En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Nouvelle affaire
Lyon : la justice ordonne l'expulsion de 300 demandeurs d'asile albanais
Publié le 23 octobre 2013
"La décision du juge était la seule solution possible", a réagi le Grand Lyon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"La décision du juge était la seule solution possible", a réagi le Grand Lyon.

L'affaire Leonarda a cristallisé l'opinion. Désormais la moindre expulsion est surveillée de très près. Ainsi, le cas de ce campement de demandeurs d'asile albanais à Lyon ne devrait pas apaiser les pensées. Une nouvelle affaire qui risque de tendre encore un peu plus la classe politique qui s'en donne déjà à cœur joie depuis une semaine. Plus concrètement, ce mercredi le juge des référés de Lyon a ordonné l'expulsion sans délai de ces quelque 300 Albanais qui vivaient, depuis juillet, dans un campement installé sous un pont d'autoroute dans le centre de Lyon. Une décision qui suit les recommandations faites au préalable par la Communauté urbaine de Lyon.

Mais cette expulsion est toutefois assortie d'une obligation de relogement  intervient aussi alors que le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a annoncé mardi avoir réquisitionné un terrain à Oullins, une commune limitrophe de Lyon, pour y installer ces demandeurs d'asile début novembre. En clair ce sont donc les 296 occupants de ce campement, dont 98 enfants, qui ont été expulsés. Une décision de justice que ne comprennent pas leurs avocats. Selon eux, le Grand Lyon n'avait "aucune compétence et aucune qualité" à agir, le camp se situant sous un pont d'autoroute et relevant donc de la propriété de l'Etat.

Pour justifier sa décision le juge a mis en avant "les risques sanitaires majeurs" encourus par les sans-abris, s'appuyant sur une expertise réalisée à sa demande par deux médecins. Expertise qui montre que "les conditions de logement et de vie quotidienne dans le campement sont incompatibles avec le maintien d'un état de santé correct".

"La décision du juge était la seule solution possible", a réagi le Grand Lyon. "Gérard Collomb, sénateur-maire (PS) de Lyon et président du Grand Lyon, a toujours dit que la situation du campement du pont Kitchener, ne pouvait pas durer, ni pour les riverains pour qui ces occupations occasionnaient un trouble quotidien, ni pour les demandeurs d'asile eux-mêmes, pour qui les conditions de vie n'étaient pas acceptables", a ajouté la collectivité. Mais cette expulsion est toutefois assortie d'une obligation de relogement. Ainsi, début novembre, ces demandeurs d'asile albanais devraient pouvoir s'installer sur un terrain à Oullins en banlieue lyonnaise. Sur ce terrain devrait être placé des structures mobiles. Ils devraient pouvoir y rester jusqu'au 30 mars, à savoir à la fin du plan grand froid. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
06.
Derrière la réforme de l’assurance chômage, une révolution dont le gouvernement ne veut pas assumer le nom ?
07.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires