En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

03.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

04.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

05.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 16 min 47 sec
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 55 min 13 sec
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 1 heure 11 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 1 heure 47 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Brigitte Macron télé-travaille à l’Élysée et garde ses distances avec Emmanuel; Meghan Markle interdit à Harry de voir le prince Charles; Rihanna veut faire des bébés toute seule, Laeticia Hallyday déménage; Karine Ferri partiellement au chômage
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Politique
Étrange inertie

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

il y a 2 heures 13 min
pépites > Media
Contamination de l’information
Reporters sans frontières a lancé "l’Observatoire 19" de la liberté de la presse en pleine crise du coronavirus
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Siècle des Quatre Empereurs" de Rémi Kauffer : un formidable récit historique, une gigantesque fresque humaine et une épopée haletante

il y a 10 heures 51 min
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 14 heures 35 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 47 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Finance
Business

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

il y a 2 heures 4 min
pépites > High-tech
Indicateurs utiles
Google décide de partager les données de localisation des utilisateurs comme un nouvel outil dans la lutte contre le coronavirus
il y a 8 heures 32 min
pépites > International
Aux origines du virus
Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert
il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chanson bretonne, L’Enfant et la Guerre, Deux contes" de J.M.G. Le Clézio : l’émotion des souvenirs d’enfance. 2 contes sensibles et subtils

il y a 11 heures 11 min
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 15 heures 10 min
© DR
© DR
Revue de presse des hebdos

Copé stratège gagnant, Hollande : le désaveu, phase 2, niveau d’alerte inquiétant, Cahuzac trahi par sa femme ?

Publié le 13 décembre 2012
L’affaire Cahuzac qui vire au vaudeville, le président désavoué par les deux tiers des Français, coton, les infos de la semaine ! Mais il y a plus : d’après le baromètre du “ Point ”, la droitisation de l’UMP, malgré le chaos qui y règne, s’est avérée… payante. Payante, oui ! Car les sympathisants n’ont pas fait le choix du FN…
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’affaire Cahuzac qui vire au vaudeville, le président désavoué par les deux tiers des Français, coton, les infos de la semaine ! Mais il y a plus : d’après le baromètre du “ Point ”, la droitisation de l’UMP, malgré le chaos qui y règne, s’est avérée… payante. Payante, oui ! Car les sympathisants n’ont pas fait le choix du FN…

E-ner-vé, Jean-François Copé. Le toujours “ président ” de l’UMP n’a pas, mais alors pas du tout, apprécié la couverture “ Cet inquiétant M. Copé ” que “ Le Nouvel Observateur ” lui consacrait jeudi dernier. “ Vous êtes tombés bien bas ”, lance le maire de Meaux à l’hebdo, qui lui donne la parole cette semaine, sur une page pleine. Vous en voulez des extraits ? Poussez pas, c’est bon, pfff, on y va…

 

“ L’Obs ” “ météorologue du Café de Flore ”

“ Amis du “ Nouvel Obs ”, commence JFC, votre hebdomadaire commençait à ronronner. Météorologue officiel du Café de Flore depuis des décennies, il était devenu depuis la présidentielle le “ Point de vue et Images ” de l’Elysée. A la lecture de ce bulletin paroissial de la chapelle socialiste, même les plus fidèles finissaient par s’ennuyer. (…) Comment ressouder la tribu ? En lui inventant une grande querelle, que dis-je, une croisade, et, à cet effet, un terrible ennemi. Sonnons le tocsin, battons le rappel des vieilles troupes : la République est menacée. La République ? Vous n’y êtes pas ! La France, l’Europe, les droits de l’homme, enfin quoi, l’humanité tout entière ! Par qui ? Par Jean-François Copé ” Heu, “ l’humanité tout entière ”, vraiment ? C’est peut-être un peu exagéré, là, Jean-François… Et pourquoi pas l’univers, tant que tu y es ?

 

“ Qu’a-t-il fait de si grave, cet “ inquiétant M. Copé ” ? ”

“ Qu’a-t-il fait de si grave, cet “ inquiétant M. Copé ” ?, reprend-il, à la troisième personne du singulier. “ Il a expliqué que l’immigration mal maîtrisée pose problème dans une période de croissance faible et de chômage élevé. Que le développement du communautarisme est une atteinte à la cohésion nationale et un enfermement pour les individus, notamment pour les femmes. Que l’insécurité et les trafics qui gangrènent certains quartiers et, par effet de halo, des villes moyennes tout entières, sont insupportables, particulièrement pour nos concitoyens les plus fragiles. Que les valeurs et les lois de la République doivent être défendues bec et ongles. Que la Nation, son passé, sa culture sont un héritage dont nous devons être les légataires enthousiastes. Ces choses qu’il est un crime de dire quand on est de droite, on les a pourtant lues sous la plume de sociologues, d’anthropologues de gauche comme Christophe Guilly, Hugues Lagrange, Michèle Tribalat, Sebastian Roché, qui ont en commun d’enquêter sur le terrain. Sans oublier des intellectuels éminents comme Alain Finkielkraut ou… Jean Daniel ”. Et Jean Daniel, il a parlé aussi de pains au chocolat ? Hou, qu’on est taquin !

 

Copé pourfendeur du FN

“ A ces crimes de la pensée, poursuit le maire de Meaux, toujours à la troisième personne, “ l’odieux Copé ” ajoute un crime de la stratégie. En effet, il refuse toute alliance avec le Front national. Il l’a dit, répété et répété encore. (…) Le méchant homme que voilà ! “ Mais s’il combat le Front national, il n’est pas si méchant que ça ”, dira l’imbécile qui n’a rien compris. “ Mais si, répond l’intelligent qui a appris le b.a.-ba du cynisme mitterrandien. Si Copé détourne des électeurs du Front national vers l’UMP, il va affaiblir le Front national. Et s’il affaiblit le Front national, ça n’est pas bon pour le grand timonier Hollande qui a absolument besoin du Front national pour empêcher la droite républicaine de le battre. Vous me suivez ? Ce qu’il a fait à Meaux, il ne faut surtout pas qu’il le fasse à l’échelle de la France ”. Donc, sus à M. Copé ”. Pourfendeur du FN, donc… si on a bien, hum, suivi le raisonnement.

 

“ La droitisation, un pari stratégiquement gagnant pour l’UMP ”

Passons sur la diatribe finale du président de l’UMP contre “ Le Nouvel Obs ” qu’il accuse d’avoir “ donné la parole aux ragots ” et d’avoir “ oublié les faits, les irrégularités établies ” lors de l’élection du parti — “ Il n’est pas besoin d’être “ météorologue du Café de Flore ” pour voir que son élection est contestée et contestable, répond Laurent Joffrin. Il faut surtout constater qu’il n’oppose à nos informations très précises qu’un démenti à la fois général et elliptique ”. Restons un instant sur ce “ crime de la stratégie ” dont se charge ironiquement Copé parce qu’il a “ refusé toute alliance avec le FN ”. Hasard du calendrier : “ Le Point ” publie ce jeudi son “ baromètre ” mensuel Ipsos d’où il ressort que “ la droitisation de l’UMP semble un pari stratégiquement gagnant ”. Comment ça ? Comment ça ?

 

 

Les électeurs UMP n’ont pas fait le choix du FN

C’est la big surprise de la semaine — ou la big confirmation de ce que l’on sentait venir gros comme une maison : malgré le chaos qui règne actuellement à l’UMP, les sympathisants sont loin d’avoir jeté le gant… “ Les citoyens de droite sont encore chauffés à blanc par la campagne présidentielle, constate “ Le Point ”. Ils rêvent toujours de Nicolas Sarkozy qui, malgré sa médiation ratée au parti, reste le favori des sympathisants UMP, avec 85 % de popularité. François Fillon (- 17 points, avec 56 % d’opinion défavorable, ndlr) et Jean-François Copé (- 15 points, avec 71 % d’opinion défavorable, ndlr) s’enfoncent dans les profondeurs du classement du baromètre, mais les électeurs ne se découragent pas de voter pour autant. Ils n’ont pas fait le choix du FN, qui leur ouvrait pourtant grand les bras. (…) Les sympathisants ne vont pas chercher ailleurs ce qu’ils ont déjà en magasin, souligne l’hebdo. Marine Le Pen n’apparaît pas en sauveur : sa cote baisse de 4 points à l’UMP ”. Très rentable, dis donc, la droitisation du parti, heu, pardon !, Jean-François, le “ refus de faire alliance avec le FN ”… de quoi t’encourager à persister dans cette voie, hmm…

 

Hollande/Ayrault : “ les trois désaveux ”

Pour le gouvernement, les signaux sont beaucoup moins encourageants. Pour ne pas dire carrément affolants. “ Notre baromètre Ipsos enregistre une dégringolade impressionnante, à la fois de François Hollande (- 6 points, avec 60 % d’opinion défavorable, ndlr) et de Jean-Marc Ayrault (-5 points, avec 58 % d’opinion défavorable, ndlr), indique “ Le Point ”. Seulement un tiers des Français leur font désormais confiance. (…) Scrutins humiliants (des trois législatives partielles du 9 décembre, ndlr), sondages calamiteux : les socialistes paient un triple désaveu, analyse le mag. Il y a le désaveu classique des six mois de pouvoir, les campagnes créant beaucoup d’illusions forcément déçues. (…) Mais il y a aussi le désaveu social. Les ouvriers se détournent du président qu’ils ont élu dans l’espoir le 6 mai. Seulement 33 % d’entre eux (-7) lui font confiance. Ce divorce sociologique a été cruellement mis en lumière par les larmes et la colère des sidérurgistes de Moselle. Il y a enfin un désaveu politique : une large majorité des Français estiment que le pays est mal gouverné, avec un chef de l’Etat adepte de synthèses parfois improbables et un chef de gouvernement qui n’a de chef que le nom lorsqu’il s’agit de contrôler ses ministres ”.

 

Hollande désavoué par “ L’Obs ”

“ Hollande : le désaveu ”, titre en une “ Le Nouvel Obs ”, faisant étrangement écho au “ Point ”… “ Le procès Hollande était latent depuis son entrée à l’Elysée, commence l’hebdo. Il est désormais évident depuis la semaine folle de Florange. Tout le problème est dans la rechute qui fait comprendre que les tâtonnements initiaux n’étaient pas seulement la rançon d’un apprentissage laborieux. Il y a quelque chose au sommet de l’Etat. Une façon de faire. Une manière d’avancer. Une curieuse conception de l’engagement et des promesses ”. On n’est plus dans le “ Hollande-bashing ”, là, on dirait. Plutôt dans le constat sincère et inquiet. La suite de l’article semble d’ailleurs le prouver…

 

Audrey Pulvar bouche cousue sur le dossier Arcelor Mittal

Si l’on avait plus de place, on reviendrait en détail sur “ la semaine folle de Florange ” et le “ plan ” alternatif concocté par Arnaud Montebourg qui, nous dit “ L’Obs ”, était “ prêt ” (quoiqu’à la lecture du papier, pas forcément bien ficelé...), mais aussi sur l’effet direct et très contre-productif de la “ tactique ” gouvernementale sur les “ maires, députés, sénateurs de Moselle socialistes cocus (et) mécontents de l’accord passé avec Arcelor-Mittal ” dont “ L’Express ” a recueilli les témoignages. Comme le temps presse, on est obligé d’aller droit aux conclusions, et à ce que “ l’affaire Florange ” met en lumière, à savoir les sempiternels problèmes de “ gouvernance ” du chef de l’Etat. Petite note, ici : étant donné l’implication d’Arnaud Montebourg dans le dossier Arcelor Mittal, Audrey Pulvar a confié cette semaine à Serge Kaganski et Laurent Malet son “ édito ” des “ Inrocks ”, intitulé “ #heavymittal ”. “ Mondialisation contre souveraineté, écofinance contre politique, actionnaires contre salariés, liberté contre égalité, marché sans entraves contre intérêt général contraignant, puissance des grands patrons contre impuissance publique : le sort d’Arcelor symbolise une partie des conflits qui fracturent notre époque ”, écrivent-ils.

 

Hollande aurait dû profiter de Florange pour marquer le cap

Il symbolise aussi une partie des conflits qui semblent paralyser le chef de l’Etat. “ Le débat entre deux gauches rivales que fait surgir l’affaire de Florange n’est pas en soi inutile, indique “ L’Obs ”. Mais il aurait été plus simple de le poser autrement que dans les termes brouillés de l’éternelle controverse sur les nationalisations. Que l’aile radicale du PS et de la majorité fasse aujourd’hui de la nationalisation — temporaire ! — l’étendard de son combat donne la mesure des jeux de rôle auxquels on se livre aujourd’hui. Tant qu’à faire, Hollande aurait mieux fait de suivre les conseils d’Ayrault en profitant de Florange pour marquer le cap. Quitte à secouer son camp, il aurait pu expliquer qu’en Lorraine comme dans le reste de la France le temps de l’Etat producteur était définitivement révolu, sans qu’il abandonne pour autant ses responsabilités sociales ”.

 

Hollande sur le modèle Edgar Faure ?

“ Cette manière qu’a Hollande de ne jamais revendiquer la moindre évolution de ligne, afin de préserver des équilibres instables, est en train d’atteindre ses limites, signale “ L’Obs ”. Le président répond parfois à cette critique que l’essentiel n’est pas de dire mais de faire et qu’il est des grigris idéologiques qu’il faut savoir ménager pour pouvoir agir à sa guise. Le changement, dans cette conception du gouvernement des hommes, n’est ni une mobilisation ni une pédagogie. “ En décrétant le changement, l’immobilisme s’est mis en marche et je ne sais plus comment l’arrêter ”, disait autrefois Edgar Faure. Est-ce le modèle ? ” Ouille, ça fait mal, ça… en même temps, ça sent plus le constat épuisé, concerné, que la pique facile et gratuite, raccoleuse, susceptible de faire vendre du papier. Si “ L’Obs ” a, quoi qu’il en ait dit, donné dans le “ Hollande bashing ”, là, on est dans autre chose… Quelque chose de plus honnête et de plus profond. Gaffe, François, à ne pas t’aliéner tes derniers soutiens…

 

Jérôme Cahuzac “ amoureux ”

Et puisqu’on parle de soutiens, Jérôme Cahuzac n’en manque pas… Accusé d’avoir eu un compte en Suisse par le site Mediapart, le ministre délégué au budget est “ soutenu par presque tous ”, nous dit “ Le Point ” : le président, le Premier ministre, mais aussi François Baroin, Roselyne Bachelot, et même… Claude Guéant. Cahuzac est apprécié jusqu’à Bercy, raconte l’hebdo : “ Il négocie au scalpel le budget de ses ministères, prépare sans états d’âme le projet de loi de finances 2013 et fait de la lutte contre la fraude fiscale sa priorité ! “ Il est heureux, amoureux, il redresse la France, il a une équipe qu’il adore, il trouve qu’il y a une bonne ambiance au gouvernement ”, énumère un collaborateur ”. “ Heureux ”, “ amoureux ”, Jérôme Cahuzac ? Mais qu’est-ce que cela a à voir avec le fond de l’histoire ? Heu, peut-être tout, en fait…

 

Cahuzac, victime de sa femme ?

“ Le Point ” le précise en effet : le ministre “ sait les rumeurs folles qui circulent dans tout Paris, la plus insistante voulant que ce soit sa future ex-femme, la mère de ses trois enfants, Patricia, qui règle ses comptes. “ Le divorce vire à la catastrophe ”, affirme-t-on dans un cercle proche du ministre. “ Ce qui est sûr, c’est qu’il est victime d’une super-conjonction d’intérêts, d’une parfaite conjonction de haine ”, souffle l’un de ses conseillers ”. Bigre ! Peut-on en savoir plus ? Oui, da, mais pas dans “ Le Point ”. Pour comprendre le soupçon qui pèse sur “ Patricia ”, il faut se reporter à “ VSD ”, mieux, à “ Challenges ”…

 

Où l’on apprend que la femme de Cahuzac a pour avocate la sœur de Jean-François Copé

“ Nul ne sait qui, de Jérôme Cahuzac ou de Mediapart, ment, écrivent Pierre-Henri de Menthon et Airy Routier. En attendant, on se délecte à la lecture d’un long article bien documenté sur “ les coulisses de l’affaire Cahuzac ” dans “ Le Journal du dimanche ”, où l’on apprend, entre autres, que l’épouse du ministre du Budget, avec laquelle il est en instance de divorce, a “ mandaté en novembre 2011 plusieurs détectives privés pour filer son mari ”, et que “ des rapports ont été rédigés pour l’avocate de Patricia Cahuzac, maître Isabelle Copé ”, qui n’est autre que la sœur du président autoproclamé de l’UMP. L’avocat de Jérôme Cahuzac a beau se dire, toujours dans le “ JDD ”, “ certain que cette histoire de compte suisse n’a rien à voir avec elle ”, on s’interroge, note le duo, sur ces femmes qui, à la manière de Nicola Johnson (Ziad Takieddine) ou Hélène de Yougoslavie (Thierry Gaubert), racontent à la justice et dans les médias le vrai ou le faux pour faire chanter leurs ex ou, simplement, se venger ”. Et nous, on s’interroge sur ces journalistes dits "sérieux" qui se “ délectent ” de l’étalage d’affaires privées dans les journaux…

 

Affaire Cahuzac : la piste Lot-et-Garonne et Rémy Garnier

Signe que l’affaire est loin d’être éclaircie, et qu’il n’y a franchement pas de quoi se délecter…, “ Le Nouvel Obs ” affirme de son côté que l’accusation portée à l’encontre du ministre délégué au Budget est partie “ de ses terres électorales de Lot-et-Garonne", et plus précisément, de VIlleneuve-sur-Lot, dont Cahuzac a été le maire. "En 2008, déjà, raconte le news, un agent du fisc local, Rémy Garnier, signale à sa hiérarchie ses soupçons sur un compte à numéro que détiendrait Jérôme Cahuzac en Suisse. (…) Depuis les révélations de Mediapart, télés et radios défilent dans la bastide joliment restaurée du fonctionnaire à la retraite (…) Son bureau est couvert de papiers, de notes. Soigneusement rangés dans une armoire ancienne, des dizaines de dossiers racontent “ son affaire ”. Non pas l’affaire Cahuzac, mais l’affaire France Prune, une coopérative qu’il a contrôlée en 1999 et qui a fait dérailler sa carrière. Depuis, cet homme blessé, qui ne cache rien de son purgatoire et de ses dépressions, se bat pour obtenir sa réhabilitation, prêt à tout pour attirer l’attention. Mais sur le compte suisse de Cahuzac, il reconnaît qu’il n’a pas grand chose à dire… ” Ah, ben, on est sacrément avancé, dis donc. Et c’est sur le témoignage de Rémy Garnier que Mediapart fonde son accusation ?

 

L’enregistrement qui accuse et “ l’incroyable concours de circonstances ” qui a permis de le réaliser

Pas que sur lui, non. “ C’est de Villeneuve aussi, remarque “ L’Obs ”, que vient l’autre source qui accuse Cahuzac, un enregistrement dans lequel, selon Mediapart (qui l’a mis en ligne), le ministre évoque son compte à l’UBS. La bande serait le résultat d’un incroyable concours de circonstances. Jérôme Cahuzac aurait appelé un contact à Villeneuve en 2000 pour lui indiquer que Daniel Vaillant, alors ministre de l’Intérieur, viendrait inaugurer le nouveau commissariat. Son portable rappelle par erreur son correspondant, tombe sur sa messagerie, laquelle enregistre les trois minutes de dialogue qui ressurgiront douze ans plus tard pour accuser le ministre ”. C’est vrai que c'est un peu Grand Guignol, tout ça… Mais bon procédons…

 

La gorge profonde villeneuvoise serait proche du ministre

“ A qui Cahuzac avait-il téléphoné ce jour-là ?, s’interroge “ L’Obs ”. A Villeneuve, les regards se tournent vers Michel Gonelle, maire RPR jusqu’en 2001. L’avocat s’est éloigné de la vie politique, mais il a pour client Rémy Garnier… (…) “ Pourquoi m’aurait-il téléphoné en premier à moi, son opposant, et pas à un de ses soutiens, au sous-préfet ou au commissaire ? ”, s’énerve-t-il. L’argument a convaincu Anne Carpentier et Guy Nanteuil, fondateurs de “ La feuille ”, l’hebdo satirique de Villeneuve-sur-Lot, un “ Canard enchaîné ” local (avec un joli tirage de 5000 exemplaires). Ils auraient débusqué la “ gorge profonde ” : une personnalité villeneuvoise, plus proche de Cahuzac. De quoi authentifier l’enregistrement, peut-être, conclut le journal, mais pas encore l’existence du compte suisse… ” Tout ça pour ça ! Ah, ben, c’est pas flambant, flambant, ce dossier d’accusation…

 

Une “ affaire ” où tout le monde est perdant

En même temps… en même temps, on peut s’interroger, comme le fait “ Challenges ”, sur l’attitude adoptée par Jérôme Cahuzac face à l’accusation de Mediapart “ La plainte en diffamation du ministre a été transmise au parquet, rappelle Ghislaine Ottenheimer. Une enquête préliminaire a été ouverte, et c’est le tribunal correctionnel qui statuera sur le fond. Or la procédure est longue, le procès pourrait n’avoir lieu que dans deux ans. A Mediapart, on s’interroge : pourquoi Jérôme Cahuzac n’a pas choisi la citation directe, qui aurait abouti en trois mois. “ Il veut que l’affaire s’enlise. Ce n’est que de la com ! ”, confie un de ses dirigeants. Il ajoute que le ministre aurait un moyen simple de prouver sa bonne foi : demander à UBS de lui fournir une attestation. En attendant, Jérôme Cahuzac, Saint-Just des finances publiques, a vu sa vie privée étalée. Et pas sous un jour très agréable ”. Ca, c’est sûr… Quand bien même il s’avèrerait blanc comme neige, le ministre — et à travers lui, le gouvernement, qui n’avait franchement pas besoin de ça — ne sortent pas tout à fait indemnes de cette histoire… Quant à Mediapart, vu la solidité des “ preuves ” dont on a, pour l’instant, pu juger, il n’en sort pas forcément grandi non plus… A l’heure où la presse va si mal, et quand on se fait fort de défendre un modèle d’info “ payant ”, ce n’est pas très finement joué.

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

03.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

04.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

05.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Boopy
- 16/12/2012 - 14:59
Les medias de gauche ont
Les medias de gauche ont raison d'avoir peur de JFC, il ne manie pas la langue de bois comme tant d'autres et agit avec une vrai politique de droite sans tomber dans les extrèmes.
Par-conséquent il peut tout à fait convaincre une large majorité.

Mais comme il ne joue pas avec le FN, il faut trouver un autre moyen de le discréditer, exemple:des élections soit disant truquées ou un message un peu déformé.

NB: le FN a été inventé par Mitterand pour scinder la droite en deux. Stratégie gagnante aux dernières élections, le FN a joué la 3eme force sans rien lacher.
vangog
- 15/12/2012 - 16:57
Combatif, le JFK!
Bon, s'il est aussi combatif, les journaux gauchistes n'ont pas de mouron à se faire et ont trouvé un excellent remède a leurs ventes en baisse...
refrancore
- 15/12/2012 - 11:48
mediapart est une HONTE pour tous les journalistes français
ce site trotskiste joue l'accusation sans preuve et semble chercher en permanenece a installer une mefiance envers tous les politiques.
Mediapart est:
tres nuisible et condamnable pour accustion repetée sans preuve formelle.