En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 13 heures 50 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 14 heures 39 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 16 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 17 heures 44 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 21 heures 55 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 22 heures 26 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 23 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 23 heures 41 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 14 heures 17 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 15 heures 27 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 17 heures 19 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 17 heures 55 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 22 heures 14 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 23 heures 18 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 23 heures 52 min
© AFP
© AFP
Chroniques du pot aux roses

Quand la dynamique Mélenchon supplante la révolution Macron (ou le serpent de la gauche médiatique mordant sa propre queue)

Publié le 12 avril 2017
Ce dernier, roué et rusé, vieux briscard du sénat, apparatchik rompu à tous les embobinages, a vu le trou de souris s’élargir devant lui et tient des propos de plus en plus ambigus. Il se recentre à la vitesse grand V le bougre !
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce dernier, roué et rusé, vieux briscard du sénat, apparatchik rompu à tous les embobinages, a vu le trou de souris s’élargir devant lui et tient des propos de plus en plus ambigus. Il se recentre à la vitesse grand V le bougre !

1 – Macron : the manchurian candidate

Seuls les cinéphiles se rappelleront du film de John Frankenheimer, sorti en 1962 et adapté d’un roman de Richard Condon. A moins que l’habile remake de 2004, dû à Jonathan Demme, ne leur ait rafraîchi la mémoire. De quoi s’agit-il ? Un candidat à la vice-présidence des Etats-Unis, ancien soldat ayant subi un lavage de cerveau, est poussé par des puissances occultes, un complexe militaro-industriel. Leur plan consiste à se débarrasser du président après l’élection pour mettre leur marionnette à sa place.

Certes Macron n’est pas tout à fait une marionnette. Il agit avec les idées claires au bénéfice de ses intérêts personnels. Mais il reste une sorte de perroquet de l’oligarchie. De son perchoir, il répète sans cesse : « Europe, progrès, modernité », un vade-mecum du parfait petit inspecteur des finances atteint de psittacisme. Il ne faut pas compter sur lui, ô non, pour s’attaquer au fascisme coranique, à la bureaucratie bruxelloise ou aux grands corps de l’Etat, les trois plaies de la France. 

Véritable bulle de savon, il brille, monte avec légèreté. Et l’on attend vainement qu’il explose en vol.

Car il se nourrit du désarroi d’une frange d’électeurs effrayés par ce qu’elle lit et entend tous les jours et qui leur dit la malhonnêteté de Fillon, les délires dépensiers d’Hamon ou la xénophobie de Le Pen, censée ruiner la France en l’enfermant sur elle-même.

Macron est le candidat vide qui se nourrit du vide, le candidat mandchou dont on ne sait pas ce qu’il compte faire si ce n’est servir des intérêts dissimulés. Comment l’arrêter ? Comment faire dérailler cette sorte de complot oligarchique d’autant plus efficace qu’il écrit sa partition tout en la jouant ?

C’est alors que vient, que viendra peut-être, envers et contre tout, le moment, l’instant, le miracle Mélenchon. Une bonne moitié des électeurs potentiels de Macron sont en effet des hésitants du centre-mou, de la gauche tiédasse, de la gauche de droite pourrait-on dire, sans beaucoup de convictions affirmées. Ils sont sensibles à l’air du temps, à la chaleur bienveillante que les médias produisent autour d’une personnalité. Ils se soucient peu de lire les programmes et se contentent de croire aux gros mots de la presse : « populiste, fasciste, corrompu », distribués aux candidats de droite et d’extrême-droite. Mélenchon étant de gauche, du camp du bien, c’est d’une oreille distraite qu’ils entendent ses harangues anti-riches. C’est sans trop les comprendre ni même s’y attarder qu’ils considèrent ses promesses de semaine de 32 heures, de retraite à 60 ans, de soins de santé intégralement remboursés, d’essorage fiscal des possédants, etc. D’autant que le riche, comme l’enfer, c’est toujours l’autre. 

Cet électorat flottant qui a gonflé les voiles de Macron peut en partie s’en détacher pour soudain voguer vers Mélenchon. 

Ce dernier, roué et rusé, vieux briscard du sénat, apparatchik rompu à tous les embobinages, a vu le trou de souris s’élargir devant lui et tient des propos de plus en plus ambigus. Il se recentre à la vitesse grand V le bougre !

Le dernier baromètre Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point montre qu’entre 27 et 30 % de ceux qui envisagent de voter pour Benoît Hamon ou Emmanuel Macron disent pouvoir encore changer d'avis ce qui traduit la très grande porosité et la volatilité de ces électorats.

Alors croisons les doigts et espérons, prions, pour qu’une partie non nulle des Macroniens se démacronisent et soient tentés par le produit Mélenchon, ses aspects de plus grande ancienneté, plus authentiques, plus « terroirs » en quelque sorte. Si ce mouvement de sots et d’inconséquents se double d’un effondrement de Hamon on peut même rêver qu’un deuxième tour oppose Mélenchon à Le Pen.

Outre qu’il serait sans majorité à l’Assemblée, Mélenchon, s’il était élu, serait vite tenté de se « tsiprasiser », de trahir les benêts qui l’auront porté à l’Elysée comme le leader de l’extrême-gauche grecque l’a fait dans son pays. Quant à Le Pen, elle se trumpiserait tôt ou tard et finirait par expliquer que la sortie de l’euro est beaucoup plus compliquée qu’elle ne le croyait.

Sauf que le choc d’une telle affiche de second tour sur le « système » serait violent, brutal et immédiat. Le « superspread », c’est maintenant ! 

Il ne s’agit pas de choisir la politique du pire mais de constater que le président que la bureaucratie étatique française et ses soutiens dans les médias nous concoctent, à savoir Macron, ne ferait que servir les forces délétères qui assujettissent et menacent durablement notre pays. 

Plus tard la crise finale de la bureaucratie étatique viendra, plus tard l’explication avec les islamistes se produira, plus elles seront rudes et leur résultat incertain.

Alors oui, j’avoue que c’est avec délectation et gourmandise que je rêve de ce face-à-face imprévu où le serpent de la gauche médiatique aura mordu sa propre queue pour devoir soutenir in fine le plus démagogue et le plus imprévisible de son camp.

2 – Belleville d’Hiv

Ils sont nombreux à fustiger les propos de Le Pen sur la responsabilité de la France, des Français, de Vichy, de l’Etat – cochez la case qui vous convient – dans les crimes de la collaboration.

Combien étaient-ils, à Belleville, pour dénoncer l’anti-judaisme musulman et ses prolongements criminels qui ont conduit à la mort d’une femme de 66 ans que son voisin « radicalisé » insultait régulièrement depuis des années ?

On a raison de penser au triste sort de nos grands-parents. Mais pas pour négliger l’avenir de nos petits-enfants, bien mal engagé dans une France qui s’aveugle face au péril qui la menace.

3 – Ralentissement de l’accélération de la baisse de la reprise

Bah ! Alors que les planètes économiques n’ont jamais été aussi bien alignées, que les taux d’intérêt restent très faibles, que Mario Draghi rachète des dettes publiques comme jamais, que le prix du pétrole ne fait que baisser, la croissance française est toujours aussi pâlichonne. 

La Banque de France a légèrement revu sa prévision de croissance pour le premier trimestre. Alors qu'elle tablait sur une progression du PIB de 0,4 % sur les trois premiers mois de l'année, la banque centrale s'attend désormais à une croissance de 0,3 %. En mars, la production industrielle a progressé à un rythme moins soutenu qu'en février et la hausse de l'activité a légèrement ralenti dans le bâtiment.

Mou-mou-mou-président jusqu’au bout

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zombikiller
- 13/04/2017 - 19:08
À docteur paulquiroule
Le diagnostic de Michèle est le bon. Mais bon, un gros dodo et ca devrait rentrer dans l'ordre... (à condition bien sur de prendre toutes ses gélules à heures fixes)
Marie-E
- 13/04/2017 - 16:27
à propos de Macron
on dirait que le Figaro commence à virer sa cutie.
http://premium.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/12/35003-20170412ARTFIG00351-en-marche-une-organisation-ultracentralisee-qui-cultive-le-secret.php
http://premium.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/12/35003-20170412ARTFIG00376-les-rivalites-commencent-a-eclater-dans-le-camp-macron.php
http://premium.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/12/35003-20170412ARTFIG00370-francois-hollande-penche-de-plus-en-plus-pour-emmanuel-macron.php
nous ne sommes pas sortis de l'auberge avec une telle vedette président
Michèle Plahiers
- 13/04/2017 - 14:32
Là où cela fait mal, le moustique buzzzueur
Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz