En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
La minute Tech
Facebook : un milliard d'utilisateurs, mais comment en tirer profit ?
Publié le 08 octobre 2012
Un milliard d'utilisateurs, 4 000 employés, 600 millions d'utilisateurs sur mobile... Les chiffres hyperboliques de Facebook sont uniques, mais ils ne signifient pas forcément que le roi des réseaux sociaux passera le siècle, voire même la décennie...
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un milliard d'utilisateurs, 4 000 employés, 600 millions d'utilisateurs sur mobile... Les chiffres hyperboliques de Facebook sont uniques, mais ils ne signifient pas forcément que le roi des réseaux sociaux passera le siècle, voire même la décennie...

Les chiffres sont vertigineux : 219 milliards de photos postées, 140,3 milliards de liens "d’amitiés" et le bouton "Like" ("J’aime") utilisé plus de 1 130 milliards de fois. Enfin, 600 millions de personnes se connectent via mobile (tablettes et smartphones).

Jeudi dernier, Facebook a franchi un nouveau record : le réseau social a en effet passé la barre du milliard d'utilisateurs actifs. "Ce matin, il y a plus d'un milliard de gens utilisant Facebook activement chaque mois", a indiqué son PDG Mark Zuckerberg dans un communiqué. Si la barre du milliard d'utilisateurs est symbolique, le réseau social, qui a fait ses débuts en 2004, a connu une irrésistible extension. En août 2008, Facebook comptait ainsi 100 millions d'utilisateurs.

Mais derrière cette incroyable ascension, on sent bien, aux différents commentaires boursiers et des experts tech', que la magie Facebook est passée du coté un peu obscur de la force du Web 2.0. Les géants ont toujours un talon d'Achille. Depuis que le milliard d'utilisateurs a été franchi (chiffre d'ailleurs mis en doute par Numérama), différents scénarios ont été avancés sur le futur du "monstre Facebook" dans les cercles tech'. 

Les utilisateurs de Facebook sont destinés à consulter leur page sur leur téléphone mobile, et c'est justement le point faible de Facebook, particulièrement dans les pays en développement où le mobile est ou deviendra bientôt la première porte d'accès à Internet. Certains fabricants de téléphones proposent désormais, par exemple en Afrique, des mobiles permettant d'accéder à Facebook sans augmentation du forfait. Appelés les "Feature phones", ils ne sont cependant pas le plus sûr moyen de fidéliser le prochain milliard d'utilisateurs sur le petit écran des mobiles. 

Autre danger : la frange la plus jeune des "facebookeurs" commence à se laisser convaincre par Twitter. Et Twitter, de son côté, a entamé de grandes manœuvres pour garder les visiteurs sur sa page, au lieu de leur proposer des liens vers un ailleurs non rentable. Une nouvelle stratégie - destinée à rendre la page plus personnelle et la time line plus attractive grâce aux photos des utilisateurs et à une grande opération séduction vers les marques - signale les fondations d'un réseau en jardin clos, pour enfin engranger des profits. 

On peut peser un milliard d'utilisateurs et faire face à des territoires interdits, qui ne cèdent absolument pas à l'attraction Facebook. Par exemple, le réseau Vkontakte, aux cent millions d'utilisateurs affichés, qui recouvre jalousement la Russie et nombre d'anciennes républiques d'URSS. En Chine, Renren et Weibo comptent respectivement 30 et 300 millions d'utilisateurs, très captifs eux aussi.

Dans la rubrique Tech du quotidien The Guardian, l'anniversaire du milliard d’utilisateurs a été salué tièdement car, pour les analystes, "Facebook éprouve des difficultés à faire de l'argent en dehors des Etats-Unis. Le revenu moyen par utilisateur est le plus élevé, environ quatorze dollars, aux Etats-Unis, contre trois dollars dans le reste du monde. La première source de revenus de Facebook est la publicité et les paiements pour des fonctionnalités telles que les jeux vidéos. Au moment de son introduction en Bourse, la compagnie produisant le jeux Farmville Zynga, générait environ 12% de ses revenus.Mais les analystes ont signalé que sa croissance (de Facebook) ralentissait".                  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
03.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
04.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Une mystérieuse créature sème la panique dans un parc chinois
07.
A 100 jours des élections européennes, un rapport révèle ce que pensent les Français de l'Europe
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires