En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Cocasse
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 22 min 16 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 1 heure 30 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 4 heures 49 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 6 heures 45 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 51 min 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 1 heure 27 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 6 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 6 heures 40 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 38 min
"Politico Scanner"

Ces villes que le FN pourrait conquérir lors des municipales de 2014

Publié le 10 octobre 2012
Le Front national peut "nourrir de bons espoirs" pour les municipales de 2014, selon une étude de l'Ifop s'appuyant sur les résultats enregistrés par ce parti au second tour des législatives, en juin dernier.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Front national peut "nourrir de bons espoirs" pour les municipales de 2014, selon une étude de l'Ifop s'appuyant sur les résultats enregistrés par ce parti au second tour des législatives, en juin dernier.

Si le Front National est devenu, 40 ans après sa création, une force politique de premier plan, l’absence d’ancrage local continue de constituer l’une des principales faiblesses de ce parti. Engagée dans une démarche de conquête du pouvoir, Marine Le Pen, n’a pas, contrairement à son père, fait l’impasse sur l’implantation locale en se présentant personnellement régulièrement à Hénin-Beaumont et en assignant le même objectif à ses principaux lieutenants dans différentes régions de France.

Dans ce contexte la conquête de plusieurs villes lors des élections municipales de 2014 a été clairement affichée comme l’un des objectifs du mouvement pendant l’université de rentrée qui s’est tenue dernièrement à la Baule.

L’analyse de l’Ifop sur la base des résultats du second tour des élections législatives fait paraître que des potentialités existent pour le Front National dans la perspective des élections municipales de 2014. Nous avons en effet répertorié 77 communes de plus de 4 000 habitants dans lesquelles le Front National a franchi la barre des 40 % au second tour. Dans 17 d’entre elles, le parti de Marine Le Pen a même atteint ou dépassé les 50 % (comme aux Saintes-Maries-de-la-Mer : 72 % ; à Tarascon : 57,4 % ; à Hénin-Beaumont : 55,1 % ou bien encore à Cogolin : 52,7 %). Le score se situe entre 45 % et 49,9 % dans 24 communes et entre 40 % et 44,9 % dans 36 autres.

(Cliquer sur le tableau pour agrandir)

S’il s’agit en majorité de communes de taille modeste, 13 d’entre elles (Hénin-Beaumont, Istres, Aubagne, Cavaillon, Fréjus, Forbach, Saint-Priest etc...) dépassent les 20 000 habitants et leur basculement au Front National pourrait donc constituer un évènement politique d’importance. Il n’est pas évident d’extrapoler les résultats des prochaines élections municipales sur la base des législatives car chaque scrutin a sa propre logique et l’équation personnelle des maires sortants modifie souvent les rapports de force électoraux. Néanmoins certaines configurations apparaissent particulièrement favorables au Front National et ses candidats locaux, s’ils parviennent à monter des listes, peuvent nourrir de bons espoirs.

Il s’agit bien entendu tout d’abord des communes où le Front National a atteint ses plus hauts scores soit en duel : 72 % aux Saintes-Maries-de-la-Mer, 58 % à Contes dans le Var, 57,4 % à Tarascon, 55,1 % à Hénin-Beaumont ou bien encore 53,8 % dans la commune voisine de Noyelles-Godault par exemple ; soit en triangulaire : 53,6 % à Saint-Gilles et 52,4 % à Aimargues pour Gilbert Collard dans le Gard ou 50,8 % à Bédarrides et 45,6 % à Monteux dans la circonscription de Marion Maréchal-Le Pen dans le Vaucluse. On pourra également citer le cas de la ville de Cavaillon, où le candidat frontiste Emile Cavasino a obtenu 49,3 % des voix face au député-maire sortant Jean-Claude Bouchet.

(Cliquer sur le tableau pour agrandir)

D’autres communes présentent un profil potentiellement intéressant pour le Front National. Il s’agit de villes de gauche où le Front National a obtenu des scores très élevés dans le cadre de duel face à un candidat de gauche. Ces niveaux atteints par le Front National face à la gauche montre qu’une très large partie de l’électorat de droite local, privé de candidat au second tour, s’est reporté sur le Front National. Si en 2014, la gauche est sur la défensive au plan national (ce qui est envisageable vu le contexte socio-économique), le Front National peut espérer emporter certaines de ces communes comme Forbach, Harnes, Saint-Priest, Miramas, Arles ou bien encore Aubagne en bénéficiant à la fois d’un vote-sanction contre la gauche et du soutien massif d’un électorat de droite qui a déjà franchi la frontière en votant pour le Front National au second tour des législatives.

(Cliquer sur le tableau pour agrandir)


L'analyse de Jérôme Fourquet, directeur du Département opinion publique à l'Ifop :

Nous sommes partis des villes où le FN a fait plus de 40% au second tour des élections législatives en juin dernier. 77 communes se trouvent concernées, ce qui est tout de même un nombre important. Parmi ces villes, on trouve même un petit noyau dur où le Front national a franchi la barre des 50%. Il faut toutefois se garder de toute extrapolation trop mécanique : chaque élection a sa propre logique. Ce n'est pas parce que vous avez fait un bon score aux législatives que vous ferrez nécessairement un bon score aux municipales.

De plus, les élections municipales sont un scrutin très particulier : les électeurs sont en effet très regardants quant aux qualités personnelles du candidat qui se présente. On peut donc avoir un vote protestataire très favorable au FN pour les élections législatives, en revanche, une part significative de ces électeurs peuvent hésiter à voter pour le FN aux municipales.

Cela étant, on observe un nombre important de communes où le vote FN est très implanté, et où les potentialités de ce parti pour les prochaines élections municipales sont significatives. Le FN pourrait toutefois être confronté à un obstacle de taille : les municipales imposent, certes d'avoir un bon candidat, mais aussi de pouvoir composer des listes. Il ne suffit pas de trouver une personne, il faut en trouver une quinzaine, voire une vingtaine selon la taille de la commune, qui sont prêts à s'afficher sur une liste étiquetée Front national. Autre problème : il faut que la liste soit paritaire, moitié hommes, moitié femmes.

Autre donnée importante à prendre en compte : les communes que le FN pourrait conquérir lors des municipales de 2014 correspondent aux villes où le FN a fait de très bon scores au second tour des législatives face à un candidat de gauche. Il s'agit de villes où une partie très importante de l'électorat local de droite n'a pas hésité à se rallier au FN contre la gauche pour le second tour des législatives. Dans ces communes, aujourd'hui détenues par la gauche, le FN peut espérer des conquêtes. D'autant que, vu le contexte économique, on peut penser qu'il y aura un vote sanction contre la gauche qui est le parti au pouvoir.

Pour conquérir des communes, le FN est donc confronté à une double condition :
- que la commune en question soit détenue par la gauche ;
- que le FN ait réalisé dans cette commune un très bon score au second tour des dernières législatives face à un candidat de gauche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
GerAAAaaard
- 16/10/2012 - 18:37
Demandons aux habitants de Vitrolles ou de Toulon...
quel souvenir ils gardent du FN : une gestion catastrophique, une ambiance délétère, la fin de la culture.
Quant au respect du FN pour la peuple, il est à l'image de la compétence des candidats recrutés pour les cantonales :
http://www.dailymotion.com/video/xhltyy_quiz-elections-cantonales-mireille-barde-fn_news
Gégé Foufou
- 14/10/2012 - 09:27
Et Menton ?
Lydia Schénardi a fait 47,8% et pas un mot.
Ah oui le maire est le député cumular J.C. Guibal, fine fleur de l'UMP
texarkana
- 11/10/2012 - 10:35
il faut l'espérer , mais il va y avoir du boulot!
En 2012 comme en 1912, c'est le triomphe du "socialisme municipal"...comme quoi la société française n'évolue pas beaucoup, quoi qu'on en dise...