En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 1 heure 13 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 2 heures 55 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 5 heures 53 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 6 heures 55 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 11 heures 39 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 12 heures 37 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 13 heures 16 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 2 heures 12 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 4 heures 14 min
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 6 heures 25 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 7 heures 31 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 9 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 13 heures 30 min
© Nasa / Afp
© Nasa / Afp
Atlantico Green

Comment les effets locaux du réchauffement climatique menacent l'équilibre de la planète

Publié le 15 septembre 2019
Selon des informations du WashingtonPost, les quantités de zones chaudes à travers la planète augmentent. Des conséquences sur la circulation de l'atmosphère et des océans sont redoutées.
Eric Guilyardi est océanographe et climatologue au CNRS, membre de l'Institut Pierre Simon Laplace. Spécialiste du phénomène El Niño et auteur principal du dernier rapport du GIEC (2013).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Guilyardi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Guilyardi est océanographe et climatologue au CNRS, membre de l'Institut Pierre Simon Laplace. Spécialiste du phénomène El Niño et auteur principal du dernier rapport du GIEC (2013).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du WashingtonPost, les quantités de zones chaudes à travers la planète augmentent. Des conséquences sur la circulation de l'atmosphère et des océans sont redoutées.

Atlantico.fr : Un article du WashingtonPost met en évidence plusieurs zones chaudes dont la quantité augmente sur la planète. Comment explique-t-on que certaines zones soient plus touchées que d'autres dans un contexte de réchauffement climatique global ?

Eric Guilyardi : Il y a deux types de raisons. La température de la Terre a augmenté d'1°C depuis la période préindustrielle, fait lié aux émissions de gaz à effets de serre. Cette chaleur ne se stocke pas de la même façon partout. Les continents ont moins d'inertie que l'océan et chauffent donc plus. Les continents se sont réchauffés d'1,5°C contre 0,6°C pour les océans. Les plus hautes latitutes sont aussi touchées. Les réchauffements dans l'Arctique vont jusqu'à 3°C car lorsque la glace fond elle ne fait plus office de "miroir" comme auparavant. S'il y a moins de glace, il y a plus d'énergie amenée dans l'océan ou la terre et cela chauffe plus, ce qui fait à son tour fondre davantage de glace. C'est un cercle vicieux.

Il y a également un autre cas. Ce sont des réchauffements locaux liés à des changements de circulation, soit de l'atmosphère soit de l'océan. Du fait de modifications liées au réchauffement climatique, un courant chaud va se déplacer et passer à un autre endroit, ce qui entraîne une augmentation de chaleur par rapport à l'ère préindustrielle.

Quel peut être l'impact de ces zones chaudes au niveau généralisé ? L'impact se limite-t-il au niveau local ?

L'impact global va se faire au travers de changements de circulation. Il y a un phénomène qui est à la fois global mais qui a aussi des impacts locaux, c'est l'extension des Tropiques. Le fait que le réchauffement entraîne les tropiques à occuper plus de place. Cela va avoir des effets locaux sur la circulation de l'atmosphère ou des océans, eux-mêmes allant se répercuter au niveau global. Tout le climat terrestre est basé sur ce principe d'interactions globales/locales.

Plusieurs experts avaient fixé à 2°C la ligne rouge au-delà de laquelle le réchauffement climatique aurait des conséquences catastrophiques irréversibles, certaines de ces zones dépassent déjà ces 2°C. Cette limite est-elle arbitraire ?

Cette limite de 2°C a été choisie pour des raisons diplomatiques, dans le cadre de l'accord de Paris. Ce qu'expliquent les scientifiques c'est que chaque demi-degré a des conséquences et nous fait prendre des risques. Il n'y a pas de limite absolue où tout devient catastrophique. Chaque demi-degré global augmente le degré de risques. Le réchauffement climatique va augmenter la vulnérabilité de certaines régions mais cela dépend de ce que l'on regarde.

Il peut y avoir des écosystèmes qui ont une température idéale et si elle change, l'écosystème disparait tout simplement. C'est le cas par exemple dans l'océan où dans certaines régions, des poissons se déplacent de plusieurs kilomètres par an. Mais les coraux ou certains coquillages sont condamnés.

L'accord de Paris sur les 1,5 ou 2°C est une manière de mobiliser les gens. Ca n'est pas un chiffre qui a une base scientifique.

Cette limite arbitraire, qui sera probablement dépassée, ne serait-elle pas contre-productive en poussant les gens à un certain défaitisme une fois qu'elle sera atteinte ?

C'est pourquoi il y a un rapport du GIEC paru l'an dernier qui met moins l'accent sur cette limite mais plutôt sur le fait que chaque degré compte et que chaque action a un impact sur les risques existants. En fonction du public, les arguments sont aussi différents. Un industriel sera sensible à l'augmentation du risque parce qu'il sait s'en emparer pour agir tandis que la population sera davantage sensible aux valeurs morales et à l'impact sur les futures générations. En tant que scientifiques nous apportons les éléments scientifiques pour que chacun s'empare du problème.

De toute façon le climat change et nous allons devoir nous adapter. Mais les différences entre 1,5°C d'augmentation et 4°C sont énormes. C'est pourquoi chaque action compte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cmjdb
- 17/09/2019 - 13:48
climat
Merci SALAMANDER
MJ
Anouman
- 16/09/2019 - 18:14
prévisions
Certains nous prédisent aussi qu'avec la fonte des glaces le Gulf Stream serait ralenti (ou dérouté) ce qui donnerait une baisse très sérieuse de températures dans le nord de l'Europe. D'autres voient une augmentation de température. On a un peu l'impression que tout le monde y va de sa petite étude parce qu'il faut bien publier et que le sujet est à la mode. Mais je me demande s'il y en a un seul qui parierait sa tête sur la fiabilité de ses calculs, ou simplement ses hypothèses...
salamander
- 16/09/2019 - 10:55
"climato-realistes.fr"
.