En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 3 heures 45 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 8 heures 28 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 8 heures 52 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 9 heures 27 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 21 heures 45 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 3 heures 34 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 5 heures 24 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 9 heures 42 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 22 heures 17 min
© D.R.
© D.R.
Revue de blogs

L'ère du partage : la consommation collaborative

Publié le 30 octobre 2012
Le préfixe « co », comme dans collaboration, fait son chemin, et signe une évolution profonde des consommations. Des modes de vie et de consommation autrefois alternatifs deviennent "mainstream" avec la crise. Un livre, des conférences, et de très nombreux blogs et plateformes de partage illustrent cette (r)évolution
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le préfixe « co », comme dans collaboration, fait son chemin, et signe une évolution profonde des consommations. Des modes de vie et de consommation autrefois alternatifs deviennent "mainstream" avec la crise. Un livre, des conférences, et de très nombreux blogs et plateformes de partage illustrent cette (r)évolution

 

Nuage de tag tiré du blog Co-lab

Depuis que les parents laissent leurs filles voyager avec des inconnus en co-voiturage pour éviter les tarifs astronomiques de la SNCF, ont sait que le "co" de covoiturage est passé dans les moeurs françaises. Cette pratique du partage s’applique à bien d’autres domaines. Le récent livre de Anne-sophie Novel et Stéphane Riot, Vive la co-révolution : pour une économie collaborative" pose les principes et l'histoire encore fraîche d'une économie collaborative, qui ne se résume pas seulement au troc et partage, et où convergent nécessité (besoins incompressible de biens ou services), consommation rabotée par la crise et envie de vivre et socialiser autrement. 

Les mastodontes les plus connus du collaboratif, tels que les sites de co-voiturage (3 millions d'adeptes du co-voiturage selon le ministère du Développement durable et plusieurs centaines de sites en France uniquement),  les sites d'hébergement temporaire chez l'habitant, gratuits ou payants, comme AirBnB ou Couchsurfing, ou encore ceux de vente d'objets "faits maison" comme Etsy ou son pendant français alittlemarket, dissimulent l'explosion de petits sites de partage, de trocs, d'échanges, en France, pour les besoins les plus divers, et parfois échevelés de créativité. Il est encore difficile de les recenser tous et d'évaluer leurs performances ou leur gestion. Le blog co-lab propose une compilation raisonnée dans sa section Au Co-tidien et le blog Consommation collaborative une liste de 100 sites privilégiant le "co".

La voiture au hit parade du partage

On remarque dans ces listes que les sites proposant une "mobilité partagée", dopés par le prix du carburant, ou l'impossibilité d'acquérir une voiture, sont les plus visibles et fréquentés avec des propositions de voitures temporaires, ou des locations de véhicules entre particuliers, La pratique s'étend désormais aussi aux taxis et au transport de colis avec Expédiez entre voussans oublier le partage des places de parking.

 Le secteur du co-art de vivre, du co-voyage, est une rubrique qui se diversifie rapidement, bien préparée depuis quelques années par les réseaux constitués autour des aliments bio et des "paniers paysans" expédiés vers les villes depuis la ferme (comme Résau Cocagne). La nouveauté est le succès des sites de convivialité autour d'une table, comme sur co-lunching pour ne plus déjeuner ou diner seul au restaurant, ou le réseau social du partage culinaire chez soi  Bienvenue à ma table, ou encore le repas chez l'habitant à l'étranger via Livemyfood.

Le phénomène touche, par pure nécessité, par conviction, ou encore parce que le vintage est à la mode, la mode, justement:  Videdressing, Vestiairesdecopines, Vestiairecollective, Pretachangeront pris le relais des vêtements personnels vendus sur Ebay. Il est possible aujourd'hui de participer à une Troc Party de vêtement sans connaitre la vendeuse. 

Dans une optique plus citoyenne et solidaire, de multiples sites permettent de proposer des objets de seconde main à donner, pour ne plus rien jeter, comme entre autres http://fr.freecycle.orgwww.ressourcerie.fr/reseauwww.quileveut.fr.

Le partage concerne même l'électroménager, avec un très surprenant site dédié au partage de son lave-linge.  

Un nouveau business model ? 

La levée de fonds réussie d'un site de location de voiture entre particuliers Zilokauto.com (et celle encore plus importante du site Voiturelib) est un signe de structuration commerciale possible d'initiatives qui sont encore pour la plupart  "citoyennes"... Dans une interview sur Consommation Collaborative, la fondatrice de Zilok, Marion Carrette, est plus qu'optimiste sur les perspectives de ce modèle : 

"’J'ai l’impression que nous sommes au même stade que dans les années 90 où les « mortar » (VPCistes, distributeurs…) se posaient encore la question de savoir s’il fallait aller sur le web. Aujourd’hui, ils voient débarquer une nouvelle forme d’économie, qui les dépasse complètement…Nous sommes en train de démontrer que le secteur (ndr: de la location entre particuliers) est extrêmement dynamique, avec des business models qui marchent, des entrepreneurs passionnés (dans la morosité ambiante, ça fait du bien !) et de vrais beaux projets. Je pense que tout le monde ne réalise pas le raz de marée qui se prépare car ces modèles sont un peu plus lents à se mettre en place (besoin d’une masse critique, d’installer un nouvel usage, de convaincre, de rassurer…) mais une fois installés, ils viennent changer complètement la façon de vivre des gens, sans changer leur besoin initial de consommer : rouler, voyager, manger…L’industrie classique ne le réalise pas. Les pouvoirs publics essaient de freiner l’engouement en réglementant… mais le train est en marche… et c’est un TGV !"

Du côté de la location et du partage de bureaux ou de postes de travail (le "coworking"), la conférence internationale qui se tiendra à Paris au mois de novembre sur le coworking témoigne d'un certain embourgeoisement, et d'une nouvelle rentabilité, de ce qui était à ses débuts un mouvement "free".

La mouvance "co" à son site d'information, Ouishare, et un web documentaire est actuellement en tournage, en forme de tour du monde de cette économie naissante du "co", dans 5 villes nord-américaines et 7 capitales européennes dont Paris. Et très logiquement, ce documentaire est financé collectivement par des particuliers, sur la plateforme de crowdfunding française Kisskissbankbank.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
helenepouille
- 02/11/2012 - 01:07
Rectificatifs & ajouts
La première phrase de l'article m'a chiffonnée sur le fond et sur la forme. Un poil maniaque de l'orthographe, le 't' qui s'est frayé un chemin auprès du 'on' qui n'avait rien demandé dans "ont sait que le "co" de covoiturage est passé dans les mœurs françaises" m'a laissée perplexe. Ensuite, ce ton paternel permissif sous contraintes financières ne m'a pas enchantée. Bref, passons sur ce point.

Concernant les levées de fonds des sites de location de voiture entre particuliers, je pense qu'il serait juste d'y ajouter également Deways.

Sinon, le titre de l'article me rappelle un peu un article que j'ai écrit il y a quelques mois :) (http://bit.ly/Q9LJ1X).

marion64
- 31/10/2012 - 15:46
Le partage pour des vacances itinérantes
@Céline Tipkin : je te rejoins complètement - la consommation collaborative touche toutes les classes !
Je suis la co-fondatrice de Wikicampers, un site communautaire de location entre particuliers de camping-cars et de vans aménagés. Nous avons dans notre communauté des personnes qui ont des véhicules à plus de 50 k€ ! Bien au delà de l'aspect "rentabilité", nos utilisateurs sont à la recherche de contacts et de partage ... Les vacances itinérantes sont désormais accessibles à tous !

Merci pour cet article qui présente un tour d'horizon intéressant des spécialistes de l'ère "co".
Céline Tipkin
- 31/10/2012 - 09:54
Toutes les classes
Merci pour cet article. Tipkin propose une plateforme communautaire, pour rejoindre les propos de Gromain, la consommation collaborative permet de toucher différentes classes sociales et de les connecter entre elles. Ainsi Eiram, une personne qui possède un objet et en fait profiter quelqu'un qui n'y accède pas pour diverses raisons : manque de place pour le stocker après, pas l'argent disponible pour un achat aussi important, un besoin très ponctuel donc achat inutile etc...Elle ne rend pas service qu'au plus démunis mais mutualise un objet avec des personnes qui ont une logique d'achat raisonnée, motivée par les raisons citées au dessus, sans oublier le côté écologique. Car qu'on soit écolo ou pas, la consommation collaborative vous permettra de préserver la planète en usant plus qu'en achetant...