En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 1 heure 26 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 3 heures 44 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 4 heures 35 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 7 heures 13 min
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 9 heures 20 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 11 heures 10 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 14 heures 2 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 3 heures 19 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 4 heures 5 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 6 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 7 heures 37 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 10 heures 16 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 14 heures 57 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Lettres

"Tahül et les pierres de foudre" : le roman dont le héros est un homme préhistorique

Publié le 18 juin 2014
Henriette Chardak signe avec Henry de Lumley un joyeux récit qui transporte 450 000 ans avant J.-C. Une critique du journal "Service Littéraire".
Christian Montaignac est écrivain et journaliste pour le journal Service Littéraire. Dernier ouvrage paru : “Le soir venu” au Cherche-Midi.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Montaignac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Montaignac est écrivain et journaliste pour le journal Service Littéraire. Dernier ouvrage paru : “Le soir venu” au Cherche-Midi.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henriette Chardak signe avec Henry de Lumley un joyeux récit qui transporte 450 000 ans avant J.-C. Une critique du journal "Service Littéraire".

Il est né il y a 452 014 ans à Tautavel dans une grotte des Pyrénées, le jour et l’heure restant à confirmer. En ce temps-là, l’homme de Tautavel tâtonnait. Mais les traces de la préhistoire permettent de suivre cet ancêtre que vous avez reconnu puisqu’il appartient au groupe des Anténéandertaliens. C’était, déjà, un Homo Erectus européen. Notre héros s’appelle Tahül ce qui, dans le langage articulé de l’époque, veut dire "Tel, je veux", un nom sans appel. Son génie inventif l’aide à improviser, à emmagasiner des connaissances, à perfectionner sans cesse son outillage. Il empile les cailloux pour se protéger de l’humidité et chasse comme un affamé. Il est capable d’abattre des animaux aussi puissants que le bison, aussi agiles que le mouflon, aussi redoutables que le lion. Mais Tahül, adulte à douze ans, ne survit pas que de chair fraîche. L’amour rôde, il a les yeux bleus de Jald qui séduit tous les mâles. Tous deux, et les autres, ne flânent pas. Chez eux, entre eux, il faut faire vite car on dépasse rarement les trente ans. Et il y a les Troms qui menacent, sans oublier les Graüls du plateau et les Snèks des rivages. Ce beau petit monde, qui se partage les rennes et les bœufs musqués à l’épieu, ne pense pas qu’à se battre en dépit d’une ambiance et d’un quotidien très rudes. Il veille à l’accélération de la démographie. Et les conflits amoureux peuvent devenir houleux.

Tout cela nous est conté d’une plume vive, malicieuse, par une romancière à l’écoute d’un paléontologue. Voilà comment le professeur Henry de Lumley, et son équipe du Centre européen de recherches préhistoriques, ont transmis à Henriette Chardak le savoir accumulé au cours de cinquante années de recherches sur l’Homme de Tautavel. Au long de ce roman épique et joyeux, où il pleut des "pierres de foudre", on songe à l’inversion des situations telle que l’auteur la traite en préambule. Tahül serait aujourd’hui bien embarrassé sur l’autoroute A75 avec un GPS en poche, assis dans une voiture hybride. Mais il serait mille fois plus débrouillard que nous, en pleine nature. Que ferions-nous si nous devions survivre, sans chaussures, sans lumière, sans chauffage et sans portable, à moitié nus, au milieu de la faune sauvage ? Nos fiches de paie, même plus affinées, ne nous seraient d’aucun secours, encore moins nos avoirs improductifs. Aucun doute, cette lecture d’une quarantaine de chapitres à toute allure est, comme on disait à l’époque des illustrés : é-pa-tan-te. Nous la conseillons pour la traversée de l’été, de jour comme de nuit. Le joli temps d’Henriette est le nôtre. Il nous confirme, selon une pensée sans âge, que l’avenir était savoureux autrefois.   

Tahül et les pierres de foudre, d’Henriette Chardak et Henry de Lumley, L’Archipel, 400 p., 21 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

Service Littéraire. Le mensuel de l'activité romanesque

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires