En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© François NASCIMBENI / AFP
Ethnologie
Quel apport des gilets jaunes à la culture populaire ?
Publié le 20 janvier 2019
Au-delà de la violence aveugle, du sabotage de l’économie et de la destruction du patrimoine à heure fixe, les gilets jaunes peuvent aussi apporter une contribution durable à notre folklore national.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au-delà de la violence aveugle, du sabotage de l’économie et de la destruction du patrimoine à heure fixe, les gilets jaunes peuvent aussi apporter une contribution durable à notre folklore national.

Je me plaignais d’être à deux doigts de l’overdose il n’y a pas si longtemps, mais j’ai changé d’avis au sujet des gilets jaunes. Désormais, je m’en contrefiche, des gilets jaunes. Ils font partie du paysage, les gilets jaunes. Ils ne me dérangent plus, les gilets jaunes.

Le samedi après-midi, voyez-vous, je me contente d’éviter d’aller me balader en ville ou de regarder BFM-TV. Je fais un tour à la campagne. Je fais mes courses en ligne chez Amazon et sur Carrefour.fr pendant que les petits commerces se cassent la figure les uns après les autres. Et le reste de la semaine ? No problemo : je fais confiance à Waze pour m’éviter les ultimes ronds-points à braseros.

Enfin, en vérité, ce n’est pas vraiment qu’ils ne me dérangent plus —ils sont toujours une énorme nuisance bien sûr— mais juste qu’en deux mois de casse et de revendications grotesques, je me suis habitué. C’est comme avec la météo : en hiver, il arrive qu’il fasse trop froid ; en été qu’il fasse trop chaud. C’est la vie. On n’y peut rien. On s’habille en conséquence.

A ce stade, ils pourraient même finir par devenir une tradition folklorique durable comme le père Noël, le carnaval, la fête de la bière ou les majorettes. Ce qui serait marrant, d’ailleurs, c’est que dans 250 ans les historiens se mettent à organiser des colloques sur cette coutume qu’avaient les Français du début du XXIe siècle d’enfiler une serpillière verte sur les épaules (il y aura fatalement eu de la déperdition sur les détails avec le temps) pour aller défiler sur les boulevards en scandant "Ric ! Ric ! Ric !" et en mettant le feu à des voitures chaque fin de semaine.

Certains experts du futur soutiendront que c’était un truc politique, d’autres suggéreront que c’était plutôt une forme d’activité sportive, mais le consensus se fera probablement sur la pratique religieuse, ce fameux Ric étant perçu comme une divinité à laquelle on pouvait demander n’importe quoi et qui disait toujours oui.

En tout état de cause, ce processus d’intégration du phénomène à la culture populaire est déjà bien entamé, à en croire les « Va donc, eh, gilet jaune ! », « Tu me prends pour un gilet jaune ou quoi ? » et autres « Ne fais pas ton gilet jaune ! » qui fleurissent ici et là. On m'a même signalé les premières blagues commençant par "Un gilet jaune entre dans un bar..." et "Un Anglais, un Allemand et un gilet jaune sont dans un avion...". Ce sont les Belges et le blondes qui vont faire la gueule...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
gilets jaunes, folklore
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
05.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J.B.
- 20/01/2019 - 22:51
désabonner
cette logorrhée ridicule, c'est un truc à se désabonner.
Encore, un petit effort monsieur Serraf et vous en sortirez des aussi grosses que Macron
Anouman
- 20/01/2019 - 20:48
Jaune
A mon avis il faut ajouter pour les marseillais, n'abuse pas du petit jaune avant d'écrire un article sur Atlantico.
AZKA
- 20/01/2019 - 17:14
Un bouffon de l'oligarchie
Morgue et arrogance parisienne, là où tout le monde vote Macron.
Allez une bonne blague... un bobo sort du périphérique avec sa voiture électrique de location et son mug de jus de quinoa, et tombe en panne...pour rester branché doit il mettre un gilet jaune pour remplir le mug?