En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Dans l'attente
Michael Schumacher : pas de deuxième opération prévue, le monde bouleversé
Publié le 31 décembre 2013
L’ancien champion de F1 a été victime d'une chute de ski à Méribel et souffre "d'un traumatisme crânien grave avec coma qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ancien champion de F1 a été victime d'une chute de ski à Méribel et souffre "d'un traumatisme crânien grave avec coma qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale".

Le plus grand champion de l’histoire de la Formule 1 est entre la vie et la mort. Michael Schumacher a été victime dimanche vers 11h00 d’une chute à ski lors de son séjour en famille à Méribel (Savoie). Agé de 44 ans, l’ancien as du volant skiait en compagnie de son fils de 14 ans dans un secteur hors-piste lorsqu'il a lourdement chuté. Il portait un casque et sa tête a heurté une pierre. Hospitalisé à Grenoble après une chute à skis dimanche, il demeurait, lundi, "dans une situation critique", les médecins se refusant à tout pronostic. Il souffre "d'un traumatisme crânien grave avec coma qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale".

Cependant, et alors que la presse allemande s’en faisait l’écho, l'équipe de médecins traitant Michael Schumacher a assuré qu'il n'est "pas prévu" de l'opérer une deuxième fois. Présent au "titre d'ami" depuis dimanche soir au CHU de Grenoble, le professeur Gérard Saillant, ancien chef de service orthopédique et traumatologique de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui dirige aujourd'hui l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), a reconnu qu'il était "préoccupé par l'état de Michael Schumacher et indiqué que "les médecins travaillent heure par heure".

Dans ces moments difficiles la famille de Michael Schumacher a tenu à remercier "l'équipe de médecins, qui fait tout son possible pour aider Michael", ainsi que "tous les gens qui ont dans le monde entier souhaité (sa) guérison", a déclaré la manager du septuple champion du monde de Formule 1, Sabine Kehm.

Car il faut dire que depuis l’annonce de l’accident de Schumi, les réactions se multiplient. C’est le cas de la chancelière allemande Angela Merkel. Elle s'est déclarée lundi "totalement bouleversée". "Nous espérons qu'il surmontera ses blessures et pourra guérir", a-t-elle ajouté par l'intermédiaire de son porte-parole, Steffen Seibert. "Nous souhaitons à son épouse et ses enfants la force nécessaire pour surmonter cette épreuve."

"Michael était et sera toujours comme un père en Formule Un", écrit pour sa part Sebastian Vettel, compatriote de Schumacher qui compte déjà à 26 ans quatre titres de champion du monde contre sept à son aîné. "Michael était et sera toujours à mes côtés à chaque étape de ma carrière", ajoute-t-il. Fernando Alonso, champion du monde en 2005 et 2006, s'adresse directement à celui qui fut son rival au début de sa carrière. "Rétablis-toi vite. J'espère entendre des nouvelles positives rapidement", écrit-il sur Twitter.                                                             

Get well soon Michael! Hope to hear some positive news very soon! #strongman

— Fernando Alonso (@alo_oficial) 30 Décembre 2013

All our thoughts to Schumi and his family ! Hope you will recover soon. #legend #Schumi

— Romain Grosjean (@RGrosjean) 29 Décembre 2013

My thoughts are with Michael Schumacher at this tough time.. Michael more than anyone has the strength to pull through this.

— Jenson Button (@JensonButton) 29 Décembre 2013
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires