés et ce, juste à côté de la salle d’assemblée (Jepa Duchen).

Après le Potala, un saut à Norbulinka s'impose. Enclave de quarante hectares, cet édifice servait de résidence d'été aux dalaï-lamas. Son agréable parc, le « parc aux joyaux » abrite un dédale de petits palais, des chapelles et un zoo. Le site se divise en deux parties : le Norbulingka, à l'est, et le Chensel Lingka ou Jianselingka, à l'ouest. Ce n'est rien de moins que le deuxième centre religieux, politique et culturel du Tibet, après le Potala, inscrit depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. C'est là que se tient chaque année, aux mois de juillet et août, la fête du Shoton, alias « fête du yaourt ». Agapes, libations, danses traditionnelles et opéras tibétains sur les pelouses... Dépaysement et enchantement garantis.

Restent le Monastère Gandan site très prisé des promeneurs solitaires - n'en déplaise à Rousseau, ou le Monastère de Drepung, le plus grand du monde (200 000 m2) jusque 1959... Pour une fois, les trois points de suspensions ont leur importance puisque la liste des sites monastiques chinois est longue, très longue. Un condensé suffit toutefois pour se rendre compte de la richesse historique et culturelle de Lhassa. Encore un voyage incontournable !

Pékin expressif

Pour en savoir plus sur la Chine, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Tout le monde connaît le jeu télévisé Pékin Express, où le candidat est jeté dans la nature, au milieu de nulle part, livré à lui-même dans le seul but de survivre avec un minimum de moyens. Dans la vie réelle, découvrir Pékin et la Chine est beaucoup plus plaisant. Le mieux, pour ce faire, serait sûrement d'aller à l'essentiel. En avant pour un séjour express dans l’empire du Milieu !

 

Que serait un voyage en Chine sans une visite du Palais d’Eté (Yíhéyuán, « jardin de l'harmonie préservée »), résidence secondaire de l’empereur Yongzheng ? Situé au nord de Pékin, ce monument historique fut achevé sous Qianlong (1736-1796), suivant le modèle de certains châteaux européens tels que Versailles. Dominé par la colline de la Longévité (Wan Shou Shan) et le Lac de Kunming, il couvre une superficie de près de 2,7 km², dont les trois quarts consistent en un énorme plan d'eau. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ce grand complexe de palais et de jardins constitue une étape incontournable pour les amoureux de la nature. 

La Grande Muraille de Chine, soit le « Long Mur de dix mille li » (le li est une ancienne unité de mesure chinoise qui, multipliée par 10 000, symbolise l'infini), représente elle aussi un jalon de la pensée collective. D'après la rumeur, ce serait le seul ouvrage humain visible à l’œil nu depuis la Lune. Pour donner une idée de son amplitude, elle ondoie tel un serpent sur quelque 6 700 km, depuis la mer de Bohai jusqu’au désert de Gobi, en passant par cinq provinces et deux régions autonomes. Sa hauteur oscille entre six et dix-huit mètres ; sa largeur entre 6,50 mètres à sa base et 5,50 mètres à son sommet. Sans compter les 25 000 bastions et 15 000 tours de guet qui épousent sa trajectoire, accusant par là-même l'incommensurabilité de dimensions. Quand on pense que le jeune héros de Karaté Kid s'entraîne sur ce chemin au long, très long cours. Les toutes premières fondations datent du Ve siècle avant notre ère. Toutefois, la Grande Muraille doit le début de sa construction, en 220 av. J.C., au premier empereur de Chine, Qin Shi Huangli, qui cherchait à empêcher l'intrusion de tribus voisines dans son royaume ; et son apparence actuelle à la dynastie Qing, qui espérait ainsi prévenir les invasions turques et mongoles, au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, le site a troqué sa vocation militaire contre un intérêt purement touristique, n'en déplaise aux voyageurs.

Au pied des Monts de la Longévité reposent treize des seize empereurs de la dynastie Ming. Quel n'est pas l'émerveillement de chaque visiteur, lorsqu'il pénètre cette vaste nécropole ! Passage obligé : la voie des esprits, balisée de portiques suspendus au-dessus de 36 statues de pierre, une garde d’honneur inanimée faite de douze dignitaires civils et  militaires, ainsi que de douze paires d’animaux (lions, chameaux, éléphants, chevaux et créatures fabuleuses). Passés sept kilomètres, ce chemin fabuleux s’arrête au pied du Chang Ling, tombeau de Yong, le seul ouvert aux visites avec celui de l’empereur Zhu Yijun, le Ding Ling.

C'est à tort que l'on s'échine de dévorer des guides en entier, quand on peut la Chine progressivement explorer. Les coquins limitent ce vaste pays à Pékin. Soit. Dans ce cas, le premier site à fouler à tout prix est celui du Long Mur de dix mille li. Et si la marche n'est pas assez longue, c'est alors seulement que l'on peut envisager de prolonger l'expédition.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
04.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
05.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Loupdessteppes
- 24/02/2013 - 10:50
Chine : deux capitales ? Et Tartuffe ?
Article pitoyable doté d'un titre remarquable : Chine deux capitales ! Et Tartuffe ?
serendir
- 24/02/2013 - 07:33
Scolaire
C'est quoi ce ramassis de clichetons maladroitement écrits ? faut retourner à l'école garçon, ou bien s'agit-il d'une traduction bing d'un vieux guide-book chinois ?