En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 2 heures 35 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 3 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 4 heures 48 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 9 heures 57 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 10 heures 26 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 11 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 13 heures 45 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 15 heures 24 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 3 heures 1 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 3 heures 56 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 6 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 10 heures 12 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 10 heures 44 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 12 heures 40 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 13 heures 31 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 14 heures 56 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 15 heures 27 min
© PhotoSteeve101
© PhotoSteeve101
Les filets du net

Risques numériques : 44% des Français considèrent qu'Internet est "plutôt dangereux"

Publié le 31 octobre 2012
Avec Ifop
Selon un sondage Ipsos pour Axa prévention, 43% des Français estiment qu'Internet est "tout à fait indispensable" et 44% considèrent qu'il est "plutôt dangereux".
Ifop
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage Ipsos pour Axa prévention, 43% des Français estiment qu'Internet est "tout à fait indispensable" et 44% considèrent qu'il est "plutôt dangereux".
Avec Ifop

La perception détaillée à l'égard d'Internet

L’invention et le développement d’Internet a ouvert au grand public l’accès à un champ d’opportunités considérable que la plupart des utilisateurs reconnaissent : 100% des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête déclarent trouver Internet « pratique ». Pour près de neuf personnes sur dix, il est même devenu « indispensable » (89%). Internet est également largement salué pour son aspect ludique puisque 82% le qualifient d’«amusant ». Toutefois, de nouveaux risques sont apparus avec la diffusion d’Internet. Ces risques numériques sont connus par la majorité des Français. Pour 70% des personnes interrogées, Internet paraît « incontrôlable » et près des deux tiers l’estiment même « dangereux » (60%).

Cliquer sur le graphique pour agrandir


Le niveau de crainte à l'égard d'incidents liés à Internet

En dépit d’expériences peu fréquentes, les interviewés expriment massivement des craintes vis-à-vis des incidents liés à l’atteinte à l’image ou à l’usurpation d’identité sur Internet. L’usurpation d’identité constitue la principale crainte liée à l’utilisation d’Internet : 68% la craignent, soit « assez » (40%) soit « beaucoup » (28%). Les atteintes à l’image ou à la réputation en ligne inquiètent moins (environ la moitié des personnes interrogées). L’atteinte à l’image ou à la réputation, sur laquelle les internautes estiment probablement avoir davantage de contrôle, apparaît moins menaçante : elle est redoutée par près d’une personne sur deux (49% lorsqu’il s’agit d’un membre de sa famille et 45% lorsqu’il s’agit de soi-même). Les Français redoutent davantage les risques matériels (usurpation d’identité, litige e-commerçant) que les dangers immatériels liés à leur e-réputation.

Cliquer sur le graphique pour agrandir


Les informations personnelles mises en lignes

Publier sur Internet des informations personnelles est une activité répandue, qui concerne 76% des personnes interrogées (et 94% des moins de 25 ans). Seuls 24% des interviewés indiquent n’avoir publié aucune information en ligne. La majorité a déjà mis en ligne, sur un réseau social par exemple, son âge ou sa date de naissance (57%), ainsi que son nom de famille (53%), des données facilement accessibles et utilisables dans le cadre d’usurpation d’identité. 40% ont mis en libre accès leur adresse email et environ un tiers leurs liens de parenté avec d’autres personnes (32%), leur lieu de naissance (32%) ou leurs passions et intérêts personnels (30%). 23% ont publié en ligne des photographies de leurs proches et 17% l’adresse de leur domicile. La publication des informations professionnelles est moins fréquente : CV (13%), identité de l’employeur (11%) ou revenus (7%). Enfin, la diffusion d’informations plus intimes apparaît relativement exceptionnelle : opinions politiques (12%), orientation sexuelle (10%) ou religion (9%).

 Cliquer sur le graphique pour agrandir

La perception de son propre comportement face aux risques du numérique

Face aux dangers et aux risques du numérique, les jeunes semblent en apparence mieux protégés : ils se disent aussi vigilants que la moyenne des Français (90%) et plus responsables (87% contre 84%). Ils comptent également parmi les mieux informés sur le thème des risques du numérique (81% contre 73% en moyenne). En revanche, de même que l’ensemble des Français, un jeune sur deux se sent vulnérable face aux risques du numérique.

 Cliquer sur le graphique pour agrandir

Les informations personnelles mises en ligne sur Internet

Bien qu’ils se disent vigilants sur Internet, dans les faits, les jeunes apparaissent très exposés aux risques du numérique : davantage que leurs aînés, ils publient sur les réseaux sociaux des informations privées et intimes (94%), notamment des photos d’eux-mêmes (77% contre 38% en moyenne). Leur date de naissance et nom de famille, qui les exposent particulièrement au risque d’usurpation d’identité, sont aussi largement diffusés (78%). Les jeunes sont également beaucoup plus à l’aise sur Internet pour diffuser des données très intimes telles que des liens de parentés avec d’autres internautes (60% contre 32%), des photographies de leurs proches (50% contre 23%) et même leur orientation sexuelle (36% contre 10%).

Cliquer sur le graphique pour agrandir

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
dedroite
- 01/11/2012 - 06:40
N'importe quoi !
Dans ce cas là on va dire que la vie est dangereuse, comme ça ça fera des économies de sondages
Occidentale
- 31/10/2012 - 14:41
un outil reste un outil
c'est très pratique mais ça peut toujours être dangereux
ex : le marteau, ça peut faire mal et même servir à tuer