En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 12 heures 2 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 13 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 14 heures 5 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 15 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 16 heures 16 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 17 heures 1 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 19 heures 53 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 20 heures 58 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 12 heures 28 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 13 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 14 heures 55 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 15 heures 43 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 25 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 21 heures 28 min
© AFP
© AFP
Politico scanner

Evaporation ? Ce que comptent voter en 2017 les électeurs de droite de 2007 et 2012

Publié le 17 février 2017
Le PénélopeGate a écorné l'image de François Fillon auprès des électeurs de droite. Certains d'entre-eux resteront fidèle à leur champion mais pour les autres, ils pourraient être tentés par les différentes offres politiques qui se profilent en vue de la présidentielle, que ce soit Marine le Pen, Emmanuel Macron ou bien même l'abstention.
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le PénélopeGate a écorné l'image de François Fillon auprès des électeurs de droite. Certains d'entre-eux resteront fidèle à leur champion mais pour les autres, ils pourraient être tentés par les différentes offres politiques qui se profilent en vue de la présidentielle, que ce soit Marine le Pen, Emmanuel Macron ou bien même l'abstention.

Atlantico : Aux deux précédentes élections présidentielles, pour le premier tous, l'électorat de droite a voté pour Nicolas Sarkozy à 31.18% en 2007 et à 27.18% en 2012. Au regard des dernières données, en prenant en compte le niveau d'abstention et les indécis, quel pourrait être le potentiel du candidat de la droite ? Que sont devenus les électeurs de 2007 et 2012, dans quelles catégories (votants, indécis, abstentionnistes) et auprès de quels candidats peut-on les retrouver aujourd'hui ? 

Bruno Cautrès : Répondre à cette question aujourd’hui dépend de la manière dont la campagne du candidat de la droite, François Fillon, va pouvoir ou pas se relancer. Le potentiel électoral de François Fillon aujourd’hui, dans le contexte du « Pénélope gate », est nettement inférieur à celui de Nicolas Sarkozy en 2012 et a fortiori 2007. Si par « potentiel électoral » on entend le réservoir que le candidat de la droite pourrait trouver parmi les abstentionnistes potentiels, il est difficile de savoir ce qu’une partie de ces abstentionnistes feraient si finalement François Fillon n’avait pas eu les ennuis qu’il a aujourd’hui. L’enquête rolling de l’IFOP montre que seule une moitié (54%) des électeurs de 2012 de Nicolas Sarkozy déclare avoir l’intention de voter pour François Fillon tandis que 20% d’entre eux sont partis vers Marine Le Pen et 16% chez Emmanuel Macron. Il s’agit d’une perte très importante et d’un élément de fragilité très inquiétant pour François Fillon. Si le soutien chez les sympathisants LR reste important, elle n’est que de 73% quand même ; le soutien parmi l’ensemble des sympathisants de droite est à un niveau faible (63%) pour un candidat qui a triomphé à la primaire et se trouve à quelques semaines de la présidentielle. Tous ces éléments traduisent une fragilité certaine de la candidature Fillon aujourd’hui et une situation un peu bancale. 

Qui sont encore les Français qui soutiennent François Fillon ? Quelle est leur sociologie ? Que nous apprennent-ils de l'évolution du vote de "droite" ?

Alors même que l’ampleur de sa victoire à la primaire semblait faire de François Fillon un candidat s’imposant dans tous les segments de l’électorat de la droite, voire au-delà, la sociologie de l’intention de vote Fillon aujourd’hui est réduite à une peau de chagrin : la dernière vague de l’enquête rolling réalisée quotidiennement par l’IFOP indique que 18% des personnes interrogées déclarent avoir l’intention de voter pour François Fillon. Ce pourcentage n’est à la hausse que chez les plus de 65 ans, les retraités, les dirigeants d’entreprises et les personnes diplômées du supérieur. Cette sociologie semble étroite pour gagner l’élection présidentielle, même si dans cette élection de 2017 le pourcentage de voix pour se qualifier au second tour peut tourner autour de 20% au premier tour.  Si cette sociologie colle assez bien à certains segments classiques de l’électorat de droite, on voit dans le même temps qu’elle n’est pas une sociologie de conquête de nouveaux milieux sociaux, voire même tout simplement une sociologie porteuse pour entraîner l’adhésion au programme de réformes de François Fillon s’il était élu. 

Au regard de ces évolutions, quelles sont les obstacles potentiels de la candidature de François Fillon ? Quelles devraient être ses priorités au cours des deux prochains mois ?

La candidature de François Fillon fait face à une situation qui semble très difficile à redresser. Le point le plus difficile pour lui est l’écart entre le discours ou l’image qu’il a livrés aux électeurs (rigueur, droiture), le programme annoncé (efforts, coupes massives dans les dépenses publiques,) et les éléments révélés ces dernières semaines. Comment peut-on avoir déclaré être à la tête d’un Etat en faillite (lorsqu’il était premier ministre)  et en même temps ou presque avoir salarié sur de l’argent public des membres de sa famille à un tel niveau de salaire ? Comment en appeler aux efforts dans la fonction publique dans ce contexte là ? Si François Fillon parvient à maintenir sa candidature (ce qui n’est pas certain), sa priorité devrait être d’avoir une série de gestes symboliques et de propositions lui permettant de montrer qu’il a compris ce que ressentent les français face à tout cela. Il ne pourra pas, en tout cas, faire campagne sur les thèmes centraux qui devaient être les siens comme si de rien n’était : réduction drastique des dépenses publiques, efforts sur le temps de travail des fonctionnaires, suppression de l’ISF par exemple. L’évocation de ces thèmes par François Fillon durant sa campagne le mettra tout de suite en porte-à-faux. Je ne vois pas bien comment il peut faire face à cette situation, cela semble très, très compliqué. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 15/02/2017 - 16:54
voter en 2017 ???
Pour un déçu de la primaire ... qui voulait NSARKOZY.. casse tête.

Je n'irai sûrement pas voter....

Car vers qui se tourne ff ??? c'est qui le Patron ?? C'est bien SARkOZY !!!
langue de pivert
- 15/02/2017 - 12:28
PénélopeGate ça veut dire quoi ???? mmmeeeeuuhhh ! ☺
Veaux de journaleux d'un pays de veaux ! Pénélope est le prénom de Madame Fillon. La traduction de l'anglais "gate" c'est le français "porte" ...Alors pourquoi des abrutis qui me demandent de contribuer à leur indépendance éditoriale me gavent-t-ils de leur bêtise pour que je lise ici ce que je vois sur tous les présentoirs de merdias ? Avec mon fric ! Un rapport avec le WaterGate ? Lequel ? Vous avez mal choisi votre sigle : un veau ferait plus l'affaire ! ou un mouton ! bbbbbêêêêhhhh
olivemomo007
- 15/02/2017 - 11:59
d accord avec vangog
Pourquoi continuer a lire atlantico ......vu le peu d empressement que la ligne éditoriale met a soutenir le seul candidat au programme realiste ,puisque Macron reste dans le flou et de toute maniere rien a esperer d un pur produit de l Enarchie....je ne lis pas Atlantico pour retrouver les memes commentaires que l express le monde le nouvel obs liberation c dans l air onpc bfmtv......etc Atlantico est il encore de droite ?Quelle droite soutenez vous ? Comptez vous continuer a savonner la planche a François Fillon?
Vous passez votre temps en effet a publier des articles de commentaires qui y contribuent