En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© DR
Atlantico Grand Large
Nourrir les requins des Fidji
Publié le 03 avril 2013
Au beau milieu de l'océan Pacifique, dans les îles Fidji, des plongeurs proposent aux visiteurs intrépides de donner à manger aux requins. Et un luxueux hôtel repose à douze mètres sous les mers.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au beau milieu de l'océan Pacifique, dans les îles Fidji, des plongeurs proposent aux visiteurs intrépides de donner à manger aux requins. Et un luxueux hôtel repose à douze mètres sous les mers.

Au plus près des dents de la mer

Pour en savoir plus sur les Fidji, rendez-vous sur le site de Peplum.com : cliquez ici.

Fortes de 333 îles, les Fidji regorgent de trésors et d'aventures cachés. D'aucuns viennent y chercher quiétude et solitude ; d'autres, action et récréation. Autrement dit, tandis que les uns s'identifient à Tom Hanks dans Seul au monde, tourné sur l'île volcanique de Monuriki ; les autres préféreraient jouer les Indiana Jones. Pour le soleil, la mer et le calme, aucun problème. Ils sont partout. Les poussées d'adrénaline, elles, s'assouvissent de préférence à l'Aqua Trek, un centre de plongée PADI qui a initié la pratique de la nage avec les requins dans le lagon de Beqa. Une expérience tant instructive que lucrative.


Ce qui caractérise avant tout cet insolite site de plongée, c'est l'amour inconditionnel qui le lie aux requins. Son activité se justifie par la disparition de 80 % des espèces peuplant initialement les eaux de Beqa. Or, à en croire les fondateurs de l'Aqua Trek, celui que l'on considère comme le plus grand prédateur marin au monde mériterait respect, et non crainte ou mépris. Proie des pêcheurs, le requin joue, en dépit de de sa réputation, un rôle crucial dans l'écosystème. Ceci dit, nombre d'activistes luttent pour sa préservation. La peur, en d'autre termes, est une question de sous-information. Et la sous-information mène souvent à des erreurs. C'est pourquoi le site propose de familiariser, sinon de dompter, les humains au monde marin. Et pour ce faire, pourquoi ne pas leur offrir la possibilité de nourrir leur principale bête noire ?

La scène, d'action, se déroule à 25 mètres de profondeur et dure environ 20 minutes. Les plongeurs évoluent non pas dans une cage, mais le long du récif. Les requins approchent sous la supervision des maîtres nageurs pour venir déguster leur petit déjeuner. Inutile de souligner la beauté des lieux. En effet, le succès de l'Aqua-Trek de Beqa tient à la variété des espèces qu'il recueille, mais aussi à sa lutte active pour la protection de l'environnement, comme en témoigne la propreté des eaux. Un écotourisme équitable dont les requins bouledogues, gris, blancs, noirs, dormeurs ou tigres, entre autres, sont les bénéficiaires directs.

Grâce à cette formidable aventure, écologie rime désormais avec économie. Les poissons jetés en pâture aux requins proviennent de Fiji Fish, une usine réputée pour la qualité de ses produits. Au lieu d'être recyclés, ils sont d'une part réinsérés dans la chaîne alimentaire ; d'autre part dévorés par divers prédateurs, eux-mêmes pêchés par la suite par d'intraitables marchands. Par ailleurs, l'accès au lagon est payant. Aussi, chaque plongeur contribue à l'économie de l'île.

Mission accomplie : le feeding program de l'Aqua-Trek de Beqa a favorisé un net rapprochement entre l'homme futé et le poisson à la mâchoire affûtée. Il ne reste plus aux curieux qu'à tenter l'expérience, caméra en main, bien sûr.

Des vacances de rêve sous l'océan 

Pour en savoir plus sur les Fidji, rendez-vous sur le site de Peplum.com : cliquez ici. 

Envie de jouer les explorateurs ? C'est faire honneur à Vernes, Cousteau, entre autres amoureux de l'eau. Pourquoi pas ? En cherchant bien, on pourrait trouver l'Atlantide. À défaut de réussir, il convient de se rabattre sur une île privée des Fidji. Là-bas repose le plus grand hôtel sous-marin du monde, le Poseidon Undersea Resort. Qui a dit qu'il fallait résister à la tentation ?

Ancré dans les eaux translucides d'un lagon fidjien de plus de 2 000 hectares, le Poseidon Undersea Resort baigne dans un luxe incomparable. Douze mètres séparent cet hôtel cinq-étoiles de la surface de l’eau, soit deux mètres de plus que son rival oriental, le Dubai Underwater Hotel. Une distance qu'un ascenseur haute-gamme permet de descendre aisément.

Sur l'eau, sous l'eau, face à l'eau ? Il y a le choix. Le Poseidon Undersea Resort propose trois catégories de 24 chambres chacune. Les uns préféreront flotter sur l'océan ; les autres le contempler de loin. Les plus courageux, enfin, choisiront de dormir avec les algues. En somme, il faudra trancher entre plage privée et jardin aquatique ; car chaque cabine sous-marine donne directement sur un massif de corail, un spectacle que favorise la transparence des matériaux choisis (vitres en acrylique, cadre en acier). Ce sont les poissons qui seront contents de voir leur plus féroce prédateur évoluer dans un bocal ! De leur côté, les clients ont la possibilité de les nourrir. Il leur suffit d'appuyer sur le bouton d'une télécommande spéciale. À réserver à tout prix si possible, la Nautilus Suite, 300m2 décorés d'après la description du sous-marin homonyme imaginé par Jules Vernes dans 20 000 lieues sous les mers. Quand le rêve devient réalité... 

 
Contrairement à une idée reçue, le sous-marin bat des records de sécurité ; un critère qui en fait un des transports touristiques les plus attractifs au monde avec près de 2 millions de passagers par an. À ce propos, parmi les activités suggérées par l'hôtel, on compte la manœuvre d'un Triton, entre autres submersibles. Côté nourriture, six restaurants et sept bars titillent les papilles des clients avec un grand raffinement. Un centre de fitness attend les hyperactifs en quête d'une sérénité que leur procureront soleil, sable et soins iodés. Parfait pour la revitalisation du corps, de l'âme et de l'esprit ! Après pareil shake-up, enfin, direction la bibliothèque, où pullulent les grands classiques de la littérature.

Et pour ceux qui ne seraient toujours pas convaincus, il reste un argument de taille à avancer : l'hôtel célèbre régulièrement des mariages au sein d'une chapelle sous-marine conçue à cet effet. Quel lieu se prêterait mieux à l'union de deux personnes qui s'aiment ?  

Ainsi, le Poseidon Undersea Resort a tout pour plaire. Une louche d'originalité, une cuillère de luxe et une pincée de fraîcheur. Les psychanalystes auront beau associer cette immersion dans les profondeurs de l'eau fidjienne à une pulsion anale, une régression vers l'âge de la pré-enfance, où chacun baigne dans le liquide amniotique, rien ne saurait plomber la joie des happy few séjournant dans ce cinq-étoiles aquatique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
GilesB
- 02/02/2013 - 14:52
Tourisme et écologie
Le shark feeding est interdit aux Fidji mais il est pratiqué de manière discrète... pour une certaine clientèle friande de sensations fortes...

Comme en Polynésie Française, non seulement le feeding perturbe l'écosystème mais le requin fait une association entre homme et nourriture... il en résulte aujourd'hui qu'en Polynésie française, les perliculteurs et pêcheurs sont attaqués par des requins rendus moins farouches par ces opérateurs d'un certain tourisme... La plupart des pays interdit le shark feeding très à la mode il y a 10 ou 20 ans...

Quant à l'hôtel conseillé par ce tour opérateur, ce n'est qu'un projet et qui par ailleures reste assez éloigné de ce qu'est le luxe au XXIème siècle... pour les Fidji, je conseillerais plutôt Turtle Island, Jean Philippe Cousteau Fiji Resort voire Laucala Island.
Bara
- 02/02/2013 - 09:15
Nourrir les requins c'est MAL
Cette technique existe déjà depuis plusieurs années en Polynésie. Or, il a été démontré que le nourrissage (feeding) des requins perturbe leur écosystème.
Il rend leur comportement imprévisible à l'égard des humains (ils les associeront systématiquement à l'apport de nourriture) et les empêche de développer leur propre stratégie d'alimentation.
Il est bien plus intéressant de plonger au milieu des requins sans autre "monnaie d'échange" que le fait d'être accepté par eux, simplement pour les observer en silence et en toute aquaticité.