En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 26 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 40 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 41 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 55 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 2 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 59 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 51 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 32 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 10 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 40 min
Revue de blogs

Assad, Poutine, la satire aura votre peau

Publié le 13 décembre 2011
En Syrie, le groupe MasatitMasi ridiculise Assad par épisodes, dans une série de vidéos de marionnettes à doigts téléchargée sur Youtube "Top Goon : le journal d'un petit dictateur". En Russie, le collectif artistique Voïna dynamite la stabilité à la Poutine par ses performances d'art de rue provocatrices depuis 2005. Peur de rien, prêts à tout. 2011 s'achève comme il a commencé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Syrie, le groupe MasatitMasi ridiculise Assad par épisodes, dans une série de vidéos de marionnettes à doigts téléchargée sur Youtube "Top Goon : le journal d'un petit dictateur". En Russie, le collectif artistique Voïna dynamite la stabilité à la Poutine par ses performances d'art de rue provocatrices depuis 2005. Peur de rien, prêts à tout. 2011 s'achève comme il a commencé.

Cette semaine, le Prix Reporters sans frontières de la liberté de la presse 2011, d'ordinaire décerné à un journaliste ou à un photographe, est allé à Ali Ferzat, un caricaturiste syrien.  Ferzat et ses caricatures font hurler les palais présidentiels moyen-orientaux depuis Saddam Hussein, ce qui est une référence. Mais le 25 aout dernier à Damas, durant une de ces manifestations syriennes qu'il n'est plus nécessaire de décrire, ses doigts ont été cassés en représailles (vidéo).

Pourtant, sur Internet, la relève est déjà assurée. Quels que soient les risques, en Syrie et à proximité, le groupe MasatitMasi (le nom de la paille utilisée en Syrie pour boire du maté) vient de mettre en ligne une série d'animations faites maisons en vidéo, qui  raconte la folie Syrie avec des marionnettes à doigts. La star de cette télénovela de l'extrême, "Le Journal d'un petit dictateur", est  "Top Goon", le dictateur Bishoo, qui ressemble merveilleusement à l'original. Armés des nouvelles armes fatales, une chaine sur YouTube, une page Facebook, et un compte Twitter, MastitMasi a déjà mis en ligne onze épisodes et réuni 60 000 visiteurs en un mois.

Dans le premier épisode, le dictateur Beeshou (Bichou) fait des cauchemars et se fait bercer par le nervi de service. Voir Bachar en  pantin d'âge mental très moyen, dans un Babygros à motifs de coeurs, est réjouissant et tellement fou que la série toute jeune a déjà attiré au collectif des milliers de fans, et deux articles, sur le Global Post puis sur le  Los Angeles Times. On y apprend que les marionnettes ont été créées en Syrie même, puis passées dans un sac en papier au Liban, et de là, on ne sait où, pour le montage des épisodes. Le réalisateur et sa bande souhaitent "montrer au monde un autre visage de la Syrie, qui en est venue à être définie par un flot sans fin de vidéos mises en ligne par les activistes de tanks faisant feu sur des quartiers, de policiers abusant des détenus et de victimes en sang. La comédie est une réponse naturelle à la tragédie".

Top Goon - Premier épisode (sous-titré en anglais)

Voina: L'art guerilla


Quelques membres du collectif révolutionnaire et artistique russe "Voïna",
photo du blog de Voina sur LiveJournal

Très loin de là, en Russie, le groupe d'art de rue "guérilla", Voïna (Guerre) vient aussi, avec les troubles post-élections en Russie, d'être intronisé symbole d'une génération contestataire. Ce collectif flou, qui communique uniquement par courriels, dont on ne sait s'il compte vingt ou deux cents membres, n'a jamais fait mystère de ses positions radicales sur son blog officiel. et surtout à travers ses performances commando, depuis 2005.Les arrestations de ses membres, les scandales répétés provoqués par ses performances choc, leur valent aujourd'hui de symboliser la Russie anti-Poutine.

Sur le blog de leurs performances, (dont ils publient une version partielle en anglais) quelques-uns de leurs faits d'armes, comme le "Pont prisonnier", dont le blog Putin Watcher raconte l'épopée. Le pont  mobile décoré par leurs soins d'un phallus, quand il se relève, fait face au siège du FSB à Moscou (ex KGB).

Photos du blog Putin Watcher

Détournement d'une affiche électorale

Kobalt TV, en Allemagne, a réalisé récemment un reportage sur les leaders du mouvement Voina (sous-titré en français) et leur philosophie.

La plateforme de blogs européens CaféBabel a aussi publié un interview en deux parties de Voïna. Leur réponse à la question : "Où vous voyez-vous dans 10 ans ?"

"Vor : Je ne suis pas sûr de vivre aussi longtemps. Le parcours d’un activiste russe est tragique. Une fois engagé dans le mouvement, vous n’appartenez plus à ce monde. Vous appartenez à la cause."

"Léo : Je suis convaincu que nous parviendrons à faire suffoquer le régime. Nous sommes toxiques, un vrai poison".

Prêts à tout, extrêmes, sans illusions et optimiste. Très russe, très 2011.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires