En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Encore un rebondissement
Affaire Snowden : les Etats-Unis assurent qu'il ne sera pas condamné à mort
Publié le 26 juillet 2013
En attendant, l'ancien consultant de la NSA est toujours bloqué dans un aéroport de Moscou.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En attendant, l'ancien consultant de la NSA est toujours bloqué dans un aéroport de Moscou.

Le cas Edward Snowden n'en finit plus. Chaque jour, une nouvelle information circule. Chaque jour, de nouvelles solutions laissent entrevoir la fin de l'affaire. Ainsi, mercredi, l'ancien consultant de la NSA a reçu l'autorisation de quitter l'aéroport de Moscou où il séjourne depuis plus d'un mois. Il avait déjà accepté l'offre d'asile politique du Venezuela, avait ensuite demandé à la Russie de le lui accorder à son tour. Mais, il n'en rien. Edward Snowden demeure toujours à l'aéroport de Moscou-Cheremtievo. Et aucune solution politique n'a encore été trouvée. Cependant, les tractations se poursuivent. Chacun essayant de faire un pas vers l'autre pour montrer sa bonne foi. Dans cette optique, les Etats-Unis ont assuré qu'ils "ne requerront pas la peine de mort" contre Edward Snowden. C'est ce qu'a affirmé le ministre de la Justice américain Eric Holder dans une lettre dont l'AFP a obtenu copie vendredi.

"Les chefs d'accusation qui lui sont reprochés ne prévoient pas cette possibilité et les Etats-Unis ne requerront pas la peine de mort, même si M. Snowden devait être inculpé de chefs d'accusation supplémentaires passibles de la peine de mort", assure Eric Holder dans cette lettre envoyée mardi à son homologue russe Alexandre Konovalov. Le ministère russe de la Justice avait indiqué jeudi avoir reçu ce courrier détaillant "quelques aspects de la position américaine à propos du statut d'Edward Snowden".

De fait, le ministre de la Justice assure également que Snowden "peut voyager" et quitter la Russie. "Malgré la révocation de son passeport le 22 juin 2013, M. Snowden reste citoyen américain. Il est éligible à un passeport à validité limitée pour un retour direct aux Etats-Unis", écrit Eric Holder, précisant que son pays est prêt à délivrer "immédiatement" ce document. "Nous pensons que ces assurances éliminent les raisons pour lesquelles M. Snowden juge qu'il devrait être traité comme un réfugié ou bénéficier de l'asile, temporaire ou autre", conclut le ministre américain.

Edward Snowden, ancien employé d'un sous-traitant de l'Agence de sécurité nationale NSA, est  à l'origine de révélations fracassantes sur le programme de surveillance des communications par le gouvernement américain. Washington réclame son extradition vers les Etats-Unis, où il a été inculpé pour espionnage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
03.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
04.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
05.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
06.
+ 4,2% des prix de la grande distribution en raison de la loi Alimentation ? Comment les autorités démontrent leur impuissance à soutenir les agriculteurs
07.
Une mystérieuse créature sème la panique dans un parc chinois
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
05.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires