En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© François NASCIMBENI / AFP
Ethnologie
Quel apport des gilets jaunes à la culture populaire ?
Publié le 20 janvier 2019
Au-delà de la violence aveugle, du sabotage de l’économie et de la destruction du patrimoine à heure fixe, les gilets jaunes peuvent aussi apporter une contribution durable à notre folklore national.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers livres : Petit dictionnaire (modérément) amoureux de Marseille (Gaussen, 2018), Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016)  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au-delà de la violence aveugle, du sabotage de l’économie et de la destruction du patrimoine à heure fixe, les gilets jaunes peuvent aussi apporter une contribution durable à notre folklore national.

Je me plaignais d’être à deux doigts de l’overdose il n’y a pas si longtemps, mais j’ai changé d’avis au sujet des gilets jaunes. Désormais, je m’en contrefiche, des gilets jaunes. Ils font partie du paysage, les gilets jaunes. Ils ne me dérangent plus, les gilets jaunes.

Le samedi après-midi, voyez-vous, je me contente d’éviter d’aller me balader en ville ou de regarder BFM-TV. Je fais un tour à la campagne. Je fais mes courses en ligne chez Amazon et sur Carrefour.fr pendant que les petits commerces se cassent la figure les uns après les autres. Et le reste de la semaine ? No problemo : je fais confiance à Waze pour m’éviter les ultimes ronds-points à braseros.

Enfin, en vérité, ce n’est pas vraiment qu’ils ne me dérangent plus —ils sont toujours une énorme nuisance bien sûr— mais juste qu’en deux mois de casse et de revendications grotesques, je me suis habitué. C’est comme avec la météo : en hiver, il arrive qu’il fasse trop froid ; en été qu’il fasse trop chaud. C’est la vie. On n’y peut rien. On s’habille en conséquence.

A ce stade, ils pourraient même finir par devenir une tradition folklorique durable comme le père Noël, le carnaval, la fête de la bière ou les majorettes. Ce qui serait marrant, d’ailleurs, c’est que dans 250 ans les historiens se mettent à organiser des colloques sur cette coutume qu’avaient les Français du début du XXIe siècle d’enfiler une serpillière verte sur les épaules (il y aura fatalement eu de la déperdition sur les détails avec le temps) pour aller défiler sur les boulevards en scandant "Ric ! Ric ! Ric !" et en mettant le feu à des voitures chaque fin de semaine.

Certains experts du futur soutiendront que c’était un truc politique, d’autres suggéreront que c’était plutôt une forme d’activité sportive, mais le consensus se fera probablement sur la pratique religieuse, ce fameux Ric étant perçu comme une divinité à laquelle on pouvait demander n’importe quoi et qui disait toujours oui.

En tout état de cause, ce processus d’intégration du phénomène à la culture populaire est déjà bien entamé, à en croire les « Va donc, eh, gilet jaune ! », « Tu me prends pour un gilet jaune ou quoi ? » et autres « Ne fais pas ton gilet jaune ! » qui fleurissent ici et là. On m'a même signalé les premières blagues commençant par "Un gilet jaune entre dans un bar..." et "Un Anglais, un Allemand et un gilet jaune sont dans un avion...". Ce sont les Belges et le blondes qui vont faire la gueule...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
gilets jaunes, folklore
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
06.
Alain Finkielkraut sur son agression : " je n’aurais pas subi ce même genre d’insultes sur les ronds-points"
07.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J.B.
- 20/01/2019 - 22:51
désabonner
cette logorrhée ridicule, c'est un truc à se désabonner.
Encore, un petit effort monsieur Serraf et vous en sortirez des aussi grosses que Macron
Anouman
- 20/01/2019 - 20:48
Jaune
A mon avis il faut ajouter pour les marseillais, n'abuse pas du petit jaune avant d'écrire un article sur Atlantico.
AZKA
- 20/01/2019 - 17:14
Un bouffon de l'oligarchie
Morgue et arrogance parisienne, là où tout le monde vote Macron.
Allez une bonne blague... un bobo sort du périphérique avec sa voiture électrique de location et son mug de jus de quinoa, et tombe en panne...pour rester branché doit il mettre un gilet jaune pour remplir le mug?