En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
Hashtags

Vivre sans huile de palme : possible, mais pas facile...

Publié le 18 décembre 2012
Ils sont de plus en plus nombreux à tenter l'expérience : vivre sans huile de palme. Un vrai parcours du combattant car cette huile, présentée comme dangereuse, se trouve dans de nombreux aliments.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils sont de plus en plus nombreux à tenter l'expérience : vivre sans huile de palme. Un vrai parcours du combattant car cette huile, présentée comme dangereuse, se trouve dans de nombreux aliments.

Le consommateur français commence vraiment à avoir la no-huile-de-palme attitude. L'amendement voté par le Sénat qui proposait de la taxer à 300% au nom de la santé publique a fait long feu. Mais l’antipathie pour le corps gras bon marché ne diminue pas et les campagnes pour sauver les orang-outangs, victimes indirectes de la déforestation en Indonésie par exemple, gagnent en visibilité.

Le Totem adoré et détesté, le pot de Nutella, trop bon pour être honnête, est un coupable un peu idéal. Ferrero, son propriétaire, ne peut nier son énorme succès mondial et une consommation donc assortie de l'huile à l'index actuellement. Ce que les campagnes pour ou contre ne disent pas souvent est : comment fait-on au quotidien, pour qui a décidé de bannir l'huile de palme ? 

Nutella, l'un des présumés coupables

Au-delà des grands enjeux de l'agriculture mondialisée, et des bagarres sur sa nocivité, les "petits" consommateurs français ont peu à peu changé leurs habitudes et le racontent. 

3 ans sans huile de palme

Sur Madmoizelle, Aniotchka se souvient comment un reportage animalier sur les orang-outangs l'a entraînée un beau matin dans une aventure compliquée.

"C’est un vrai parcours du combattant qui commence. Heureusement à l’époque, j’habite seule et je peux gérer moi-même les courses alimentaires (depuis, je vis avec mon chéri et je l’ai rallié à ma cause, ouf !). Concrètement, arrêter l’huile de palme, c’est jeter non seulement le Nutella mais aussi toutes les barres chocolatées (Ferrero est un des premiers producteurs mondiaux d’huile de palme) et la plupart des biscuits industriels (sauf les gâteaux type "galettes St-Michel" ou tout autre délice divin estampillé "pur beurre"). Ce ne sont pas seulement les emballages où il est indiqué "palme" qui sont en cause, mais tous ceux à l’huile végétale. En effet, comme il n’est pas obligatoire d’indiquer le type d’huile sur les paquets, les entreprises en profitent pour rester volontairement dans le flou

Maintenant, faisons un test : la prochaine fois que vous vous trouverez au supermarché, prenez une dizaine de paquets de gâteaux et regardez la composition : vous verrez que sur presque tous (sauf les "pur beurre" mentionnés plus haut), il est indiqué "huile végétale". Et donc ça signifie… à la trappe les Pim’s, les Pépitos, les Granolas ! Et mon plus grand regret, les cookies Pepperidge Farm qui sont juste - à mon humble avis - une tuerie.Je donne des pistes pour celles qui voudraient se lancer : les Bounty sont les seules barres chocolatées autorisées (manque de bol, j’aime pas ça)."

"J’ai aussi arrêté tous les produits qui contiennent des "mono et diglycérides d’acides gras" et du "E471", des conservateurs réalisés la plupart du temps à base d’huile de palme. Mon chéri, encore plus radical que moi, a arrêté les pains au chocolat de la boulangerie (la pâte n’est pas en cause, mais le chocolat industriel peut contenir cette substance diabolique)."

"La liste de produits autorisés se restreint donc drastiquement et on passe beaucoup plus de temps à faire les courses puisqu’il faut lire les emballages de A à Z. Quand par miracle, un produit ne contient pas d’huile végétale, il comporte souvent de l’E471. Depuis trois ans, j’ai trouvé un certain nombre d’articles de substitution, mais qui, il faut bien l’avouer, coûtent (beaucoup) plus cher."

Une campagne de l'association RAN aux Etats-Unis pour la sauvegarde des orang-outangs

La vie non "palmée"

Un autre blog, qui s'appelle très simplement Vivre sans huile de palme, est entièrement consacré à l'huile de palme en mode "sérieux" et c'est une bible de la vie non "palmée". Statistiques, livres blancs, productions par pays, recette pour un succédané de Nutella,  guide d'achats, études sur la déforestation... Où l'on apprend que même le mascara en contient ! Pour sa part, il avoue être ahuri par le succès qu'a eu son expérience d'un an de vie sans huile de palme (2011-2012), qu'il a poursuivie.

"La traque à l'huile de palme fut le but de cette année, axé sur une expérience personnelle. En tenant le blog, je ne souhaitais pas faire la morale, mais partager mes découvertes tout en essayant de faire passer l’enthousiasme et le "jeu" que cela peut être. Bien mal m’en a pris, j’ai reçu en moyenne un e-mail par jour de la part de mes concitoyens. Le petit guide vert n’arrête pas d’évoluer et il a été téléchargé des centaines de fois ! J'ai été interviewé (presse écrite, radio, télé) des dizaines de fois ; je suis parti assurer stands et conférences jusqu'à l'étranger."


De l'huile de palme

Dans les très nombreux commentaires des blogs no-huile-de-palme perce maintenant un autre problème soulevé par cet ingrédient, et peut- être un prochain changement de consommation.

Akela : "Je m'interroge sur la pertinence de boycotter l'huile de palme en réponse à la déforestation car le prochain marché à s'emparer de cette huile, c'est celui des carburants. Et étant donné que les énergies fossiles ne vont pas durer éternellement, l'huile de palme offre une alternative judicieuse pour les industriels, notamment en raison des coûts de production. Et là si on s'imagine qu'on va arriver à faire pression sur ces groupes, on se met le doigt dans l’œil. Je veux bien que des gens arrêtent de consommer de l'huile de palme et préfèrent manger du beurre par exemple, mais qui va dire - dans l'hypothèse où il n'y a plus que du carburant à base d'huile de palme sur Terre - "non moi je ne prends plus ma voiture, je boycotte l'huile de palme" ? C'est irréaliste. "

Si une addiction mondiale telle que le Nutella peut être peu à peu terrassée, pourquoi pas ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
allezou
- 24/12/2012 - 00:16
fait maison
On perd moins de temps à cuisiner des produits frais qu'à lire les étiquettes des produits des supers marchés (et en plus à faire la queue aux caisses !). Voilà presque 12 ans que je n'ai plus mis les pieds dans un supermarché et je (nous) survis parfaitement bien. L'agro alimentaire et la pharmacie sont les 2 mamelles d'un bizness qui se fait sur notre dos. Arrêtons les frais, on a tout a y gagner !
nadir
- 19/12/2012 - 18:32
En vérité le Nutella n est pas le problème
je veux dire au nivau diététique seulement
puisque personne ne se norrit exclusivement de Nutella

Le souci c est qu elle est VRAIMENT Partout , dans tous les aliments
comme les conservateurs , la gélatine d os dans des yaourts

Tout ça ça coute moins cher à produire que de mettre de la vraie crème du vrai beurre des vrais oeufs dans une mousse au chocolat par exemple et c est rentable

ce débat aura au moins permis aux gens d enfin savoir ce qu il ya dans leurs aliments , la transparence n étant pas le fort des industriels ici

Quand aux cookies , la demoiselle peut les faire maison ils sont vraiment meilleurs et c est très facile à faire :) En plus on peut ajouter des noix de pécan des énormes pépites de chocolat à sa guise :)

depuis que je fais attention à ce que je mange , j ai redécouvert le fait maison , les cookies , les mousses au chocolat la tarte aux rhubarbes , les plats divers et variés etc .. bien que je sois étudiant

Il s agit juste de bien s organiser et au moins je sais ce que je mange
ntzsch
- 19/12/2012 - 13:45
Il n'y a pas que l'huile de palme !
Il y a aussi le sucre qui accompagne souvent le gras. Les gens adorent les produits gras et sucrés. Si vous passez par une galerie commerciale, vous ne manquerez pas de croiser des personnes qui bâfrent ce genre de cochonneries.
Si vous pensez que c'est bon pour la santé, mangez-en ! Mais ne venez pas vous plaindre ensuite de votre surpoids, de votre diabète, de vos artères qui se bouchent ou de vos dents qui pourrissent. Car ce genre de saloperies se mange à toute heure et il ne viendra à l'idée de personne qu'il faudraiit se brosser les dents aussitôt après.
Vous pouvez aussi en donner à vos enfants ou petits-enfants au risque de leur causer des problèmes, et là, bravo ! vous pourrrez être fiers de vous.