En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 8 heures 8 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 9 heures 10 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 46 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 15 heures 17 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 52 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 16 heures 8 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 28 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 12 heures 11 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 23 min
© MICHEL GANGNE / AFP
© MICHEL GANGNE / AFP
Mot magique

Politesse et courtoisie : le "Bonjour !" de la discorde

Publié le 05 mai 2019
Les Français se sont débrouillés pour transformer une formule de politesse en déclaration de guerre passive-agressive. C'est très Gilet jaune.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Français se sont débrouillés pour transformer une formule de politesse en déclaration de guerre passive-agressive. C'est très Gilet jaune.

Il y a un petit truc très français qui me gonfle depuis un moment (pas autant que les Gilets jaunes bien sûr, mais pas loin) et je me demandais si c’était juste moi. Je découvre par le biais d’un mini-sondage réalisé de manière totalement non-scientifique sur les réseaux sociaux que ça n’est pas le cas. Que nous sommes en réalité très nombreux à en être agacés…

Mais il est grand temps de crever l’abcès. De rompre ce terrible silence.

Je vous mets en situation : vous posez une question anodine à un vendeur, à un flic, à un contrôleur SNCF, etc. Comme vous êtes une personne bien élevée, vous le faites avec un grand sourire, en introduisant systématiquement votre requête par un « Excusez-moi, bla bla bla » (« Excusez-moi, mais avez-vous ce modèle en 46 fillette ? », «  Excusez-moi, mais est-ce le bon quai pour la Garenne-Colombes ? »)...

Là, le gars (ou la nana, ça n’est pas un phénomène genré) vous coupe la parole en aboyant littéralement un « Bonjour ! » sec signifiant manifestement : « Comment oses-tu m’adresser la parole, espèce de connard, sans m’avoir préalablement souhaité de passer une bonne journée ? ».

Sauf s’il est complètement crétin, le vendeur, le flic ou le contrôleur est pourtant parfaitement capable de déduire du contexte qu’il vient d’être abordé avec courtoisie, que la question lui a été posée parfaitement poliment, et surtout que son rappel à l’ordre brutal est tout sauf une incitation à poursuivre le dialogue de manière civilisée. Au contraire, même :

—Excusez-moi, où se trouve le guichet pour les déclarations de décès ? Je viens de perdre ma…
Bonjour !

A ce stade, vous n’avez pas plutôt envie de lui mettre votre poing sur la gueule, à ce préposé que vous abordiez pourtant avec un sourire ? D’autant plus que votre « Excusez-moi » est bien plus pertinent, rationnel et fluide, en l’espèce, qu’un bonjour vide de sens : « Excusez-moi [de vous déranger], bla bla bla... ».

Et j’ajoute que je dis systématiquement bonjour au chauffeur du bus dans lequel je monte, justement parce que je n’ai rien à lui demander et que c’est un peu comme si j’entrais chez lui. En revanche, je ne m’attends pas à ce qu’un quidam qui me demanderait l’heure dans la rue introduise sa requête par un « Bonjour ».

—Excusez-moi, est-ce que vous avez l’heure ?
—Bien sûr. 5 h 20.
—Merci.
—De rien.

Échange parfait. Propre. Civil. Efficace. En tout cas plus plaisant que :

—Excusez-moi, est-ce que vous avez l’heure ?
Bonjour !

Mais bon, c’est juste un inconvénient mineur après tout. Moins perturbant que les casseurs jaunes et/ou noirs du samedi.

Ah, et au revoir, hein...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Margouya
- 07/05/2019 - 08:13
Il reste un peu d'espoir ....
Bonjour à tous et à toutes, vous qui allez lire ce commentaire. Et bonjour à vous M. SERRAF.
Excellente nouvelle ! Merci. Il reste donc un peu d'espoir dans ce pays ...
En effet, ce "excusez-moi" ressemble plus à la prière d'un mendiant qui espère ne pas se faire jeter. "Bonjour" est un signe de civilisation permettant à chacun de d'ouvrir une discussion.
Le dire de manière agressive est en revanche totalement ridicule pour la raison sus-mentionnée, sauf à vouloir faire le donneur de leçon.
Bonne journée
hoche38
- 06/05/2019 - 17:17
Grotesque mais authentique:
C'était une technique enseignée il y a quarante ans aux employés de Carrefour pour déséquilibrer un client nécessairement représenté comme agressif. Il n'y a pas que les bonnes choses qui durent longtemps!
Poulpe
- 06/05/2019 - 15:35
Et bien moi,
c'est ce "excusez-moi" que je trouve ridicule. "Excusez-moi", mais de quoi ? De vous déranger ? Il me semble pourtant que les vendeurs, agents SNCF ou fonctionnaires de mairie - pour reprendre les exemples cités dans l'article - sont justement là, entre autres choses, pour renseigner les clients ou usagers qui en ont besoin... on n'est donc pas censés les "déranger" ! Un "Bonjour Madame, je cherche le guichet de déclaration des décès" me paraît bien plus approprié.