En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Revue des hebdos
Gérard Collomb trop mou, contesté même dans son propre camp; Les ultras à l'extrême gauche et à l'extrême droite défient Emmanuel Macron; Le président en réformateur timide; Le pape François fait son cinéma dans un film de Wim Wenders
Publié le 17 mai 2018
Sans oublier Mélenchon qui énerve Chateauroux, et le mirage de Manuel Valls... C'est la revue de presse des hebdos.
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sans oublier Mélenchon qui énerve Chateauroux, et le mirage de Manuel Valls... C'est la revue de presse des hebdos.

Collomb mal vu ?

Selon Marianne, il est "dans le viseur des Marcheurs". "Bévues récurrentes, absences à répétition, le ministre de l’Intérieur est désormais critiqué jusque dans son propre camp. En haut lieu, l’exécutif lui maintient son soutien, mais réfléchit déjà à lui trouver un sucesseur". Bref, Collomb serait mal parti. Face aux troubles dans les manifestations, il joue trop la prudence, comme ce fut le cas le 1er Mai.

Les ultras défient Macron

Black Blocs, Indigènes de la République, Génération identitaire "Ces ultras qui défient Macron"  : une Une aux couleurs dramatiques, avec le noir qui domine, ajouté au rouge et blanc. Le récit s'étale dans un dossier de 12 pages. Une double page met en scène les divers groupes dans une belle infographie commentée par le politologue Jean-Yves Camus. "Sommes-nous entrés dans une période de violence politique ,?" demande l'Obs. Réponse prudente " Il se produit quelque chose de l'ordre de la résurgence. Dans les années 1970-1980, la France a connu une période extrêmement violente, jusqu'à la fin du groupe terroriste Action directe". Pour lui, les Black Blocs ne sont pas un phénomène nouveau.

L'Obs parle aussi de "Lundimatin" une revue en ligne qui "s'est imposée comme une référence dans les milieux autonomes et anarchistes." sous la forme d'un site réactualisé chaque semaine, elle en est désormais à son 146e numéro."

Macron réformateur timide

Pour le philosophe Gaspard Koenig, collaborateur du Point "Les réformes engagées sont certes vigoureuses, mais ne s'avèrent au fond qu'un timide rattrapge (4 pages). N'est-il pas merveilleux que, un an après l'élection, les Français se déchirent encore sur celui qu'ils ont élu : est-il chrétien-démocrate, libéral, social-libéral, conservateur, rocardien ?" Bref "Si Macron est Bonaparte, il nous faut d'urgence des Benjamin Constant" estime Koenig constatant que les oppositions sont devenues les caricatures d'elles-mêmes, à droite comme à gauche.

Le pape acteur de cinéma

"Le pape François, un homme de parole" ? C'est le tout premier film produit par le Vatican, comme le raconte, sur 4 pages, Le Point. Film, enfin disons plutôt documentaire, mais réalisé par un grand du cinéma mondial : Wim Wenders. Finalement un choix logique, car Wenders c'est le réalisateur des "Ailes du désir" en 1987, qui met en scène un ange gardien. Pour le reste le spectateur jugera, après avoir patienté un peu, le film sort dans les salles le 12 septembre, après avoir été présenté à Cannes, dimanche 13 mai, mais sans l'acteur principal : pas de montée des marches papale.

Wauquiez et le terrorisme

Après l'attentat du supermarché de Trèbes, Wauquiez avait annoncé la mise en place d'un groupe de travail sur le terrorisme. Mais, remarque Le Point "à ce jour, il ne s'est jamais réuni. il faut des actes, comme dirait Wauquiez..."

Mélenchon et Châteauroux

« Nos habitants sont fiers de leur ville et M. Mélenchon devrait leur présenter ses excuses et cesser les anathèmes. » c'est Gil Avérous, maire de Châteauroux, qui a fait cette déclaration selon l'Express. Le maire a mal pris un billet publié par Jean-Luc Mélenchon sur son blog, le 2 mai dernier. Le député des Bouches-du-Rhône écrivait : « Marseille est une ville à part en ceci que ses habitants sont “fiers d’être marseillais” [...]. Je ne suis pas certain que les Castelroussins sachent tous qu’ils le sont. » Le magazine souligne que Mélenchon n'est pas "très reconnaissant". Car pendant la campagne présidentielle "le 2 avril 2017, son meeting de Châteauroux avait fait le plein avec 3000 participants". 

Le mirage de Valls

Deux pages dans l'Obs sur le mirage barcelonais de Manuel Valls qui rêverait toujours d'être candidat à la mairie de barcelone. "mais sur place c'est une autre histoire" Pourtant l'article se conclut de manière optimiste. "un élu barcelonais confie en souriant : "La vie politique catalane est devenue tellement folle que tout est possible." Valls décidera cet l'été selon l'Obs.

L'éditeur de Hollande

François Hollande a confié son livre à "la maison d'édition des deux journalistes qui l'ont tué" note Le Point (4 pages sur Hollande). Traduction : "Les leçons du pouvoir", désormais best-seller, est édité chez Stock, qui, à l'automne 2016, publia "Un président en devrait pas dire ça.." de Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Explication : Sylvie Delassus, directrice éditoriale chez Stck a édité son livre de campagne préisidentielle en 2012.

De plus le mari de l'éditrice, Laurent Joffrin, patron de Libération, est un ami de Hollande. Les Joffrin reçoivent Hollande et Julie Gayet dans leur maison de Granville.. En tout cas, le livre a du succès, et les lecteurs se pressent aux séances de dédicace, y compris dans un hypermarché (comme le fit Nicolas Sarkozy en son temps). Dimanche 13 mai cela a duré jusqu'à 2 h du matin. Le Point ajoute que Hollande part à Pékin à l'invitation du président chinois. Il y a une librairie française à Shangaï, Hollande y dédicacera son livre.

Les fauteurs de guerre

Les leaders de l'Iran, d'Israël des USA, et du Hamas dénoncés à la Une de Marianne car ils menacent la paix, au Moyen-Orient, alors qu'elle est déja bien fragile, ailleurs, en Corée.

Zemmour contre le féminisme

"La cour d’appel de Paris a condamné Eric Zemmour, le 3 mai dernier, pour provocation à la haine religieuse en raison de propos jugés islamophobes. L’islam n’est pas la seule obsession qui pousse le polémiste à s’affranchir de toute limite" constate l'Express. "Depuis Le Premier Sexe, publié en 2006, puis au fil des éditos et des plateaux télé, il stigmatise avec la même ardeur le féminisme et la place grandissante qu’occupent les femmes dans la vie publique. Au moment où la parole des femmes se libère avec le mouvement #MeToo, L’Express recueille les témoignages de celles – journalistes, dirigeantes d’entreprise, politiques – qui l’ont accompagné dans sa carrière et fait son succès".

Les hommes sont-ils dépassés ?

C'est la Une du Point consacrée à un essai scientifique publié chez Fayard et truffé de statistiques étonnantes, la philosophe Laetitia Strauch-Bonart reconte la nouvelle révolution féminine (avec un dossier de 14 pages). Le point de départ c'est son livre "Les hommes sont-ils obsolètes ?". Le dossier comprend bien sûr, deux pages sur Simone de Beauvoir dont les Mémoires sortent dans la collection La Pleiade.

Paris : des policiers ont chaud

Le 27 avril le ministre l'Intérieur a inauguré les locaux tout neufs de l'hôtel de police du 13e arrondissement. à Paris. Bien mais Le Point remarque que le bâtiment qui a coûté 20 millions d'euros ne possède pas de climatisation...

Cent Français

"Pourquoi, d’abord, proposer dans L’Express une telle galerie de portraits ? Parce que c’est dans notre histoire. En novembre 1953, notre journal publiait sa première « liste des 100 ». Essentiellement des hommes (98 sur 100, tout de même...)" C'est ainsi que l'Express présente un dossier d'une cinquantaine de pages qui présente une centaine de Français "qui nous inspirent". 

Le magazine ajoute : "En 2018, notre liste accueille quelques célébrités, ce n’est pas un handicap, mais préfère l’exemplarité à la renommée. Et autant de femmes que d’hommes. Ce dossier, nous l’avons surtout réalisé pour l’exemple et par conviction. Celle que chacun d’entre nous, à son niveau, à sa place, avec les moyens qui sont les siens, détient non seulement les clefs de son propre avenir, mais aussi la capacité de faire progresser la société. De changer le monde. Notre monde".
 
Dans ce dossier on trouve de tout, plus ou moins convenu, mais aussi des choix plus originaux. Beaucoup de sportifs du kayakiste Tony Estanguet à Zinedine Zidane, mais aussi une chef d'orchestre (Zahia Ziouni), des chercheurs, et aussi l'incontournable procureur de Paris, François Molins, sans oublier Thomas Pesquet, le spationaute mais aussi le trio qui a créé l'application Yuka pour scanner les codes-barres des aliments pour alerter sur leur composition.
 
Police de proximité
 
"Des policiers, en uniforme, patrouillant à pied dans les rues, la scène peut paraître banale. Mais, à Garges-lès-Gonesse et à Sarcelles, dans le Val-d’Oise, cela faisait des années qu’elle n’avait plus été vue. De quoi attirer les regards. Et susciter les commentaires". Reportage (4 pages) de l'Express dans le Val d'Oise.
 
« Prendre son temps », c’est le mot d’ordre de cette nouvelle police voulue par Emmanuel Macron, la police de sécurité du quotidien (PSQ), mise en place au début d’avril à Garges-lès-Gonesse et à Sarcelles. Et dans 15 autres « quartiers de reconquête républicaine » sélectionnés pour cette expérimentation en raison de « l’importance des trafics et des incivilités » qui y sont relevés. « Cela fait des années que nous sommes une police de réaction, qui intervient et repart, toujours en véhicule », explique le commissaire Olivier Keith, n° 2 du secteur. « L’objectif, c’est de sortir les gens de l’idée du tout-répressif et de restaurer la confiance. »
 
"En attendant, ils sont six pour renouer le lien avec les 66 000 résidents des "quartiers prioritaires" de la Dame-Blanche et de Lochères. Tous volontaires et sélectionnés par leur hiérarchie. A leur tête, le major Pierrick Lozé, un vieux briscard passé par la BAC et tous les coins chauds du Val-d'Oise, et son adjointe Stéphanie Enault, ancienne "îlotière" de la police de proximité. Sous leurs ordres : quatre jeunes récemment sortis de l'école et affectés jusque-là au travail de paperasse."
 
Angleterre et laïcité
 
"Avec un souverain qui est aussi le chef spirituel de la nation, le Royaume-Uni ne connaît pas la laïcité stricto sensu. Une différence qui reste souvent symbolique, mais qui n’est pas anodine pour autant." écrit  Valeurs Actuelles qui s'intéresse cette semaine à la royauté britannique sur 11 pages, mariage oblige. Valeurs Actuelles tendance people c'est rare semble-t-il...
 
Faire tester son ADN ?
 

"Tests ADN: tout prédire, vraiment ?" s'interroge l'Express (4 pages) "Vue de France, où un test génétique ne peut être réalisé qu'à la demande d'un médecin, cette frénésie peut surprendre. L'ADN deviendrait-il, pour les Américains, la boule de cristal des temps modernes ? Les généticiens ne sont pas loin de le penser : "En dehors de la recherche sur les origines géographiques, la plupart de ces tests reposent sur des bases scientifiques très faibles et beaucoup confinent à l'escroquerie", constate Jean-François Deleuze, directeur général du Centre national de recherche en génomique humaine". 

Le plus grand paquebot du monde

Contrairement à ce qu'annonce Le Point dans les deux premières lignes sous le titre, le paquebot Symphony of the Seas, n'accueille pas "près de 9 000 passagers" mais comme on le lit plus bas 6 680 passagers et 2 200 membres d'équipage, avec 24 piscines etc.. L'article de 5 pages ressemble à un dépliant publicitaire, mais on lit avec amusement les chiffres qui s'accumulent sur cette "ville flottante" qui a  au moins 18 étages. Et représenterait le "volume de 5 Titanic". Puisque l'on parle du plus célèbre nauffrage de l'histoire maritime, espèrons que le paquebot Symphony n'aura jamais de souci. Car faire embarquer près de 9 000 personnes dans les 18 grandes vedettes-canot de sauvetage jaunes, visibles sur les photos et dessins, accrochées à ses flancs ne serait sans doute pas chose facile. Chacun de ces canots de couleur canari est prévu pour embarquer 400 passagers, (chiffre donné à St Nazaire pendant la construction), il faudra être patient pour y embarquer et attendre qu'il soit plein pour descendre vers la mer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
03.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 20/05/2018 - 17:53
oui mais
la bave des crados n'atteint pas le branque collomb! D'ailleurs comme diraient les chasseurs : Colombe aujourd'hui, Colombin demain !
vangog
- 20/05/2018 - 14:50
Les padamalgams font un amalgame grossier...
La propagande « en marche »!
Djib
- 18/05/2018 - 14:13
Les petites manoeuvres euphémisantes de l'Obs:
mettre sur le même plan l'action pacifique des Identitaires qui ont pacifiquement révèlé que nos frontières étaient des passoires pour les immigrés illégaux, et les exactions violentes commises par l'extrème gauche.