En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Donnant donnant

La Grèce va recevoir une aide de 4 milliards d'euros... mais sous certaines conditions

Publié le 08 juillet 2013
Le pays s'est notamment engagé à supprimer 4 000 emplois publics d'ici à la fin de l'année pour obtenir cette nouvelle aide.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pays s'est notamment engagé à supprimer 4 000 emplois publics d'ici à la fin de l'année pour obtenir cette nouvelle aide.

Réunis à Bruxelles lundi, les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d'accord pour verser d'ici peu une nouvelle aide de 4 milliards d'euros à la Grèce. 2,5 milliards devraient provenir de la zone euro et 1,5 milliard de l'eurosystème des banques centrales, détaille Le Monde. Une aide qui ne se fera pas sans contrepartie : les autorités grecques se sont ainsi "engagées à prendre des mesures correctives pour assurer la réalisation des objectifs budgétaires pour 2013-2014 et atteindre cette année un excédent primaire", a indiqué la Troïka (BCE, FMI et UE).

Concrètement et pour rester sous perfusion, la Grèce devra supprimer 4 000 emplois publics d'ici à la fin de l'année et à imposer des mutations à 25 000 agents administratifs. Parmi les employés concernés figurent quelque 3 500 agents de police municipaux qui doivent rejoindre les forces de la police nationale. Lundi, plusieurs milliers de personnes ont défilé pour protester contre ce nouveau train de mesures d'austérité.

La zone euro a estimé que la Grèce avait "fait des efforts supplémentaires pour mettre en place les réformes structurelles et budgétaires", décidées en échange d'aides financières, même si certaines se font "lentement". "Il est temps d'accélérer le rythme des réformes", a ainsi estimé le commissaire européen en charge des Affaires économiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Grèce, zone euro
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires