En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 9 heures 57 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 10 heures 46 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 11 heures 31 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 12 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 13 heures 17 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 16 heures 42 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 17 heures 21 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 17 heures 43 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 17 heures 46 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 10 heures 21 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 11 heures 8 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 12 heures 23 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 17 heures 44 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 17 heures 46 min
© Reuters
© Reuters
C'est la luuuutte heu !

La lutte qui vient : sociale-démocratie autoritaire contre social-libéralisme identitaire

Publié le 03 avril 2013
Dans le traitement médiatique du duel Copé/Fillon, les journalistes passent à côté des enjeux essentiels : les affrontements des prochaines décennies seront d'ordre économique et communautaire, opposant sociale-démocratie autoritaire et social-libéralisme identitaire.
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), de Qui choisir (First editions, 2012), Moi, Président (First editions, 2013),  Je suis venu te dire que je m’en vais (Michalon, 2013), Donald Trump les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le traitement médiatique du duel Copé/Fillon, les journalistes passent à côté des enjeux essentiels : les affrontements des prochaines décennies seront d'ordre économique et communautaire, opposant sociale-démocratie autoritaire et social-libéralisme identitaire.

La France politique se livre en ce moment à des jeux dont elle a toujours raffolé : je te tiens, tu me tiens par la barbichette, passe-moi le séné, je te passerai la rhubarbe, je t’aime, moi non plus et autres plaisanteries de préau d’école en vogue avant Noël et le jour de l’an. Tout ceci pourrait relever de l’ordre des brèves Twitter de comptoir ou des anecdotes de fin de repas arrosé, s’il ne s’agissait du plus grand festival d’entourloupes de ces dernières années.

Côté UMP, d’abord. Il y a encore deux décennies, les petits meurtres entre amis se réglaient dans les cabinets noirs, les salons bien abrités des palais officiels et autres théâtres de l’ombre dont ne surgissaient les miettes et les miasmes que des mois, voire des années plus tard. Aujourd’hui, la machine à informer-désinformer fonctionne à la nano-seconde, 24h/24h et 365 jours par an. A toute heure du jour et de la nuit, les micros se tendent, les caméras s’activent, les smartphones et les iPads s’animent. Au lieu d’en profiter pour user du silence, prendre leur temps et tourner sept fois leur langue dans la bouche avant de postillonner, les starlettes de la politique se précipitent tête baissée dans la mêlée audiovisuelle, rugbymen éperdus d’un combat qui les dépasse.      

Tout se déroule en direct live avec pour témoins des millions de citoyens-électeurs-consommateurs qui se frottent les yeux, incrédules et furieux. Le chômage et la dette augmentent, des usines et des entreprises ferment tous les jours. On leur répète à l’envi que l’on n’en sortira peut-être qu’en 2014 ou 2015, entre le bâton des agences de notation et la carotte d’une croissance que l’on attend sans savoir d’où et quand elle viendra. Oui, mais tout ça, c’est du vulgaire et du subalterne : Copé-Fillon, Fillon-Copé, voilà l’enjeu véritable.

Côté pouvoir, ensuite : pendant que Hollande et Valls vont, sur les Roms, squats et sans-papiers,  plus loin que Sarkozy-Guéant, Hollande-Ayrault tracent les chemins d’un réformisme qui n’ose pas dire son nom – les leçons de Mitterrand ont été bien retenues – et essayent de louvoyer entre les appels de sirènes de Londres ("Viens chez moi, y’a du feu"), les rappels à l’ordre de l’Allemagne, ("On veut bien payer mais on ne veut pas être les seuls") et de l’Europe ("OK pour la PAC, mais je te coupe le pacte de croissance"). Face à un gouvernement qui trace sa route sans la baliser, en laissant Montebourg éructer et Moscovici panser, l’opposition, pour un temps, n’existe plus, sauf au Sénat où les communistes peuvent montrer leur mauvaise humeur.

Ce que tous ces tartuffes essayent de cacher avec une ferveur qui n’a d’égal que leur égarement, c’est que la droite est partie, après la défaite de Sarkozy, dans une période de recomposition qui prendra du temps avant qu’elle ne se redéfinisse en fonction des gigantesques déplacements de terrain du XXIème siècle, en oubliant enfin les fictions du centre introuvable et des extrêmes délirants. Les affrontements des prochaines décennies seront d’ordre économique et communautaire, opposant sociale-démocratie autoritaire et social-libéralisme identitaire. Sinon, se poursuivra évidemment la chronique d’un chaos annoncé.                                                  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Equilibre
- 30/11/2012 - 00:02
@ boblecler
"Hollande n'a rien promis à part la retraite à 60 ans et c'est pour ça qu'il a été élu pour ses 60 propositions."
par des électeurs qui ont 60 neurones...
La boucle est bouclée :-)
michel.boucher56
- 30/11/2012 - 00:01
politiciens!!!!!!
La crise financière en France!!! Ce sont les politiciens qu'ils soient de droite de gauche qui en sont responsables. Au lieu de montrer l'exemple au peuple en faisant des sacrifices, ils continuent à se goinfrer. A quoi sert le sénat puisqu'en définitive c'est l'assemblée qui dirige. En quoi c'est utile d'avoir plus de 500 députés puisqu'à l'assemblée il n'y a que rarement plus de 10% d'élus à siéger. On va me rétorquer que si ils ne sont pas à Paris ils sont dans leur circonscription. Oui bien sur mais pour se faire de l'autopromotion.
Dans toutes les logiques industrielles, lorque l'entreprise croit il en résulte une diminution proportionnelle des charges fixes de l'entreprise.
En politique on pratique l'inverse. Combien de communes se sont regroupées en communauté ? et ce pourquoi ? La réponse est très simple c'est qu'en rajoutant sur sa carte en plus de Maire, président ou adjoint ou responsable de telle ou telle communauté on en retire un salaire supplémentaire. Alors on va s'arreter ou ? Communauté de ville, de canton, de département, de région.
Goinfrez vous Messieurs car je souhaite qu'un jour le peuple vous fasse payer vos abus
boblecler
- 29/11/2012 - 23:32
Hé non le Flamby est
Hé non le Flamby est intelligent! l'économie Française repose sur les filières avec des donneurs d'ordre que sont PSA, Renault. Renault est nationalisé, PSA a la garantie de l'Etat, l'Acier va l'être aussi. Il va remettre aussi le commissariat aux plans pour diriger et administrer l'économie pour faire des Etablissements de tailles intermédiaires en trois ans. Le plan est de muscler l'offre. Malgré la contradiction, Hollande n'a rien promis à part la retraite à 60 ans et c'est pour ça qu'il a été élu pour ses 60 propositions.