En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Ça n'en finit plus

Affaire Hollande-Gayet : Ségolène Royal jouerait les intermédiaires avec Valérie Trierweiler, elle dément

Publié le 17 janvier 2014
Selon Voici, l'ex-candidate à la présidentielle a rendu visite, ce mercredi, à Valérie Trierweiler à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Ce que la principale intéressée a démenti fermement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Voici, l'ex-candidate à la présidentielle a rendu visite, ce mercredi, à Valérie Trierweiler à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Ce que la principale intéressée a démenti fermement.

Valérie Trierweiler et Ségolène Royal ne s'aiment guère : depuis de nombreuses années, les relations entre les deux femmes sont tendues. Ainsi, en 2007, durant la campagne présidentielle où Ségolène Royal est candidate, la relation entre François Hollande et Valérie Trierweiler dure depuis deux ans. Pourtant, à l'époque, le premier secrétaire socialiste et la présidente de Poitou-Charentes sont officiellement toujours ensemble...

Mais ce jeudi, des informations de Voici font état d'un rapprochement entre les deux femmes. En effet, à en croire le magazine, Ségolène Royal se serait rendue à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière ce mercredi afin de soutenir Valérie Trierweiler, hospitalisée pour une cure de repos, après les révélations dans Closer d'une supposée relation entre Julie Gayet et le François Hollande. 

Alors qu'Europe 1 avançait ce matin que le président de la République ne serait toujours pas allé prendre de ses nouvelles, Voici avance donc, photos à l'appui, que "la présidente de la région Poitou-Charentes s’est rendue à la Pitié Salpêtrière hier soir sous une pluie battante et en est sortie peu après 20 heures". Selon l'hebdomadaire, Ségolène Royal " aurait été missionnée par le Président en personne pour jouer les intermédiaires et faire accepter à Valérie Trierweiler une rupture qui semble inéluctable".

Toutefois, selon Patrice Biancone, le chef de cabinet de la première dame, il ne s'agit que d'une rumeur de plus comme il l'a indiqué sur Twitter. Ségolène Royal a elle aussi fermement démenti jeudi soir par un tweet disant "Tourner la page et se remettre au travail : les affirmations de Voici sont complètement fausses".

V. Trierweiler et S. Royal ne se sont pas rencontrées hier soir à la Pitié Salpétrière contrairement à ce qu'affirme @voici. Nouvelle rumeur

— Patrice Biancone (@Biancone2) 16 Janvier 2014
Pour Thomas Wieder, journaliste au Monde, il y a une explication à la présence de Ségolène Royal à La Pitié-Salpêtrière.

 

Royal dément, contrairement à ce que dit Voici, avoir rendu visite à Trierweiler. Oui, elle est allée à la Salpêtrière, mais pour ses dents.

— Thomas Wieder (@ThomasWieder) 16 Janvier 2014
 

Enfin, Voici assure que si François Hollande ne s'est pas rendu sur place, c'est parce que Valérie Trierweiler refuserait de le recevoir. Mais selon des informations de RTL, si le chef de l'Etat n'est pas allé la voir c'est parce que les médecins ne lui en n'ont pas donné l'autorisation. Et la station de radio de préciser qu'il s'agit d'une pratique répandue dans les cas de détresse psychologique... Toutefois, selon RTL, "François Hollande parle à l'équipe de soignants qu'il a même rencontrés personnellement" et d'ajouter que la Première dame a reçu des fleurs et des chocolats, ce qu'elle perçoit comme des attentions de la part du Président. Une vraie telenovela à la française.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

03.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Les épargnants français, bipolaires ?

06.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires