En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Atlantic-tac
Quand l’avant-garde joue la carte rétro-futuriste, quand la tradition se reconnecte à la dérision et quand les singes ont la pêche : c’est l’actualité des montres…
Publié le 08 janvier 2016
Mais aussi du platine en apesanteur dans le bleu glacier, un esprit couture sans mièvrerie et la plus belle vitrine de l’avenue vitrine de Paris…
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi du platine en apesanteur dans le bleu glacier, un esprit couture sans mièvrerie et la plus belle vitrine de l’avenue vitrine de Paris…

HYT : On ne résiste pas à la tentation néo-classique…

On a beau être le plus vertigineusement avant-gardiste des créateurs indépendants et le plus rupturiste par la promotion des heures « fluido-mécaniques », on n’est pas moins influencé par la puissant courant de recentrage stylistique de la rétro-nostalgie. Les « hydro-mécaniciens » de HYT – ceux qui affichent l’heure par l’avancée de fluides dans un capillaire en verre – n’ont pas résisté à la tentation : leur nouvelle H2 Tradition affiche, en plus de ses heures « liquides » et de son système mécanique de pompage, deux cadrans de la plus classique des factures (on les jurerait émaillés au XVIIIe siècle), des aiguilles bleuies (même époque) et des guillochages eux aussi sortis des vitrines d’un musée. Même le disque des heures, autour du capillaire bleu, s’offre des chiffres romains ! C’est de l’archéo-futurisme chimiquement pur, dans un écrin de titane aux finitions dignes de la plus traditionnelle des hautes horlogeries européennes…

H. MOSER & CIE : Une Swiss Alp Watch qui nous rappelle quelque chose…

Si vous trouvez une ressemblance entre le boîtier rectangulairede cette Swiss Alp Watch et celui de la montre connectée récemment lancée par Apple, ce n’est pas un hasard. Si vous décelez une consonance entre Alp Watch et Apple Watch, ce n’est pas une attaque de dyslexisme. Si vous avez repéré que le vert de la doublure du bracelet est celui d’une certaine… pomme, vous êtes décidément très perspicace. La jeune marque indépendante H. Moser & Cie a décidé de détourner les codes de la plus célèbre des smartwatches pour démontrer que la nouvelle génération des créateurs n’a pas peur du géant californien, défié ici sur la forme comme sur le fond (voir la vidéo ci-dessous). La montre est évidemment exclusive mécanique et pas du tout connectée, sinon au savoir-faire et à l’excellence de la bienfacture suisse. Une tentative de reconnexion par l’humour (suisse) face au risque de déconnexion majeure qui pèse sur les montres traditionnelles. Faire rêver avec des objets du temps innovants : c’est la spécialité des horlogers suisses. Mission accomplie. On va bien voir si les Californiens ont de l’humour…

 

SWATCH : Une montre beaucoup plus culturelle qu’il n’y paraît……

Les singes ne sont pas ceux que l’on croit. Autant il est ridicule de voir les grandes manufactures suisses se vautrer par opportunisme dans l’évocation du zodiaque chinois, autant il est plaisant de voir Swatch faire un impertinent pied-de-nezà l’année du Singe. Traitée graphiquement dans l’esprit chromatique de la tradition Swatch, cette Lucky Monkey a plus d’un tour dans son sac : d’une part, elle rend hommage à l’art chinois du papier découpé, qui remonte, dit-on, au Vie siècle de notre ère ; d’autre part, elle joue sur le symbolisme du singe qui tient une pêche, figure légendaire de la culture chinoise (les pêches volées par le fameux Monkey King le rendaient immortel). Même si voua n’êtes pas Chinois et même si vous n’êtes pas emporté par la fièvre zodiacale, vous ne pourrez qu’apprécier cette montre tricolore éminemment culturelle…

 

HUBLOT: Pour qui sonne le glamour ?

Le baroquisme des couleurs l’emportera-t-il sur le baroquisme du motif (une tête de mort stylisée) ou sur le baroquisme de la technique décorative – une broderie dentellière à l’ancienne, sur organza de soie, inusitée dans le domaine horloger ? En tout cas, cette Big Bang Broderie Sugar Skull parvient à incarner l’idée d’une féminité poussée à l’extrême dans ses retranchements avant-gardistes : Hublot réussit à créer des montres de haute couture, dans un esprit lingerie sans la moindre mièvrerie, en assumant totalement ses codes horlogers contemporains. La céramique noire du boîtier (41 mm) s’assortit parfaitement aux spinelles rouges qui sertissent la lunette et qu’on retrouve sur le cadran. Turquoise, marine, rose pâle, fuchsia, jaune, orange, violet : pour qui sonne le glamour ?

DUBAIL : La plus belle mise en scène horlogère de la capitale…

Enfin, une superbe boutique de montres sur les Champs-Elysées, sans doute, à ce jour, la plus belle de la capitale. Déjà en place place Vendôme, rue de la Paix et du côté de l’avenue George-V, la famille Dubail – spécialiste parisien des montres de prestige – a pris le risque d’ouvrir un immense espace de 500 mètres carrés sur les Champs-Elysées, avenue vitrine de Paris qui méritait bien une vraie vitrinede luxe horloger. En paraphrasant Baudelaire, on dira que tout n’est ici que luxe, calme et volupté, avec beaucoup de lumière naturelle et avec une mise en scène intelligente de chaque montre dans son univers de marque – dont on trouve ici une des plus belles sélections parisiennes. L’accueil est aussi familier que l’ambiance est familiale, sans faute de goût : on est loin du luxe guindé et compassé de trop de boutiques de marque. Dommage que les prix ne soient pas plus accessibles, mais c’est là le péché mignon des marques suisses…

MB&F : L’apesanteur du pesant platine…

Le platine, c’est le vrai luxe contemporain : un métal rare, cossu, nettement moins clinquant que l’or jaune, nettement plus chic que l’or gris (qui ne possède pas son reflet gris bleu) et nettement plus lourd que l’acier – avec un poids précieux qui peut donner une impression de plénitude au poignet. Chef-d’œuvre de l’art horloger néo-classique, la Legacy Machine 101 habille désormais de platine son boîtier (40 mm) et son cadran bleu glacier, sous le dôme duquel bat un balancier géant suspendu à deux arches futuristes. Les heures et les minutes se nichent dans un discret cadran décentré, de même que les secondes, décalées à 6 h. Le temps passe en apesanteur avec cette LM 101, ce qui est un comble pour une montre en platine, qui est un des métaux les plus pesants sur cette planète…

 

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
04.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
05.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
07.
Manifestante blessée : les phrases méprisantes et odieuses de Macron. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Car il ne peut pas faire autrement.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires