En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 1 heure 25 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 8 heures 36 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 54 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 14 heures 23 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 15 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 18 heures 54 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 18 heures 20 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 1 heure 30 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 9 heures 25 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 11 heures 1 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 13 heures 48 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 15 heures 3 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 18 heures 7 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 18 heures 42 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 20 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
Apps story

Smartphones : c'est quoi, une application citoyenne ?

Publié le 26 novembre 2012
De plus en plus d'apps pour l'action civique se développent. Dans les mains des "citoyens capteurs", ou collecteurs d'information géolocalisées, ces applications fédèrent ceux qui veulent lutter contre la corruption ou agir pour l'environnement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De plus en plus d'apps pour l'action civique se développent. Dans les mains des "citoyens capteurs", ou collecteurs d'information géolocalisées, ces applications fédèrent ceux qui veulent lutter contre la corruption ou agir pour l'environnement.

Parmi les 30 milliards de téléchargements d’applications sur des téléphones mobiles effectuées dans le monde en 2011, selon la Banque Mondiale, une des tendances les plus innovantes d'une révolution qui touche le monde entier est la multiplication des applications surnommées "apps citoyennes". 

Le citoyen capteur

Dans une présentation de ses travaux, "Les citoyens capteurs au service des sciences citoyennes", le chercheur Boris Mericskay de l'Université de Laval au Canada, a résumé ce phénomène de convergence de différentes technologies mobiles qui provoque actuellement l'apparition, partout dans le monde, de ces "apps citoyennes".

L'expression "citoyens capteurs", ("citizen as a sensor', expression inventée en 2007) illustre la possibilité de prendre part à la vie civique, politique, ou locale en envoyant des données, signalements et commentaires via un terminal mobile et un système de géolocalisation. Les citoyens-capteurs profitent de la convergence entre web social, systèmes d'informations géographiques (SIG), et de la démocratisation de la géolocalisation. De là sont nées des applications qui expérimentent avec un nouveau "pouvoir des foules", en agrégeant des informations qui peuvent illustrer une situation à un moment donné, et aussi mobiliser des contributeurs qui ne se connaissent pas et se trouvent n'importe où dans le monde, unis par la seule volonté de contribuer et un même objet dans leurs mains : le téléphone mobile. 

Une App pour ma ville

 

Les applications de signalements urbains sont très nombreuses et ont immédiatement trouvé leur public car elles jouent sur une implication quotidienne et pratique de chacun au niveau hyper local ; des applications telles que "Fix my street" (illustration ci-dessus), qui permet de signaler aux services communaux les nids-de-poule, lampadaires cassés, carrefour dangereux, etc. ont été reprises dans le monde entier

App de crises

Les applications de vie locale peuvent aussi être beaucoup moins "soft"  : Ret.io par exemple veut regrouper les Mexicains équipés d'un smartphone autour d'un but civique, la sécurité . Il s'agit ici de signaler ou dénoncer les problèmes liés au trafic de stupéfiants au Mexique. Les habitants des zones et régions où le trafic de drogue et la guerre entre l'armée et les trafiquants rend chaque sortie dangereuse avaient déjà pris l'habitude de s'avertir sur Twitter des zones à risques au fil de la journée. Ce réseau informel de solidarité est maintenant devenu une application, qui doit affronter le problème de la confidentialité des informations et de l'anonymat des signalements. 

App anti-corruption 

Au nombre des problèmes de la vie locale, l'allergie à la corruption petite ou grande est en constante augmentation, et est signalée aussi par le nombre de sites ou d'applications développées pour lutter contre ces abus, avec  pour modèle un site indien pionnier, "I paid a bribe" (j'ai payé un pot-de-vin). Il propose aux citoyens de signaler non pas les fonctionnaires corrompus, mais combien ils ont payé pour un pot-de-vin et pour quel service. A la suite de l'Inde, le Kenya a repris ce concept. Une application est ensuite née en Russie de ce mouvement anti-corruption, actuellement très puissant dans ce pays, avec une orthographe très web 2.0., Bribr . 

App de vigilance sociale

La mobilisation civique des "citoyens capteurs" s'étend aussi à d'autres domaines, comme le travail des enfants en Colombie : l'application Yo Diga aqui estoy encourage les Colombiens à signaler les cas d'enfants qui travaillent illégalement ou dans des conditions dangereuses et à géolocaliser où ils sont, afin d'au moins rassembler des données localisée sur le phénomène, et d'agir si cela est possible.  

App écolo

Les applications pour la sauvegarde ou la surveillance de l'environnement sont un autre secteur en plein développement. Des applications telles que E-Bird, GeoBird, nées d'abord comme applications dérivées de réseaux sociaux destinés aux "birdwatchers", connaissent une mutation en outils de surveillance et d'alerte : collecter des données sur les éventuels problèmes, et les centraliser sur une carte grâce à la géolocalisation permet de développer les connaissances sur la faune en danger, d'identifier les menaces et parfois de les contrecarrer. L'application RhinoHero doublée d'un "jeux sérieux", est née de la mobilisation contre le braconnage des rhinocéros en Afrique du Sud et permet de signaler les braconniers ou indices inquiétants de braconnage, avant qu'il ne soit trop tard. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 30/11/2012 - 08:31
Vous me faites rire
J'ai signalé des dépôts sauvages de matériaux et gravats divers, des pneus (pardizaines) jetés dans la nature entre Menton et Sospel, des déchets des chers touristes papiersb gras, sacs plastiques, bouteilles et canettes en tout genre au dessus de Saint Roman à Menton.
La ville de Menton 'et son député) c'est pas nous, la communauté d'aglo, c'est pas nous, le conseil général, c'est pas nous, le conseil régional c'est pas nous, la police de l'environnement et la gendarmerie enquêtent et prennent des photos, etc etc
Pendant ce temps la pollution s'étend et s'intensifie et tout le monde s'en fout.
Ce qu'il faut ce sont des camions, des ouvriers des sous et un peu de volonté politique
Leur truc sur smartphone c'est pour donner bonne conscience, mais ça sert à rien en France. Pays du laxisme et du jemenfoutisme national....
quesako
- 26/11/2012 - 21:02
C'est une application pour les régimes communistes !
En URSS c'étaient tous des frères citoyens !
ça dégouline de socialisme.
Mais il faut peut être encore mieux Hollande que le putschiste Copé ?
jmpbea
- 26/11/2012 - 13:11
tout à fait d'accord !
ça fait quelques temps que l'utilisation du qualificatif citoyen à toutes les sauces du socialisme quémandeur commence à me chauffer les oreilles ! le citoyen n'est pas celui qui a démoli la Bastille, mais celui qui l'a reconstruite... à bon entendeur salut!