En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 23 min 34 sec
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 45 min 30 sec
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 1 heure 49 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 2 heures 20 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 2 heures 54 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 16 heures 27 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 17 heures 10 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 18 heures 42 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 37 min 33 sec
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 16 heures 8 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 16 heures 43 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 17 heures 39 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 19 heures 55 min
Bercoff contre les tartuff

Armes de diversion massive ? Ils veulent du boulot, donnez-leur Florence Cassez

Publié le 03 avril 2013
Avec un hypothétique référendum en cas d'hypothétique élection, David Cameron a réussi à monopoliser l'attention médiatique. "Ils veulent du boulot ? Donnez-leur Depardieu et le mariage pour tous", pourrait s'exclamer le gouvernement.
André Bercoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec un hypothétique référendum en cas d'hypothétique élection, David Cameron a réussi à monopoliser l'attention médiatique. "Ils veulent du boulot ? Donnez-leur Depardieu et le mariage pour tous", pourrait s'exclamer le gouvernement.

Au règne de l’information à la nanoseconde, le fait qu’une actualité chasse l’autre, est devenu banalité de base. Ce qui est plus préoccupant, c’est que ce tissu satellitaire, hertzien, cathodique ou imprimé devient une espèce de lac scintillant à la surface duquel éclatent en permanence des petits ou des gros pétards, ne laissant au récepteur humain que des lambeaux essaimés çà et là, fragments d’une tapisserie dont on ne connaît pas le dessin et encore moins le fil rouge, écume aussi fugitive que plurielle de vagues ou de vaguelettes dont on ne perçoit plus le rythme et encore moins la différence.

La journée d’hier en donnait une illustration à la fois désespérante et exemplaire : l’illustre David Cameron, Premier ministre d’Albion, venait d’annoncer qu’il proposerait à son peuple, un referendum sur le maintien de l’Angleterre dans l’Union Européenne en 2016 ou 2017, si toutefois son parti gagnait les élections de 2015. Je vous laisse à penser l’extraordinaire urgence de cette annonce : éventuel referendum dans quatre ans, éventuelle victoire dans deux ans. Il y a de quoi nous empêcher de dormir, nous priver d’appétit et nous transformer en zombies désespérés, errant dans les rues en s’arrachant les cheveux et en se demandant : si la Grande-Bretagne nous quitte, qu’allons-nous devenir ? Que sera notre vie sans la Queen et sans Kate et Williams ? De quoi avoir logiquement des envies de suicide.

Plaisanterie ? Pas vraiment. D’un seul coup d’un seul, David Cameron avait effacé le Mali, la dette, l’indemnisation du chômage, le mariage gay et autres fanfreluches que nous pourrons certes retrouver un de ces jours, mais qui pour l’heure avaient disparu sans laisser d’adresse. De même qu’aujourd’hui, l’heureuse libération de Florence Cassez éclipse pratiquement toutes les autres nouvelles.

Normal, dira-t-on. Cessez de jouer les grincheux : priorité à l’actu, c’est la loi du genre. Certes. Mais, cette soi-disant loi laisse la porte ouverte à toutes les stratégies les plus habiles de la communication  à outrance, qui est à la pédagogie citoyenne ce que le bordel est à l’amour. Il suffira en effet, à des stratèges habiles au service de n’importe quel pouvoir, de susciter un certain nombre d’informations collatérales pour parler le moins possible de l’essentiel, du permanent, des explications en profondeur qui ont le tort, de par leur nature même, d’être beaucoup moins sexy que les chorégraphies de Gangnam Style ou les mises en examen de Dodo la Saumure.

Parlons évidemment de David Cameron ; saluons légitimement la libération de Florence Cassez, tout en nous demandant si la ferveur médiatique devait aller jusqu’à ce que la jeune femme soit officiellement accueillie par le ministre des Affaires étrangères. Ici, en effet, il ne s’agissait point d’otage.

Il a été attribué à Marie-Antoinette cette jolie déclaration : "Ils veulent du pain ? Donnez-leur de la brioche". Et le gouvernement bien-aimé : Ils veulent du boulot ? Donnez-leur Depardieu et le mariage pour tous. Moins que jamais l’arbre ne doit cacher la forêt.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
CALAMOUR
- 24/01/2013 - 22:44
reponse à Sellami 14H21
ok avec toi,j ajoute juste apres diversion,oui,mais grace aux medias...:si le Francais arrete de "boire"tout ce qu on lui dit et d avoir son cerveau qui passe d une sensation a une autre,et qu il ne cherche pas a etre toujours au courant du new scoop pour etre le 1er a ""raconter "la derniere nouvelle"le matin au bar...et bien les journalistes ne vendraient plus et les politiques de tout les bords cesseraient d utiliser la presse pour vous manipuler!enfin moi je dis çà,mais j m en fou...je suis libre et personne n endoctrinera jamais mon cerveau!!Bonne chance et merci Sellami
CALAMOUR
- 24/01/2013 - 22:35
arretez vos conneries!!
il n y a même pas un an...c etait bien la droite qui etait au pouvoir???...oui c est bien çà...et pourtant la presse passait deja d un sujet a l autre?????...oui,cest bien çà!!! allez les moutons de droites ou de gauches...observez et reflechissez au lieu de taper sur l un ou sur l autre...ou alors retournez dans vos prés broutter votre herbe et ne parlez surtout pas de politique si vous ne savez pas observer!!!
Si demain "les moutons"allaient dans les prés..les sdf auraient de tres belles maisons avec piscine à squatter.
CALAMOUR
- 24/01/2013 - 22:25
BRAVO ANDRE BERCOFF!!
Superbe papier!Je suis heureuse que la réalité des manipulations de la presse ne passe pas innapercue aux yeux de tous!
Monsieur Bercoff vous êtes un Grand Homme,qui ne cherche pas à faire du "correct" et qui ne fait pas son mouton de base"
Encore un grand merci et bravo pour cet article.Si tous les humains étaient comme vous,comme nous j ai envie de dire,je pense que ce serait moins le bordel...un jour peut être,je suis optimiste pour un monde honnete et du coup un monde sans violence,y compris cerebrale!MERCIIIIIII