En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Réforme douloureuse

Royaume-Uni : la retraite va être repoussée à 69 ans

Publié le 05 décembre 2013
L'âge de la retraite sera dans un premier temps relevé à 68 ans au milieu des années 2030.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'âge de la retraite sera dans un premier temps relevé à 68 ans au milieu des années 2030.

Mercredi, le ministre des Finances britannique a annoncé de nouvelles "décisions difficiles" pour le pays. L'âge de départ à la retraite devrait ainsi passer à 69 ans dans les années 2040, contre 65 ans actuellement, a annoncé George Osborne. Un seuil qui sera dans un premier temps relevé à 68 ans au milieu des années 2030, une accélération par rapport à l'objectif initial de 2046, rapporte le site de 20 Minutes.

C'est le prix à payer si un gouvernement "veut sérieusement contrôler les dépenses publiques", a indiqué le chancelier de l'Echiquier. "Le plan économique de la Grande-Bretagne fonctionne" grâce aux "sacrifices du peuple britannique" mais "le travail n'est pas terminé", a ajouté George Osborne. Cette mesure devrait permettre d'économiser un peu plus de 600 milliards d'euros, selon le ministre.

La retraite d'Etat britannique, très faible, ne dépasse pas les 570 euros par mois, et de nombreux salariés cotisent donc aussi à un fonds de pension. Ferme sur la rigueur, George Osborne a par ailleurs annoncé une coupe des budgets ministériels de 1,2 milliard d'euros supplémentaires tous les ans pendant trois ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
retraite, Royaume-Uni
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires