En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 24 min 57 sec
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 2 heures 23 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 3 heures 48 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 4 heures 34 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 5 heures 30 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 10 heures 15 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 37 min 5 sec
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 2 heures 35 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 3 heures 49 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 5 heures 2 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 10 heures 28 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 9 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

DS : devenue sourde

Publié le 23 octobre 2012
Plus de 5 millions de personnes souffrent de déficience auditive en France. Parmi elles, les "devenus sourds", les entendants qui perdent l'ouïe. Comment vit-on après, au quotidien ? Dans 'Les métisses de la surdité", une "devenue sourde" raconte.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de 5 millions de personnes souffrent de déficience auditive en France. Parmi elles, les "devenus sourds", les entendants qui perdent l'ouïe. Comment vit-on après, au quotidien ? Dans 'Les métisses de la surdité", une "devenue sourde" raconte.

Le monde de la surdité est défini en France par des lettres : E : entendant. ME : malentendant. S : sourd. DS : devenu sourd. 9% de la population française est affecté de troubles de l'audition, et 88% de ces personnes sont nées entendantes puis devenues sourdes, brutalement ou progressivement, après un accident ou une maladie, ou avec l'âge. A première vue, devenir sourd est un demi-handicap, moins grave que l'handicap entier de la surdité totale de naissance. C'est ce que l'on croit, d'autant que les DS (devenus sourds), qui "bénéficient" de prothèses auditives pour entendre, mais pas forcément comprendre, s'expriment rarement sur ce qu'ils vivent. Dorothée, une "DS", a publié un témoignage, Nous, les Devenus-Sourds, sur le site Jesigne.info. Le quotidien des "Métisses de la surdité", comme elle, est un combat quotidien entre l'avant et l'après, une adaptation constante à un monde où, contrairement à ce que l'on croit, la vie sociale, la sécurité, la mobilité, dépendent d'informations auditives, et non visuelles.  Extraits.

 

Listen, de Izamisdat, sur Flickr

Concrètement, comme cela se passe-t-il pour les devenus sourds ?

"Vous avez tous, un jour, actionné le bouton pour réduire progressivement l’intensité d’une lampe halogène? Bon et bien, pour nous, c’est identique, le son baisse un peu plus chaque jour jusqu’à ce qu’un beau matin se soit le silence total. Combien de temps ? Aucune idée mais ça viendra, autant que les choses soient claires. Mais d’ici là voilà ce à quoi nous sommes confrontés et qui, pour vous, passe quasi inaperçu".

"Nous les DS devons perpétuellement mobiliser notre attention pour savoir qui parle, de quoi, faire le tri dans le brouhaha. Nous avons perdu « l’audition naturelle », disons le clairement, pour nous dorénavant, l’audition naturelle se résume à une chose à la fois, en bref on capte rien. Imaginez une salle de spectacle, entre le comédien sur scène, la mamie qui tousse, les deux midinettes qui chuchotent à côté de vous et la climatisation. Vous, vous commandez inconsciemment à votre oreille d’écouter uniquement le comédien et de faire abstraction du reste. Pour nous ce n’est pas possible puisque l’organe qui permet de faire ceci est celui qui est endommagé, donc tous ces bruits se mélangent et il faut réussir à faire le tri en « pêchant » les mots du comédien au milieu du fond sonore et en recomposant l’histoire, exactement comme de lire un livre en diagonal. Cela demande donc une concentration permanente, épuisante et soumise aux caprices de la fatigue et du stress. D’où le fait que parfois, nous comprenons, parfois non. Ce n’est pas selon notre bon vouloir mais selon notre « bon pouvoir ».

"(...)Et vu que les bruits de fond ont des tonalités graves et la parole aigus et que, bien évidemment (sinon ce ne serait pas drôle), nous percevons mieux les graves que les aigus, ces bruits de fonds ont un effet de masque. Et sachez qu’appareillé c’est encore pire ! Je suis capable de vous dire que quelqu’un fait pipi à l’autre bout de la maison mais je ne comprends rien à ce que me dit mon voisin de table. C’est étrange mais c’est ça la discrimination auditive, c’est aussi con que la discrimination raciale sauf que dans ce cas on ne choisit pas".

"Comme vous le savez, l’oreille a un rôle de sonar. Il est donc logique que, lorsqu’on n’entend moins bien des problèmes d’équilibre et d’appréciation des distances surviennent (la poutre de ma chambre peut en témoigner !) Il est donc essentiel d’avoir un bon éclairage, pas seulement pour la lecture labiale mais aussi pour faciliter les déplacements".

Naufragés de la vie sociale

"La déficience nouvellement découverte met à l’épreuve les liens sociaux du DS. En effet du jour au lendemain les sorties au restaurant entre amis deviennent complexes et sources de stress pour le DS qui ne peut suivre plusieurs conversations en même temps, ne peut même rien suivre du tout si il n’a pas une position centrale à table et passe son temps à faire répéter ses interlocuteurs excédés".

"Les sorties en soirée, dans des bars ou des boites sont un calvaire car le bruit de fond est tel que tout tentative de discussion se solde par un échec. Les sorties en tête à tête en amoureux de même, difficile d’entendre la douce conversation de son amoureux quand on a des voisins de table bruyants".

"Certes nous ne sommes pas sourds mais nous ne percevons pas tous les bruits non plus et parfois quand nous les percevons il est trop tard pour réagir. Ceci a pour effet sournois de provoquer un certains stress et l’apparition de ce que j’appelle « les sons fantômes ». Comme pour une personne amputée qui souffre en lieu et place du membre disparu, nous croyons entendre des sons que nous connaissions."

"Exemple, si j’attends une visite j’ai l’impression d’entendre la voiture toutes les 10 secondes, je crois entendre mon chat miauler alors qu’il n’est même pas dans la maison…à devenir dingue ! Par contre quand un cheval lancé plein galop a faillit me percuter seules les vibrations au sol m’ont sauvé et quand ma cheminée s’est bouchée et que la fumée a envahi ma maison, ce n’est pas l’alarme que j’ai entendu mais la fumée que j’ai senti".

"En bref, nous sommes habités par un sentiment d’insécurité permanent propre au DS car les indicateurs de danger conventionnels que nous connaissons depuis notre enfance ne sont plus (à l’inverse des Sourds qui eux n’ont jamais connu d’alerte auditive et ont donc des repères différents). Il nous faut donc apprendre à utiliser d’autres sources d’informations".

Compenser

"Quand on perd la faculté d’entendre le monde qui nous entoure, nous développons plus vite et plus finement les informations visuelles qui nous entourent, d’où l’absolue nécessité d’aménager sa maison de manière à avoir une visibilité maximum, d’être assis en position centrale sur une table ou mieux de choisir une table ronde. De même une bonne luminosité nous est indispensable pour pêcher un maximum d’informations.Une bonne maîtrise nous permet de décoder les attitudes des personnes, de ressentir leurs émotions et leur état d’esprit. De plus c’est grâce à la vue que nous pouvons pratiquer la lecture labiale et la LSF (langue des signes)."

"Toutefois, le tableau n’est pas aussi sombre qu’il n’y parait, car de toute mauvaise chose ressort du bon, équilibre de la balance cosmique, ying-yang, karma, destin, appelez ça comme vous voulez. Et très souvent la crise identitaire que traverse le DS le pousse à devenir meilleur, plus empathique, plus soucieux des autres et moins futile voir même comme dirait certains moins con ! De belles opportunités et de magnifiques rencontres se révèlent alors que sans ce problème elles n’auraient jamais eu lieu."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
ouïe, surdité
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cbrunet
- 27/10/2012 - 00:35
G G !
Encore une dizaine d'année et je porterais la même pancarte que vous !
Gégé Foufou
- 25/10/2012 - 15:43
Je témoigne
de la véracité de cet article. J'ai commencé à perdre l'audition à 20 ou 25 ans environ, consultation en 1975 à l'hopital de Montreuil (spécialisé dans les poblèmes d'audition) bilan: vieillissement prématuré de la coquelée (excuse pour l'orthographe) 37 ans plus tard il me reste peu d'audition, je suis appareillé (par Audica à 650 € l'appareil) et je ne le porte que pour la télé le cinéma, car dans la rue ou en société c'est insuportable. Par contre les autres sont intolérants, ils compatissent pour le paralytique, l'aveugle, le trisomique mais le sourdingue est forcément un vieux con.
Je vais me mettre une pancate autour du cou "je suis sourdingue et je vous emmerde"
Gitarz
- 24/10/2012 - 16:29
Anecdote d'une amie DS
J'ai une amie qui a actuellement ce trouble d'audition et essaye de faire face dans l'attente de récupérer progressivement et naturellement sa capacité d'antan. Avec tout son courage et ses efforts, elle participe toujours aux répétitions de l'ensemble dans lequel elle fait partie en tant que choriste. Je ne vous dis pas l'épuisement et la concentration qu'elle y met pour supporter les notes des instruments et les discussions durant trois heures. Je dis courage à tout ceux qui sont dans cette situation.