En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 37 min 48 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 40 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 55 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 4 heures 18 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 39 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 5 heures 12 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 36 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 6 heures 5 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 6 heures 59 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 3 heures 30 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 4 heures 14 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 54 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 5 heures 15 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 6 heures 2 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 42 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 7 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Lettres

"Tahül et les pierres de foudre" : le roman dont le héros est un homme préhistorique

Publié le 18 juin 2014
Henriette Chardak signe avec Henry de Lumley un joyeux récit qui transporte 450 000 ans avant J.-C. Une critique du journal "Service Littéraire".
Christian Montaignac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Montaignac est écrivain et journaliste pour le journal Service Littéraire. Dernier ouvrage paru : “Le soir venu” au Cherche-Midi.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henriette Chardak signe avec Henry de Lumley un joyeux récit qui transporte 450 000 ans avant J.-C. Une critique du journal "Service Littéraire".

Il est né il y a 452 014 ans à Tautavel dans une grotte des Pyrénées, le jour et l’heure restant à confirmer. En ce temps-là, l’homme de Tautavel tâtonnait. Mais les traces de la préhistoire permettent de suivre cet ancêtre que vous avez reconnu puisqu’il appartient au groupe des Anténéandertaliens. C’était, déjà, un Homo Erectus européen. Notre héros s’appelle Tahül ce qui, dans le langage articulé de l’époque, veut dire "Tel, je veux", un nom sans appel. Son génie inventif l’aide à improviser, à emmagasiner des connaissances, à perfectionner sans cesse son outillage. Il empile les cailloux pour se protéger de l’humidité et chasse comme un affamé. Il est capable d’abattre des animaux aussi puissants que le bison, aussi agiles que le mouflon, aussi redoutables que le lion. Mais Tahül, adulte à douze ans, ne survit pas que de chair fraîche. L’amour rôde, il a les yeux bleus de Jald qui séduit tous les mâles. Tous deux, et les autres, ne flânent pas. Chez eux, entre eux, il faut faire vite car on dépasse rarement les trente ans. Et il y a les Troms qui menacent, sans oublier les Graüls du plateau et les Snèks des rivages. Ce beau petit monde, qui se partage les rennes et les bœufs musqués à l’épieu, ne pense pas qu’à se battre en dépit d’une ambiance et d’un quotidien très rudes. Il veille à l’accélération de la démographie. Et les conflits amoureux peuvent devenir houleux.

Tout cela nous est conté d’une plume vive, malicieuse, par une romancière à l’écoute d’un paléontologue. Voilà comment le professeur Henry de Lumley, et son équipe du Centre européen de recherches préhistoriques, ont transmis à Henriette Chardak le savoir accumulé au cours de cinquante années de recherches sur l’Homme de Tautavel. Au long de ce roman épique et joyeux, où il pleut des "pierres de foudre", on songe à l’inversion des situations telle que l’auteur la traite en préambule. Tahül serait aujourd’hui bien embarrassé sur l’autoroute A75 avec un GPS en poche, assis dans une voiture hybride. Mais il serait mille fois plus débrouillard que nous, en pleine nature. Que ferions-nous si nous devions survivre, sans chaussures, sans lumière, sans chauffage et sans portable, à moitié nus, au milieu de la faune sauvage ? Nos fiches de paie, même plus affinées, ne nous seraient d’aucun secours, encore moins nos avoirs improductifs. Aucun doute, cette lecture d’une quarantaine de chapitres à toute allure est, comme on disait à l’époque des illustrés : é-pa-tan-te. Nous la conseillons pour la traversée de l’été, de jour comme de nuit. Le joli temps d’Henriette est le nôtre. Il nous confirme, selon une pensée sans âge, que l’avenir était savoureux autrefois.   

Tahül et les pierres de foudre, d’Henriette Chardak et Henry de Lumley, L’Archipel, 400 p., 21 €.

Source : Service Littéraire, le journal des écrivains fait par des écrivains. Le mensuel fondé par François Cérésa décortique sans langue de bois l'actualité romanesque avec de prestigieux collaborateurs comme Jean Tulard, Christian Millau, Philippe Bilger, Éric Neuhoff, Frédéric Vitoux, Serge Lentz, François Bott, Bernard Morlino, Annick Geille, Emmanuelle de Boysson, Alain Malraux, Philippe Lacoche, Arnaud Le Guern, Stéphanie des Horts, etc . Pour vous y abonner, cliquez sur ce lien.

Service Littéraire. Le mensuel de l'activité romanesque

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires