En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

04.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

05.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 1 min 57 sec
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 40 min 23 sec
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 56 min 35 sec
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 1 heure 32 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Brigitte Macron télé-travaille à l’Élysée et garde ses distances avec Emmanuel; Meghan Markle interdit à Harry de voir le prince Charles; Rihanna veut faire des bébés toute seule, Laeticia Hallyday déménage; Karine Ferri partiellement au chômage
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Politique
Étrange inertie

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

il y a 1 heure 59 min
pépites > Media
Contamination de l’information
Reporters sans frontières a lancé "l’Observatoire 19" de la liberté de la presse en pleine crise du coronavirus
il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Siècle des Quatre Empereurs" de Rémi Kauffer : un formidable récit historique, une gigantesque fresque humaine et une épopée haletante

il y a 10 heures 36 min
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 14 heures 20 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 32 min 10 sec
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 47 min 32 sec
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Finance
Business

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

il y a 1 heure 49 min
pépites > High-tech
Indicateurs utiles
Google décide de partager les données de localisation des utilisateurs comme un nouvel outil dans la lutte contre le coronavirus
il y a 8 heures 17 min
pépites > International
Aux origines du virus
Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert
il y a 9 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chanson bretonne, L’Enfant et la Guerre, Deux contes" de J.M.G. Le Clézio : l’émotion des souvenirs d’enfance. 2 contes sensibles et subtils

il y a 10 heures 56 min
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 14 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Le nettoyeur

Est-ce l'évolution qui nous empêche d'accepter la supériorité du marché ?

Publié le 03 avril 2013
La neuropsychologie pourrait expliquer l'hostilité naturelle envers le capitalisme. La logique du marché est cognitivement peu naturelle et n'est pas universelle.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La neuropsychologie pourrait expliquer l'hostilité naturelle envers le capitalisme. La logique du marché est cognitivement peu naturelle et n'est pas universelle.

Historiquement parlant, le système de libre entreprise est le meilleur et le seul système qui permette à l'humanité de sortir de la pauvreté. Depuis 200 ans, ce système a permis à l'humanité de sortir du marasme du féodalisme et d'atteindre un niveau de prospérité que nos ancêtres n'auraient pas pu imaginer. Aujourd'hui un ouvrier dans un pays occidental a un meilleur niveau de vie qu'un pharaon d'Egypte.

Et pourtant, l'hostilité au capitalisme règne dans toutes les grandes démocraties. Il est, au mieux, toléré. L'économiste Bryan Caplan, dans son livre Le Mythe de l'électeur rationnel, recense les biais des électeurs qui font adopter aux Etats des politiques anti-marché : le biais “emploi-iste”, qui confond croissance économique avec création d'emploi, le biais xénophobe, qui pousse à rejeter les relations économiques avec l'étranger, le biais pessimiste, qui pousse à surévaluer les problèmes économiques et à sous-évaluer les bénéfices de la croissance, et enfin le biais anti-marché, qui fait que les gens se voient comme des victimes, et non des participants du marché.

D'où viennent tous ces biais ?

L'explication n'est peut être pas à chercher du côté de l'économie, de la sociologie et de l'histoire, mais peut être de la neurologie et de la psychologie. Steven Pinker, neuropsychologue reconnu de l'Université de Harvard, reprend dans son livre The Stuff of Thought une typologie des différents cadres de nos relations sociales. Cette typologie, d'abord créée par l'universitaire Alan Page Fiske, comprend quatre “structures” possibles de relations sociales, comme “l'échange communautaire”, le “classement par l'autorité” ou “l'échange.”

Ces structures de relations sociales sont inscrites dans notre neuropsychologie par notre évolution en tant qu’espèce, et se retrouvent dans à peu près toutes les cultures. Pendant l'immense majorité de son histoire, l’espèce humaine a vécu dans des cultures rudimentaires aux horizons et à la sophistication limitée, et cette évolution nous a inculqué certains cadres de pensée qui structurent nos relations sociales.

La structure qui fait exception à ces règles, c'est la quatrième : “le prix de marché”.

Comme l'écrit Pinker, cité par l'économiste Miles Kimball : “Contrairement aux trois autres types de relations, le prix de marché est bien loin d'être universel. Une culture sans langue écrite et avec un système numérique qui s'arrête à 3 ne peut pas comprendre même les rudiments du prix de marché. Et la logique du marché reste cognitivement peu naturelle. A travers le monde, les gens pensent que chaque objet a un prix juste intrinsèque (au lieu d'avoir le prix que les gens sont près à payer à un moment), que les intermédiaires sont des parasites (malgré les services qu'ils rendent en distribuant des biens et en les rendant disponibles), qu'il est immoral de prêter à intérêt (malgré le fait que l'argent est plus valable pour certains à certains moments qu'à d'autres [et que l'intérêt représente la rémunération d'un risque—NdA]). […] Le modèle mental d'échanges face-à-face, réciproques, est mal équippé pour comprendre la structure complexe d'une économie de marché, qui rend des biens et services très divers fongibles à de grands nombres de gens à travers de grandes distances d'espace et de temps. Pour autant que je le vois, le prix de marché est donc étranger à la nature humaine, et il ne semble pas y avoir de pensées et d'émotions adaptées qui se sont développées naturellement en nous.”

Si la civilisation a une valeur et une définition, c'est bien en ce qu'elle nous permet de restreindre et dépasser nos instincts. Le marché n'est pas une utopie, mais il semble pertinent de savoir que notre évolution a créé en nous un atavisme anti-marché irrationnel, ce qui devrait nous pousser à compenser ces instincts.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

04.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

05.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 12/01/2013 - 14:06
j'ai oublié aussi...
dans les manipulations: fabrication d'indices artificiels pour augmenter les prix de vente alors que les prix baissent à la production (gaz), organisation de pénuries pour faire monter les prix pétrole, matières premières), destructions de production agricoles ou autres dans le même but etc...
DEL
- 12/01/2013 - 13:58
Truquages!
La seule chose que ce monsieur oublie c'est que les puissants de ce monde truquent le marché, à travers lobbying, placement des leurs dans les gouvernements, mais aussi parce qu'ils n'assument pas leurs fautes et font payer aux états et donc au citoyen les catastrophes qu'ils déclenchent (subprime, Enron, taux truqués par fausses déclarations, etc...) pour garder leur position sociale, leur fric et leur pouvoir. Le marché n'existe donc plus, et ce n'est plus qu'un prétexte commode pour justifier l'injustifiable
Pierrrrre
- 12/01/2013 - 10:09
►►► Réponse à Gringo Nedromi

« cécité sélective: ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.»

► Parlez pour vous, Monsieur Gringo,
.
la loi du marché, vous n'y avez rien compris,
.
vous vous contentez d'y greffer vos souvenirs de grands méchants loups qui hantaient les contes de votre enfance.
.
La loi du marché n'est ni bonne ni mauvaise,
elle est,
amorale mais pas immorale.
.
Et elle vous dit le résultat du comportement des individus, de leurs choix,
elle est thermometre qui vous donne la température,
.
elle fait monter les prix de ce qui est rare, en favorisant leur production,
et fait baisser les prix de ce qui est abondant, en freinant leur production.
ce en quoi elle est autorégulatrice au quotidien,
et vertueuse puisqu'élément à contenir les excés et à les corriger par réaction immédiate.
.
Même si parfois elle n'empèche pas des comportements de moutons de Panurge.
.
Parce que la loi du marché est démocratie au quotidien.. le résultat agrégé de milliers de choix, de choix humain,
subissant comme en poiltique,
le fait que les choix humains sont parfois cons.